Sphere complexe

Réponses à toutes vos questions après le Bac (Fac, Prépa, etc.)
Avatar de l’utilisateur
lazare
Membre Relatif
Messages: 295
Enregistré le: 11 Mai 2020, 23:16

Sphere complexe

par lazare » 04 Déc 2021, 23:48

Bonjour.

Existe t'il un repère complexe à 3 dimentions et une sorte d'équivalent de la forme exponentielle pour une sphere dans ce repère?
Voici mon opinion : je pense que l'éducation obligatoire centralisée est infestée de pervers narcissiques ainsi que l'essemble du systeme administratif français. Je suis complotiste.



Avatar de l’utilisateur
Ben314
Le Ben
Messages: 20659
Enregistré le: 11 Nov 2009, 23:53

Re: Sphere complexe

par Ben314 » 05 Déc 2021, 00:19

Salut,
Qu'est ce que tu veut dire par "un repere complexe a 3 dimensions" ?
Qui n'entend qu'un son n'entend qu'une sonnerie. Signé : Sonfucius

Avatar de l’utilisateur
lazare
Membre Relatif
Messages: 295
Enregistré le: 11 Mai 2020, 23:16

Re: Sphere complexe

par lazare » 06 Déc 2021, 16:03

Comme le plan complexe mais avec une autre dimention.
Voici mon opinion : je pense que l'éducation obligatoire centralisée est infestée de pervers narcissiques ainsi que l'essemble du systeme administratif français. Je suis complotiste.

Avatar de l’utilisateur
mathelot
Habitué(e)
Messages: 12991
Enregistré le: 08 Juin 2006, 09:55

Re: Sphere complexe

par mathelot » 06 Déc 2021, 16:28

Bonjour,
Les espaces vectoriels sur le corps de base C
ont une structure d'espace vectoriel sur R
La dimension sur C est n. La dimension d'espace vectoriel sur R est 2n. Si [tex]e_1,e_2,.,.e_n[/tex] est une base sur C alors [tex]e_1,ie_1,e_2,ie_2,...,e_n,i e_n[/tex] est une base sur R .Réciproquement,si E est un R-espace vectoriel de dimension paire 2n ,alors [tex]e_1+ie_2 ,..e_{2n-1}+i e_{2n}[/tex] est une base sur C de dimension n, la multiplication scalaire par i étant définie par produit tensoriel.

lyceen95
Membre Irrationnel
Messages: 1637
Enregistré le: 15 Juin 2019, 01:42

Re: Sphere complexe

par lyceen95 » 06 Déc 2021, 21:45

Je traduis ce qui dit Mathelot : Mathelot dit que C, c'est ni plus ni moins R²

Dans C , soit a un élément de C, et soit f la fonction définie par f(z) = a z
Cette fonction est en fait la composée d'une rotation de centre O(0,0), et d'une homothétie de centre O.
Si je prends b, un autre élément de C, et si je définis la fonction g par g(z)=b z , c'est aussi la composée d'une rotation de centre O(0,0) et d'une homothétie de centre O.
Et la géométrie dans le plan est telle que si on applique f puis g, ou g puis f , le résultat est le même : une rotation d'angle (la somme des 2 angles) et une homothétie de facteur le produit des 2 facteurs.

f puis g ou g puis f , c'est pareil, c'est l'opération définie par h(z)=(a*b)*z ou encore h(z)=(b*a)*z
Ca tombe bien , la multiplication est commutative, on savait par avance que a*b = b*a ... et donc on est bien 'sauvé' par le fait que les rotations... on peut les faire dans l'ordre qu'on veut, et les homothéties aussi.

Maintenant, regardons dans l'espace si ça marche.
J'ai un dé. Je le pose sur ma table, le 6 est en haut, et le 2 est devant moi. Le 3 est donc sur la droite.
Je fais un quart de tour, en poussant le dé. Le 2 arrive en haut, le 3 est toujours sur la droite, et le 1 est maintenant devant. (POUSSER)
Et je fais un autre quart de tour, en faisant en sorte que le 3 arrive en haut,le 1 reste devant, et le 5 apparaît sur la droite. Un peu comme si on tournait la page d'un livre.(TOURNER)
Après mes 2 mouvements, j'ai donc le 1 devant, le 3 en haut et le 5 à droite.

Je remets mon dé dans la position initiale (2 devant, 6 en haut, 3 à droite), je refais mes 2 mouvements, mais en commençant par le mouvement (TOURNER) , puis le (POUSSER)
(TOURNER) : 2 est devant , 3 arrive en haut, et 1 est à droite
(POUSSER) : 4 devant, 2 en haut et 1 à droite.

Tout ça pour conclure quoi : Dans l'espace, si je fais plusieurs rotations avec toujours le même centre, l'ordre des rotations est important. Rotation1 puis Rotation2, ce n'est pas la même chose que Rotation2 puis Rotation1.
Du coup, si on revient à ta question, on voit qu'il y a une incompatibilité. On a une notion mathématique, la multiplication, qui est commutative, et on voudrait s'en servir pour modéliser les rotations, qui elles, ne peuvent pas commuter.

Pas d'extension des formes exponentielles à l'espace.

Avatar de l’utilisateur
mathelot
Habitué(e)
Messages: 12991
Enregistré le: 08 Juin 2006, 09:55

Re: Sphere complexe

par mathelot » 07 Déc 2021, 20:17

La bonne formule est celle là:

Avatar de l’utilisateur
lazare
Membre Relatif
Messages: 295
Enregistré le: 11 Mai 2020, 23:16

Re: Sphere complexe

par lazare » 22 Jan 2022, 23:20

lyceen95 a écrit:Je traduis ce qui dit Mathelot : Mathelot dit que C, c'est ni plus ni moins R²

Dans C , soit a un élément de C, et soit f la fonction définie par f(z) = a z
Cette fonction est en fait la composée d'une rotation de centre O(0,0), et d'une homothétie de centre O.
Si je prends b, un autre élément de C, et si je définis la fonction g par g(z)=b z , c'est aussi la composée d'une rotation de centre O(0,0) et d'une homothétie de centre O.
Et la géométrie dans le plan est telle que si on applique f puis g, ou g puis f , le résultat est le même : une rotation d'angle (la somme des 2 angles) et une homothétie de facteur le produit des 2 facteurs.

f puis g ou g puis f , c'est pareil, c'est l'opération définie par h(z)=(a*b)*z ou encore h(z)=(b*a)*z
Ca tombe bien , la multiplication est commutative, on savait par avance que a*b = b*a ... et donc on est bien 'sauvé' par le fait que les rotations... on peut les faire dans l'ordre qu'on veut, et les homothéties aussi.

Maintenant, regardons dans l'espace si ça marche.
J'ai un dé. Je le pose sur ma table, le 6 est en haut, et le 2 est devant moi. Le 3 est donc sur la droite.
Je fais un quart de tour, en poussant le dé. Le 2 arrive en haut, le 3 est toujours sur la droite, et le 1 est maintenant devant. (POUSSER)
Et je fais un autre quart de tour, en faisant en sorte que le 3 arrive en haut,le 1 reste devant, et le 5 apparaît sur la droite. Un peu comme si on tournait la page d'un livre.(TOURNER)
Après mes 2 mouvements, j'ai donc le 1 devant, le 3 en haut et le 5 à droite.

Je remets mon dé dans la position initiale (2 devant, 6 en haut, 3 à droite), je refais mes 2 mouvements, mais en commençant par le mouvement (TOURNER) , puis le (POUSSER)
(TOURNER) : 2 est devant , 3 arrive en haut, et 1 est à droite
(POUSSER) : 4 devant, 2 en haut et 1 à droite.

Tout ça pour conclure quoi : Dans l'espace, si je fais plusieurs rotations avec toujours le même centre, l'ordre des rotations est important. Rotation1 puis Rotation2, ce n'est pas la même chose que Rotation2 puis Rotation1.
Du coup, si on revient à ta question, on voit qu'il y a une incompatibilité. On a une notion mathématique, la multiplication, qui est commutative, et on voudrait s'en servir pour modéliser les rotations, qui elles, ne peuvent pas commuter.

Pas d'extension des formes exponentielles à l'espace.


Salut. Je crois avoir compris le truc des dés. Merci à toi.

J'ai juste un sentiment d'incroyable gachi. Avoir inventé les nombres complexes. Tout ça pour que ca ne soit pas generalisable à n dimmentions..
Voici mon opinion : je pense que l'éducation obligatoire centralisée est infestée de pervers narcissiques ainsi que l'essemble du systeme administratif français. Je suis complotiste.

azf
Membre Rationnel
Messages: 749
Enregistré le: 29 Avr 2021, 18:45

Re: Sphere complexe

par azf » 23 Jan 2022, 07:29

lazare a écrit:J'ai juste un sentiment d'incroyable gachi. Avoir inventé les nombres complexes. Tout ça pour que ca ne soit pas generalisable à n dimmentions..

Lazare , très humblement -et en plus je ne suis pas là (je suis le fantôme d'azf)- puis-je me permettre de te dire qu'il faut toujours écouter les anciens, en l'occurrence ici Jacqueline Lelong-Ferrand&Arnaudiès et que tu trouvera en priant Dieu et il te fera très certainement un prix gratis - par exemple le miens alors même que je ne demandais rien de spécial à Dieu, je l'ai trouvé dans une poubelle alors que je cherchais des mégots -car je fabrique mes clopes en les recyclant -et dans son livre d'algèbre et en y allant doucement tu verra comment aborder la question et alors tu verra les groupes-les anneaux-les corps-les nombres complexes-les modules-les espaces vectoriels-elle aborde un peu la géométrie affine et alors ensuite tu entrera dans la machinerie des formes quadratiques et une fois dans la machine tu sera près pour aller dans son livre d'analyse qui te fera découvrir la définition formelle de l'ensemble des nombres réels....bonne route à toi
Elle n'a pas été engagée par Pink Floyd mais moi je trouve qu'elle fait le job
(et en plus elle a une très belle voix)
https://www.youtube.com/watch?v=mqhbwrrfND8

Avatar de l’utilisateur
lazare
Membre Relatif
Messages: 295
Enregistré le: 11 Mai 2020, 23:16

Re: Sphere complexe

par lazare » 23 Jan 2022, 07:55

azf a écrit:
lazare a écrit:J'ai juste un sentiment d'incroyable gachi. Avoir inventé les nombres complexes. Tout ça pour que ca ne soit pas generalisable à n dimmentions..

Lazare , très humblement -et en plus je ne suis pas là (je suis le fantôme d'azf)- puis-je me permettre de te dire qu'il faut toujours écouter les anciens, en l'occurrence ici Jacqueline Lelong-Ferrand&Arnaudiès et que tu trouvera en priant Dieu et il te fera très certainement un prix gratis - par exemple le miens alors même que je ne demandais rien de spécial à Dieu, je l'ai trouvé dans une poubelle alors que je cherchais des mégots -car je fabrique mes clopes en les recyclant -et dans son livre d'algèbre et en y allant doucement tu verra comment aborder la question et alors tu verra les groupes-les anneaux-les corps-les nombres complexes-les modules-les espaces vectoriels-elle aborde un peu la géométrie affine et alors ensuite tu entrera dans la machinerie des formes quadratiques et une fois dans la machine tu sera près pour aller dans son livre d'analyse qui te fera découvrir la définition formelle de l'ensemble des nombres réels....bonne route à toi


Je pense que j'ai clairement pas le niveau pour m'attaquer a ce genre de lecture. Et meme celles ou j'ai le niveau elle ont le don de me deprimer.. Je suis un etre profondement antimathematique.
Voici mon opinion : je pense que l'éducation obligatoire centralisée est infestée de pervers narcissiques ainsi que l'essemble du systeme administratif français. Je suis complotiste.

azf
Membre Rationnel
Messages: 749
Enregistré le: 29 Avr 2021, 18:45

Re: Sphere complexe

par azf » 23 Jan 2022, 08:05

lazare a écrit:Je pense que j'ai clairement pas le niveau pour m'attaquer a ce genre de lecture. Et meme celles ou j'ai le niveau elle ont le don de me deprimer.. Je suis un etre profondement antimathematique.


En tout cas, je sais pas si c'est à cause de ton avatar (car moi je vis avec un chat et il m'apprend sa science) mais moi je te trouve profondément gentil (j'aime beaucoup les gens qui savent déprimer tout en vivant -ça c'est un vrai art de savoir vivre-)
En y allant doucement tu y arrivera (je sais que tu aime les maths et les maths t'aiment car tu est gentil)
Elle n'a pas été engagée par Pink Floyd mais moi je trouve qu'elle fait le job
(et en plus elle a une très belle voix)
https://www.youtube.com/watch?v=mqhbwrrfND8

triz
Messages: 4
Enregistré le: 22 Jan 2022, 03:42

Re: Sphere complexe

par triz » 24 Jan 2022, 04:38

Bonsoir,
l'équivalent complexe "parfait" en 3D du plan complexe n'existe pas mais par contre ce qui est utilisé pour représenter des points sur un espace 3D sont les quaternion qui sont en 4D, l'intérêt étant de définir les rotations comme la multiplication avec un quaternion unitaire . Le truc c'est qu'il est impossible de définir des nombre "complexe en 3D" avec des règles de multiplication qui vont bien comme avec le plan complexe. Je te conseille cette vidéo pour en savoir un peu plus https://www.youtube.com/watch?v=d4EgbgTm0Bg&t=2s .

Avatar de l’utilisateur
lazare
Membre Relatif
Messages: 295
Enregistré le: 11 Mai 2020, 23:16

Re: Sphere complexe

par lazare » 24 Jan 2022, 06:57

triz a écrit:Bonsoir,
l'équivalent complexe "parfait" en 3D du plan complexe n'existe pas mais par contre ce qui est utilisé pour représenter des points sur un espace 3D sont les quaternion qui sont en 4D, l'intérêt étant de définir les rotations comme la multiplication avec un quaternion unitaire . Le truc c'est qu'il est impossible de définir des nombre "complexe en 3D" avec des règles de multiplication qui vont bien comme avec le plan complexe. Je te conseille cette vidéo pour en savoir un peu plus https://www.youtube.com/watch?v=d4EgbgTm0Bg&t=2s .


Je crois que c'est ce que je cherchais. Merci.
Voici mon opinion : je pense que l'éducation obligatoire centralisée est infestée de pervers narcissiques ainsi que l'essemble du systeme administratif français. Je suis complotiste.

 

Retourner vers ✯✎ Supérieur

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite