Ensembles applications

Réponses à toutes vos questions après le Bac (Fac, Prépa, etc.)
soriane
Messages: 8
Enregistré le: 27 Juil 2005, 17:46

ensembles applications

par soriane » 27 Juil 2005, 17:47

Svp comment on démontre que si g°f est injective, alors f est injective



Anonyme

par Anonyme » 27 Juil 2005, 18:59

absurde : si f ne l'est pas c'est impossible g rond f le soit

Anonyme

précision de ma réponse

par Anonyme » 27 Juil 2005, 19:01

si sont tels que alors forcément

MooMooBloo
Membre Relatif
Messages: 432
Enregistré le: 24 Juil 2005, 18:25

par MooMooBloo » 27 Juil 2005, 23:03

Pour montrer que f est injective, il suffit de montrer que f(x)=f(y) => x=y
Soit x et y tels que f(x)=f(y) alors gof(x)=gof(y) et puisque que fog est injective, x=y

Anonyme

par Anonyme » 27 Juil 2005, 23:18

MooMooBloo a écrit:Pour montrer que f est injective, il suffit de montrer que f(x)=f(y) => x=y
Soit x et y tels que f(x)=f(y) alors gof(x)=gof(y) et puisque que fog est injective, x=y

SI on rassemble les morceaux c'est bien ce que je voulais dire...

Alpha
Membre Complexe
Messages: 2176
Enregistré le: 21 Mai 2005, 13:00

par Alpha » 28 Juil 2005, 10:00

Salut Dieudonné,

C'est vrai, sauf que ce n'est pas un raisonnement par l'absurde, c'est la contraposée de la proposition [ si gof est injective, alors f est injective] .

;)

Anonyme

mea culpa

par Anonyme » 28 Juil 2005, 10:05

Alpha a écrit:Salut Dieudonné,

C'est vrai, sauf que ce n'est pas un raisonnement par l'absurde, c'est la contraposée de la proposition [ si gof est injective, alors f est injective] .

;)

euh... oui! exact!

soriane
Messages: 8
Enregistré le: 27 Juil 2005, 17:46

merci

par soriane » 28 Juil 2005, 16:20

merci beaucoup c'est ce qui me semblait mais je n'en étais pas sure

soriane
Messages: 8
Enregistré le: 27 Juil 2005, 17:46

autre petite question

par soriane » 28 Juil 2005, 16:23

et quelle est la démo rigoureuse de "la composée de deux bijections est une bijection", j'en ai fait une mais on ma dit qu'il y avait un pb dans mon raisonnement
merci davance

Anonyme

par Anonyme » 28 Juil 2005, 20:02

Voici une demonstration precise :

soit et des appli bijectives

est injective, en effet si f(g(x))=f(g(y)) alors comme f est inj g(x)=g(y) et comme g est inj aussi, x=y
est surjective, en effet f est surj donc
de plus g est aussi surj donc
donc au final, il existe un tel que

Voilà!

soriane
Messages: 8
Enregistré le: 27 Juil 2005, 17:46

par soriane » 28 Juil 2005, 21:20

merci beaucoup j'ai vu le petit truc qui n'allait pas dans ma démo
pendant que j'y suis, pour démontrer que "si g°f est bijective, f est injective et g surjective" , on fait le même type de démo que pour montrer que "si g°f est injective, f est injective"?
merci davance de m'éclairer car j'ai un peu de mal dans tout ce qui concerne les bijections

Anonyme

par Anonyme » 28 Juil 2005, 22:05

si g°f est bijective, f est injective et g surjective

et bien, si g°f est bijective, elle est injective et donc tu peut appliquer tel quel le resultat "si g°f est injective, f est injective" et t'obtiens f injective (sinon tu recopies la demo de ce resultat)
Soit dit en passant, l'injectivité se montre (en general) en posant f(x)=f(y) et en en deduisant (selon les hypotheses) que forcement on doit avoir x=y

Pour ce qui est de la surjectivité la méthode générale (une des, si ce n'est la, plus courrante(s)) est de prendre un élément quelconque de l'ensemble d'arrivée de l'appli, disons y, et de chercher un point de l'ensemble de départ x tel que son image soit y, i.e. tel que f(x)=y.
Ici, par exemple, on suppose que f part de A va dans B et que g part de B et va dans C, on prend donc y quelconque dans l'ensemble d'arrivée de g qui est C, on utilise les hypothèses: g°f est bijective, donc elle est surjective, donc il existe x dans A (son ensemble de depart) tel que g°f(x)=y.
Or g°f(x)=g(f(x)), on s'apercoit par consequent que l'element f(x) est un antecedant de y par g (ie g( f(x) )=y) donc l'element y admet un antecedant par g.
y etant quelconque cela signifie que g est surjective (tout elemnt de l'ensemble d'arrivée admet un antecedant)

j'ai fait un effort d'explication pour la pedagogie et j'espere que toutes ces explications qui se veulent eclairantes ne compliquent pas en fait l'histoire

soriane
Messages: 8
Enregistré le: 27 Juil 2005, 17:46

par soriane » 29 Juil 2005, 18:16

merci maintenant je pense avoir bien compris, j'ai fait des exo dessus et ils ne m'ont ppas trop posés de pb, contrairement à avant!

 

Retourner vers ✯✎ Supérieur

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite