Somme directe de F et de son complémentaire orthogonal dans

Réponses à toutes vos questions après le Bac (Fac, Prépa, etc.)
seriousme
Membre Relatif
Messages: 122
Enregistré le: 26 Fév 2007, 15:10

Somme directe de F et de son complémentaire orthogonal dans

par seriousme » 08 Jan 2009, 22:20

Bonjour,

dans un espace hilbertien E quelquonque (séparable ou pas), si F est un fermé :


Si E admet une base orthonormée alors la démonstration peut se faire en utilisant l'orthogonalité des vecteurs de cette base.

Cependant si E n'est pas séparable alors il n'admet pas de base orthonormée.

Toutefois, est-il possible de se baser sur le premier résultat pour généraliser l'égalité dans le cas d'espace non séparable ?

Merci.



ThSQ
Membre Complexe
Messages: 2077
Enregistré le: 10 Oct 2007, 19:40

par ThSQ » 08 Jan 2009, 22:33

Bien sûr c'est vrai des que le sev est fermé (cf n'importe quel cours d'analyse hilbertienne)

Nightmare
Membre Légendaire
Messages: 13817
Enregistré le: 19 Juil 2005, 19:30

par Nightmare » 08 Jan 2009, 22:34

salut :happy3:

Il me semble que dans le cas non séparable, si l'on invoque l'axiome du choix on a quand même l'existence d'une base Hilbertienne !

Nightmare
Membre Légendaire
Messages: 13817
Enregistré le: 19 Juil 2005, 19:30

par Nightmare » 08 Jan 2009, 22:40

De toute façon, il ne semble pas que l'on ait besoin d'évoquer l'existence d'une base Hilbertienne pour montrer ce théorème du supplémentaire orthogonal...

seriousme
Membre Relatif
Messages: 122
Enregistré le: 26 Fév 2007, 15:10

par seriousme » 08 Jan 2009, 23:18

Merci de vos réponses.

dans le cas non séparable, si l'on invoque l'axiome du choix on a quand même l'existence d'une base Hilbertienne

Par conséquent cette proposition :
"Un espace hilbertien admet une base orthonormée ssi il est séparable",
est fausse ?

Et ça serait plutôt :
"Un espace pré-hilbertien admet une base orthonormée ssi il est séparable",
?

Merci.

ffpower
Membre Complexe
Messages: 2542
Enregistré le: 13 Déc 2007, 06:25

par ffpower » 08 Jan 2009, 23:21

ca dépend ce que tu entend par "base hilbertienne".Si l espace n est pas separable,les bases hilbertiennes ne seront pas dénombrables

Nightmare
Membre Légendaire
Messages: 13817
Enregistré le: 19 Juil 2005, 19:30

par Nightmare » 08 Jan 2009, 23:24

Oui, comme le dit ffpower, l'axiome du choix donne l'existence d'une base Hilbertienne indénombrable. Il faut que je retrouve cette démo, je ne l'ai plus en tête.

seriousme
Membre Relatif
Messages: 122
Enregistré le: 26 Fév 2007, 15:10

par seriousme » 09 Jan 2009, 00:00

ca dépend ce que tu entend par "base hilbertienne"


C'est au sens de wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/Base_de_Hilbert
Donc une famille génératrice, pas forcément dénombrable, dont les vecteurs sont orthogonaux deux à deux.
Y a t'il d'autres définitions, distinguant les bases selon leur dénombrabilité ?

Si l espace n est pas separable,les bases hilbertiennes ne seront pas dénombrables

l'axiome du choix donne l'existence d'une base Hilbertienne indénombrable


Ah d'accord, la séparabilité ne concerne que la dénombrabilité et non l'existence de la base hilbertienne dans le cas d'un espace hilbertien.
Ce qui donnerait une proposition (1) :
"Un espace hilbertien admet une base hilbertienne dénombrable ssi il est séparable"
?

Par contre dans le cas d'un espace pré-hilbertien la séparabilité concerne l'existence d'une base hilbertienne, mais pas forcément l'existence d'une base hilbertienne dénombrable.
Et par conséquent une proposition (2) vraie serait :
"Un espace pré-hilbertien admet une base hilbertienne ssi il est séparable"
?

Et avec les deux propriétés de séparabilité et complétude :
"Un espace pré-hilbertien admet une base hilbertienne ssi il est séparable et complet"
qui revient au même que la proposition (1).

ThSQ
Membre Complexe
Messages: 2077
Enregistré le: 10 Oct 2007, 19:40

par ThSQ » 09 Jan 2009, 00:22

seriousme a écrit:"Un espace hilbertien admet une base hilbertienne dénombrable ssi il est séparable"


Dénombrable ou finie ...

L'existence de base hilbertienne nécessite (et même équivalent) à Zorn, ça se démontre comme pour l'existence d'une base d'un ev.

Avec F est un fermé : se fait sans faire référence à une base hilbertienne.

seriousme
Membre Relatif
Messages: 122
Enregistré le: 26 Fév 2007, 15:10

par seriousme » 09 Jan 2009, 01:03

Merci de ces précisions.

Concernant les espaces pré-hilbertiens, la séparabilité implique l'existence d'une base hilbertienne, mais implique t'elle aussi la dénombrabilité de cette base, comme pour les espaces hilbertiens ?

 

Retourner vers ✯✎ Supérieur

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite