Les grèves...

Venez à la rencontre des autres membres: discussions en tous genres (sauf politiques), anniversaires, faits divers
Nightmare
Membre Légendaire
Messages: 13818
Enregistré le: 19 Juil 2005, 18:30

Les grèves...

par Nightmare » 15 Oct 2010, 14:43

Hello,

je voudrais ouvrir un débat sur les grèves française en particulier la grève actuelle (qui encore une fois, m'empêche d'aller en cours aujourd'hui...). Bien évidemment, la politique n'est pas un sujet abordable sur le forum, donc pour éviter d'en faire, ce ne sont pas les raisons des grèves sur lesquelles j'invite à débattre, mais surtout la manière dont les français font la grève, en particulier, les jeunes...

Lycéen interviewé hier dans le JT de TF1 :

Reporter : "Pourquoi faites vous la grève"
Le lycéen : "Je sais pas mais comme il y a beaucoup de monde qui la fait, ça doit être important".

Voila ce qui selon moi traduit la mentalité de 75% des élèves qui font grève.
Je me rappelle lorsque j'étais au lycée, c'était la période de la réforme Fillon. Mon lycée était "bien évidemment" en grève, et comme prévu, je n'ai pas rencontré une seule personne qui en connaissait les raisons profondes. Les portes du lycée étaient barriquadées, et au moment où les meneurs ont décidé de faire forcing pour sortir, le mot d'ordre était clair : " Aujourd'hui, on est là pour foutre le bordel dans le 94". Ce jour particulier, j'ai suivi la manif, sans aucune conviction politique (j'étais pour la loi...), et j'ai vu la horde à l'oeuvre. Quelques tête pensantes qui faisaient la grève pour exprimer leurs opinions, le reste, c'était pour sécher les cours, faire comme tout le monde et surtout, pouvoir faire n'importe quoi dans les rues tout en étant encadré par les forces de l'ordre...

Alors bien sûr, je suppose que tout ceci ne surprend personne, mais si c'est bien clair dans la tête de tout le monde que les jeunes font la grève parce que c'est à la mode, comment se fait-il que personne ne réagisse? Que font les parents? Que font les dirigeants du gouvernement? Les profs se plaignent de ne déjà pas avoir assez de temps pour boucler les programmes, mais chaque année les lycéens se tapent au cumul au moins une semaine de cours en moins à cause des grèves. Et je ne vous parle que des conséquences sur les grévistes eux même, mais on ne peut pas se cacher non plus les rues dégradées, les voitures brûlées, les multiples personnes blessées etc.

Bref, en résumé, chaque année on a des grèves massives, chaque années les jeunes y mettent du leur, chaque année ça se transforme en foutoir absolu et chaque année une grève sur 5 à peine mène à un résultat positif pour les grévistes (ce qui ne les empêchera quand même pas de faire la grève les années suivantes...).

Plus je m'épanoui au sein de la France, plus j'ai honte de faire parti de ce pays, sincèrement. Je ne remets personne particulièrement en cause pour cette déchéance, je ne suis ni à gueuler contre les manifestants (quoi que hier quand j'étais bloqué à 1km de ma fac par des manifestants qui grimpaient sur ma voiture, les jurons sont sortis d'eux même...) ni contre les dirigeants, mais c'est un tout, qui est un trop.

Je voudrai vraiment avoir votre avis sur le sujet, car je vous avouerais que quand il s'agit d'ouvrir le débat avec mes amis/collègue, j'ai l'impression de me sentir bien seul à soutenir mes opinions. Le pire étant que si la plupart soutiennent les grévistes, c'est juste parce qu'ils soutiendraient tout et n'importe quoi qui s'élèverait contre le gouvernement, peu importe les idées derrières.

:happy3:

Edit : Ce topic n'a aucun rapport avec le site, mauvaise section désolé.



Avatar de l’utilisateur
fatal_error
Modérateur
Messages: 5814
Enregistré le: 22 Nov 2007, 13:00

par fatal_error » 15 Oct 2010, 16:49

yo,

En bon lycéen, je ferais la greve pour protester contre le fait qu'on se tape des retraites jusqu'a 70 ans. Ni plus, ni moins.
On nous offre la possibilité de revendiquer qqch qu'on est contre, je la saisis. Je connais pas forcément en détail ce qu'on revendique, je sais juste que c'est contre les retraites à 70 ans.

Rien n'empeche un lycéen de sécher et d'aller jouer à la pétanque ou faire la sieste. Donc ceux qui manifestent ont globalement des convictions et ne sont pas des moutons - on va tout faire péter -.

Concernant les bloquages de lycées, c'est un peu différent. Il est clair que yen a certains qui sont là pour faire chier le monde, et qui s'en contre balance de la raison derrière le bloquage. Mais ca n'est pas la majorité je pense.

Quant à la france, je suis fier d'y être, et je serai fier plus tard, d'implanter mon entreprise en france (si j'en ai une lol). Quit à faire qq sacrifices sur des opportunités à l'étranger. (m'enfin, pas trop non plus XD). Evidemment, pour des raisons politiques que je ne citerai pas, je serais bien prêt à partir dans les années qui suivent...

J'ai à un moment entendu les parents. Je trouve normal qu'ils n'interviennent pas dans ce genre d'évènements. Exception faite de ceux qui crament les poubelles (et encore une poubelle c'est qu'une poubelle lol, ok ca coute cher, mais c'est pas non plus la mort), je suis pas spécialement contre les grevistes. Apres, le blocage du lycée, ou de la fac je reste contre, mais c'est subjectif. Quand on empeche les Transports en Commun de fonctionner, c'est aussi faire chier les gens, mais comme ca me concerne pas, jmen tape.

Donc, la greve, elle ne devrait durer qu'une semaine à mes yeux, sauf qu'allons savoir pourquoi, en france elle dure plus longtemps...
la vie est une fête :)

Dinozzo13
Membre Transcendant
Messages: 3756
Enregistré le: 21 Juin 2009, 22:54

par Dinozzo13 » 15 Oct 2010, 17:10

Salut !

Je suis d'accord avec vous, néanmoins cela ne pas empêcher d'aller en cours bien que je fis mon DS de maths dansdes conditions assez bruyante mais bon ^^.

Je n'ai rien d'autre à rajouter si ce n'est que c'est aberrant de voir de telles choses.
En particulier les lycéens qui se servent de la grêve comme prétexte pour rentrer jouer à la playstation :--:
Sans compter ceux (et il y en a), qui ne savent même pas pourquoi il y a grêve ainsi que certains blocus et qui s'en foutent, ceux-là vraiment :marteau:

azermpio2
Membre Naturel
Messages: 28
Enregistré le: 12 Oct 2010, 18:04

par azermpio2 » 15 Oct 2010, 17:17

Salut.

Personnellement je suis encore au lycée.
Nightmare, tu dit:
"Le lycéen : "Je sais pas mais comme il y a beaucoup de monde qui la fait, ça doit être important".

Voila ce qui selon moi traduit la mentalité de 75% des élèves qui font grève. "

Franchement je te trouve plutôt gentil dans les pourcentages...
Moi, qui suis sur le terrain et surement l'un des mieux placés pour en parler, je dois dire que a concernerait plutôt 85 voir 90% des élèves...
La grande majorité des élèves savaient qu'ils agissaient en gros de la question "retraite à 70 ans"... Mais le pire c'est que certains ne le savent carrément pas !
La grève lycéenne, c'est tout simplement une mode qui s'est développée, et qui est très utiles pour louper quelques jours de cours par ans.
L'avantage de cette "mode" c'est qu'elle est autorisée et même encadrée !
Moi je connaissais les raisons de cette vague de grèves successives. Mais je ne suis pas allé en cours hier car la porte était barricadée a mon arrivée au lycée. Il faisais très froid alors je n'ai pas manifesté je suis rentré chez moi tout simplement.
J'ai en quelques sorte profité de cette mode et je l'assume entièrement.
( Même si j'avoue que ce soit un scandale que personne ne réagisse face à ce problème dans les mentalités des jeunes d'aujourd'hui... )

benekire2
Membre Transcendant
Messages: 4685
Enregistré le: 08 Avr 2009, 17:39

par benekire2 » 15 Oct 2010, 17:43

Salut !

Nous on est un des rares lycées non bloqués pour l'instant. Apparemment un blocus devrait avoir lieu lundi et peut être sur la semaine ... Faut dire je suis TOTALEMENT d'accord avec nightmare. Les gens qui bloquent et qui ne connaissent rien de la réforme ça m'énerve. ( Je ne connais pas toute la réforme en détail ) et ils prennent bien souvent ce prétexte de grève lycéenne pour dire "moi aussi je suis grand, je manifeste". Certains le font et ont de bonnes raisons mais c'est pas du tout la majorité. Alors oui c'est très agaçant.

PS. Sans oublier les SPB (Supers profiteurs de blocus) qui arrivent au lycée a 8h voient que c'est bloqué et rentrent chez eux , j'en ai fait parti quand j'étais en seconde et en première, on fait pas le blocus , mais on en récolte ce que, au final, tout le monde attend : JOURNEE DE VACANCES !!

Avatar de l’utilisateur
Ben314
Le Ben
Messages: 19501
Enregistré le: 11 Nov 2009, 22:53

par Ben314 » 15 Oct 2010, 17:44

Salut, Nightmare,
C'est interessant que tu lance ce fil (bien que, à mon avis ça va virer "politique" rapidement...)
Je me rappelle que perso, quand j'avais à peine plus que ton age, c'était les "manifs Devaquet" et bien que n'étant plus trop concerné (j'était déjà en D.E.A. ou en thèse, je sais plus) j'avais pas mal fait les manifs, à la fois du fait que j'était nettement contre le projet, mais aussi en me disant que c'était la dernière occasion de voire ce qu'est une "grosse manif" de Lycéens et d'étudiant. J'était même allé jusqu'à aller manifester à Paris (endroit où je vais... le plus rarement possible...) et j'avais quand même été passablement étonné de constater (comme toi) que :
- Pour une (petite) proportion, le seul intérêt du truc, c'était de foutre le bordel (cramer des bagnoles, jeter des pavés sur les C.R.S., etc, etc)
- Une trés grande proportions des Etudiants et Lycéens (pour ne pas dire la grande majorité) n'avait absolument aucune connaissances du contenu des "lois Devaquet" et braillaient des slogans qui... n'avaient absolument rien à voir avec le contenu de la réforme (en résumé rapide, ils leurs semblaient avoir entendu dire que la réforme risquait de faire augmenter les droit d'admission à l'université, c'est à dire toucher à leur porte-monnaie...)
D'un autre coté, si tout cela donne l'impression que j'ai un peu pris les manifestant pour "des abrutis", j'ai ensuite vu (de beaucoup trop prés pour mon gout...) quelle à été la réaction des autorités : gaz lacrymogène, tirs tendus, charge de motard CRS (à deux sur la moto, celui de derrière avec une "matraque" ressemblant beaucoup à une batte de Base-Ball) etc...
Au cas ou tu ne t'en douterais pas un peu, depuis, les "grosses manifs", j'évite, mais je dirais pas que c'est uniquement lié au comportement des manifestants...
Aprés, concernant la France, O.K. on est parmi les "recordmann" des grèves et manifs (encore que, si tu regarde depuis les 10 dernières années l'évolution en Allemagne par exemple, c'est moins évident qu'on ait des milliers de Km d'avance sur eux), mais, il me semble que, au lieu de systématiquement en déduire que l'on a des citoyens Francais recordman de la flemme et du bordel, on pourrait pas en même temps se poser la question de savoir si on a pas des gouvernements recordman du "zéro débat", "zéro compromis" et "je passe tout en force" (à mon avis, comme toujours, la réalité est évidement un intermédiaire entre les deux).

Aprés, concernant la réforme des retraites, je crois que, dans un autre fils, j'ai déjà donné mon avis :
Que dans un pays ou 10% de la population cherche du boulot (et encore, le 10%, c'est le chiffre "officiel") on explique que, y'a pas à chier, ceux qui bossent doivent absolument bosser plus (heure sup ou age de la retraite ou ...), ben je regrette, mais je trouve ça totalement aberrant, ça me fait penser à un élève qui aprés avoir fait une erreur de calcul ou de logique te soutient mordicus que, vu les données de l'exercice, il est clair qu'il faut 3247Kg de farine pour faire une tarte au pommes (forcément, c'est la calculette qui le dit...)
Qui n'entend qu'un son n'entend qu'une sonnerie. Signé : Sonfucius

Nightmare
Membre Légendaire
Messages: 13818
Enregistré le: 19 Juil 2005, 18:30

par Nightmare » 15 Oct 2010, 17:46

Fatal_Error > Es-tu fier d'être français pour de bonnes raisons, ou juste parce que tu es français ? Personnellement le patriotisme je m'en br****, je serai ravi d'être fier de mon pays, s'il m'en donnait des raisons, et pour le moment, c'est très très loin d'être le cas, c'est plutôt le contraire.

azermpio2 > Oui, j'ai été très gentil ... En fait, même les "meneurs" des manifestations ne savent souvent pas de quoi ils parlent. Franchement, regardez les JT et les interview des jeunes, il y en a pas un qui a un discours censé et surtout adéquat à la situation.

Tiens en tête, entendue hier ou avant hier je sais plus, interview d'un lycéen de 2nd dans un lycée général mais "difficile" :

Reporter : "Qu'est-ce que tu penses de la réforme des retraites?"
Le jeune abruti : "Ben moi, j'ai pas envie de porter des caisses jusqu'à 70 ans"

:lol2: J'en ri (jaune) encore rien qu'à l'écrire.

beagle
Habitué(e)
Messages: 7219
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

par beagle » 15 Oct 2010, 17:48

juste pour rappel, puisque RATP et SNCF sont les premiers bloqueurs-preneurs d'otages:

"Ubuesque. Les cheminots et les agents de la RATP mènent le mouvement de grève contre le recul de l'âge de la retraite à 62 ans. Or, pas un seul des 160 000 salariés de la SNCF n'est "menacé" de partir à 62, ni même à 60 ans ! Et 90 % des 44 000 agents de la RATP pourraient en dire autant. Tous partent soit à 55 ans, soit même à 50 ans, pour les conducteurs des locomotives de la SNCF et ceux des rames de la RATP.
Un avantage qu'il leur serait bien difficile de justifier par la "pénibilité" de leur emploi : voilà beau temps que les locomotives ne fonctionnent plus au charbon ; et un conducteur de RER, sur la ligne A, ne roule pas plus de 2 h 50 par jour !
La réforme n'y touche pourtant pas : loin de les aligner sur le régime général, elle prévoit qu'ils prendront leur retraite à 57 ou à 52 ans, soit toujours entre cinq et dix ans avant le commun des Français... et cela partir de 2023 seulement, alors que le report à 62 ans s'appliquera aux salariés du privé dès 2018."

Avatar de l’utilisateur
fatal_error
Modérateur
Messages: 5814
Enregistré le: 22 Nov 2007, 13:00

par fatal_error » 15 Oct 2010, 17:56

ben (non pas ben314 juste l'onomathopée),

c'est un peu entre les deux.
J'ai grandit en france. J'ai pu suivre un cursus scolaire, faire du sport. Quand je sors, j'ai pas de prob, quand je rentre (dans la nuit), j'en ai pas non plus. Hormis les controles TCL (qui me font ch*** au plus au point), et les controles de sac en grandes surfaces, chui globalement satisfait de la politique de sécurité. Ie celle de l'information et bcp d'autres pe.
Il n'y a pas des points sur lesquels jme base pour mon ressenti (justement, c'est un ressenti).

Fier, c'est pe pas le bon mot. Je dirais plus satisfait. Et c'est un peu un sentiment de redevance que j'éprouve. Si j'ai l'occasion de rendre qqch à la france, ben j'y ferai. Après, je ferai pas tout non plus, mais jpense que tu vois l'idée.

Quant au fier vs autres pays, je men branle, et personnellement, je trouve un peu stupide cette idée de concurrence avec les autres pays, mais bon, il en faut (ou pas??).
J'aimerais ajouter, que si, je serai fier, si avec un partenariat bien établi avec des autres pays, on arrivait a faire qqch de bien pour le citoyen, qqch comme pas avoir besoin de passport pour aller en allemagne par exemple :), et qu'on fasse parti de ce dit partenariat. Ca pourrait etre aussi sur le plan financier, mais jmen tape un peu plus...
la vie est une fête :)

Nightmare
Membre Légendaire
Messages: 13818
Enregistré le: 19 Juil 2005, 18:30

par Nightmare » 15 Oct 2010, 17:58

Ben > Je suis d'accord que le gouvernement est loin d'être sans faute, mais ce n'est pas en faisant des grèves à tout bout de champ qu'on va l'inciter à changer. Aujourd'hui, dès qu'il y a un truc qui ne va pas, dans une entreprise ou n'importe où, les employés/étudiants se mettent directement en grève, comme si c'était la première étape obligatoire pour montrer qu'on est pas content de la direction. C'est pas du foutage de gueule ça? Si encore ça n'engendrait rien d'autre que la perte de leur salaire, je dirais tant pis pour eux, mais aujourd'hui dès qu'il y a une grève, il est obligé qu'elle fasse chier tout ceux qui n'avaient pas envie de faire grève... Les grévistes revendiquent leurs droits, qu'en est-il du droit des non grévistes ?

azermpio2
Membre Naturel
Messages: 28
Enregistré le: 12 Oct 2010, 18:04

par azermpio2 » 15 Oct 2010, 18:11

Nightmare a écrit:Ben > Aujourd'hui, dès qu'il y a un truc qui ne va pas, dans une entreprise ou n'importe où, les employés/étudiants se mettent directement en grève, comme si c'était la première étape obligatoire pour montrer qu'on est pas content de la direction.


Mais c'est la première étape ! ^^
La France est le seul pays ayant cette manie de faire tout passer par la contestation physique, et non morale ou écrite ( probablement pour des raisons historiques, je pense notamment a la révolution).
La CGT ( d'ailleurs responsable du blocage de mon lycée hier... je n'ai toujours pas compris ce qu'ils foutaient là xD...) c'est les professionnels de la grève et de la contestation par la grève ( invaincus dans toute l'Europe :P) .

azermpio2
Membre Naturel
Messages: 28
Enregistré le: 12 Oct 2010, 18:04

par azermpio2 » 15 Oct 2010, 18:17

Nightmare a écrit:Les grévistes revendiquent leurs droits, qu'en est-il du droit des non grévistes ?

J'avoue là aussi que les droits des non grévistes on en parle jamais aussi...
Le plus gênant c'est pas la grève elle même qui s'effectue dans la rue, et dont le tracé a déjà été prévu et approuvé par la mairie. Celle ci je n'ai rien contre.
C'est la grève que l'on trouve dans les lycées ou les fac, qui empêche par exemple ceux qui passent des examens a la fin de l'année et qui ont besoin de bien noter et comprendre leur cours.

Avatar de l’utilisateur
Ben314
Le Ben
Messages: 19501
Enregistré le: 11 Nov 2009, 22:53

par Ben314 » 15 Oct 2010, 18:26

Sur le fond, je suis plus ou moins d'accord, mais à mon avis, le problème, c'est que :
Nightmare a écrit:Ben > Je suis d'accord que le gouvernement est loin d'être sans faute, mais ce n'est pas en faisant des grèves à tout bout de champ qu'on va l'inciter à changer.

Ben, hélas, si, et plus ça va, plus la grande majorité des syndicats (et je le pense aussi) ont l'impression que c'est la seule façon de se faire entendre : foutre le bordel...
Nightmare a écrit:Aujourd'hui, dès qu'il y a un truc qui ne va pas, dans une entreprise ou n'importe où, les employés/étudiants se mettent directement en grève, comme si c'était la première étape obligatoire pour montrer qu'on est pas content de la direction. C'est pas du foutage de gueule ça? Si encore ça n'engendrait rien d'autre que la perte de leur salaire, je dirais tant pis pour eux, mais aujourd'hui dès qu'il y a une grève, il est obligé qu'elle fasse chier tout ceux qui n'avaient pas envie de faire grève... Les grévistes revendiquent leurs droits, qu'en est-il du droit des non grévistes ?

Le fond du problème, c'est effectivement que, faire la grève et "foutre le bordel", ça devient de plus en plus la première réaction, mais, d'un autre coté, combien de fois as tu entendu parler en france de chefs d'entreprises ou de gouvernement appelant fortement à la négotiation AVANT que ce ne soit un gros bordel ?
A mon avis, ça explique grandement que, de plus en plus fréquement, le première réaction c'est : "on commence par foutre le bordel" et ENSUITE, on verra ce qu'on négocie. (En plus, il semble assez clair que, plus c'est le bordel, plus les négociateurs ont de la "marge" de maneuvre).

En résumé, effectivement, en France, les "discutions" (je met des guillemets et... il en faut) patronat/employés et gouvernement/citoyens sont presque toujours vécus comme des batailles où le mot clef est "rapport de force", mais je ne pense pas que l'on ne doivent reprocher cet état de fait qu'à un seul des deux béligérants.
Par exemple, concernant la réforme actuelle, il me semble avoir lu que, lors de sondages, la majorité des français y sont opposés, et il me semble que, même s'il n'y avais pas de grèves, la majorités des français y seraient opposés.
Par contre, coté gouvernement, de savoir que la majorité des citoyens est contre le projet, je reste persuadé que, si personne ne se foutait en grève et "semait le bordel", ben y en auraient absolument rien à foutre.
Qui n'entend qu'un son n'entend qu'une sonnerie. Signé : Sonfucius

benekire2
Membre Transcendant
Messages: 4685
Enregistré le: 08 Avr 2009, 17:39

par benekire2 » 15 Oct 2010, 18:39

Salut Ben ,

D'accord avec ce que tu dit , il est possible que à l'heure actuelle des choses ce soit le seul moyen ... et ça me gêne pas. Ce qui me gêne et m'étonne c'est qu'on fasse la grève alors qu'on sait pas pourquoi ...

Avatar de l’utilisateur
Ben314
Le Ben
Messages: 19501
Enregistré le: 11 Nov 2009, 22:53

par Ben314 » 15 Oct 2010, 18:47

benekire2 a écrit:D'accord avec ce que tu dit , il est possible que à l'heure actuelle des choses ce soit le seul moyen ... et ça me gêne pas. Ce qui me gêne et m'étonne c'est qu'on fasse la grève alors qu'on sait pas pourquoi ...
Je sais pas si c'est la "vieillerie" ou la "connerie" qui me fait dire ça, mais plus ça va, plus j'aurais tendance à dire que c'est la nature humaine qui veut ça...
Qui n'entend qu'un son n'entend qu'une sonnerie. Signé : Sonfucius

benekire2
Membre Transcendant
Messages: 4685
Enregistré le: 08 Avr 2009, 17:39

par benekire2 » 15 Oct 2010, 18:51

Parce que forcément les gens qui manifestent alors qu'ils n'y connaissent rien ça engendre forcément des abus et dans un cadre "jovial" , voitures brulées ...

girdav
Membre Complexe
Messages: 2425
Enregistré le: 21 Nov 2008, 22:22

par girdav » 15 Oct 2010, 19:12

N'étant pas un fanatique du JT de TF1, je pense aussi que la chaine a tout intérêt à discréditer le mouvement. Le problème est que ce n'est pas nécessaire puisque comme on l'a déjà dit une grosse proportion (je ne saurais donner un pourcentage exact) ne pense qu'à "se la couler douce". Après, on peut regarder ce qui fait qu'il veuillent cela, et attaquer la société de consommation mais je ne crois pas que ça soit le sujet du débat.
Je suis d'accord sur le fait que protester pour protester n'a aucun sens.

Alpha
Membre Complexe
Messages: 2176
Enregistré le: 21 Mai 2005, 12:00

par Alpha » 15 Oct 2010, 19:18

Je rejoins Nightmare pour l'essentiel.

D'une part, la plupart des jeunes est ignorante de la situation et purement manipulée et instrumentalisée par l'opposition, qui voit là une bonne occasion de profiter de la volonté d'un bon nombre de jeunes de sécher les cours, ce qui a pour conséquence de foutre le bordel et donner un nouveau souffle aux manifestations. Attitude en partie irresponsable, puisque cette introduction des jeunes et plus particulièrement des lycéens dans les manifestations engendre un afflux particulièrement important de fouteurs de merde qui n'ont rien à voir avec la manifestation, mais sont là pour casser et voler.

D'autre part, on a depuis longtemps des gouvernements qui méprisent le peuple, au point de leur tenir un discours infantilisant et débile qui n'explique rien du tout. Tout est traité de manière simpliste, même les pseudo-débats (style 100 minutes pour convaincre), tout est réduit à de grandes et vagues idées générales, tout est imprécis, et les gens sont pris pour des cons. La télé n'est plus là que pour abreuver le peuple de divertissements stupides dans l'optique d'un abrutissement général, voulu par les élites, élites financières comme politiques, afin de pouvoir manipuler plus facilement les gens (sois productif, consomme et tais-toi). Ce qui se passe aujourd'hui peut donc aussi être vu comme un retour de bâton. A trop prendre les gens pour des cons, ils finissent par s'en rendre compte. Le problème des retraites est beaucoup plus complexe que "il y a trop de vieux et pas assez de jeunes".

Donc je ne suis pas fier de ce que la France est en train de devenir (et même de ce qu'elle est), et pas depuis 3 ans, mais depuis bien plus longtemps, mais je ne dirai pas que les Français ont la France qu'ils méritent. Je dirai que le peuple n'est pas l'ennemi, ni le coupable, mais la victime, car il est abruti et manipulé par ceux qui sont censés le servir. La dégradation du niveau du débat politique (au ras des pâquerettes) mais plus généralement la dégradation du niveau de culture, de connaissances, de réflexion sont voulues, et l'état actuel des choses, en particulier dans le cas des manifestations (et blocages) de jeunes, en est une conséquence, même si je trouve tout à fait normal et même sain qu'un jeune puisse réellement s'intéresser au problème des retraites, qui sera de toute façon un jour le sien.

PS : Nightmare, tu ne m'en voudras pas si je déplace la conversation dans "Détente"?

ffpower
Membre Complexe
Messages: 2542
Enregistré le: 13 Déc 2007, 05:25

par ffpower » 15 Oct 2010, 19:30

Je suis assez d'ac avec Ben. L'experience aurait tendence à montrer que
"négociation calme->ca mene a rien"
"greve qui fout un gros bordel->ca marche plutot bien"
Du coup bah c'est normal qu'il y ait beaucoup de greves.

Chui d'ac aussi sur le fait que la plupart des lycéens font la greve pour sécher et se marrer. ( ce fut mon cas aussi^^ ). Et à mon avis, c'est certains syndicats qui poussent les lycéens à la greve juste pour foutre le boxon.. ( et ya pas besoin de les pousser bien fort )... Ce sont juste des outils quoi..

Lu il y a une ou deux semaines dans le canard enchainé : Sarko aurait dit : "Les greves et manifs contre la réforme des retraites, pas de probleme, les syndicats savent que je ne cederai pas. Tant que les jeunes ne s'en melent pas, je gere."
Lien de cause à effet?^^

Imod
Habitué(e)
Messages: 6378
Enregistré le: 12 Sep 2006, 12:00

par Imod » 15 Oct 2010, 19:57

Il me semble qu'on en plein dans la politique ( dans le bon sens du terme ) , je croyais que c'était mal :hum:

Les grèves ça dérange mais si elle ne dérangent pas tout le monde s'en fout ( on ne s'en rend même plus compte ) . Les jeunes sont instrumentalisés , bien sûr que des fainéants qui n'attendent que ça pour jouer à la Play-station ( pas neuf comme argument ) . Y'a trop de grèves , mais si on prenait d'abord le temps de débattre et d'écouter . Ras le bol d'entendre toujours les mêmes personnes dire aux imbéciles qu'on ne les a pas compris ...

Pour les retraites , n'est-ce pas tout simplement la goutte d'eau qui fait déborder le vase :triste:

Imod

 

Retourner vers ☕ Coin café

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite