Quel genre de Maths aimez vous le plus

Discussion générale entre passionnés et amateurs de mathématiques sur des sujets mathématiques variés
Daniel-Jackson
Membre Relatif
Messages: 160
Enregistré le: 19 Mai 2007, 19:49

Quel genre de Maths aimez vous le plus

par Daniel-Jackson » 20 Mai 2007, 18:56

Bonjour tout le monde ,

je ne sais pas si le sujet a été débatu mais je me suis demandé quel genre de maths aimiez vous faire vraiment . Je sais qu'à la base un matheux doit aimer tout mais il y'a toujours un côté penchant.

Moi pour ma part j'adore la géométrie et l'algèbre.

A vous :happy2:



Riemann
Membre Naturel
Messages: 95
Enregistré le: 01 Mai 2007, 15:43

par Riemann » 22 Mai 2007, 00:36

moi j'adore l'analyse complexe et l'arithmétique. par contre, je n'aime pas trop les probabilités et les statistiques, mais je n'étudie que ça pour l'instant.
J'ai même droit aux processus stochastiques en ce moment. :briques:

Daniel-Jackson
Membre Relatif
Messages: 160
Enregistré le: 19 Mai 2007, 19:49

par Daniel-Jackson » 22 Mai 2007, 21:01

Pareil , j'aime pas les probas et stats . Pour un matheux c'est peut être pas bien mais bon ! Moi je suis en train de me lancer dans la topologie algébrique mais ça s'annonce bien dur ......... enfin des maths quoi :hein:

Clembou
Membre Complexe
Messages: 2732
Enregistré le: 03 Aoû 2006, 13:00

par Clembou » 22 Mai 2007, 21:48

Moi ce que j'aime le plus c'est l'arithmétique et les travaux sur les nombres entiers... L'algébre linéaire, c'est bien l'un des domaines de mathématiques que je déteste.... :triste:

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 22 Mai 2007, 21:51

La topo et la géométrie différentielle ...

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 23 Mai 2007, 00:09

Analyse, probas, stats, arithmétique. En gros, tout ce qui n'utilise pas la géometrie... :dodo:

S@m
Membre Irrationnel
Messages: 1107
Enregistré le: 18 Juin 2005, 20:42

par S@m » 23 Mai 2007, 00:26

Tout pareil qu'anima :marteau:
J'aime pas trop la geometrie, a part peut-etre un peu celle dans l'espace...
J'ai toujours aimé l'analyse et l'arithmétique, mais l'année derniere j'aimais pas vraiment les probas et les stats. Mais cette année j'en ai bouffée et chu devenue super forte alors j'adore :ptdr:

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 23 Mai 2007, 00:33

S@m a écrit:Tout pareil qu'anima :marteau:
J'aime pas trop la geometrie, a part peut-etre un peu celle dans l'espace...
J'ai toujours aimé l'analyse et l'arithmétique, mais l'année derniere j'aimais pas vraiment les probas et les stats. Mais cette année j'en ai bouffée et chu devenue super forte alors j'adore :ptdr:

C'est pas ca, moi. J'aime bien la logique... probas, stats, analyse, arithmétique = logique (presque) pure.

Par contre, a mon niveau, la géométrie se résume en un apprentissage bete et méchant de formules... :hum:

fahr451
Membre Transcendant
Messages: 5144
Enregistré le: 06 Déc 2006, 01:50

par fahr451 » 23 Mai 2007, 01:12

en gros celles que je comprends

S@m
Membre Irrationnel
Messages: 1107
Enregistré le: 18 Juin 2005, 20:42

par S@m » 23 Mai 2007, 01:32

anima a écrit:C'est pas ca, moi. J'aime bien la logique... probas, stats, analyse, arithmétique = logique (presque) pure.

Par contre, a mon niveau, la géométrie se résume en un apprentissage bete et méchant de formules... :hum:


Ben en quoi c'est different de ce que j'ai dit :happy2:
Les thèmes que tu aimes je les aime aussi c'est pour ca que j'ai dit pareil.

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 23 Mai 2007, 05:21

Perso :

L'algèbre (linéaire et le bilinéaire)
topologie.

ceci dit :

la différence entre la topologie et l'algèbre ?
"S'il suffit de tourner une manivelle, c'est de l'algèbre; s'il y a une idée, c'est de la topologie"

:party:

Laulaudu06
Membre Naturel
Messages: 62
Enregistré le: 15 Mar 2007, 20:05

par Laulaudu06 » 23 Mai 2007, 14:53

bon je suis encore jeune et j'ai plein de trucs à découvrir dans les maths mais j'aime bien quand exo regroupe un peu de tout, calcul, géométrie etc :bad:
et j'adore la géométrie (mais à mon niveau) :zen:

axiome
Membre Rationnel
Messages: 883
Enregistré le: 04 Mai 2006, 23:37

par axiome » 23 Mai 2007, 16:40

Bonjour,
Perso, ce que je préfère, c'est l'arithmétique. En revanche, ce dont j'ai horreur, c'est sans hésiter les statistiques. Pouah !

abcd22
Membre Complexe
Messages: 2426
Enregistré le: 13 Jan 2006, 16:36

par abcd22 » 23 Mai 2007, 17:50

Salut,
Je prefere l'algebre et la geometrie, mais je ne connais pas beaucoup de geometrie a vrai dire (enfin je trouve...), on en fait beaucoup moins qu'il y a quelques dizaines d'annees.

Joker62
Membre Transcendant
Messages: 5028
Enregistré le: 24 Déc 2006, 21:29

par Joker62 » 23 Mai 2007, 17:52

Moi j'aime pas les maths alors j'suis tranquil :)

Mais en vrai, j'ai un ptit faible pour l'analyse et l'algèbre ( Li ou Bi ) :)
Par contre, l'arithmétiques, c'est ptète joli, sympa, mais ça m'intéresse pas vraiment :^)

Imod
Habitué(e)
Messages: 6421
Enregistré le: 12 Sep 2006, 13:00

par Imod » 23 Mai 2007, 21:31

Moi , j'aime les maths . ( point ! )

Les problèmes que je préfère par dessus tout sont les plus ouverts , on ne sait pas s'il s'agit d'algèbre , de géométrie , d'analyse , de graphes ... Mais bon , mes études sont finies depuis longtemps et je peux me permettre de choisir un problème uniquement par plaisir .

Ceci dit , je n'ai jamais suivi de cours de statistiques comme élève et les quelques fois où l'on m'a demandé d'aider un élève en perdition dans cette discipline , je n'ai vraiment rien compris à son cours ( c'est peut-être ma faute ) . J'aimais bien aussi la physique au lycée et par la suite , j'ai très vite été dégouté par les approximations que l'on m'a demandé d'admettre : un problème = une solution magouillée. Pour résumé , les maths pour quelqu'un qui les aime , que du plaisir , s'il n'y a pas de contrainte .

Imod

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 23 Mai 2007, 21:51

Imod a écrit:Ceci dit , je n'ai jamais suivi de cours de statistiques comme élève et les quelques fois où l'on m'a demandé d'aider un élève en perdition dans cette discipline , je n'ai vraiment rien compris à son cours ( c'est peut-être ma faute ) . J'aimais bien aussi la physique au lycée et par la suite , j'ai très vite été dégouté par les approximations que l'on m'a demandé d'admettre : un problème = une solution magouillée. Pour résumé , les maths pour quelqu'un qui les aime , que du plaisir , s'il n'y a pas de contrainte .

Imod

On voit la différence entre un bon prof et un mauvais prof au lycée par ca. Le bon prof expliquera les approximations, le mauvais se contentera de les énoncer...

Par exemple, en interférences et réseaux, le mauvais prof dira juste tan A ~ sin A ~ A si A petit et A en radians (et encore, la 2e condition n'est pas assez souvent citée). Le bon prof dira que plutot que de se trainer des calculs inimaginables juste pour retrouver une malheureuse inconnue, on préfere se coltiner une zolie approximation qui, au final, changera de moins d'un degré pour 10 degrés de déviation...

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 23 Mai 2007, 22:19

Imod a écrit:. J'aimais bien aussi la physique au lycée et par la suite , j'ai très vite été dégouté par les approximations que l'on m'a demandé d'admettre : un problème = une solution magouillée.
Imod


Bonsoir,

Mais enfin, c'est quoi cette légende qui veut que les physiciens admettent des approximations mathématiques n'importe comment !

Certes, il existe dans le secondaire ou en taupe des problèmes dont les approximations sont admises et non expliquées. Mais c'est presque toujours pour des raisons physiques et non mathématiques (par exemple, quelle est la valeur du champ électrostatique à la surface d'un noyau...).
En effet, le niveau mathématique d'un TS ou d'un Spé est largement suffisant pour traiter les problèmes de physique de terminale ou de taupe. La seule exception qui me vienne à l'esprit est l'étude et la résolution des équations de Navier-Stokes qu'il est difficile d'aborder même en math spé.

Je dirais plutôt que ce sont les problèmes de physique que l'on simplifie à l'extrême, pas leur solution mathématique. Et les profs le font parce que la physique du quotidient est très compliquée. Etudier dans sa réalité le mouvement d'un pendule dans l'air ou d'une brique sur un plan incliné dépasse largement les connaissances physiques d'un taupin. Et je ne parle même pas des équations de Maxwell ou de la méca fluides...

Bref, s'il vous plait, cessez de dire que les physiciens sont des nullos en math, qui passent leur temps à approximer sans savoir! Sinon, pensez à Planck, Dirac, Fourier, etc...

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 23 Mai 2007, 22:25

Domi: rajoutons que les approximations faites en lycée permettent de poser des questions simples au bac. Encore un exemple sur la lumiere:
sin Alpha = delta(=lambda) / a
tan Alpha = (y+a/2)/D
T'imagines si on demandait a un pauvre terminale S de trouver lambda en connaissant D a et y? Meme avec l'approximation de a/2 << D, on s'en sort avec 1/2 page de calcul...

Imod
Habitué(e)
Messages: 6421
Enregistré le: 12 Sep 2006, 13:00

par Imod » 23 Mai 2007, 22:40

Dominique Lefebvre a écrit:Bonsoir,
Mais enfin, c'est quoi cette légende qui veut que les physiciens admettent des approximations mathématiques n'importe comment !


Je parlais pour moi bien sûr ! . Je continue à penser que les programmes de physique utilisent des notions mathématiques que connaissent ( j'espère ) les enseignants qui les utilisent mais sûrement pas les élèves . D'autre part les situations : un problème = une formule , ne sont pas celles qui m'emballent le plus .
De toute façon je ne veux pas lever une nouvelle polémique maths-physiques d'autant que la physique était plutôt mon choix avant que d''en être dégoûté ( j'aime bien savoir ce qui se cache sous les : on négligera ... ) , mais je comprends tout à fait que l'on puisse en être passionné : je l'ai été .

Imod

 

Retourner vers ⚜ Salon Mathématique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite