Découvertes mathématiques de nos jours

Discussion générale entre passionnés et amateurs de mathématiques sur des sujets mathématiques variés
guigui51250
Membre Complexe
Messages: 2727
Enregistré le: 30 Déc 2007, 13:00

par guigui51250 » 18 Juil 2008, 15:10

pas besoin de lire tous les classiques non plus, quelques livre quand tu as le temps mais il ne faut pas non plus te bourrer le crane avec ça. Les résumés de quelques très grands classique c'est bien assez je pense.

http://www.maths-forum.com/showthread.php?t=39426



Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 18 Juil 2008, 15:21

guigui51250 a écrit: Les résumés de quelques très grands classique c'est bien assez je pense.

[url="http://www.maths-forum.com/showthread.php?t=39426"]http://www.maths-forum.com/showthread.php?t=39426[/url]


Hummm... Lorsque tu veux découvrir un film, crois-tu que la bande annonce suffit?

mamane.com
Membre Naturel
Messages: 18
Enregistré le: 11 Juil 2008, 05:27

par mamane.com » 18 Juil 2008, 15:28

Memento a écrit:Pensez-vous que, de nos jours, une découverte majeure en mathématiques est obligatoirement faite par un mathematicien du niveau d'un "médaillé Fields", ou ayant un niveau d'études "astronomique" :zen: (genre doctorat)???


ça ferait un super sujet de philo.

Mais franchement, il est clair que non. sans aller dans les détails (sinon ce serait très très long), le langage mathématique est un moyen d'exprimer des idées sur un sujet de base.

d'une, le sujet de base c'est une théorie, ces axiomes, etc... et les idées pas la peine de faire de hautes étude pour en avoir de nouvelle.

de deux, rien n'empêche personne, sauf peut-être une lecture abondante de journaux gratuit et de grands quotidiens, de créer une nouvelle théorie, un nouveau sujet de réflexion, un nouvelle espace d'expression d'idées

axiome
Membre Rationnel
Messages: 883
Enregistré le: 04 Mai 2006, 23:37

par axiome » 18 Juil 2008, 15:49

Créer une nouvelle théorie en maths, ce n'est en effet pas le plus difficile, on se donne un ensemble de postulats et on en déduit des théorèmes... Avec mon petit niveau de première année, je me sentirais presque capable d'en pondre une... Ce qui est difficile en math, c'est d'en trouver une qui présente un intérêt dans un domaine précis... Pour ça, il faut s'accrocher...
Pour un revenir aux mathématiciens qui ont obtenu la médaille Fields, j'avais lu un article amusant sur ces gens là. Il disait que, pour certains, leurs travaux étaient brillants mais tellement difficiles qu'il n'y avait pratiquement qu'eux pour les comprendre... Dans ces conditions, c'est bien de trouver, mais si personne n'est capable de comprendre vos découvertes, l'intérêt est quand même réduit...

guigui51250
Membre Complexe
Messages: 2727
Enregistré le: 30 Déc 2007, 13:00

par guigui51250 » 18 Juil 2008, 15:55

Dominique Lefebvre a écrit:Hummm... Lorsque tu veux découvrir un film, crois-tu que la bande annonce suffit?


Biensûr que non mais je ne parle pas des petits résumés de 10 lignes qui sont à la fin du livre mais un résumé assez détaillé de quelques pages pour connaitre les personnages principaux, les action du livre, etc, etc...
Bien entendu le meilleur reste de lire le livre mais si comme Axiome on a pas le temps de lire tous les classiques (puisqu'il y en a un paquet) et bien les résumés sont là pour ça.

Bebs
Membre Relatif
Messages: 120
Enregistré le: 07 Juil 2008, 11:06

par Bebs » 18 Juil 2008, 16:01

mamane.com a écrit:et les idées pas la peine de faire de hautes étude pour en avoir de nouvelle.


C'est paradoxal ce que tu dis... comment peux-tu savoir si l'idée sera nouvelle si tu ne connais pas le domaine ? Pour savoir ce qui a déjà été découvert et ce qu'il reste à trouver, il faut quand même avoir un sacré niveau.

Je vois souvent dans ce forum des lycéens qui, en griffonant leur cahier ont trouvé des choses amusantes, des formules sympa et on l'impression d'avoir trouvé une formule nouvelle (moi-même ça m'arrivait). Il se trouve que bien souvent, c'est un cas particulier, une application d'un cours qu'ils voient quelques années plus tard... donc l'impression d'idée nouvelle est facile à avoir. Mais en réalité, il faut bien connaître un domaine pour y faire des recherches.

mamane.com
Membre Naturel
Messages: 18
Enregistré le: 11 Juil 2008, 05:27

par mamane.com » 19 Juil 2008, 12:14

axiome a écrit:Créer une nouvelle théorie en maths, ce n'est en effet pas le plus difficile, on se donne un ensemble de postulats et on en déduit des théorèmes... Avec mon petit niveau de première année, je me sentirais presque capable d'en pondre une... Ce qui est difficile en math, c'est d'en trouver une qui présente un intérêt dans un domaine précis...



Pas peine qu'elle est un quelconque intérêt. Les mathématiques n'ont pas "à être rentable" ou "utile". Au contraire plus elle est inutile mieux elle sera.

Le jour où on fera des maths parce que c'est utile, les Mathématiques seront morte et des tas de pistes, de théories ne seront jamais découvertes.

Ce serait vraiment triste je pense

mamane.com
Membre Naturel
Messages: 18
Enregistré le: 11 Juil 2008, 05:27

par mamane.com » 19 Juil 2008, 12:18

Bebs a écrit:C'est paradoxal ce que tu dis... comment peux-tu savoir si l'idée sera nouvelle si tu ne connais pas le domaine ? Pour savoir ce qui a déjà été découvert et ce qu'il reste à trouver, il faut quand même avoir un sacré niveau.

Je vois souvent dans ce forum des lycéens qui, en griffonant leur cahier ont trouvé des choses amusantes, des formules sympa et on l'impression d'avoir trouvé une formule nouvelle (moi-même ça m'arrivait). Il se trouve que bien souvent, c'est un cas particulier, une application d'un cours qu'ils voient quelques années plus tard... donc l'impression d'idée nouvelle est facile à avoir. Mais en réalité, il faut bien connaître un domaine pour y faire des recherches.


C'est pas que ça marche pas à tout les coups, que ça ne marchera jamais :we: Il faut bien commencer quelque part

En plus, c'est jouissif de "découvrir" quelque chose par soi-même, même si ce n'est pas nouveau.

axiome
Membre Rationnel
Messages: 883
Enregistré le: 04 Mai 2006, 23:37

par axiome » 20 Juil 2008, 01:22

mamane.com a écrit:Pas peine qu'elle est un quelconque intérêt. Les mathématiques n'ont pas "à être rentable" ou "utile". Au contraire plus elle est inutile mieux elle sera.

Le jour où on fera des maths parce que c'est utile, les Mathématiques seront morte et des tas de pistes, de théories ne seront jamais découvertes.

Ce serait vraiment triste je pense


Je suis d'accord avec toi !
Heureusement qu'il y a des gens qui cherchent sans arrêt de nouvelles théories qui, à première vue n'ont aucune application dans une autre discipline. Même si on en a pas l'utilité aujourd'hui, peut-être que dans cent ans, cette nouvelle théorie servira énormément dans un nouveau domaine... Un exemple : l'algèbre de Boole, quand elle a été "inventée", au départ ne servait à rien. Elle a bien failli tomber dans l'oublie jusqu'à ce que quelques décennies plus tard, on se rende compte que cela servait beaucoup en électronique entre autres...
La difficulté, en maths, c'est qu'on a aucune idée si ce qu'on invente servira ou non...
Heureusement donc qu'on ne fait pas uniquement des maths pour se simplifier la vie ailleurs... On peut faire des maths aussi pour... faire des maths !
Mais il faut pas se leurrer, je pense que, malheureusement, si une théorie ne trouve aucune application pratique, elle finira par tomber dans l'oublie tôt ou tard...

Avatar de l’utilisateur
leon1789
Membre Transcendant
Messages: 5317
Enregistré le: 27 Nov 2007, 17:25

par leon1789 » 04 Aoû 2008, 23:26

mamane.com a écrit:Pas peine qu'elle est un quelconque intérêt. Les mathématiques n'ont pas "à être rentable" ou "utile". Au contraire plus elle est inutile mieux elle sera.

Le jour où on fera des maths parce que c'est utile, les Mathématiques seront morte et des tas de pistes, de théories ne seront jamais découvertes.

Ce serait vraiment triste je pense


C'est vraiment incroyable et très triste effectivement d'en arriver à écrire des choses comme ça... les maths inutiles, ça me fait bien rire ! ...ou alors c'est du second degré ?? :++: :++:

Si les maths existent, c'est parce qu'elles sont performantes... de tout temps, à toutes les époques...

 

Retourner vers ⚜ Salon Mathématique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite