Le plan n'est pas une réunion dénombrable de droites (sans Baire)

Réponses à toutes vos questions après le Bac (Fac, Prépa, etc.)
kingsize
Membre Naturel
Messages: 28
Enregistré le: 30 Oct 2009, 15:32

le plan n'est pas une réunion dénombrable de droites (sans Baire)

par kingsize » 28 Déc 2009, 18:59

Bonjour,

comment démontrer que IR² n'est pas une réunion dénombrable de droites, sans utiliser le théorème de Baire ? On peut bien entendu s'aider du fait que IR n'est pas dénombrable.

Merci bien.



Doraki
Habitué(e)
Messages: 4987
Enregistré le: 20 Aoû 2008, 13:07

par Doraki » 28 Déc 2009, 19:24

Si on a un nombre dénombrable de droites, on a des directions qui ne sont pas prises par les droites.
En regardant ce qui se passe sur une droite D portée par une de ces directions, on a un nombre dénombrable d'intersection avec les droites, et ça ne peut donc pas recouvrir la droite D, et a fortiori, pas le plan.

yos
Membre Transcendant
Messages: 4858
Enregistré le: 10 Nov 2005, 22:20

par yos » 28 Déc 2009, 20:15

On peut aussi dire que c'est de mesure nulle.

Nightmare
Membre Légendaire
Messages: 13817
Enregistré le: 19 Juil 2005, 19:30

par Nightmare » 29 Déc 2009, 02:53

Ne peut on pas simplement dire en terme de points que la réunion contiendrait {0}x(R-Q) qui est indénombrable par exemple?

alavacommejetepousse
Membre Irrationnel
Messages: 1667
Enregistré le: 28 Fév 2008, 18:23

par alavacommejetepousse » 29 Déc 2009, 10:18

Nightmare a écrit:Ne peut on pas simplement dire en terme de points que la réunion contiendrait {0}x(R-Q) qui est indénombrable par exemple?

bonjour
à moins que qq chose m échappe , chaque ensemble de la réunion étant indénombrable il n y a pas de contradiction à ce qu elle contienne un ensemble indénombrable

kingsize
Membre Naturel
Messages: 28
Enregistré le: 30 Oct 2009, 15:32

par kingsize » 31 Déc 2009, 15:04

alavacommejetepousse a écrit:bonjour
à moins que qq chose m échappe , chaque ensemble de la réunion étant indénombrable il n y a pas de contradiction à ce qu elle contienne un ensemble indénombrable

exact, la solution proposée par yos me semble être la plus simple. Maintenant, comment démontrer qu'une droite du plan est de mesure nulle, à part dire que son "aire est nulle" ?

Nightmare
Membre Légendaire
Messages: 13817
Enregistré le: 19 Juil 2005, 19:30

par Nightmare » 31 Déc 2009, 15:20

alavacommejetepousse a écrit:bonjour
à moins que qq chose m échappe , chaque ensemble de la réunion étant indénombrable il n y a pas de contradiction à ce qu elle contienne un ensemble indénombrable



Je précise un peu :

Prenons l'ensemble des couples (x,sqrt(x)) avec x irrationnel. Cette ensemble a bien évidemment la puissance du continu. Si on écrit R² comme union dénombrable de droite, chacune de ces droites contiendrait au plus deux points de cette forme...

yos
Membre Transcendant
Messages: 4858
Enregistré le: 10 Nov 2005, 22:20

par yos » 31 Déc 2009, 15:27

kingsize a écrit:la solution proposée par yos me semble être la plus simple.

Ca utilise quand même des choses sur la structure du plan contrairement à ce que fait Doraki.
Nightmare prend un ensemble non dénombrable de droites, donc l'une d'elle au moins (D) ne fait pas partie de la famille F dont on considère la réunion. Mais c'est là qu'il faut l'argument de Doraki : D rencontre les éléments de F en au plus un nombre dénombrable de points.

kingsize a écrit:lcomment démontrer qu'une droite du plan est de mesure nulle, à part dire que son "aire est nulle" ?

On définit l'aire par la notion de mesure.
Un segment est un rectangle aplati donc de mesure nulle. Une droite aussi comme réunion dénombrable de segments.

yos
Membre Transcendant
Messages: 4858
Enregistré le: 10 Nov 2005, 22:20

par yos » 31 Déc 2009, 15:29

Nightmare a écrit:Prenons l'ensemble des couples (x,sqrt(x)) avec x irrationnel.

Tu t'embêtes pour rien avec les irrationnels.

miikou
Membre Rationnel
Messages: 642
Enregistré le: 07 Juil 2008, 20:38

par miikou » 31 Déc 2009, 18:25

ou alors bcp plus simplement que lensemble de ces droites est equipotent a [0,2pi[ donc a IR

ps= ou du moins un a un sous ensemble infini pas denombrable, par contraposition tu en deduiras ce que tu voudras

 

Retourner vers ✯✎ Supérieur

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Chab, GaBuZoMeu et 57 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite