Post bac, études...

Des questions sur vos études ? Sur les métiers liés aux mathématiques ? Nos vétérans vous répondent !
Pretat
Messages: 4
Enregistré le: 29 Aoû 2016, 20:08

Post bac, études...

par Pretat » 29 Aoû 2016, 20:25

Re-bonjour,

Je viens donc demander des conseils à propos des études. Concrètement, je ne sais pas quoi faire. Disons que si je fais des maths, c'est pour faire de la recherche.

Hors, petit problème : je ne me vois pas enseignant-chercheur (je ne me vois pas enseigner quoi que ce soit à des gens). C'est la première chose. La seconde, c'est que je ne suis pas sûr d'être assez bon pour pouvoir envisager une carrière dans la recherche mathématique sans passer par enseignant chercheur. Et si je ne fais pas de la recherche, je préfère opter pour une voie qui ne contient pas (ou peu) de maths. Donc pas le même cursus.

Sinon, il y a bien le métier d'ingénieur, mais je ne pense pas que ça me corresponde (sans savoir vous dire pourquoi cela). Par rapport à mathématicien, les points communs/différences ?

Je vous disais ne pas me trouver assez bon, je vais préciser un peu ; je rentre en TS spé maths ; en 1ère (lycée de province pas excellent), j'étais à 19 en gros (en maths), sans bosser, avec 2 points d'avance sur le deuxième. Ça semble bien, mais j'ai fait les Olympiades de l'académie de Versailles (toujours sans bosser avant), j'ai été retenu pour la qualité de ma copie, mais pas dans les meilleurs. Si j'avais bossé j'aurais sans doute pu grimper, mais pas dans les premières places. Donc plutôt bon, mais pas suffisamment pour être dans l'élite.

Niveau cursus, si je fais de la recherche, c'est MPSI puis on tente les grandes écoles.

Pensez-vous que j'ai mes chances dans la recherche ? Par rapport au métier d'ingénieur, que je connais peu ? Ou bien il vaut mieux me lancer ailleurs ? Le métier de développeur ne me plairait pas, j'aime programmer deux trois trucs en python, mais je n'en ferais pas un métier.



Sylviel
Modérateur
Messages: 5983
Enregistré le: 20 Jan 2010, 13:00

Re: Post bac, études...

par Sylviel » 29 Aoû 2016, 21:15

Bonjour,

sans entrainement il est très difficile de réussir aux olympiades, même en étant brillant. Ton niveau au lycée est très très loin d'être une indication suffisante pour savoir si tu pourras être chercheur en mathématique... Pour ainsi dire tu n'as pas encore fait de maths. Tu as fait une initiation a un truc qui ressemble de loin aux maths (je caricature un peu mais à peine). Donc attends d'arriver dans le supérieur (ou de travailler par toi même) pour savoir si les maths te plaisent ou non...

Ensuite sur le job de chercheur : il y a, quasiment obligatoirement, une part d'enseingement. En France au CNRS et à l'INRIA tu peux faire des maths sans enseignement mais peu le font... Ceci dis nombreux sont les enseignants chercheurs qui n'accordent pas trop d'importance à leur enseignement (ce qui est fort dommage).

Sur le boulot d'ingénieur : il n'y a pas "un boulot d'ingénieur". Mais des centaines de jobs très différents. Le mec qui conçoit un moteur dans son bureau d'étude, le mec qui supervise une chaine de montage, celui qui gère une équipe de statisticien, celui qui fait des lignes de code de site web, celui qui essaie de déterminer le prix d'un produit financier complexe, celui qui supervise le chantier d'une centrale nucléaire, celui qui installe des appareils sous les consignes d'un chercheur, celui qui va dans des entreprises vendre des appareils de hautes technologie porte tous le nom d'ingénieur. Sous le nom d'ingénieur tu peux trouver quelqu'un qui construit des choses de ses mains en suivant les consignes, quelqu'un qui supervise des gens qui font des choses de leurs mains, quelqu'un qui manage une équipe / usine, quelqu'un qui fait des analyses seul ou en équipe, quelqu'un qui fait de la science, quelqu'un qui n'en a jamais refait depuis ses études et au delà de la règle de trois ça devient compliqué... Donc difficile de dire "je veux (ou ne veux pas) être ingénieur" tant le nom recouvre des choses diverses. Ce qui est certain c'est qu'aujourd'hui, en france, le titre d'ingénieur est utile pour trouver un job (et encore longtemps après son premier job).

Si tu aimes les sciences de manière générale je te conseille de te diriger vers une prépa (MPSI, PCSI, Bio si la SVT te passionne). Une fois confronté à la rigueur scientifique tu pourras mieux savoir les domaines qui t'intéresse et réfléchir au type de job que tu as envie de faire. Nombre d'ingénieur ne retouche pas la moindre équation après leur sortie d'école... (ce qui est fort dommage de mon point de vue).

Point commun chercheur / ingénieur (certains) :
ils utilisent des outils scientifiques / mathématiques.

Un ingénieur ne suis pas forcément la rigeur d'un chercheur, il ne cherche pas forcément à créer / trouver quelque chose de nouveau, il cherche à faire quelque chose qui fonctionne et remplisse un cahier des charges. Un ingénieur travaille sur le projet sur lequel il doit travailler, un chercheur travaille sur ce qui lui plait. Un ingénieur a des comptes à rendre, un chercheur beaucoup moins. Un ingénieur est bien payé, un chercheur beaucoup moins.

Voilà, en espérant t'aider à y voir plus clair.

Un petit lien pour conclure : http://www.ingenieurs.com/infos/metiers ... s-1587.php

Pretat
Messages: 4
Enregistré le: 29 Aoû 2016, 20:08

Re: Post bac, études...

par Pretat » 29 Aoû 2016, 22:16

Merci beaucoup pour le lien !

Même s'il est difficile d'avoir de bons résultats aux Olympiades sans entraînement, c'est faisable (un de mes amis l'a fait dans un autre lycée).

Le problème d'attendre le supérieur pour voir si les maths me plaisent ou non est la perte de temps (même si c'est utile de se rendre compte qu'on s'est trompé, je ne dis pas le contraire, mais mieux vaut s'en rendre compte avant) ; en fait, si les maths ne me plaisent plus, je me ré-orient dans quelque chose de complètement différent, et si l'on peut éviter cela...

Dans ce cas, il faudra que je voie pour passer une journée en université, pour observer le métier d'enseignant chercheur s'il n'y a pas le choix. Ça ne devrait pas être difficile, je connais quelqu'un qui travaille à Orsay.

A priori donc, le métier d'ingénieur ne m'attirerait pas tellement (je préfère les choses générales, plus abstraites, que des problèmes précis auxquels il faut répondre). Mais je regarderai le lien avec attention.

J'avais un ami qui a fait prépa MPSI, qui a fait ses deux ans, et qui a laissé tomber pour faire luthier. Si on pouvait éviter de faire le même cursus, pour trouver directement la voie... Merci de votre réponse, j'ai effectivement les idées un peu plus claires.

 

Retourner vers ➳ Orientation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite