Probleme des spectres

De la mécanique au nucléaire, nos physiciens sont à l'écoute
Anonyme

probleme des spectres

par Anonyme » 22 Fév 2006, 15:29

est ce que qql pourrais m'aider pour cet exercice.(une ou plusieures questions) merci d'avance

on appelle lampe a hudrogene un tube scellé contenant du dihydrogène gazeux. on soumet ce gaz a une decharge electrique. une lumiere est émise.

a)proposer une interprétation a cette émission de lumiere.
b)on effectue le spectre de la lumiere émise par cette lampe. il s'agit d'un spctre de raies.Peut on affirmer que la lumiere est émise par des molécules H2? Justifier la réponse.
c)certaines des longueurs d'ondes de la mumiere obtenie par cette lampe peuvent etre calculées par la formule: (4n²)/(Rh(n²-4))
avec Rh=10979708.01m-1, et n un nombre entier strictement supérieur a 2 (exprimé sans unité)
Combien de longueurs d'onde cette formule permet elle de prevoir dans le domaine de la lumiere visible?
d)quelle precision est on autorisé a donner sur la reponse numérique de la question précédante?



Anonyme

par Anonyme » 22 Fév 2006, 19:10

Qql pourrais t il m'aider svp.c trè important.merci d'avance

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 23 Fév 2006, 11:44

lila a écrit:a)proposer une interprétation a cette émission de lumiere.
b)on effectue le spectre de la lumiere émise par cette lampe. il s'agit d'un spctre de raies.Peut on affirmer que la lumiere est émise par des molécules H2? Justifier la réponse.
c)certaines des longueurs d'ondes de la mumiere obtenie par cette lampe peuvent etre calculées par la formule: (4n²)/(Rh(n²-4))
avec Rh=10979708.01m-1, et n un nombre entier strictement supérieur a 2 (exprimé sans unité)
Combien de longueurs d'onde cette formule permet elle de prevoir dans le domaine de la lumiere visible?
d)quelle precision est on autorisé a donner sur la reponse numérique de la question précédante?


Bonjour,

les questions a) et b) sont des questions de cours (excitation des atomes,spectre d'émission, etc.). Tu trouveras la réponse en apprenant ton cours.

c) la formule donnée définit ce que l'on appelle la série de Balmer, qui te donne la suite des longueurs d'onde des raies du spectre d'émission. Rh (on la désigne plutôt par R) s'appelle la constante de Rydberg. On écrit d'ailleurs cette formule sous la forme suivante, plus simple:
1/lambda = R*((1/2^2) - (1/n^2)) où n est un entier variant de 3 à l'infini. (R est le Rh de ton énoncé)

Pour répondre à la question, il faut donc calculer les longueurs d'onde de raie pour n = 3, 4 , 5, 6, etc...
Si tu fais les calculs, tu t'apercevras qu'il y a 4 raies de l'hydrogène dans le visible : 656,28 nm (raie alpha rouge), 486,13 nm (raie beta bleu-vert),
434,05 (raie gamma violet) et 410,12 (raie delta violet). Les autres sont hors du spectre visible.

d) La formule de Balmer ne contient que la constante R et des entiers. La précision de lambda dépend donc de la précision de R. Or, la constante de Rydberg est connue très précisément, comme l'indique l'énoncé.... Une chose, mes tables de constantes donnent pour R la valeur 1,09737315*10^7 m-1...

 

Retourner vers ⚛ Physique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite