L'experience de Millikan

De la mécanique au nucléaire, nos physiciens sont à l'écoute
Anonyme

l'experience de Millikan

par Anonyme » 19 Juin 2005, 12:43

Bonjour

J'aimerais comprendre cette experience de base permettant la mesure de
la charge elementaire electrique et je bute sur l'experience elle meme.

Comment charge t on les goutellettes d'huiles ?

J'ai trouve sur le net que tantot la pulverisation de celles ci entre
les armatures d'un condensateur les electrisait par frottement ... ou
bien qu'un rayonnement ultraviolet etait responsable de la charge de
ces goutellettes.

Et question annexe ... Pourquoi se chargent elles d'electricite ?

Merci




Anonyme

Re: l'experience de Millikan

par Anonyme » 19 Juin 2005, 12:43

c'est de l'electricité statique

Anonyme

Re: l'experience de Millikan

par Anonyme » 19 Juin 2005, 12:43

c'est le frottement de l'air qui charge les gouttelettes d'huile

cesar
Membre Rationnel
Messages: 841
Enregistré le: 05 Juin 2005, 09:12

par cesar » 13 Juil 2005, 18:36

cette experience m'a toujours paru etrange : je comprends parfaitement que l'on mesure la charge electrique de la bille d'huile, mais comment peut on être sur que la charge la plus petite (calculée en fonction du rapport des charges) est celle d'un seul electron ???.

Anonyme

encycladel

par Anonyme » 18 Juil 2005, 00:44

en fait c les deux en meme temps :un rayonnement ionise l'air qui par contact (frottement)avec la gouttelette d'huile transmet des charges par influence éctrostatique .bien sure il faut compendre qu'il ne lui transmet pas une charge elementaire mais un grand nombre mais de facon discrete ie toute ces charges ont pour pgcd la chrge e

cesar
Membre Rationnel
Messages: 841
Enregistré le: 05 Juin 2005, 09:12

par cesar » 19 Juil 2005, 19:58

Non inscrit a écrit:en fait c les deux en meme temps :un rayonnement ionise l'air qui par contact (frottement)avec la gouttelette d'huile transmet des charges par influence éctrostatique .bien sure il faut compendre qu'il ne lui transmet pas une charge elementaire mais un grand nombre mais de facon discrete ie toute ces charges ont pour pgcd la chrge e


justement : comment être sur qu'il s'agit bien du PGCD "minimum" et non pas d'un multiple...

Anonyme

encycladel

par Anonyme » 20 Juil 2005, 13:21

je te mentirai pas et je te dirai t'as totlement raison . d'ailleurs je me suis posé cette question durant des années et enfin je suis arrivé à une réponse qui me satisfait :
tout se resoud en terme de statistique (la loi des grand nombres ) donc si cette charge que tu suppose existe alors il y aura des resultats qui seront multiple de cette chrge et non multiple de la charge actuelle e . (car le pgcd dans ce cas serais la charge supposée est non celle qu'on connait .
donc s'il ne se manifeste pas c qu'elle n'existe pas (je dirais mieux la probabilité de son existence est infime )

cesar
Membre Rationnel
Messages: 841
Enregistré le: 05 Juin 2005, 09:12

par cesar » 21 Juil 2005, 09:46

Non inscrit a écrit:je te mentirai pas et je te dirai t'as totlement raison . d'ailleurs je me suis posé cette question durant des années et enfin je suis arrivé à une réponse qui me satisfait :
tout se resoud en terme de statistique (la loi des grand nombres ) donc si cette charge que tu suppose existe alors il y aura des resultats qui seront multiple de cette chrge et non multiple de la charge actuelle e . (car le pgcd dans ce cas serais la charge supposée est non celle qu'on connait .
donc s'il ne se manifeste pas c qu'elle n'existe pas (je dirais mieux la probabilité de son existence est infime )


c'est mieux. Mais je vous rapporte ici un resultat d'experience qui a été faite non pas avec de l'huile, mais avec des micro billes de metal : on avait trouvé une charge 3 fois inferieures à la charge "normale et admise" de l'electron. Le gars supposait qu'il avait découvert je ne sais plus qu'elle particule (particule déjà connue) à l'état libre.. J'espere que l'on a d'autres moyens de mesurer la charge de l'electron !!! Ceci dit, cela n'est pas tres génant : c'est le rapport e/m qui importe le plus dans la mécanique...

Anonyme

encycladel

par Anonyme » 21 Juil 2005, 18:52

je n'est pas entendu parler de cette experience mais deja je la rejette car elle ne satisfait pas les bases de la methode de Millikan .je m'explique :on sait que les corps en chutte libre ont un mouvement acceleré et independement de leurs masses .ces corps la atteignent une vitesse de 10 m/s au bout d'une seconde (v= g . t g=10 , t=1s) et donque ils ne peuvent pas etre suivis par la lunette de millikan .
deuxieme chose c 'est que la deduction de la charge electrique est basée sur une formule d'equilibre entre la force de resistance (force de Stocks ) et celle de la gravité .cet equilibre est atteint en qq miliemes de secondes or pour les metaux c pas le cas . pour te convaincre je te demande de jeter de la poussiere metalique et de la comparer avec de l'eau pulvirisée .
donc si ont a trouvé e/3 sa m'etonne pas .

 

Retourner vers ⚛ Physique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite