"Le sujet peut-il être connu?"

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
enj0y-v0dka
Membre Naturel
Messages: 24
Enregistré le: 08 Avr 2007, 14:45

"Le sujet peut-il être connu?"

par enj0y-v0dka » 06 Nov 2007, 13:36

Coucou,


Alors voilàà..
j'ai une dissertation à faire le sujet est..
"Le sujet peut-il être connu?"

Alors on m'a dis que ce sujet revenais au même que "qu'est ce que l'homme?"
Vous êtes d'accord?! Je sais trop pas comment faire j'suis trop pommée..
Et même malgrès ça je ne sais pas quoi dire.. quel plan prendre..
HELPPP..

J'ai travaillé sur.. Locke, Nietzsche, et Alain..
Si quelqu'un peut me donner un bon coup de pouce ça m'aiderai vraiment :s
Merci d'avance :s



olivthill
Membre Relatif
Messages: 349
Enregistré le: 21 Avr 2006, 19:17

par olivthill » 06 Nov 2007, 17:01

La question, "Le sujet peut-il être connu" est un peu différente de "Qu'est-ce que l'homme ?", surtout à cause du mot "sujet" qui est différent du mot "homme".
Un "sujet", cela peut-être un homme, ou, dans certains cas, un animal, un monstre, un fantôme, un sujet d'étude, etc. Le terme est assez imprécis. Puisqu'il s'agit de philosophie, on considèrera qu'il s'agit d'un être humain.
Le mot "sujet" implique une autre personne, ou un groupe de personnes, qui étudient le sujet. Un sujet n'existe pas s'il est tout seul dans l'univers. Il faut que quelqu'un ait envie de le connaître. Pour des raisons de simplifications, on pourra l'appeler "l'observateur du sujet".
Ensuite, il est habituel de dire que l'observateur n'est pas impartial. Il a ses propres critères de jugement. Il a ses propres échelles de valeur. Il est "subjectif". Pour qu'un raisonnement soit "objectif", il faudrait que le sujet soit un "objet" et qu'il soit jugé dans l'absolu par un observateur qui est impartial.
Le "sujet" influence l"observateur", c'est inévitable, et cela arrive à des degrés plus ou moins important. Le sujet peut aussi faire un peu de dissimulation.
C'est pour ces deux raisons, partialité de l'observateur a priori, et partialité dû à l'influence ou à la dissimulation du sujet, que la connaissance, ou la vérité, ne peut être totale.
Bonne chance !

enj0y-v0dka
Membre Naturel
Messages: 24
Enregistré le: 08 Avr 2007, 14:45

par enj0y-v0dka » 06 Nov 2007, 18:50

Merci..

Mais alors en repartant au départ de "le sujet peut-il être connu?" ..
Tout ce que tu m'a dis peut être mis dans ma dissertation? parce que ça me dis rien tout ça:s ou alors tu emploie des mots trop dur pour moi que j'connais pas vraiment.. mais sinon alors ça ne m'aide pas trop;s
En fait c'est trop DURE :s ='(
:cry: :marteau:

 

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite