Oral blanc besoin d'aide

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
fan math
Membre Naturel
Messages: 61
Enregistré le: 22 Fév 2007, 18:13

Oral blanc besoin d'aide

par fan math » 05 Mai 2007, 00:36

Bonjour mon probleme et le suivant je suis a la recherche de l'analyse de 4 texte pour pouvoir preparer mon oral tranquilement j'aurai besoin de l'analyse des texte suivant:L'albatros de C.Baudelaire
Le joujou du pauvre de C.Baudelaire
Hymne a la beaute de C.Baudelaire
et A une passante de C.Baudelaire
voila j'attend un grand aide merci d'avance a tous :marteau:



ptitemimidu18
Membre Relatif
Messages: 322
Enregistré le: 08 Mai 2007, 15:33

par ptitemimidu18 » 16 Mai 2007, 21:17

kikoo je t'ai fait l'analyse du texte de Charles Baudelaire "l'hymne à la beauté" , jspr que ça pourra t'aider :

Intro :

"Hymne à la Beauté" s'intègre à une série de poèmes de la section " Spleen et idéal" , où Baudelaire cherche à définir l'essence du beau et sa conception du poète .

Baudelaire nous présente d'abord la beauté sous un visage ambigu et contradictoire . Il montre ensuite la fascination qu'elle exerce sur lui , ce qui donne lieu à un véritable hymne à la beauté .

Dans ce poème , nous nous interessons à la nature et à l'origine de la beauté selon Baudelaire , puis nous étudierons un hymne à la toute puissance de la beauté , et enfin nous verrons en quoi la beauté est une fleur du mal .

1/ Nature et origine de la beauté
A/ Origine obcure de la beauté

Baudelaire cherche d'abord à cerner l'origine de la beauté et son identité.

Elle se présente d'emblée comme un mystère qu'on ne cesse d'interroger . Dès le premier vers , l'auteur , par le biais d'une question : "viens-tu du ciel profond ou sors-tu de l'abîme ? " , revêt un caractère obsessionnel .
On remarque que la beauté semble presque tooujours émerger d'une profondeur ("ciel profond" , "abîme" , "gouffre noir"). L'allusion à une profondeur ténébreuse souligne son origine obscure .

En fait , son origine oscille entre le bien et le mal . Une série d'image représente cet antagonisme : l'opposition haut/bas ("ciel"/"abîme"), ténèbre/lumière ("gouffre"/"astres") , "ciel"/"enfer"...

b/ un beau paradoxal

Baudelaire définit le beau de façon paradoxale . Une série d'alliance de mots prouvent en effet la nature contradictoire de la beauté . Son regard est "infernal et divin" , elle verse confusément " le bienfait et le crime" . La conjonction de coordination "et" souligne l'indissociabilité du bien et du mal , leur répartition équilibrée traduite par la parfaite symétrie des hémistiches : "infernal et dicin" , "le bienfait et le crime" . Le paradoxe le plus frappant est sans nul doute le rapprochement du beau et du monstrueux : " O beauté ! monstre énorme , effrayant ....." (vÉÉ) . La modernité de Baudelaire repose sur cette alliance inhabituelle de l'horreur et de la beauté .

2/Un hymne à la toute puissance de la beauté

A/ pouvoir de la fascination de la beauté

La Beauté possède un incontestable pouvoir de fascination. Elle subjugue le destin : " le destin est charmé" doit être pris dans le sens fort d'envoûtement , de même qu'au vers 14 : "charmant".

Son pouvoir de métaphore est évoqué à plusieurs reprises : ses baisers sont "un philtre" qui transforme le héros (vers 7 et 8) ; elle est tour à tour " fée" ou "sirène" .

B/ La beauté comme échappatoire du temps :

La beauté , c'est-à-dire l'art , représente pour le poète l'évasion . Elle doit reculer les limites du quotidien , lui donner l'accès à l'"infini" et lui révéler du nouveau (le "jamais connu") .
L'Art a pour fonction de sublimer la réalité. C'est le recours suprême pour échapper au temps et accéder à l'éternité .

C/ Sensualité de la beauté :

L'admiration du poète est rendue par différents procédés : une syntaxe exclamative ( "O ! Mon unique reine") , une scène d'apostrophe ( "ange" , "sirène" , "fée" ). Enfin pour rendre encore plus évidentte l'attirance qu'elle exerce sur lui , l'auteur la représente sous les traits s'une femme : personnification de la beauté .

Tous les éléments privilégiés par Baudelaire dans cette personnification mettent en valeur la fascination sensuelle qu'exerce la beauté sur le poète :
"regard" , " bouche" , "sourire" , "ventre" .

La femme sait jouer de sses charmes par maintes artufices : ses "jupons" (v10) , "ses bijoux".

3/ La beauté est une fleur du mal

A/ Soumission du poète

Si la Beauté suscite la dévotion de ceux qui l'entourent , elle provoque en même temps leur avilissement en établissant une relation de maître à esclave : " le désir charmé suit tes jupons comme un chien " (vers 10).

Le poète aux genoux de son unique "reine". La soumission de l'amant est suggérée par l'adjectif "incliné".

B/ Sadomasochisme

Le caractère nettement sadomasochiste de ces relations se manifeste aux vers 19 et 20 : "l'amoureux pantealnt incliné sur sa belle , à l'air d'un mauribond caressant son tombeau " : la Beauté fait souffrir le poète et le poète aime cette souffrance .

Son masochisme nous est révélé par l'expression "caressant son tombeau" puisque le moribond semble éprouver une réelle jouissance à l'idée de sa propre mort .

Conclusion :

Ce poème nous révèle d'abord une esthétique originale , non plus fondé sur le modèle traditionnel proposé par l'école parnassienne (beauté qui repose sur la perfection formelle ) , mais sur des critères tels que le bizarre et le monstrueux . Baudelaire cherche donc paradoxalement à dégager la beauté de la laideur."L'hymne à la beauté" éclaire à la fois sur la personnalité de l'auteur et le caractère de son oeuvre .

Il met l'accent sur l'ambiguité du tempérament Baudelairien où sadisme et masochisme sont mêlés . Il dévoile enfin l'aspect satinique du recueil .



bonne chance a+

 

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite