Grand oral maths physique

Réponses à toutes vos questions de la 2nde à la Terminale toutes séries
slr
Messages: 1
Enregistré le: 26 Mai 2022, 17:37

grand oral maths physique

par slr » 26 Mai 2022, 18:09

Bonjour à tous,

J'ai fait un sujet de grand oral avec la problématique suivante : « comment profiter d'un concert sans altérer son audition ? », je vous met le texte ci-dessous.
Pensez-vous que ce que j'ai fait passe pour un sujet transversal maths/physique ? sinon, que pourrais-je rajouter pour qu'il le soit ?
Y'a-t-il des choses plus généralement qui ne vont pas et qu'il faudrait que je modifie ?


Peu importe le genre de musique joué, on ne s’en rend pas toujours compte mais le niveau sonore perçu par nos oreilles pendant un concert est souvent supérieur au seuil de danger fixé à 85 dB, même lors d’un événement en plein air. Une surexposition au bruit peut avoir un impact énorme sur notre santé qui est souvent sous-estimé. Suite à cela on peut notamment souffrir de surdité partielle ou totale, d’hyperacousie ou d’acouphènes.

C’est d’ailleurs pour mieux préserver notre audition qu’une loi sur la réglementation du niveau sonore des locaux recevant du public et diffusant de la musique est parue en 2018. Cette loi fait alors passer la limite du niveau sonore qui était de 118 dBC moyennés sur une période de 15 minutes glissantes à 115 dBC, soit une diminution de 3 dB.

Cependant 115 dBC reste quand même bien supérieur au seuil de danger.

Dès lors, comment profiter d'un concert sans altérer son audition ?

Pour comprendre comment ne pas altérer son audition, il faut d’abord comprendre comment on peut étudier le niveau d’intensité sonore (dB) grâce aux logarithmes.

Reprenons la variation de décibels apportée par la loi de 2018 qui annonçait une diminution de 3dB. De prime abord, on n’a pas l’impression que ça soit énorme, mais en réalité cela divise par deux l’intensité sonore reçue (W.m-2). Si cette petite diminution d'apparence a un si grand impact, c’est que pour l'oreille humaine la sensation sonore n'est pas proportionnelle à la variation d’intensité sonore mais plutôt au logarithme de cette variation d’intensité sonore.

L'intensité sonore perceptible prend des valeurs sur un intervalle extrêmement large qui va de 10^-12 W.m-2 jusqu'à 1 W.m-2 soit un facteur de 10^12 entre la limite inférieure et la limite supérieure. L’oreille arrive à représenter ce gigantesque intervalle d’intensités sonores perçues à l’aide d’une échelle logarithmique décimale, c’est-à-dire qu’à chaque pas, on multiplie la valeur par 10. Ainsi, on pourra représenter sur une même échelle l’intensité minimale et l’intensité maximale que l’on peut percevoir.

On peut attribuer un niveau à chaque intensité sonore présente sur l’échelle. 10-12 W.m-2 étant l’intensité sonore minimale perceptible, on lui attribuera le niveau 0, on attribuera ensuite le niveau 1 à 10-11 W.m-2... Ainsi, à chaque augmentation d’un niveau, l’intensité sonore sera multipliée par 10.

Finalement, on trouve que le niveau d’intensité sonore L en dB et l’intensité sonore I en W.m-² sont liés par l’égalité suivante :

L=10log(I/Io)<=> I=Io*10^(L/10)

Où Io correspond à l’intensité sonore minimale perceptible

Si on calcule les intensités sonores correspondant à des niveaux sonores de 105 dB et de 102 dB, on retombe bien sur notre affirmation de départ : l’intensité sonore de 105 dB est bien 2 fois plus grande que celle de 102 dB. (calcul sur la feuille donnée aux professeurs)

Maintenant que nous avons compris comment nos oreilles percevaient les sons, nous allons voir quelles sont les techniques que nous pouvons utiliser lors d’un concert afin de limiter l’impact qu’a l’écoute de sons trop forts sur nos oreilles.

Premièrement, on peut procéder à une atténuation géométrique, c’est-à-dire en s’éloignant de la source émettant le son. En effet, plus la distance séparant une personne de la source sera grande et plus l’intensité sonore reçue sera petite (I=P/S et S dépend de la distance).

Deuxièmement, on peut procéder à une atténuation par absorption, en utilisant par exemple des bouchons d’oreilles en mousse qui absorbent l’énergie et qui limitent le son arrivant jusqu’à l’oreille.

Enfin, le temps d’écoute influe sur la dégradation de l’audition, lors d’un concert il est donc conseillé de faire quelques pauses dans un endroit calme.



 

Retourner vers ✎✎ Lycée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 58 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite