Pourquoi aime-t-on les maths?

Discussion générale entre passionnés et amateurs de mathématiques sur des sujets mathématiques variés
Alpha
Membre Complexe
Messages: 2176
Enregistré le: 21 Mai 2005, 13:00

par Alpha » 03 Sep 2005, 17:27

Je suis content de votre participation à cette discussion, et je partage les avis exprimés précédemment.

Cependant, un certain nombre d'entre vous ne se sont pas encore exprimés. Etes-vous sûr de ne pas vouloir donner votre avis?

Car si vous avez envie de raconter le roman de votre histoire avec les maths, de dire pourquoi, d'après vous, on aime les maths, ou envie de pousser un grand cri d'amour envers les maths, c'est le moment !!! :happy3:

Cordialement



le_gabe
Membre Naturel
Messages: 21
Enregistré le: 28 Oct 2005, 18:40

par le_gabe » 29 Oct 2005, 03:02

Moi je fini mes études d'ingénieur... Je suis pas une dalle des maths comme un mathématicien. Je touche quand même pas mal.
Dans le cas du mathématicien je pense que c'est une forme de masturbation intelectuelle qui lui procure du plaisir. Autrement dit le maniement de la pensée rationel.
Moi ce qui me plaît dans les maths que j'emploie et que c'est un outil pour peindre la nature. Autrement dit, on en revient toujours aux maths pour trouver des solutions simple qui modélisent un problème.
C'est l'aspect puissant outil qui me séduit... C'est ce qui me différencie du matheux pur et dur qui lui aime les maths pour les maths (je veux pas généraliser mais bon... c'est un peu ça quand même).

ShinobiNoMono
Membre Naturel
Messages: 70
Enregistré le: 18 Juin 2005, 00:34

par ShinobiNoMono » 29 Oct 2005, 04:50

En 6ème j'était le meilleur en maths héhé
En 5ème ça allait encore
De la 4ème à la seconde, une vraie catastrophe, période petit cancre, mais comment réussir sans connaître le cours ? J'ai faillit renoncer à la 1ère S, mais les profs m'ont tout de même encouragés...
Après c'est là que les choses ont commencées à changer, début de première presque 10 de moyenne (car la moitié des ds portait sur les programmes des années précédentes), deuxième trimestre 13, et une bonne appréciation du prof de maths, ce qui m'a vraiment motivé, ça peut paraître idiot, mais ça compte beaucoup, en tout cas pour moi ça m'a vraiment motivé, donc troisième trimestre plus de 16 :we: .
Et puis terminale et bac, sans aucun problème.

Mon petit exemple pour montrer qu'il ne faut pas se décourager, qu'il faut persévérer, ça ne paye pas forcément très vite, mais ça finit tout de même par payer.
C'est quand on commence à réussir, que l'on prend vraiment goût aux maths.

Je viens juste d'aider une amie en terminale, et voir avec quelle facilité on arrive à résoudre des problèmes qui nous découragaient l'année dernière est presque quelque chose de jouissif.
Et en ayant conscience de nos futurs progrès on est beaucoup moins découragé face aux difficultés de la sup et l'on commence même à rechercher des difficultées supplémentaires.

Pour moi, le plus passionnant dans les mathématiques reste sa puissance, et sa "clarté" (enfin pour le moment), même si l'on n'arrive pas à résoudre un problème on en saisit facilement la solution qui parait tout d'un coup évidente, ce qui d'ailleurs est un peu agaçant lol...

Voilà

virtualmeet
Membre Naturel
Messages: 70
Enregistré le: 12 Juil 2005, 16:06

par virtualmeet » 29 Oct 2005, 08:49

Salut tlm,
D'aussi loin que je puisse me souvenir, mon évolution dans la connaissance des mathématiques a connu des étapes bien definies selon mon âge :
D'abord c'était la découverte des nombres et la possibilité pour moi de faire des trucs vraiment surprenant du genre 1+1 = 2
A l'âge de 10 ans environ c'était la découverte de la variable x et de la possibilité de résoudre des équations du genre : x +2 = 3
Je ne pense pas avoir découvert aprés ça quelque chose de vraiment nouveau jusqu'a ce que je m'inscrive a l'univérsité et que je commence a étudier l'algébre...mais la quelque chose de nouveau pour moi est arrivé: je me suis rendu compte que les mathématique théorique n'était pas "ma tasse de thé" et c'est pour ca que je me suis "retiré" de la course des matheux (pas sans un pincement au coeur je l'avoue) pour me plonger dans le monde de l'informatique... Tout ca pour vous dire qu'une nouvelle étape dans ma vie de matheux vient juste de se faire derniérement: J'ai découvert (grâce a l'ordinateur) une nouvelle facette des maths: la représentation graphique des objets mathématiques.
Je pense que j'aime les maths parceque c'est une connaissance qui a évolué selon mon âge et qu'a chaque étape de ma vie j'y ai toujours trouvé un pur plaisir...
Cordialement.
A. Taha

fan de maths
Membre Naturel
Messages: 81
Enregistré le: 25 Oct 2005, 22:30

par fan de maths » 29 Oct 2005, 15:32

Bonjour,

J'adore les maths depuis que je suis toute petite et plus j'en apprend plus j'aime ça. Je ne suis qu'en seconde et je sais que dès l'année prochaine ça va se corser. Plus ça se complique, plus c'est intérressant. Ça pousse à réfléchir d'avantage et lorsqu'on met du temps à trouver la solution d'un problème, dès qu'on la trouve on est content. J'aime autant l'algèbre que la géométrie. On a besoin des deux dans la plupart des exercices car ils contiennent généralement une figure avec des données numériques. On n'a pas encore vraiment commencé l'analyse mais ça à l'air également intérressant.

Est-ce qu'il y en a qui voudraient faire de la recherche en mathématiques ici ?

Voilà j'ai fini de vous raconter ma vie :ptdr:

hans
Membre Naturel
Messages: 99
Enregistré le: 01 Mai 2005, 03:14

par hans » 29 Oct 2005, 20:40

fan de maths a écrit:Bonjour,
J'aime autant l'algèbre que la géométrie. On a besoin des deux dans la plupart des exercices car ils contiennent généralement une figure avec des données numériques. On n'a pas encore vraiment commencé l'analyse mais ça à l'air également intérressant.


Fort heureusement tu verras que la géométrie va de plus en plus se diriger vers les oubliettes.

Alpha
Membre Complexe
Messages: 2176
Enregistré le: 21 Mai 2005, 13:00

par Alpha » 29 Oct 2005, 21:18

Salut, hans, je ne suis pas tout à fait d'accord : je suis en maths spé, et il est encore assez souvent utile d'avoir une vision géométrique des choses, en algèbre comme en analyse. Mais il est vrai que ça n'a souvent plus rien à voir avec la géométrie que l'on fait avant, c'est juste une vision, une représentation géométrique, une abstraction assez vague, qui, souvent, permet d'avoir la bonne intuition pour, ensuite, résoudre le problème de façon rigoureuse.

Alpha +

virtualmeet
Membre Naturel
Messages: 70
Enregistré le: 12 Juil 2005, 16:06

par virtualmeet » 29 Oct 2005, 21:21

hans a écrit:Fort heureusement tu verras que la géométrie va de plus en plus se diriger vers les oubliettes.

C'est vrai qu'aprés une licence de math on se rend vite compte que les maths théoriques prennent le dessus et qu'on perd complétement pied avec la réalité :hum: ...cependant il reste toujours la branche math appliqué (comme celle liée a l'informatique) et qui est bien utile pour ceux qui veulent rester dans le domaine mais en gardant un pied sur terre. Sans vouloir jeter un caillout dans la marre, je dirais que les maths appliqués est la partie "utile" d'une science qui s'éloigne de plus en plus de son but premier : comprendre le monde.

hans
Membre Naturel
Messages: 99
Enregistré le: 01 Mai 2005, 03:14

par hans » 29 Oct 2005, 22:33

Alpha a écrit:Salut, hans, je ne suis pas tout à fait d'accord : je suis en maths spé, et il est encore assez souvent utile d'avoir une vision géométrique des choses, en algèbre comme en analyse. Mais il est vrai que ça n'a souvent plus rien à voir avec la géométrie que l'on fait avant, c'est juste une vision, une représentation géométrique, une abstraction assez vague, qui, souvent, permet d'avoir la bonne intuition pour, ensuite, résoudre le problème de façon rigoureuse.

Alpha +


Moi aussi je suis en MP* mais bon tu admettras que la vraie géométrie (pas au sens la figure à main levée pour comprendre un truc de topologie),ie les coniques,quadriques et la géométrie affine représente une infime et méprisable partie du programme...

Alpha
Membre Complexe
Messages: 2176
Enregistré le: 21 Mai 2005, 13:00

par Alpha » 30 Oct 2005, 10:56

Nous sommes bien d'accord :lol4:

Alpha

sasham
Membre Naturel
Messages: 22
Enregistré le: 14 Oct 2005, 16:13

réponse

par sasham » 30 Oct 2005, 22:40

Pour faire avancer la science...Faire des choses irrationels, pour trouver des choses rationelles...
merci

sasham
Membre Naturel
Messages: 22
Enregistré le: 14 Oct 2005, 16:13

je me suis mal exprimé

par sasham » 03 Nov 2005, 00:43

Bon , d'accord je me suis mal exprimé, voila ce que je voulais dire : pourquoi moi j'aime les math ? Parce que c'est une science ou il y a encore des questionnements, comme si il y avait des choses mystérieuses a comprendre.
C'est une science en évolution constante.
Je voulais simplement dire : défoncer les limites. voila tout.
excusez moi, on dirait que j'ai figé les participants, ce n'étais pas mon intention.
Merci

julian
Membre Rationnel
Messages: 765
Enregistré le: 11 Juin 2005, 00:12

par julian » 03 Nov 2005, 01:02

Pas du tout, je pense qu'il tout simplement complexe de donner son avis sur cette question: il faut bien réfléchir sur ce qu'on va dire , comment le formuler (car nous sommes tous aimant des mathématiques ici mais encore faut-il dire pourquoi! :id: ).Mais tu pourras remarquer qu'il s'est pasé plus d'un mois avant que des nouveaux messages apparaissent ici.:++:
En tout cas j'invite tous les membres à nous faire part de leurs commentaires car c'est très intéressant. :euh: :langue: :happy3:

ps: le programme de MP* m'a l'air absolument passionant!!! :arf2: :ptdr:

Galt
Membre Rationnel
Messages: 789
Enregistré le: 13 Aoû 2005, 14:03

par Galt » 03 Nov 2005, 20:09

hans a écrit:Moi aussi je suis en MP* mais bon tu admettras que la vraie géométrie (pas au sens la figure à main levée pour comprendre un truc de topologie),ie les coniques,quadriques et la géométrie affine représente une infime et méprisable partie du programme...


Pour revenir sur cette question : vous êtes en prépas, donc orientés vers les maths utiles à l'ingénieur (et donc pas la géométrie). Pour ceux d'entre vous qui continueront des études de maths, ils verront que la géométrie est un objet d'étude fondamental, et encore un objet de recherche actuel. Non, la géométrie n'est pas finie, loin de là.
Je vous recommande un livre magnifique : la géométrie du triangle, editions Hermann, par Y et R Sortais (accessible avec le programme de terminale)
Un autre, beaucoup plus fort
Géométrie de Marcel Berger, editions Nathan
Je signale que, parmi les 8 médaillés Fields français, 3 l'ont obtenue en particuler pour des travaux en géométrie (il s'agit de Jean-Pierre Serre, Alexandre Grothendiek et Alain Connes)
Sinon, pour commencer à répondre à la question "pourquoi j'aime les maths ?", je dirais volontiers que c'est à cause de leur extrême variété. J'ai toujours eu un immense plaisir à faire des maths, à chercher des exercices, à découvrir de nouvelles méthodes, de nouveaux modes de réflexion, mais aussi à raconter, à enseigner, à expliquer.
Ce que je trouve aussi merveilleux, c'est que des idées mathématiques qui sont au départ complètement gratuites (c'est-à-dire sans aucun intérêt pratique) vont se retrouver utiles par le plus grand des hasards. Je pense par exemple aux coniques, qui ont été étudiées par Appolonius de Perga au 2ème siécle avant JC (sous la forme de l'intersection d'un cône par un plan, donc d'une manière purement mathématique, et dont il s'est trouvé, au 16ème siècle, qu'elles étaient les courbes décrites par les planètes autour du soleil.
J'ai encore plein de trucs à dire, mais j'attendrai encore un peu
A +

Line
Membre Naturel
Messages: 51
Enregistré le: 03 Nov 2005, 21:24

...

par Line » 03 Nov 2005, 21:37

Alors...allez je vais faire ma chiante ! lol :marteau:
Pourquoi j'aime les maths ? Inutile de blablater, je HAIS les maths ! Je ne sais pas pourquoi, mais ke ne peux pas faire une fraction sans que ca m'énèrve ! J'éspère que je trouverais de l'aide auprès de vous !
Merci,

Line :blah:

virtualmeet
Membre Naturel
Messages: 70
Enregistré le: 12 Juil 2005, 16:06

par virtualmeet » 04 Nov 2005, 03:20

Galt a écrit: Pour ceux d'entre vous qui continueront des études de maths, ils verront que la géométrie est un objet d'étude fondamental, et encore un objet de recherche actuel. Non, la géométrie n'est pas finie, loin de là.

Tout a fait d'accord :we: . Cela en tout cas confirme le dicton qui dit qu'on hais souvent ce qu'on ne connait pas...

virtualmeet
Membre Naturel
Messages: 70
Enregistré le: 12 Juil 2005, 16:06

par virtualmeet » 04 Nov 2005, 03:30

Line a écrit:Alors...allez je vais faire ma chiante ! lol :marteau:
Pourquoi j'aime les maths ? Inutile de blablater, je HAIS les maths ! Je ne sais pas pourquoi, mais ke ne peux pas faire une fraction sans que ca m'énèrve ! J'éspère que je trouverais de l'aide auprès de vous !
Merci,

Line :blah:

Je vois bien que tu n'aime pas les maths mais t'as l'air de vouloir changer :id: et ça c'est une bon début. Moi je dirais qu'il y'a de l'espoir pour que tu sois une vraie bonne mathématicienne un de ses jours...malheureusement je n'ai pas de pillule magique a part une bonne dose quotidienne d'exercices. Je pense que les maths c'est comme le café, au début on trouve ça amer et dégueulasse mais une fois habitué on ne peut plus s'en passer...

virtualmeet
Membre Naturel
Messages: 70
Enregistré le: 12 Juil 2005, 16:06

par virtualmeet » 04 Nov 2005, 03:44

sasham a écrit:Je voulais simplement dire : défoncer les limites. voila tout.
excusez moi, on dirait que j'ai figé les participants, ce n'étais pas mon intention.
Merci

Faut pas s'excuser, ils sont plutot entrain de réfléchir a ce qu'il vont dire...pas toujours facile de parler de ce qu'on aime :we:

Line
Membre Naturel
Messages: 51
Enregistré le: 03 Nov 2005, 21:24

par Line » 04 Nov 2005, 19:16

Merci virtualmeet ! Mais mathématicienne c'est pas pour moi, moi c'est journaliste ! Vive le français !!!!! lol
Bizoux

hans
Membre Naturel
Messages: 99
Enregistré le: 01 Mai 2005, 03:14

par hans » 04 Nov 2005, 20:23

Intéressant je ne savais pas que la géométrie était aussi représentée dans la recherche. Pourquoi ne pas alors la réserver aux futurs mathématiciens et en exempter les pauvres prépas?

 

Retourner vers ⚜ Salon Mathématique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite