Les méthodes pour arrondir un nombre

Discussion générale entre passionnés et amateurs de mathématiques sur des sujets mathématiques variés
GaBuZoMeu
Habitué(e)
Messages: 5382
Enregistré le: 05 Mai 2019, 11:07

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par GaBuZoMeu » 13 Jan 2022, 13:23

Bonjour Spalding,

Tu pourrais peut-être te renseigner sur la moyenne géométrique de deux nombres strictement positifs (et accessoirement dégonfler un peu ton ego).



Avatar de l’utilisateur
Spalding
Membre Naturel
Messages: 54
Enregistré le: 07 Jan 2022, 11:42

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par Spalding » 13 Jan 2022, 13:36

Ce sont plutôt certains qui devraient dégonfler leurs égos ici ! C'est incroyable de se livrer à un vrai lynchage médiatique (une bonne douzaine d'attaques personnelles à la suite) sans avoir lu une seule ligne du texte projeté pour Wikipédia : https://sd-g1.archive-host.com/membres/ ... RONDIR.pdf - Tout cela parce qu'ils n'ont encore jamais fait une seule étude originale ! Il y a vraiment des gens qui sont masos et qui aiment bien se rabaisser en croyant rabaisser les autres... :mrgreen:

@ GaBuZoMeu (pseudo original)

J'ai posé un problème précis en maths pour compléter mon étude. De vagues généralités ne m'intéressent pas ! Je répète donc ici le problème posé hier... Si personne ne peut le résoudre, j'en conclurai logiquement que les gens signalés sont de simples amateurs en maths (impolis en plus) et n'ont aucun droit de faire la moindre critique !

Pour la plupart des intervenants dans ce sujet n’ayant même pas eu la politesse de lire mon étude à l’origine du sujet en question (7 pages seulement), l’arrondissement proportionnel est expliqué page 5. Pour un nombre inférieur (N-1), un nombre équidistant (N-2) et un nombre supérieur (N-3), on peut alors démontrer facilement qu’il vaut toujours mieux arrondir N-2 à N-3 plutôt qu’à N-1 d’un point de vue proportionnel. La formule est celle-ci : (N-1 / N-2) < (N-2 / N-3).

Seulement, quel est le nombre précis dans un intervalle numérique pour qu’il vaille mieux arrondir proportionnellement à la valeur supérieure qu’inférieure ? Pour l’intervalle 0-1, ce nombre est situé entre 0,00 et 0,01 ; pour 1-2, entre 1,41 et 1,42 ; pour 2-3, entre 2,45 et 2,46 ; pour 3-4, entre 3,46 et 3,47 ; pour 4-5, entre 4,47 et 4,48 ; pour 5-6, entre 5,47 et 5,48.

Plus les nombres des séries considérées augmentent, plus augmente aussi le nombre précis à partir duquel il vaut mieux arrondir proportionnellement à la valeur supérieure qu’inférieure. En considérant les intervalles d’une unité (N-3 – N-1), ce nombre passe de 0,00-0,01 à 0,47-0,48 pour les six séries en question (de 0-1 à 5-6). Seulement, cette augmentation ralentit de plus en plus et n’atteindra logiquement jamais 0,5 (suivi d’une infinité de 0). Comme expliqué page 5, il vaut alors toujours mieux arrondir le nombre équidistant en question à la valeur supérieure qu’inférieure d’un point de vue proportionnel.

Seulement, il reste à établir une fonction mathématique pour déterminer précisément le nombre à partir duquel il vaut mieux arrondir proportionnellement à la valeur supérieure qu’inférieure : cela pour tous les intervalles d’un centième, d’un dixième, d’une unité, d’un millier, d’un million, etc. Il suffit alors de considérer seulement les intervalles d’une unité : 0-1, 1-2, 2-3, etc. Les transpositions pour les autres ordres de grandeur seront très faciles.

GaBuZoMeu
Habitué(e)
Messages: 5382
Enregistré le: 05 Mai 2019, 11:07

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par GaBuZoMeu » 13 Jan 2022, 14:58

Je répète, pour ton problème précis, renseigne-toi sur la moyenne géométrique. La réponse est là.
Il ne s'agit pas de vagues généralités, mais d'un conseil qui te permettra peut-être d'augmenter ta culture mathématique (si tu veux bien être un peu moins imbu de ta personne).

lyceen95
Membre Irrationnel
Messages: 1809
Enregistré le: 15 Juin 2019, 01:42

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par lyceen95 » 13 Jan 2022, 15:29

Spalding, tu as la mémoire bien courte.
Tu as déjà posté tout ça. Tu as déjà demandé des retours. Tu as déjà reçu des retours.
Comme tu te crois génial, tu as refusé d'écouter tout ce qui t'a été dit. Tu as rejeté tous les conseils.

Tu as la mémoire courte au point d'avoir oublié tout ça ????

Et tu recommences le même cinéma : lisez mon étude bla bla bla.
Et bien entendu, comme la fois précédente (les fois précédentes même, certainement), tu n'écoutes pas les gens qui prennent la peine de te donner des conseils.

Kekia
Membre Relatif
Messages: 324
Enregistré le: 16 Nov 2021, 23:06

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par Kekia » 13 Jan 2022, 16:35

Tu ne le sais peut-être pas Spalding mais GaBuZoMeu est d'une bonne volonté exemplaire pour expliquer des choses même aux cas les plus compliqués (il y a pire que toi) et il a une capacité peu commune à répondre sérieusement en toutes circonstances.
Si tu veux vraiment faire avancer ta réflexion, je ne peux que te recommander de suivre ses conseils et de lui poser des questions s'il a envie d'y répondre. C'est sans nul doute le seul moyen de transformer ce fil en quelque chose de constructif.
Merci aux enseignants (ou autres) qui partagent leurs connaissances reconnues par le consensus scientifique, permettent à des individus de se construire et à la société d'évoluer.

Avatar de l’utilisateur
Spalding
Membre Naturel
Messages: 54
Enregistré le: 07 Jan 2022, 11:42

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par Spalding » 13 Jan 2022, 20:26

Pour le Lycéen attardé, on m'a juste donné des formules très générales sur le rapport entre les progressions arithmétique et géométrique (injures à l'appui, bien sûr). Je les ai examinées. Elles ne répondent pas à la question d'établir une fonction précise permettant de savoir exactement pour un intervalle donné le nombre à partir duquel il vaut mieux arrondir à la valeur supérieure qu'inférieure. Machin (pseudo trop compliqué) me dit pour sa part que c'est en rapport avec la moyenne géométrique. Fort bien. Mais entre nous, il ne se foule pas beaucoup ! Si c'était aussi simple, il m'aurait donné cette fonction en un tournemain !

Vous ne comprenez pas en fait ma situation. Je ne cherche pas à augmenter ma culture mathématique car c'est strictement sans intérêt pour moi. Les maths m'intéressent d'ailleurs très modérément car elles versent trop souvent dans des abstractions sans grand intérêt. Je ne vais pas faire des années d'études en maths pour deux lignes sur Wikipédia ! Comme j'ai quand même fait l'effort de déblayer la question de l'arrondissement en 7 pages, il aurait été sympa de m'indiquer précisément la fonction mathématique en question puisqu'elle est si facile à établir parait-il ! En fait, vous n'êtes bons que pour des généralités. C'est trop facile !

Sinon, je suis assez étonné par l'agressivité pathologique sur les forums de maths ! À un certain moment, j'allais souvent sur un forum de français où j'ai présenté une étude sur les accords du participe passé (une vingtaine de pages). D'après les commentaires, elle a été lue attentivement par une douzaine de participants (dont des profs). Mon travail a été jugé bon dans l'ensemble. On m'a quand même fait des critiques polies, auxquelles j'ai répondu de manière aussi polie. Tout s'est passé en un temps raisonnable, puis on s'est occupé d'un autre sujet...

Par contre, nous en sommes déjà à 45 messages dans ce sujet ! Si vous ne voulez pas lire mes 7 pages ni me fournir le petit complément demandé, il vous suffisait juste de le dire en deux lignes : "Cher Spalding, ton étude semble intéressante mais je n'ai malheureusement pas le temps de m'en occuper actuellement. Bonne continuation sur ce forum..." Mais là, vous perdez un temps énorme avec moi, essentiellement en attaques personnelles (injures) !

Si vous faites des études en maths, c'est en fait pour devenir prof de maths dans un collège ou un lycée d'une banlieue pourrie. Là, vous avez intérêt à vous comporter un peu plus poliment avec les gamins qu'avec moi car ils peuvent vous mener la vie dure ! Il faudra en particulier éviter de leur dire des choses du genre : "Moi, je sais tout. Ce que tu peux dire est forcément nul. N'essaie pas d'être original et de penser. C'est moi qui pense ! Ingurgite juste ce que j'ai la bonté de te dire !" Vous pouvez même avoir des ennuis avec vos supérieurs hiérarchiques. Et cela vous promet aussi des journées très stressantes, avec le risque de mourir prématurément d'une cause cardiaque. Ce sont bien sûr des conseils amicaux. J'ai pu voir moi-même comment certains profs de maths étaient traités quand ils n'avaient pas le moindre sens psychologique... :roll:

azf

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par azf » 13 Jan 2022, 20:41

Lycéen vous a aidé et vous l'insultez
Lui aussi a tout lu attentivement votre document PDF
Pas la peine de me répondre ....je suis sur ma planète punk et là-bas on est ailleurs

GaBuZoMeu
Habitué(e)
Messages: 5382
Enregistré le: 05 Mai 2019, 11:07

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par GaBuZoMeu » 13 Jan 2022, 20:54

Cher Spalding, ton étude, à mon avis, ne présente absolument aucun intérêt.
Et quant à ton "arrondi proportionnel" il est bien évident pour qui s'y penche deux secondes que "le nombre précis à partir duquel il vaut mieux arrondir proportionnellement à la valeur supérieure qu’inférieure" dans l'intervalle (avec ) est la moyenne géométrique , par exemple dans l'intervalle .

Les maths m'intéressent d'ailleurs très modérément car elles versent trop souvent dans des abstractions sans grand intérêt.

Tes élucubrations sur l'arrondi (que j'ai lues) n'intéressent absolument personne car tu n'y fais qu'étaler ton manque de culture mathématique.
Si les mathématiques ne t'intéressent pas et si tu refuses absolument d'en apprendre plus, abstiens-toi de polluer les forums mathématiques.

Avatar de l’utilisateur
Spalding
Membre Naturel
Messages: 54
Enregistré le: 07 Jan 2022, 11:42

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par Spalding » 24 Mar 2022, 21:33

Mon sujet intéresse manifestement beaucoup, avec pas moins de 1.389 visites (excusez du peu) ! Ayant du temps libre aujourd’hui, j’ai donc revu mon travail sur l’arrondissement des nombres, en vue d’un article Wikipédia. Voici ma nouvelle version (7 pages) :

https://www.aht.li/3674142/ARRONDIR.pdf

J’ai modifié la numérotation des subdivisions et supprimé des longueurs inutiles. Une nouvelle section 2-1 a été introduite, car il vaut mieux expliquer pourquoi la moyenne arithmétique est préférable à la moyenne géométrique pour arrondir des nombres. La section 3-1 (ancienne 4-1) sur l’addition des nombres arrondis (avec somme inconnue) a été refondue. Cette nouvelle version me paraît nettement supérieure. Sa lecture reste quand même assez indigeste : ne pas confondre maths et poésie ! Ce sujet n’est en tout cas pas si facile qu’on pourrait croire, car la question est passablement embrouillée. Difficile d’exposer les choses de manière logique et assez claire, sans rien oublier d’important mais sans en dire trop non plus !

Ce travail a bien sûr d’abord un intérêt pratique. Ce sont surtout des maths appliquées, bien qu’il y ait des problèmes théoriques à l’arrière-plan. Je n’espère pas trop gagner les 600.000 euros du prix Abel (maths) avec ce genre de travail ! Mais des maths appliquées, il en faut aussi. C’est un peu idiot de savoir résoudre des équations très complexes, mais être incapable de choisir une méthode d’arrondissement adéquate alors que ce problème se pose beaucoup plus dans la vie courante !

Si vous relevez des erreurs ou si vous voyez des compléments possibles pour cette nouvelle version sur l’arrondissement des nombres, c’est à vous ! Je pense en particulier à des équations possibles :

1) Dans la section 2-1, démontrer que les intervalles de précision en moyenne géométrique restent toujours supérieurs à ceux en moyenne arithmétique (1,00). GaBuZoMeu a fourni un début de solution, mais son point de départ n’est pas expliqué. Je ne peux de toute façon pas continuer. Autant reprendre la question à zéro !

2) Toujours pour cette section 2-1, démontrer que la moyenne géométrique est toujours inférieure à la moyenne arithmétique.

3) Dans la section 2-2, la formule générale trouvée moi-même (une fois n’est pas coutume) est-elle seulement une constatation ? Si c’est le cas, il faudrait alors une démonstration.

4) Toujours pour cette section 2-2, démontrer que les proportions entre des nombres arrondis aux valeurs supérieures sont toujours mieux préservées qu’aux valeurs inférieures.

Je dois faire ici un aveu très honteux et scandaleux (me pardonnerez-vous un jour ?) : je suis complètement nul en équations (ou presque) ! Circonstance aggravante : je n’ai pas du tout l’intention de m’améliorer dans ce domaine ! Les maths ne sont pour moi qu’un passe-temps très occasionnel, quand j’ai un peu de temps libre. Ma spécialité est la psycho (trois volumes).

Je considère par ailleurs en avoir assez fait sur l’arrondissement des nombres et avoir bien débrouillé la question. Il n’y a aucune raison que je fasse tout ! Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez donc essayer de résoudre ces équations et publier ici vos solutions. Comme la plupart des participants à ce forum doivent être des étudiants en maths (ce n’est pas mon cas), cela ne devrait pas leur poser trop de problèmes… Et cela leur fera aussi un très bon exercice !

En attendant vos démonstrations, bonne lecture autant que possible… :]

GaBuZoMeu
Habitué(e)
Messages: 5382
Enregistré le: 05 Mai 2019, 11:07

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par GaBuZoMeu » 25 Mar 2022, 02:02

Bonsoir Spalding,

Je constate que tu as tout de même progressé : tu as appris ce qu'est la moyenne géométrique. Bravo ! :lol:
Il y a encore du chemin pour que tu arrives à comprendre pourquoi la moyenne géométrique est inférieure ou égale à la moyenne arithmétique ...

Avatar de l’utilisateur
Spalding
Membre Naturel
Messages: 54
Enregistré le: 07 Jan 2022, 11:42

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par Spalding » 26 Mar 2022, 08:44

Notre grand maître à tous GabuZoMeu n’ayant pas émis la moindre critique à l’encontre de ma géniale étude, je suppose qu’il la trouve parfaite ! Je peux vous dire ici que c’est un grand ami. Nous nous voyons souvent au café du coin pour échanger nos idées mathématiques, tout en avalant des petits pains. Je suis même son éminence grise, celui qui a inspiré ses travaux les plus géniaux que nous connaissons tous…

J’ai toutefois fait une petite modification au bas de la page 7, car la méthode pour additionner des nombres arrondis vers le bas était inutilement compliquée. Voici donc à nouveau le lien qui vous donnera l’insigne privilège d’accéder à ce sommet vertigineux de la pensée mathématique contemporaine… :

https://www.aht.li/3674142/ARRONDIR.pdf

Je vais être très occupé une bonne semaine par mes travaux de psycho. Voici donc à nouveau mes exercices pour les étudiants en maths que vous êtes presque tous sur ce forum :

1) Dans ma section 2-1, démontrer que les intervalles de précision en moyenne géométrique restent toujours supérieurs à ceux en moyenne arithmétique (1,00).

2) Toujours pour cette section 2-1, démontrer que la moyenne géométrique est toujours inférieure à la moyenne arithmétique.

3) Dans ma section 2-2, la formule générale indiquée est-elle seulement une constatation ? Si c’est le cas, il faudrait alors une démonstration…

4) Toujours pour cette section 2-2, démontrer que les proportions entre des nombres arrondis aux valeurs supérieures sont toujours mieux préservées qu’aux valeurs inférieures.

Comme j’ai déjà bien débroussaillé le terrain, je vous passe donc maintenant le relai. Cela vous fera d’excellents exercices pour vos examens en maths, un examen blanc en quelque sorte ! Je repasserai dans une semaine pour prendre vos copies… Le plus méritant aura droit à l’envoi gracieux de mes trois volumes de psycho, avec ma photo dédicacée à l’intérieur ! :]

lyceen95
Membre Irrationnel
Messages: 1809
Enregistré le: 15 Juin 2019, 01:42

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par lyceen95 » 26 Mar 2022, 17:18

Je vais être très occupé une bonne semaine par mes travaux de psycho.

Tu retournes voir le psychiatre qui s'occupe de toi ?

GaBuZoMeu
Habitué(e)
Messages: 5382
Enregistré le: 05 Mai 2019, 11:07

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par GaBuZoMeu » 27 Mar 2022, 13:09

Bonjour,

Spalding, si je ne commente pas ton texte, c'est parce que, comme je te l'ai déjà dit, je le trouve sans intérêt.
Tu as appris la moyenne géométrique, mais tes questions montrent que tu n'es pas allé jusqu'à comprendre l'inégalité arithmético-géométrique. Serais-tu capable d'apprendre cela aussi ?

Fixons le cadre : soient et deux nombres réels strictement positifs. On note la moyenne arithmétique des deux nombres, leur moyenne géométrique.
L'inégalité arithmético-géométrique dit que l'on a toujours .

Démonstration :

L'inégalité finale vient du fait qu'un carré de nombre réel est toujours positif ou nul, et la dernière égalité n'est rien d'autre que l'identité remarquable .

Une conséquence immédiate de cette inégalité est le fait que . En effet, cette inégalité est équivalente à , c;-à-d. .

L'inégalité arithmético-géométrique a une formulation plus générale, qui fait intervenir réels strictement positifs. Mais je ne veux pas abuser de tes facultés de compréhension, j'en reste à des mathématiques de collège.

Avatar de l’utilisateur
Spalding
Membre Naturel
Messages: 54
Enregistré le: 07 Jan 2022, 11:42

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par Spalding » 28 Mar 2022, 16:36

Lycéen-95 n’a vraiment pas le sens de l’humour. C’est un gros handicap dans la vie ! Je l’encourage à faire des progrès dans ce domaine, comme d’ailleurs en maths. Pour mémoire, il confondait les nombres cardinaux et positifs (ordinaux), un nombre cardinal ne pouvait qu’être entier, et le nombre Pi ne pouvait pas être ordinal ! Et en plus, il se vantait sans arrêt d’être un matheux ! Cela dit, je suppose et j’espère qu’il était alors très très très fatigué… Sinon, je l’encourage vivement à faire d’autres études ou à délirer un peu moins sur ses talents en maths !

Pour GabuZoMeu, je comprends que mon travail sur l’arrondissement des nombres ne l’intéresse pas beaucoup : il ne concerne pas directement les maths théoriques, bien qu’il y ait des problèmes théoriques à l’arrière-plan. Mais comme je l’ai dit, il est un peu idiot de savoir résoudre des équations très complexes, mais ne pas choisir une méthode d’arrondissement adéquate. Ce problème se pose beaucoup dans la vie courante et provoque énormément d’erreurs ! J’estime par ailleurs que mon projet d’article pour Wikipédia est nettement supérieur à l’actuel. Vous pouvez comparer !

GabuZoMeu ne doit sinon pas craindre d’abuser de mes facultés de compréhension, comme il le dit élégamment ! Elles sont très satisfaisantes pour beaucoup de domaines. Mais comme je l’ai dit, j’ai très peu de temps pour les maths car la psycho est ma spécialité (trois volumes). Je ne craindrais pas non plus d’abuser des facultés de compréhension de GabuZoMeu en psychologie !

Pour rappel : https://www.aht.li/3674142/ARRONDIR.pdf

Comme vous le savez, j’ai toujours été passionné par les équations ! Je les ai donc toutes faites hier soir… Pour mémoire, voici mes quatre problèmes :

1) Dans la section 2-1, il faut démontrer que les intervalles de précision en moyenne arithmétique sont toujours inférieurs à ceux en moyenne géométrique (à partir du deuxième intervalle), qu’il vaut donc mieux utiliser la moyenne arithmétique pour arrondir. GabuZoMeu m’avait envoyé un début de démonstration, mais je ne l’ai pas utilisé car il me parait obscur (peut-être à tort). Cela dit, les grands esprits se rencontrent toujours !
Pour un entier cardinal N, il faut alors démontrer que :
[(N + 1 + N + 2) / 2] – [(N + N + 1) / 2] ˂
J’arrive finalement à : 0 ˂ 1 (cela ne paraît pas trop absurde !)

2) Toujours pour cette section 2-1, démontrer que la moyenne géométrique est toujours inférieure à la moyenne arithmétique. Pour un entier cardinal N, cela revient à démontrer que :
˂ (N + N + 1) / 2
Résultat final : 0 ˂ 1 (assez logique !)

3) Dans ma section 2-2, démontrer qu’il vaut toujours mieux arrondir un nombre équidistant à la valeur supérieure qu’inférieure d’un point de vue proportionnel.
J’avais fourni la formule initiale : (N-1 / N-2) < (N-2 / N-3)
En remplaçant le nombre inférieur N-1 par l’entier cardinal N, le nombre équidistant N-2 par "N + 0,5" et le nombre supérieur N-3 par "N + 1", nous avons :
N / (N + 0,5) ˂ (N + 0,5) / (N + 1)
J’aboutis finalement à : 0 ˂ 0,25 (encore logique !)

4) Toujours dans la section 2-2, démontrer que les proportions entre des nombres arrondis aux valeurs supérieures sont toujours mieux préservées qu’aux valeurs inférieures. Pour un entier cardinal N, cela revient à démontrer que :
[N / (N + 1)] / [(N + 0,5) / (N + 1,5)] ˂ [(N + 0,5) / (N + 1,5)] / [(N + 1) / (N + 2)]
Résultat final : 0 ˂ 0,5 (toujours logique !)

Vous pouvez bien sûr vérifier toutes ces équations ! Pour la quatrième, j’espère ne pas avoir commis d’erreurs car les lignes étaient très longues !

Je verrai bien sûr si je mets toutes ces équations dans mon étude, à votre disposition ici ! Le problème est que j’utilise le traitement de texte Writer (converti au format PDF), alors que Latex serait mieux adapté pour les formules mathématiques. Ce ne sera en tout cas pas aujourd’hui. Je signalerai ma nouvelle version pour ceux intéressés…

À bientôt donc, et merci encore pour votre accueil très chaleureux et vos encouragements incessants sur ce forum… :]

lyceen95
Membre Irrationnel
Messages: 1809
Enregistré le: 15 Juin 2019, 01:42

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par lyceen95 » 28 Mar 2022, 23:28

Si tu n'apprécies pas mon humour, alors c'est ton sens de l'humour qui est en cause, pas le mien.
Moi, j'apprécie ton humour, sauf que je trouve que ta blague s'étire un peu trop en longueur.
Tous les gens qui ont le sens de l'humour le savent, les blagues les plus courtes sont les meilleures.

Avatar de l’utilisateur
Spalding
Membre Naturel
Messages: 54
Enregistré le: 07 Jan 2022, 11:42

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par Spalding » 02 Avr 2022, 13:13

@ GaBuZoMeu – Aucun problème pour comprendre l’inégalité arithmético-géométrique ! Je signale ici que j’ai quand même un doctorat (BAC + 7), même si ce n’est pas en maths. Cela suppose une aptitude générale à comprendre des problèmes assez variés, sans en devenir forcément spécialiste ! Mais je n’ai pas à faire une démonstration théorique de cette inégalité arithmético-géométrique dans mon travail sur les méthodes d’arrondissement, d’abord à finalité pratique.
Ne pas tout confondre !

Plus généralement, j’ai l’impression que GaBuZoMeu ne s’intéresse qu’aux maths théoriques, pas du tout aux maths appliquées ! Une vingtaine de lignes dans ce domaine, c’est le grand maximum. Alors, ne parlons pas de mes 7 pages !

Je reconnais que les maths théoriques sont plus créatives que les maths appliquées. Mais des théories sans applications ne sont aussi que des ruminations mentales stériles. Ces théories pures tournent en rond et peuvent être facilement contestées, car elles sont difficilement vérifiables par la pratique. On en a la preuve avec le nombre infini (cardinal pour moi) en nombre infini selon Cantor : une conception complètement inutile, mal démontrée aussi (on en a parlé) et ne faisant aucun consensus chez les mathématiciens. Je ne parle pas ici de sa théorie des ensembles, l’apport majeur de Cantor.

Pour revenir aux méthodes pour arrondir, j’ai complété les formules des sections 2-1 et 2-2, en indiquant comment les vérifier. La section 3-1 a été aussi augmentée. Cette étude me paraît donc au point. Elle est très supérieure à l’article Wikipédia sur la question : distinction entre l’intervalle de précision (essentiel) et le degré de précision (accessoire), comparaison entre les moyennes arithmétique et géométrique pour l’arrondissement, justification théorique de l’arrondissement des nombres équidistants à la valeur supérieure, opérations arithmétiques avec les nombres arrondis… Voilà donc à nouveau ce petit bijou :

https://www.aht.li/3674142/ARRONDIR.pdf

Sur ce, à bientôt pour un nouveau sujet passionnant et palpitant… :]

Kekia
Membre Relatif
Messages: 324
Enregistré le: 16 Nov 2021, 23:06

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par Kekia » 02 Avr 2022, 14:31

Merci Spalding de reconnaitre de toi même que tu n'as aucune compétence en maths tout en jugeant Lyceen95, GaBuZoMeu et même Cantor... et en prétendant avoir fait une étude meilleure que wikipedia ce qui est bien sur un mensonge éhonté (si tu crois ce que tu dis, va faire les modifications et ne revient qu'une fois que ce sera accepté). Bel exemple d'ultracrépidarianisme, je te mets à égalité avec notre nemesis des probas qui raconte n'importe quoi, tu devrais vraiment rejoindre le forum https://dlz9.forumactif.com/ tu y serais plus heureux et nous aussi.
Merci aux enseignants (ou autres) qui partagent leurs connaissances reconnues par le consensus scientifique, permettent à des individus de se construire et à la société d'évoluer.

Avatar de l’utilisateur
Spalding
Membre Naturel
Messages: 54
Enregistré le: 07 Jan 2022, 11:42

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par Spalding » 05 Avr 2022, 20:06

Je constate d'abord que personne n'a fait la moindre critique de mon étude sur l'arrondissement des nombres. Je suppose donc qu'elle est parfaite ! Par ailleurs, comme je l'ai dit, quand on a un doctorat (BAC + 7), on est assez compétent pour comprendre beaucoup de problèmes sans en être forcément spécialiste. Il est aussi connu que les autodidactes ont souvent des idées originales et intéressantes, car ils ne se contentent pas de répéter comme des perroquets un enseignement tout fait !

S'agissant de mon étude sur l'arrondissement, elle est en effet très supérieure à l'article Wikipédia actuel ! Vous pouvez le constater très facilement. Cet article n'envisage pas la possibilité d'arrondir des nombres entiers, ne distingue pas l'intervalle de précision et le degré de précision, ne compare jamais les moyennes arithmétique et géométrique pour l'arrondissement des nombres, considère que l'arrondissement des nombres équidistants à la valeur supérieure est une simple convention (alors qu'il existe une raison arithmétique de le faire), n'aborde jamais non plus les opérations arithmétiques avec les nombres arrondis. Pour l'instant, je n'ai pas le temps de m'occuper de Wikipédia. Cela dit, les articles y sont souvent choisis par copinage !

Je n'ai pas de diplômes en maths, mais j'en sais en effet assez (connaissances personnelles) pour critiquer certains :

1) Lycéen-95 a affirmé que les nombres cardinaux et positifs (ordinaux) sont identiques, que les nombres cardinaux peuvent être seulement entiers, et que le nombre Pi ne peut pas être ordinal. Tout cela est très original à coup sûr ! Kekia est-il ou est-elle d'accord avec Lycéen-95 ? Si oui, pourquoi ?

2) Cantor s'est fait traiter de "charlatan" par le mathématicien Kronecker, est aussi critiqué par d'autres mathématiciens comme Frege et Poincaré. Pourquoi n'aurais-je pas alors le droit de le critiquer ? Cantor ne tient en particulier aucun compte de la possibilité de bijections au hasard, car il serait alors très difficile de démontrer que le nombre infini des nombres réels est supérieur au nombre infini des entiers naturels. Si Kekia est un(e) inconditionnel(le) de Cantor, il/elle doit bien sûr le prouver ! Nous attendons tous avec impatience ses démonstrations...

3) GaBuZoMeu ne s'intéresse manifestement qu'aux maths théoriques, pas du tout aux maths appliquées. Pourquoi n'aurais-je pas le droit de considérer que cette attitude est excessive ? Mais si Kekia est un(e) admirateur/admiratrice inconditionnel(le) de GaBuZoMeu comme il/elle l'a souvent montré sur ce forum, je comprends bien sûr qu'il/elle soit choqué(e). Je compatis alors très sincèrement avec sa peine et sa douleur infinies... :roll:

Kekia
Membre Relatif
Messages: 324
Enregistré le: 16 Nov 2021, 23:06

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par Kekia » 05 Avr 2022, 22:10

Je ne m’inquiète pas spécialement pour GaBuZoMeu ou Lyceen95, à mon avis ils savent parfaitement évaluer la situation.
Je m’inquiète bien plus pour les lecteurs que je ne connais pas et c'est pour ça que je mets en évidence que ton truc à toi c'est de mépriser les individus reconnus par la communauté mathématique (Cantor quand même) alors que tu es totalement incompétent.
Je n'ai d'admiration inconditionnelle pour personne mais j'ai un mépris inconditionnel pour toi donc tu as à moitié raison, tout le plaisir est pour moi, ne t'en fais pas.
Allez c'est parti pour troller jusqu'à fermeture du fil, quand tu veux....
Merci aux enseignants (ou autres) qui partagent leurs connaissances reconnues par le consensus scientifique, permettent à des individus de se construire et à la société d'évoluer.

Avatar de l’utilisateur
Spalding
Membre Naturel
Messages: 54
Enregistré le: 07 Jan 2022, 11:42

Re: Les méthodes pour arrondir un nombre

par Spalding » 05 Avr 2022, 22:54

Kekia ne m'a toujours pas expliqué pourquoi Lycéen-95 a raison quand il affirme que les nombres cardinaux et positifs (ordinaux) sont identiques, que les nombres cardinaux peuvent être seulement entiers, que le nombre Pi ne peut jamais non plus être ordinal.

Kekia ne m'explique pas non plus pourquoi Cantor s'est fait traiter de "charlatan" par Kronecker, pourquoi aussi Frege et Poincaré le critiquent (entre autres), pourquoi enfin la prise en compte des bijections au hasard ne contredirait pas Cantor quand il affirme que le nombre infini des nombres réels est supérieur au nombre infini des entiers naturels. Petite erreur (ou mensonge) au passage : je ne méprise pas du tout Cantor ! Au contraire, j'ai toujours affirmé que sa théorie des ensembles est très intéressante. Il ne faut quand même pas déformer ce que je dis !

Kekia ne m'explique pas enfin pourquoi je n'ai pas le droit de penser que GaBuZoMeu, son modèle qu'il/elle admire (c'est son droit), s'intéresse trop exclusivement aux maths théoriques et pas assez aux maths appliquées.

Si je suis par ailleurs supposé être incompétent, Kekia étant bien sûr hyper-compétent(e), il faut alors le prouver en critiquant mon étude sur l'arrondissement des nombres, à sa disposition un peu plus haut...

Vous remarquerez que j'en reste à des considérations purement mathématiques. Je n'ai versé à aucun moment dans des attaques personnelles, complètement ridicules et stupides par écran interposé. On peut difficilement en dire autant de Kekia ! Cela dit, je ne suis pas du tout rancunier. Je l'invite même à prendre un café demain avec moi et je ne doute pas qu'il/elle me trouvera alors tout à fait charmant, réciproquement aussi bien sûr ! :]
Modifié en dernier par Spalding le 05 Avr 2022, 22:58, modifié 1 fois.

 

Retourner vers ⚜ Salon Mathématique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite