L'ADN : Je ne comprends pas du tout! Niveau 2nde

La science du vivant vous interpelle?
Agathe145
Membre Naturel
Messages: 37
Enregistré le: 01 Déc 2009, 20:38

L'ADN : Je ne comprends pas du tout! Niveau 2nde

par Agathe145 » 23 Déc 2009, 19:58

Bonsoir!!

Je suis en 2nde et je ne comprends pas du tout la structure de la molécule d'ADN. Je suis en seconde..

J'ai du mal avec la structure,variabilité de l'ADN,localisation de l'ADN, notions de gènes,acides aminés,protéines, allèles! :mur:


En allant sur Wiképédia.. ça ne m'aide pas plus en fait..

J'espère que vous pourrez m'aidez, durant les vacances.
Bonnes fêtes
Agathe. :we:



reivilo
Membre Relatif
Messages: 145
Enregistré le: 07 Jan 2007, 19:57

par reivilo » 26 Déc 2009, 17:05

Agathe145 a écrit:Bonsoir!!

Je suis en 2nde et je ne comprends pas du tout la structure de la molécule d'ADN. Je suis en seconde..

J'ai du mal avec la structure,variabilité de l'ADN,localisation de l'ADN, notions de gènes,acides aminés,protéines, allèles! :mur:


En allant sur Wiképédia.. ça ne m'aide pas plus en fait..

J'espère que vous pourrez m'aidez, durant les vacances.
Bonnes fêtes
Agathe. :we:



Bonjour,

L'ADN est un bien vaste sujet, et même en seconde, la quantité d'information est assez importante. Je suppose que tu as un cours sur le sujet, et te réexpliquer tout n'aurait donc aucun intérêt. Ce qu'il faudrait faire, c'est que tu relises ton cours et que tu cibles assez précisément les points que tu n'as pas compris;
Ensuite, je me ferais un plaisir de t'aider à lever les zones d'ombres.

A+

Agathe145
Membre Naturel
Messages: 37
Enregistré le: 01 Déc 2009, 20:38

par Agathe145 » 28 Déc 2009, 22:08

Merci Reivilo

En effet c'est tellement vaste que... Je vais commencer par le début ^^
Bon aujourd'hui je me suis intéressée à la Mitose

Pendant l'interphase,on ne distingue pas bien les chromosomes, c'est sous forme de chromatine. C'est ce que j'ai compris. Et la chromatine c'est un assemblage d'ADN et de protéines ( je ne saurai pas dire quelles protéines ^^).. DOnc les chromosomes.. c'est de l'ADN?
Comment expliquer que les chromosomes sont des molécules D'ADN ..?

ENsuite viens la prophase,métaphase,telephose qui aboutit à la création des deux cellules filles

La cellule mère possède 46 chromosomes à un chromatide. IL y a ensuite duplication donc 92 chromosomes :shock: à deux chromatides puis separation des chromatides de chaque chromosome.. Creation des cellules filles.
Mais j'ai pas le souvenir de "92 chromosomes" :D




Je ne comprends pas non plus ce que c'est les nucléotides et pleins d'autres trucs encore..

Fin comme tu dis je vais me pencher sur mes cours, et je reviendrai après poser mes autres questions car là je n'ai travaillé que sur la mitose.
MOn prof nous fait copié copié sans rien expliqué en fait, il dit qu'on est en retard du coup.. :/ ON copie :D

Bonnes fêtes..
Agathe

Anonyme

par Anonyme » 29 Déc 2009, 21:52

Bonjour,

Les chromosomes constituent bien l'ADN (et inversement).
En effet, en colorant l'ADN dans une cellule grâce à la coloration de Feulgen, on observe en interphase que tout le noyau est coloré. En mitose, en revanche, seuls des petits bâtonnets que l'on appelle "chromosomes" (du grec "soma" : corps et "kroma": couleur) sont colorés. L'ADN est donc bien le constituant essentiel des chromosomes ! (puisqu'ils sont colorés par la coloration de Feulgen qui colore l'ADN).
Voilà pour ta première question.

Je ne comprends pas tout à fait ta deuxième question !

En ce qui concerne la troisième, un nucléotide, c'est une molécule constituée d'acide phosphorique, de désoxyribose (c'est un sucre, tu le vois grâce à -ose) et d'une base azotée. Il y a 4 bases azotées différentes : A (adénine) T (thymine) C(cytosine) et G (guanine). Comme les nucléotides ne différent que par les bases azotées, on a tendance à confondre les deux et à nommer les nucléotides "A", "T", "C" et "G".
Les deux brins de la molécule d'ADN sont reliés entre elles entre leurs nucléotides complémentaires A et T (2 liaisons hydrogène) et C et G (trois liaisons hydrogène).
Des liaisons hydrogène sont des liaisons faibles, qui se "défont" et se "refont" facilement !
Je ne comprends pas non plus ce que c'est les nucléotides et pleins d'autres trucs encore..

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas :)
titux :)

reivilo
Membre Relatif
Messages: 145
Enregistré le: 07 Jan 2007, 19:57

par reivilo » 29 Déc 2009, 22:38

Agathe145 a écrit:
ENsuite viens la prophase,métaphase,telephose qui aboutit à la création des deux cellules filles

La cellule mère possède 46 chromosomes à un chromatide. IL y a ensuite duplication donc 92 chromosomes :shock: à deux chromatides puis separation des chromatides de chaque chromosome.. Creation des cellules filles.
Mais j'ai pas le souvenir de "92 chromosomes" :D



Alors la mitose:
En temps 'normal', la cellule comporte 46 nucléofilaments que l'on peut appariés en fonction de leurs tailles. On est alors en phase G1.
Vient ensuite la phase S, dite de synthèse, où les nucléofilaments, se réplique. La réplication consiste à la synthèse d'un brin d'ADN identique au brin 'copié', ce qui aboutit à la création de chromosomes à l'état dupliqué. Ainsi, dans ta cellule humaine à 46 chromosomes, tu as:
Avant réplication: 46 chromosomes à une chromatide
Après réplication: 46 chromosomes à deux chromatides, soit 46x2=92 chromatides, et non 92 chromosomes !
Une dernière phase, G2, constitue l'interphase (G1 + S + G2) qui permet la duplication d'autres éléments necessaires à la mitose et aux cellules filles.

Lors de la phase de mitose, les 46 chromosomes se placent sur la plaque métaphasique et il y a fissuration des centromères.
Ainsi, les deux cellules filles possèdent 46 chromosomes à une chromatide et une information génétique identique.

A+

PS 1: je t'ai ici apporté quelques informations qui appartiennent au programme de 1ère S, celles-ci ne sont pas très complexes et permettent d'après moi une meilleure compréhension de la mitose. Il n'est donc pas necessaire, il me semble que tu connaissent les différentes phases...

PS 2: Les chromosomes ne sont en fait pas l'ADN elle même comme dit au dessus, c'est un assemblage de protéines et de molécule d'ADN: je l'explique, imagine les protéines, appelées nucléosomes comme des petites barils, autour desquels l'ADN est "enroulée". Lors de la condensation du matériel génétique, l'ADN s'enroule plus autour de ces nucléosomes qui sont alors rapprochés et forment la structure du chromosome en l'état condensé de la chromatine.


Schéma très important à connaitre et à savoir reproduire (je l'ai pris sur google, je n'ai pas de quoi en dessiner un moi même sur l'ordinateur que j'utilise)...
Image


Si tu as d'autres questions, n'hésite pas !

Anonyme

par Anonyme » 29 Déc 2009, 22:54

Les chromosomes ne sont en fait pas l'ADN elle même comme dit au dessus.

C'est pourquoi j'ai précisé que l'ADN est le constituant essentiel des chromosomes, mais oui, il est vrai que c'est beaucoup plus complexe que cela.

Agathe145
Membre Naturel
Messages: 37
Enregistré le: 01 Déc 2009, 20:38

par Agathe145 » 29 Déc 2009, 23:14

Merci Titux et Reivilo de m'avoir répondu! :)

Je parle que de la mitose pour l'instant, une fois que ce sera bon je passerai à la suite...

LOrs de [U]l'interphase
, on ne distingue pas les molécules d'ADN sous forme de chromosomes mais sous forme de chromatine. On distingue 46 molécules d'ADN ; 46 "filaments" dans le noyau. Avant la division, les molécules d'ADN et le centrosome sont dupliqués, on obtient donc 92 molécules d'ADN ... donc pourquoi pas 92 chromosomes vu que 1molécule d'ADN=1chromosome? Je confond à ce niveau là



Mais la condensation a lieu avant ou après la réplication ?
Je crois qu'il y a réplication d'abord.

la quantité d'ADN nucléaire est réduit de moitié au cours du processus et distribué de manière égale entre les deux cellules-filles; ça je ne comprends pas ? :briques:[

Agathe145
Membre Naturel
Messages: 37
Enregistré le: 01 Déc 2009, 20:38

par Agathe145 » 29 Déc 2009, 23:25

" Les chromosomes ne sont en fait pas l'ADN elle même comme dit au dessus, c'est un assemblage de protéines et de molécule d'ADN: je l'explique, imagine les protéines, appelées nucléosomes comme des petites barils, autour desquels l'ADN est "enroulée". Lors de la condensation du matériel génétique, l'ADN s'enroule plus autour de ces nucléosomes qui sont alors rapprochés et forment la structure du chromosome en l'état condensé de la chromatine."

C'est compliqué :briques:

Bon, je sais que L'ADN est une succession de nucléotides.. Mais je pensais que si on déroulait un chromosome, on obtiendrait une longue molécule d'ADN.. Ce n'est donc pas ça .. :(

Agathe145
Membre Naturel
Messages: 37
Enregistré le: 01 Déc 2009, 20:38

par Agathe145 » 29 Déc 2009, 23:28

le chromosome est formé d ADN mais Ce n'est pas de L'ADN.
Je ne peux pas dire que un chromosome = une molécule d'ADN.

Bon déjà j'ai progressé depuis tt à l'heure vu que je pensais que Chromosome = ADN.

Chromosome = ADN+protéines

Et l L'ADN, on a ça dans toutes toutes nos cellules du corps?
Je veux dire le processus de la mitose.. Ils se passent dans TOUTES les cellules? ( sauf les gamètes bien sur)?

Et nos gènes?? Ils sont définis sur l'ADN?
merci

reivilo
Membre Relatif
Messages: 145
Enregistré le: 07 Jan 2007, 19:57

par reivilo » 30 Déc 2009, 01:19

Agathe145 a écrit:Merci Titux et Reivilo de m'avoir répondu! :)

Je parle que de la mitose pour l'instant, une fois que ce sera bon je passerai à la suite...

LOrs de [U]l'interphase
, on ne distingue pas les molécules d'ADN sous forme de chromosomes mais sous forme de chromatine. On distingue 46 molécules d'ADN ; 46 "filaments" dans le noyau. Avant la division, les molécules d'ADN et le centrosome sont dupliqués, on obtient donc 92 molécules d'ADN ... donc pourquoi pas 92 chromosomes vu que 1molécule d'ADN=1chromosome? Je confond à ce niveau là



Mais la condensation a lieu avant ou après la réplication ?
Je crois qu'il y a réplication d'abord.

la quantité d'ADN nucléaire est réduit de moitié au cours du processus et distribué de manière égale entre les deux cellules-filles; ça je ne comprends pas ? :briques:[


Lors de la réplication, on n'obtient pas deux chromosomes distincts, ils sont reliés par le centromère. Etant donné qu'ils portent exactement la même information génétique et qu'ils sont dépendants, on parle de chromosomes à l'état dupliqué. A l'état dupliqué, deux molécules d'ADN=1 chromosome à l'état dupliqué.

La condensation se fait après réplication, contrairement à ce que j'ai pu dire plus haut (j'ai corrigé)

Enfin, avant mitose, la cellule humaine possède 46 chromosomes à l'état dupliqué, soit 92 molécules d'ADN (chaque chromosome double est constitué de deux 'chromatides'). Lors de la mitose, une chromatide de chacun des chromosomes de la cellule migre vers le pôle végétatif ou le pôle animal. Ainsi, après mitose, chaque cellule fille a un exemplaire de chacun des 46 chromosomes de la cellule mère, mais cette fois ci à l'état non dupliqué.
Si on prend Q ADN= 46 molécules d'ADN, lorsque les chromosomes sont à l'état dupliqué dans la cellule mère, la quantité est alors 2Q ADN, et après division, on revient logiquement à Q ADN ;)

Bon, je sais que L'ADN est une succession de nucléotides.. Mais je pensais que si on déroulait un chromosome, on obtiendrait une longue molécule d'ADN.. Ce n'est donc pas ça .. :(


Si, c'est tout à fait cela, simplement, tu y trouvera fixées quelques protéines, mais il ne faut pas t'embarrasser de celles-ci, elles ne sont pas utiles au lycée.
Ensuite, si le problème vient de la constitution en nucléotide, chaque nucléotide est lui même une molécule (un assemblage de plusieurs atomes pour simplifier), donc assembler des nucléotides revient à assembler des molécules (on parle de polymère, le nucléotide étant alors un monomère) donc des atomes, c'est donc bien un molécules...

Et l L'ADN, on a ça dans toutes toutes nos cellules du corps?
Je veux dire le processus de la mitose.. Ils se passent dans TOUTES les cellules? ( sauf les gamètes bien sur)?


L'ADN est présente dans toute les cellules du corps (sauf dans les globules rouges qui sont dépourvues de noyau chez les mammifères), dans le noyau de la cellule.
Je ne suis pas certain, donc je ne t'affirmerais pas qu'elle a lieu dans toutes les cellules (j'aurais tendance à dire le contraire, comme chez les végétaux, tu en parleras en 1èreS, si tu continues en filière scientifique :))C'est à dire qu'à un certain degré de différenciation, les cellules ne se divisent plus (c'est le cas chez les végétaux.)

Et nos gènes?? Ils sont définis sur l'ADN?

Un gène est en fait une succession de nucléotides, et donc l'ADN est bien le support de nos gènes. Pour te détailler tout cela, il faudrait deux bonnes heures de cours, donc je ne vais pas t'en dire plus, pareil, c'est le programme de 1ère S ;)

A+

Avatar de l’utilisateur
fatal_error
Modérateur
Messages: 6554
Enregistré le: 22 Nov 2007, 14:00

par fatal_error » 30 Déc 2009, 01:21

salut,

chais pas ceque c'est une gamète (mais wiki me l'apprendra si j'ai envie de me documenter), mais les cellules grisent rentrent pas en mitose. Quand les cellules sont trop différenciées, c'est dead. Im semble que yavait eu un moment ou ca pétait aux infos parce que c'était pas éthique d'élever des cellules souches (qui auraient pu donner a la vie ou qqch dans le genre)

Les genes sont present dans les chromosomes. Im semblent qu'ils designent une partie de l'ADN du chromosome
la vie est une fête :)

Anonyme

par Anonyme » 30 Déc 2009, 12:50

Un gène est une succession de nucléotides qui commende la fabrication d'une protéine.

Agathe145
Membre Naturel
Messages: 37
Enregistré le: 01 Déc 2009, 20:38

par Agathe145 » 30 Déc 2009, 14:06

Je vous remercie.

Bon en ce qui concerne la Mitose... Je pense comprendre.

Toutes les cellules de notre corps ne contiennent pas la même molécule d'ADN? Si chaque cellule avait la même molécule d'ADN.. Nos gènes seraient tous les mêmes;..
Un gène est un fragment d'ADN. Dans une cellule x, Le gène J est exprimé sur un fragment d'ADN alors que dans une autre cellule, ce seront d'autres gènes qui seront exprimés..
Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire ... ^^
euh.. Les gènes exprimés sur une molécule d'ADN ST BIEN différent d'une molécule à un autre?!


Un gène est un succession de nucléotides étant donné que l'ADN est une succession de nucléotides..

Lors de la Méiose, (cellules sexuelles..) Que se passe-t-il exactement au niveau de l'ADN? Je ne me souviens plus trop..
Je sais que on a tous un gène en double (soit les allèles), un du père , un de la mère donc ça c'est bien grâce à la Méiose?

merci..

Agathe145
Membre Naturel
Messages: 37
Enregistré le: 01 Déc 2009, 20:38

par Agathe145 » 30 Déc 2009, 14:41

J'ai trouvé :

"toutes les cellules ont le même ADN "
Mais si tt lescellules ont le même ADN, ça veut dire que si je prends une molécule d'ADN dans mon corps, je pourrai y voir TOUS mes gènes. Les 35000 gènes sont dans une molécule d'ADN , et il existe des molécules d'ADN dans chaque cellule

?

reivilo
Membre Relatif
Messages: 145
Enregistré le: 07 Jan 2007, 19:57

par reivilo » 30 Déc 2009, 15:18

Agathe145 a écrit:J'ai trouvé :

"toutes les cellules ont le même ADN "
Mais si tt lescellules ont le même ADN, ça veut dire que si je prends une molécule d'ADN dans mon corps, je pourrai y voir TOUS mes gènes. Les 35000 gènes sont dans une molécule d'ADN , et il existe des molécules d'ADN dans chaque cellule

?


Exactement, chaque cellule (aux quelques exceptions près) portent ton ADN et donc l'intégralité de tes gènes

Agathe145
Membre Naturel
Messages: 37
Enregistré le: 01 Déc 2009, 20:38

par Agathe145 » 30 Déc 2009, 19:47

Merci Reivilo
:)

L'ADN est donc une succession de gène; une succession de nucléotides.l'ADN extrait lors des enquêtes scientifiques, c'est la partie entre deux gènes?

Dans chaque cellule de notre corps humain (à l'exception de qq une comme tu dis.. Les globules rouges aussi, car ils n'ont pas de noyau.., ils l'ont perdu..), il y a 46 chromosomes à un chromatide donc 46 molécules d'ADN. Et la molécule d'ADN est la même.

TOus les hommes ont les mêmes gènes (gène couleur cheveux,gène couleur peau) mais avec des variantes différentes (yeux verts, yeux bleus,yeux marrons..)

Quand un ovule et spermatozoide fusionnent, on obtient bien 46 chromosomes vu que l'ovule en contient 23 et le spermato aussi.
Mais lors de la méiose, ce sont des gamètes qui sont formés ?

Tous les gènes de l'homme sont en doubles, un gène est situé sur un brin de l'ADN et 'autre sur l'autre brin? à la même place bien-^sûr.. (locus)
Quand je parle de brin c'est "les 2 fils torsadés en hélice ^^

merci
Bonnes fêtes

reivilo
Membre Relatif
Messages: 145
Enregistré le: 07 Jan 2007, 19:57

par reivilo » 30 Déc 2009, 21:31

Agathe145 a écrit:Merci Reivilo
:)

L'ADN est donc une succession de gène; une succession de nucléotides.l'ADN extrait lors des enquêtes scientifiques, c'est la partie entre deux gènes?

Dans chaque cellule de notre corps humain (à l'exception de qq une comme tu dis.. Les globules rouges aussi, car ils n'ont pas de noyau.., ils l'ont perdu..), il y a 46 chromosomes à un chromatide donc 46 molécules d'ADN. Et la molécule d'ADN est la même.

TOus les hommes ont les mêmes gènes (gène couleur cheveux,gène couleur peau) mais avec des variantes différentes (yeux verts, yeux bleus,yeux marrons..)

Quand un ovule et spermatozoide fusionnent, on obtient bien 46 chromosomes vu que l'ovule en contient 23 et le spermato aussi.
Mais lors de la méiose, ce sont des gamètes qui sont formés ?

Tous les gènes de l'homme sont en doubles, un gène est situé sur un brin de l'ADN et 'autre sur l'autre brin? à la même place bien-^sûr.. (locus)
Quand je parle de brin c'est "les 2 fils torsadés en hélice ^^

merci
Bonnes fêtes



Lors d'une enquête scientifique ? Je n'en suis pas certain, mais il me semble en effet logique d'analyser les portions d'ADN entre deux loci. Je m'explique, lors de la formation de gamètes, des mutations (c'est à dire des changements de nucléotides, donc modifications de la séquence ADN) peuvent intervenir. Si elles interviennent sur la séquence d'un gène, cela donne naissance à une nouvelle variante du gène (appelée allèle). Certaines des mutations intervenant sur la séquence en nucléotide d'un gène peuvent être létales, inviables. En revanche, intervenant hors des séquences de gènes, ces mutations n'ont aucunes conséquences sur le phénotype et sont donc conservées. Ainsi, cela doit probablement faire partie des portions d'ADN les plus caractéristiques d'un seul et même individu.

Tous les hommes ont les mêmes gènes, mais les séquences en nucléotides de ces gènes peuvent varier (d'où l'existence de phénotypes différents), on parle alors d'allèles.

La méiose correspond chez un être diploïde (chez qui les chromosomes sont présents par paires) au passage de l'état diploïde à l'état haploïde (cellule où les chromosomes ne sont pas appariés, il n'existe qu'en un unique exemplaire dans le noyau de la cellule) Cette phase haploïde chez les êtres diploïdes comme l'homme est restreinte au gamètes, donc chez l'homme, la méiose correspond en effet à la formation des gamètes.

A+

Agathe145
Membre Naturel
Messages: 37
Enregistré le: 01 Déc 2009, 20:38

par Agathe145 » 30 Déc 2009, 23:51

"lors de la formation de gamètes, des mutations (c'est à dire des changements de nucléotides, donc modifications de la séquence ADN) peuvent intervenir. Si elles interviennent sur la séquence d'un gène, cela donne naissance à une nouvelle variante du gène (appelée allèle). Certaines des mutations intervenant sur la séquence en nucléotide d'un gène peuvent être létales, inviables. En revanche, intervenant hors des séquences de gènes, ces mutations n'ont aucunes conséquences sur le phénotype et sont donc conservées. Ainsi, cela doit probablement faire partie des portions d'ADN les plus caractéristiques d'un seul et même individu."

Merci Reivilo.
"Si elles interviennent sur la séquence d'un gène, cela donne naissance à une nouvelle variante du gène (appelée allèle). "*
Mais cela peut être parfois (souvent!?) mal, si il y a une mutation au niveau d'un nucléotide, une maladie peut se développer.
ET si l'ordre des acides aminés changent aussi..?

Je voulais dire quelque chose à propos du gène des cellules sexuelles mais je ne sais plus quoi :D

Bon, A+ et Merci encore.

reivilo
Membre Relatif
Messages: 145
Enregistré le: 07 Jan 2007, 19:57

par reivilo » 31 Déc 2009, 03:39

Agathe145 a écrit:"lors de la formation de gamètes, des mutations (c'est à dire des changements de nucléotides, donc modifications de la séquence ADN) peuvent intervenir. Si elles interviennent sur la séquence d'un gène, cela donne naissance à une nouvelle variante du gène (appelée allèle). Certaines des mutations intervenant sur la séquence en nucléotide d'un gène peuvent être létales, inviables. En revanche, intervenant hors des séquences de gènes, ces mutations n'ont aucunes conséquences sur le phénotype et sont donc conservées. Ainsi, cela doit probablement faire partie des portions d'ADN les plus caractéristiques d'un seul et même individu."

Merci Reivilo.
"Si elles interviennent sur la séquence d'un gène, cela donne naissance à une nouvelle variante du gène (appelée allèle). "*
Mais cela peut être parfois (souvent!?) mal, si il y a une mutation au niveau d'un nucléotide, une maladie peut se développer.
ET si l'ordre des acides aminés changent aussi..?

Je voulais dire quelque chose à propos du gène des cellules sexuelles mais je ne sais plus quoi :D

Bon, A+ et Merci encore.


Oui, en effet, une mutation qui interviendrait sur les cellules de la lignée sexuelle d'un individu serait partie intégrante du génotype de l'enfant.
Ainsi, une mutation intervenant sur la séquence en acide aminé codant pour une protéine "très importante" pour l'organisme pourrait entraîner un disfonctionnement de la proteine en question et il y a alors deux cas possible;
La proteine est complètement disfonctionnelle et indispensable à la survie de l'individu. On parle alors de génotype létal, l'embryon ne se développe pas
La proteine est disfonctionnelle, mais cela n'empêche pas le développement de l'individu et se met en place un phénotype dit morbide qui correspond à des maladies plus ou moins grave, parmi lesquelles l'albinisme ou la drépanocytose.

Pour compléter, il existe différents types de mutations (les mutations interviennent EXCLUSIVEMENT sur l'ADN), par addition (ajout d'un nucléotide), par délétion (suppression d'un nucléotide) et par substitution (changement d'un nucléotide pour un autre).
Les deux premiers types sont les plus graves et conduisent le plus souvent à une protéine complètement disfonctionnelle.
Le troisième types est moins grave et aboutit "au pire" au changement d'un acide aminé dans la séquence peptidique.

La encore, beaucoup des notions que je pourrais développer sont hors programme, et il ne serait pas facile de tout expliquer sur ce forum. Si tu veux approfondir, cherche un cours de génétique 1ère S, ou bien attends l'année prochaine ;)

A+

A+

Agathe145
Membre Naturel
Messages: 37
Enregistré le: 01 Déc 2009, 20:38

par Agathe145 » 31 Déc 2009, 14:19

Merci Reivilo! :)
J'ai encore un autre truc à te demander et après ce sera bon ^^


Donc les allèles introduisent une variabilité génétique.
Mais ce que je ne comprends pas c'est que Tout le monde posède des allèles, On a deux exemplaires de chaque gène mais ça ne veut pas dire qu'on a eu une mutation? :/

Par exemple, j'ai les yeux bleus. Les deux allèles que j'ai reçu sont donc forcément bleus mais quel est le rapport avec la mutation?

En plus, on dit que les mutations sont très rares et que ce sont ces mutations qui font que chaque individu est unique. Mais si elles sont très rares il n'y a pas que ça qui rentrent en compte..? Déjà il y a l'ADN..

Et puis, "Les 35000gènes sont répartis sur les 23 chromosomes que possède l'homme. Cela fait une moyenne d'environ 1520gènes par chromosomes.Ces gènes sont répartis le long de la molécule d'ADN.

Donc c'est faux ce que je disais hier à 12H41 ?


"toutes les cellules ont le même ADN "
Mais si tt lescellules ont le même ADN, ça veut dire que si je prends une molécule d'ADN dans mon corps, je pourrai y voir TOUS mes gènes. Les 35000 gènes sont dans une molécule d'ADN , et il existe des molécules d'ADN dans chaque cellule"

Si un chromosome porte environ 1520gènes ça veut dire veut la molécule d'ADN porte environ 1520 gènes par chromosomes. Chaque molécule d'ADN sur chaque chromosome porte mes gènes mais n'expriment pas les mêmes gènes;.

HAAA.. désolé je me perds moi même :D

Bon réveillon
Agathe

 

Retourner vers ☤ Biologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite