(Topologie) Topologie induite par R sur Z

Réponses à toutes vos questions après le Bac (Fac, Prépa, etc.)
mmestre
Membre Naturel
Messages: 76
Enregistré le: 25 Nov 2008, 17:46

(Topologie) Topologie induite par R sur Z

par mmestre » 23 Avr 2010, 20:00

Bonjour,

Une question rapide sur les topologies induites :

Pour montrer que la topologie induite par R (réels) sur Z (entiers relatifs) est la topologie discrète, suffit-il de dire que toute partie de Z est l'intersection de ]-infini, +infini[ (qui est ouvert dans R) avec Z ?

Ou bien est-ce trop simple ?



Doraki
Habitué(e)
Messages: 5021
Enregistré le: 20 Aoû 2008, 12:07

par Doraki » 23 Avr 2010, 20:08

Serais-tu en train de dire que si A est une partie de Z alors A = R inter Z = Z ?

Il faut montrer que toute partie A de Z peut s'écrire U inter Z où U est un ouvert de R.
Effectivement, quand on choisit U = R, ça dit que Z est bien un ouvert de Z.
Mais ça explique pas pourquoi un truc comme A = {0} est un ouvert de Z.
Alors, peux-tu trouver un ouvert U de R tel que U inter Z = {0} ?

mmestre
Membre Naturel
Messages: 76
Enregistré le: 25 Nov 2008, 17:46

par mmestre » 23 Avr 2010, 20:11

Très juste Doraki, j'ai mal posé le problème.
{0}=]-1/2, 1/2[ inter Z peut-être ?

Doraki
Habitué(e)
Messages: 5021
Enregistré le: 20 Aoû 2008, 12:07

par Doraki » 23 Avr 2010, 20:14

Ouais, c'est un ouvert.
Tu n'as plus qu'à généraliser à une partie quelconque A de Z.

mmestre
Membre Naturel
Messages: 76
Enregistré le: 25 Nov 2008, 17:46

par mmestre » 23 Avr 2010, 20:27

Merci. Donc si j'accroche un petit ouvert à chaque nombre relatif, ça marche n'est-ce pas ?
Par exemple, l'union des ]n-1/2, n+1/2[, où l'indice n parcourt la partie de Z considérée ?

Finrod
Membre Irrationnel
Messages: 1944
Enregistré le: 24 Sep 2009, 11:00

par Finrod » 23 Avr 2010, 20:45

Chaqu'un de ces ouverts admet le point comme intersection avec .

Si tu prend l'union, tu refais comme toute à l'heure, tu as entier.

mmestre
Membre Naturel
Messages: 76
Enregistré le: 25 Nov 2008, 17:46

par mmestre » 23 Avr 2010, 21:22

Non non, j'ai bien dit "où l'indice n parcourt la partie de Z considérée", pas Z tout entier.
Il y a autant d'ouverts que d'éléments de la partie dont il faut montrer qu'elle est ouverte dans la topologie induite.

Finrod
Membre Irrationnel
Messages: 1944
Enregistré le: 24 Sep 2009, 11:00

par Finrod » 23 Avr 2010, 21:23

Bien vu alors !

désolé pour ma remarque inutile.

mmestre
Membre Naturel
Messages: 76
Enregistré le: 25 Nov 2008, 17:46

par mmestre » 23 Avr 2010, 22:15

Mais non, au contraire, merci d'avoir réagi :)
Bonne soirée !

 

Retourner vers ✯✎ Supérieur

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite