Questions sur le cursus d'enseignant

Des questions sur vos études ? Sur les métiers liés aux mathématiques ? Nos vétérans vous répondent !
Anonyme

Questions sur le cursus d'enseignant

par Anonyme » 07 Juin 2008, 21:29

Bonjour, je suis en 1°S et je commence à m'interroger sur mon orientation.

Je suis passioné de maths, j'ai 19 dans cette matière et je suis assez nul dans les matières littéraires. J'aimerais devenir prof de maths mais cela m'a l'air sinueux, donc j'ai quelques questions, merci d'avance :

1) Quel est en moyenne le taux de réussite au CAPES ?
2) On m'a dit que le meilleur parcours était 3 ans de licence + 1 an à l'IUFM pour passer le CAPES, c'est vrai ?
3) Comment sait-on si on enseigne en privé ou en public ?
4) Quelle est la différence, à part le salaire, entre un prof certifié et un prof agrégé ?
5) Si on enseigne dans le public, est-on envoyé dans des lycées/collèges de banlieue parisienne ou du Nord en début de carrière ?
6) Il paraitrait qu'il y a de nombreux changements en ce moment dans ce cursus, qu'en est-il ?

Merci d'avance ! :++:



yuki
Membre Relatif
Messages: 125
Enregistré le: 17 Déc 2006, 17:37

par yuki » 07 Juin 2008, 23:31

bonsoir,
je n'ai que quelques réponses et une question supplémentaire :

- concernant les agrégés, il ont 15h de cours par semaine, le certifiés ont 18h
- actuellement, pour passer le capes il faut une licence (bac +3) et le concours est au printemps, donc entre temps on peut suivre une préparation au capes
-pour le capes de math il y a entre 800 et 900 places pour 5000-6000 candidats a peu près


ma question : une réforme pointe le bout de son nez : on parle de bac +5 pour être prof, quelqu'un en saurait-il plus ?

abcd22
Membre Complexe
Messages: 2426
Enregistré le: 13 Jan 2006, 16:36

par abcd22 » 08 Juin 2008, 01:09

Bonjour,
aarnaud a écrit:3) Comment sait-on si on enseigne en privé ou en public ?

Il faut choisir au moment de l'inscription si on veut aller dans le privé, si j'ai bien compris ce que m'ont dit des gens qui avaient passé le concours pour le privé, le nombre de places au CAPES concerne l'enseignement public, pour l'enseignement privé il n'y a pas de nombre de postes fixé mais il faut faire mieux que le dernier admis pour le public pour être admis. Les lycées privés recrutent aussi des gens qui n'ont pas le CAPES, mais si un prof titulaire (qui a le CAPES) veut leur poste, il est prioritaire.
4) Quelle est la différence, à part le salaire, entre un prof certifié et un prof agrégé ?

Les agrégés enseignent souvent au lycée, ils peuvent aussi avoir des postes dans le supérieur, comme en prépa (mais il y a encore une sélection pour ça), pour être prof en BTS je ne sais pas s'il faut l'agrégation ou si le CAPES suffit, pour les IUT non plus.
6) Il paraitrait qu'il y a de nombreux changements en ce moment dans ce cursus, qu'en est-il ?

Oui, c'est fort possible que les réponses que tu vas avoir ici ne soient plus valables quand tu seras prêt à passer le concours... Il me semble qu'il doit y avoir un projet plus précis pour cet été (comme par hasard, pour les vacances scolaires...), mais si ce qu'on dit pour l'instant est vrai (recrutement à bac + 5 sans préparation spécifique, suppression des IUFM...) ça m'étonnerait que cette réforme passe comme une lettre à la poste donc tu risques d'en entendre parler.

Anonyme

par Anonyme » 08 Juin 2008, 08:25

Merci pour vos réponses, concernant les futures modifications je n'ai aucune information supplémentaire.

Y'aurait donc à peu près 15 % de réussite ? Ca vaut vraiment le coup d'essayer ?

Si quelqu'un a d'autres informations, n'hésitez pas !

abcd22
Membre Complexe
Messages: 2426
Enregistré le: 13 Jan 2006, 16:36

par abcd22 » 08 Juin 2008, 13:50

Il faut compter par rapport au nombre de présents aux épreuves, pas mal de gens s'inscrivent et ne viennent pas. Pour les maths la page http://www.math.univ-paris13.fr/depart/index.php?page=resultats-CAPES donne quelques chiffres depuis 1996, la chute du nombre de candidats est impressionnante... Si tu veux faire prof bien sûr que ça vaut le coup d'essayer étant donné que c'est la principale voie pour devenir prof, et 20 % de réussite c'est quand même assez élevé, c'est un concours, pas un examen, et il faut tenir compte de tous ceux qui le passent « pour voir », sans vraiment préparer, pendant leur année de M1.

Anonyme

par Anonyme » 08 Juin 2008, 21:14

Merci beaucoup ça m'a rassuré !

Une dernière question, juste pour que j'en sois certain : admissible c'est ceux qui passent à l'oral car ils ont réussi l'écrit, et admis ceux qui ont réussi l'oral ? Sinon c'est quoi ?

Monsieur23
Habitué(e)
Messages: 3966
Enregistré le: 01 Oct 2006, 19:24

par Monsieur23 » 08 Juin 2008, 21:19

Bonjour.

Oui c'est ça, la première sélection se fait avec l'écrit, ceux qui sont pris ( les admissibles ) vont à l'oral, et la deuxième sélection se fait avec l'oral.
Ceux qui sont pris ( les admis ) ont le concours.

Pour répondre à abcd22, pas besoin de l'agrégation pour enseigner en BTS.
« Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre ! »

Anonyme

par Anonyme » 09 Juin 2008, 12:07

Ok merci à vous tous pour votre aide !

titine
Habitué(e)
Messages: 5563
Enregistré le: 01 Mai 2006, 15:59

par titine » 16 Juin 2008, 12:28

aarnaud a écrit:2) On m'a dit que le meilleur parcours était 3 ans de licence + 1 an à l'IUFM pour passer le CAPES, c'est vrai ?

Je te conseille de passer par une prépa MP, plutôt que par la fac. Tu pourras rejoindre la fac soit en L2 après 1 an de prépa, soit en L3 après 2 ans de prépa. C'est sûr que ça sera plus dur mais toutes les prépas ne sont pas inhumaines et tu ne le regretteras pas au moment de passer les concours CAPES et Agreg.

Clembou
Membre Complexe
Messages: 2732
Enregistré le: 03 Aoû 2006, 13:00

par Clembou » 16 Juin 2008, 14:48

yuki a écrit:ma question : une réforme pointe le bout de son nez : on parle de bac +5 pour être prof, quelqu'un en saurait-il plus ?


A propos du grand changement, il parait qu'ils vont supprimer les IUFM et il faudra désormais BAC +5 pour pouvoir enseigner (l'équivalent d'un master).

Il y a plus d'informations ici : http://www.lepost.fr/article/2008/06/03/1202036_refome-de-l-education-la-suppression-des-iufm-bravo.html

Alors ça voudrait dire qu'il faudra être plus qualifiés pour être professeur de maths :hein: Moi, si j'atteins bac+5, j'irais direct en doctorat parce que il y a plus intéressant à faire qu'être prof au collège/lycée que être prof des universités. Et puis, je vois dans ma section d'université (L2 Math) que pas beaucoup d'étudiants ont eu leur année (24 sur 80). Ce sera beaucoup plus dur d'obtenir un poste dans l'enseigement et à quoi ça va nous servir toutes ces connaissances pour pouvoir enfin enseigner le théorème de Pythagore en 4ème. C'est un peu n'importe quoi...

Enfin, tout ça c'est mon avis. Je pense que le métier d'enseignant se dégrade de plus en plus et c'est bien dommage pour ceux qui aimerait atteindre cette vocation.

thomasg
Membre Relatif
Messages: 443
Enregistré le: 06 Mai 2005, 11:45

par thomasg » 16 Juin 2008, 19:17

titine a écrit:Je te conseille de passer par une prépa MP, plutôt que par la fac. Tu pourras rejoindre la fac soit en L2 après 1 an de prépa, soit en L3 après 2 ans de prépa. C'est sûr que ça sera plus dur mais toutes les prépas ne sont pas inhumaines et tu ne le regretteras pas au moment de passer les concours CAPES et Agreg.


C'est un point de vue,

personellement j'ai beaucoup aimé la fac, la richesse des savoirs que l'on y trouve, et moyennant un peu de maturité on peut y travailler très sérieusement, et réussir les deux concours dont tu parles du premier coup.

On peut par contre être bien ecoeuré en prépa et se trouver ensuite à la fac comme en vacances. Question de maturité aussi.

Bien sûr ce n'est aussi qu'un point de vue.

Clembou
Membre Complexe
Messages: 2732
Enregistré le: 03 Aoû 2006, 13:00

par Clembou » 16 Juin 2008, 19:25

thomasg a écrit:C'est un point de vue,

personellement j'ai beaucoup aimé la fac, la richesse des savoirs que l'on y trouve, et moyennant un peu de maturité on peut y travailler très sérieusement, et réussir les deux concours dont tu parles du premier coup.

On peut par contre être bien ecoeuré en prépa et se trouver ensuite à la fac comme en vacances. Question de maturité aussi.

Bien sûr ce n'est aussi qu'un point de vue.


+1

J'en connais des gens qui ont été en deuxième année de licence en faisant une première année de prépa. Certains l'ont eu les doigts dans le nez, certains se sont crus en vacances tellement la fac n'est pas un endroit motivant pour travaille (enfin selon eux :ptdr: ).

Si tu ne veux pas t'ennuyer à la fac, il suffit de travailler les TD qu'on te donne en cours et de réviser à fond le cours.

 

Retourner vers ➳ Orientation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite