Le politiquement correct aussi en sciences

De la mécanique au nucléaire, nos physiciens sont à l'écoute
beagle
Vétéran
Messages: 6649
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

le politiquement correct aussi en sciences

par beagle » 16 Déc 2017, 14:22

Voilà une discussion, le gars discute argumente.

https://www.youtube.com/watch?v=dPpMdr9 ... r_embedded

le problème est bien pourquoi les gens qui voulaient argumenter discuter se faisaient, se font avaler, détruire par un politiquement correct.Mème en science!
Alors vous imaginez bien comment en politique on se fait manipuler par le politiquement correct, par la destruction des autres possibles.

Amis conspirateurs, complotons contre les anticomplotistes!



beagle
Vétéran
Messages: 6649
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par beagle » 16 Déc 2017, 14:41

"Il suffit de quelques recherches pour se rendre compte que Vincent Courtillot est bcp critiqué pour ses conflits d'intérêt et ses travaux discutables..."

possible
Mais les autres experts le sont moins?

Moi quand je vois que la France s'oriente vers 11 vaccins obligatoires chez le nourrisson, soit 30 doses?
a revérifier pour le s doses,
ben quelle discussion scientifique argumentée des pour et des contres a amené à cela????????

Idem en politique on nous bassine en permanence, il est impossible de lutter contre ceci ou cela,
il faut faire avec ceci cela.Sans arguments autre que ceux qui pensent le contraire sont des fascistes.
Ben disons que le soft totalitarisme a de beaux jours encore devant lui.

Avatar de l’utilisateur
Ben314
Le Ben
Messages: 17859
Enregistré le: 11 Nov 2009, 22:53

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par Ben314 » 16 Déc 2017, 15:04

Faut dire que quand tu écoute les argument du type, je trouve ça parfaitement normal qu'il se fasse "laminer" par le "politiquement correct".
Même un type qui y connait quasiment que dalle (comme moi) sait parfaitement bien que ce qu'on appelle dans les média "le réchauffement climatique" (pour faire court), ça veut pas du tout dire que ça va se réchauffer partout : en particulier chez nous (et surtout en Grande Bretagne), on craint fortement que le Gulf Stream s'arrête et qu'on se retrouve avec un climat du même style qu'ailleurs à cette latitude style New York où il fait régulièrement super froid.
De même, de ne parler que de "données" (*) et pas de la "théorie" sous jacente au problème, c'est à dire du fait de savoir si oui ou non, le CO2 est un gaz "à effet de serre" et si oui ou non la quantité que l'on éjecte (et que l'on a éjecté) dans l'atmosphère (alors qu'elle était piégée dans le sous sol et hors du circuit de l'atmosphère depuis des centaines de milliard d'année) est "négligeable" ou pas.
Et dans les deux cas, ben y pas photo.

Et après, concernant ce "débat", ce qui personnellement me trou le plus le cul., c'est de voir, quand on sait ce qu'on risque si effectivement il y a réchauffement, qu'il y en a certain à demander une preuve "fiable à 100%" pour daigner commencer à se bouger le cul.
Ces même là, quand ils vont chez le toubib et qu'un test fiable même seulement à 50% leur dit qu'ils ont un cancer et que si c'est le cas, il faut absolument attaquer une chimio. immédiatement, ils s'en retournent chez eux comme si de rien n'était en attendant confirmation sûre et certaine du cancer ou ils se bougent le cul ?

P.S. Et pour rien vous cacher, j'en ait plus grand chose à f... vu que je pense assez profondément qu'à force d'attendre la confirmation sure et certaine du "cancer", ben la "chimio." elle servirait plus à rien à l'heure actuelle : le mal est fait.

(*) Et encore, uniquement des données qui, effectivement, sont sujette à cautions comme celle de la température moyenne globale à la surface du globe. Par contre, concernant la fonte des calottes polaires et des glaciers où là (en particulier pour les glaciers européens), on a des données parfaitement fiables depuis très longtemps (y'a pas besoin de gros outillages compliqué pour voir quelle est la taille d'un glacier), bizarement, pas un mot dans le laïus du bonhomme... étonnant, non ?
Qui n'entend qu'un son n'entend qu'une sonnerie. Signé : Sonfucius

beagle
Vétéran
Messages: 6649
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par beagle » 16 Déc 2017, 15:30

Ben je pense que pour le cancer, avant la chimio c'est quand même un brin plus sur de chercher des preuves sufffisantes.
Et s'agissant des vaccins où tu pourras trouver quantité de preuves de leur effet bénéfique,
tu trouveras quantité de preuves de leur coté néfaste, de sorte que c'est bien un bénéfice sur risque qui doit ètre pesé.Et que si on sait étudier un vaccin, on ne sait pas étudier, il n' a pas été étudié de risque des 30 doses en 18 mois. Donc quand bien même un vaccin donné serait bénéfique quid de ces associations?

Pour le climat je m'en tape aussi royalement. C'est juste que je suis tombé sur ce type et que on nous bassine du certains de chez sur et que ben celui qui discute n'est peut-être pas aussi crétin que cela.
Et perso si l'écologie vous intéresse , perso c'est l'écologie des populations qui moi me pose problème dans sa non intégration. Dès lors je sais pas si ma maison de retraite sera envahie pas les eaux, mais il ya des choses qui me semblent tout aussi préoccupantes et à plus court terme que le climat.

Mais c'était juste pour prendre un exemple. Car toute la journée on entend que le brexit c'est la ruine des anglais, le brexit c'est le retour du fascisme, etc...Trump est le diable etc...En permanence, alors que le coté opposé, politiquement correct est une évidence. Hum, ...

J'ai pas suivi tout l'argumentaire, et je ne connais pas tenant aboutissant des divers bords . Sur la fonte des glaces il dit bien que les vikings vivaient au Groeland. Il ya eu périodes autres de froid et de chaud ...

beagle
Vétéran
Messages: 6649
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par beagle » 16 Déc 2017, 15:45

Et ma réaction en dit long sur la confiance envers les élites et les discours officiels.
Je n'aurais jamais réagi sur cette vidéo s'il n' y avait pas eu toutes ces manipulations dans tous les domaines.
Donc oui la confiance lorsqu'elle est perdue, elle est perdue pour tout.
Donc les manipulations politiques qui vont des preuves d'armes chimiques en Irak, aux preuves qu'Assad gazait son peuple,
les manipulations politiques qui amènent Macron president,
ben oui on les retrouve dans quantité de dossiers.
et je n'aurais jamais tenu ce discours sur les vaccins il ya plus de 10 ans, mais avec une sclerose en plaque dans la famille, après un chien décédé après vaccination, après avoir vu une critique scientifique du vaccin gardasil à l'époque où ma fille devait ètre vaccinée, ben de voir qu'on nous assène comme une quasi vérité les 30 doses en 18 mois, franchement je suis content de ne pas avoir à prendre de décision ...
Mais regardons certaines vidéos qui circulent sur le cholesterol, comment les labos ont mené le jeu, combien de boite d'anticholesterol se vendent chaqye année, etc...

Bien sur que la confiance est vraiment perdue.

beagle
Vétéran
Messages: 6649
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par beagle » 16 Déc 2017, 18:51

Maintenant sur l'effet de serre, c'est un discours que je n'entends pas.
Si on admet que c'est l'activité humaine qui crée l'effet de serre, si on admet que l'homme a sa part de responsabilité dans le rechauffement climatique,
ben alors franchement je ne comprends pas,
moi cela fait des années que je trouve que l'on est trop les uns sur les autres,
que les villes sont surpeuplées,
que la qualité de vie diminue car on ne peut pas circuler, que les maisons apparts sont les uns sur les autres.
Or on ne cesse d'augmenter les possibilités de densité humaine.Il faut construire toujours plus.

Sur le plan humain il faut faire venir en France, il faut faire venir en Europe toujours plus de monde.
6 millions de sans emploie en France mais il faut continuer à faire venir du monde.
Et on me dit que c'est l'activité humaine qui fait de l'effet de serre.
mais il faut une politique nataliste d'augmentation de population en permanence, alors????????

Et bien oui franchement des industries polluantes, je m'en fiche.
S'il y avait moins de monde sur terre l'homme utiliserait moins les ressources polluantes.

Quant à l'intérêt pour l'ecologie, lorsque l'on voit le niveau de notre agriculture,
c'est à se tordre de rire.On cultive hors sol sur des terres mortes, faut apporter l'engrais , les graines et les pesticides d'un des trois grands groupes chimiques qui produit tien donc les 3 qui vont ensemble.
La pollinisation va bientôt se faire à la main par disparition des insectes.Pas besoin d'attendre les modifications climatiques.C'est déjà en route.Mais dans un pays de 6 millions de sans emploie on crée des fermes 1000 vaches!!!!!Et on nous parle d'un revenu mimum pour tous, donc pour des gens qui ne bosseront pas, alors que l'agriculteur qui fait deux fois 35 heures par semaines, ben on ne luisse pas de revenu minimum, l'état la collectivité se sert d'abord et lui dit ben tant pis c'est pas grave s'il vous reste rien pour vivre!!!!!!!!Euh y a pas une erreur?

nodgim
Vétéran
Messages: 1550
Enregistré le: 27 Jan 2008, 11:21

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par nodgim » 16 Déc 2017, 19:16

Je partage, hélas, ton pessimisme.
Pas de politique sérieuse de limitation de C02 à attendre, l'économie passe en premier, et surtout dans le contexte actuel où les produits font 4 fois le tour de la planète avant d'arriver dans le magasin.
Les dirigeants politiques ne font que de la com ( com 21 ) et d'ailleurs il y a belle lurette que ce n'est plus eux qui dirigent.
Donc il faut bien s'attendre à plusieurs degrés (4 ou 5, et non 2 ou 3) de plus à la fin du siècle (sauf accident).
L'attitude des technocrates est celle ci : c'est la technologie qui va résoudre les problèmes. Sous entendu, les énergies renouvelables, les véhicules électriques,...). Soit. Sauf que le hic, c'est que ce n'est pas prouvé que ça va marcher. On est donc engagé dans une course sans retour.
Un reportage m'a particulièrement frappé sur le nucléaire. C'est à Tchernobyl que des français construisent un énorme hangar au dessus du site dévasté. Le hangar sera équipé de grues et de robots pour démonter les éléments 1 par 1. Il est conçu pour 100 ans. On ne sait pas si ces 100 ans seront suffisants pour démonter la centrale. On l'espère....

Black Jack
Vétéran
Messages: 3802
Enregistré le: 31 Juil 2008, 10:17

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par Black Jack » 16 Déc 2017, 20:53

Peut-être un peu hors sujet du topic, quoique ...

Je n'ai pas (encore) regardé la vidéo.

Je pense quand même qu'on nous prend pour des gogos avec plein de fausses bonnes idées avec lesquelles on nous matraque.

Par exemple (entre plein d'autres malheureusement)

Les utilisateurs de voitures électriques ... sont bien plus pollueurs qu'on ne veut le faire penser

Répartition actuelle de production mondiale d'électricité :

67,9 % d'origine thermique à matière fossile (charbon, pétrole, gaz)
11,7 % d'origine nucléaire (qui sont aussi des centrale thermique)
16,3 % d'origine hydraulique.
4,1 % d'origine renouvelable (autre qu'hydraulique)

Donc, en gros : 80 % d'origine polluante (CO2, ... , déchets nucléaires)
et 20 % d'origine renouvelable (hydraulique, éolien, solaire, biomasse ...)

La part du renouvelable est donc faible et si on devait passer largement à lz voiture électrique, l'augmentation du besoin en électricité monterait drastiquement et la possibilité de passer vers le renouvelable est beaucoup plus difficile qu'on veut bien le dire (mais c'est un autre débat).

Le rendement actuel d'un bon moteur diesel est de l'ordre de 40 %.

Le rendement d'une voiture électrique est de l’ordre de 63 % (et non pas mieux)

En effet, le rendement du moteur électrique est bon (90 % ou un peu mieux), mais le rendement de la batterie ne dépasse pas 70 % (on peut retirer d'une batterie (pertes) au max 70 % de l'énergie qu'on met dedans pour la charger).

Certes, on récupère une petite partie de l'énergie dans les descentes et dans les freinages, il est cependant facile de montrer que cette récupération est peanuts en moyenne.

Mais, il faut produire de l'électricité ... et le rendement d'une centrale thermique (les 80 % de la production) est de l'ordre de 35 %.

Donc, le rendement d'une voiture électrique en tenant compte de son alimentation via les centrales est d'environ 100 * 0,63 * 0,35 = 22 %

Si on tient compte des 20 % d'électricité "propre" actuellement produite, une voiture élecrtique pollue comme si elle avait un rendement de 22/0,8 = 27,5 % (environ bien entendu)

... Loin derrière le rendement du diesel sur lequel on tire à tort à boulets rouges.

Tant qu'on n'arrivera pas (et ce n'est demain la veille) de produire de l'électricité propre en beaucoup plus grand pourcentage qu'actuellement, utiliser la voiture électrique et pleinement anti écologique, n'en déplaise à beaucoup.

Quant à augmenter fortement la production d'énergie verte" sans mettre en péril des pans entiers d'autres besoins (entre autre nourrir la planète), ce n'est demain la veille.

On nous annonce partout des chiffres monstrueusement grand par exemple en énergie éolienne ou autre énergie verte mais en oubliant de préciser le pourcentage qu'elles représentent dans la production totale ou bien en donnant l'énergie éolienne "installée" , c'est à dire celle qu'on aurait si le vent avait la vitesse nominale pour lesquelles elles sont calculées en permanence...

Mais en tenant compte que la puissance d'une éolienne varie avec le cube de la vitesse du vent et de bien d'autres choses, la puissance moyenne qu'on tire d'une éolienne au niveau mondial est de l'ordre de 28 % (ce qu'on ne dit évidemment pas)

Attention, très loin de moi de dire qu'il ne faut pas attaquer les sources de production de CO2 (et autres), c'est un vrai et énorme problème.

Par contre faire croire à des balivernes comme par exemple inciter à passer à la voiture électrique (ou d'ailleurs à l'hybride) comme geste pour la planète ... dans l'état actuel des choses est une monstruosité.

La voiture électrique a quand même un intérêt, celui de transporter la pollution en dehors des villes ... mais pour la transférer en plus grande quantité vers les centrales électriques, et donc aggraver la pollution globale.

8-)

nodgim
Vétéran
Messages: 1550
Enregistré le: 27 Jan 2008, 11:21

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par nodgim » 17 Déc 2017, 10:58

Entièrement d'accord Black Jack vis à vis des émissions carbone. Cependant, la voiture électrique c'est mieux en ville.
Perso, pour mes déplacements courts, 3 à 4 km, j'utilise mon vélo, en ville c'est aussi rapide que la voiture (le temps de sortir la voiture du garage, le temps de trouver une place pour se garer à la destination,..). Mais au final, le moins polluant des transports, c'est de ne pas voyager.
Ce qui me peine le plus, c'est l'explosion du transport aérien. Aujourd'hui, on peut se payer un week-end à Venise. Pour le bilan carbone, il n'y a pas pire. Ce n'est pas forcément souvent médiatisé, les dégâts du transport aérien.
Je peux comprendre que certains sont pour le nouvel aéroport de Nantes (ceux qui sont gênés par le bruit) et d'autres contre ( protection d'un site écologique remarquable ) mais aucun ne se pose la question de savoir si c'est bien d'augmenter les capacités de trafic....
Modifié en dernier par nodgim le 17 Déc 2017, 11:13, modifié 1 fois.

Pseuda
Vétéran
Messages: 2431
Enregistré le: 08 Avr 2015, 13:44

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par Pseuda » 17 Déc 2017, 11:00

Bonjour,

Bof, dans 40 - 50 ans, 100 ans, peu importe, tôt ou tard, il n'y aura plus d'énergie fossile à la surface de la terre (charbon, pétrole, uranium...). Laissons les choses se faire (de toute façon, cela va être difficile de faire autrement, les enjeux économiques sont trop importants, certains pays comme les EU ne veulent rien entendre (et pourtant, avec leurs ouragans au Texas, leur sécheresse en Californie, leurs feux qui dévastent tout, même leurs habitations à Los Angeles, leurs beaux fleuves comme le Colorado presque à secs, ...).

Quand tout le carbone fossile aura être consommé, son résidu dissipé dans l'atmosphère, il y aura peut-être des capteurs qui tenteront de les recycler (expérience actuelle en Islande), mais bon, tôt ou tard, l'énergie fossile sera de l'histoire ancienne. On s'étonnera que nos ancêtres aient pu en disposer à leur guise. Comme on s'étonnera que des grands mammifères vivaient librement dans leur habitacle naturel. Il n'y en aura bientôt plus ailleurs que dans les zoos, et les parcs naturels où on les fait survivre, si on arrive à les préserver (chapeau à ceux qui s'en occupent, les soignent...). Comme il n'y aura plus beaucoup d'insectes.. . Bref.

On dit que la terre peut nourrir 9 milliards d'êtres humains. Là encore, laissons les choses se faire, on n'en est plus très loin (7 milliards), il y aura forcément une régulation. Ce n'est pas l'agriculture hors sol qui pourra remédier. Et encore moins d'aller sur Mars (imagine-t-on seulement ce que cela représente de créer de la vie sur une planète hostile : il faut de l'eau, de l'oxygène, ...). Enfin je crois que cela va être difficile.

Et comme on dit, l'écologie est le problème de ceux qui ont le ventre plein.

Par contre ça :
beagle a écrit:Si on admet que c'est l'activité humaine qui crée l'effet de serre, si on admet que l'homme a sa part de responsabilité dans le rechauffement climatique,
ben alors franchement je ne comprends pas,
moi cela fait des années que je trouve que l'on est trop les uns sur les autres,
que les villes sont surpeuplées,
que la qualité de vie diminue car on ne peut pas circuler, que les maisons apparts sont les uns sur les autres.
Or on ne cesse d'augmenter les possibilités de densité humaine.Il faut construire toujours plus.


Que proposes-tu, supprimer la moitié des gens (mais pas toi évidemment), une politique antinataliste à l'échelle mondiale (on n'arrive pas seulement à se mettre d'accord sur le climat), obliger les gens à retourner dans les campagnes ?

Bref, je dirais qu'on ne peut pas imaginer comment les choses vont évoluer. A-t-on imaginé internet il y a 30 ans ?

Par contre, ce qu'on peut améliorer tout de suite, c'est notre quotidien. Les déchets : les recycler, la qualité de l'air dans les villes (des véhicules électriques ou hybrides, taxer la pollution), ... Une avancée prometteuse : la voiture à hydrogène.

Ben314 a écrit:De même, de ne parler que de "données" (*) et pas de la "théorie" sous jacente au problème, c'est à dire du fait de savoir si oui ou non, le CO2 est un gaz "à effet de serre" et si oui ou non la quantité que l'on éjecte (et que l'on a éjecté) dans l'atmosphère (alors qu'elle était piégée dans le sous sol et hors du circuit de l'atmosphère depuis des centaines de milliard d'année) est "négligeable" ou pas.

Pas ça tout de même, de centaines de millions tu veux dire, l'âge de la terre étant aux dernières nouvelles, sauf erreur, autour de 5 milliards d'années. On aura détruit en moins de 2 siècles ce que la terre aura mis des millions d'années à fabriquer. :pleur4:
Modifié en dernier par Pseuda le 17 Déc 2017, 23:14, modifié 1 fois.

Black Jack
Vétéran
Messages: 3802
Enregistré le: 31 Juil 2008, 10:17

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par Black Jack » 17 Déc 2017, 11:59

Principaux gaz à effet de serre : H2O (vapeur d'eau), CO2 (dioxyde de carbone) , CH4 (méthane), N2O (protoxyde d'azote), O3 (Ozone) et les CFC

L'action de l'homme a peu d'influence sur le H2O (environ 1% de l'évaporation naturelle et la durée de vie de ce gaz dans l'atmosphère est petite)

Pour le CO2 :
Avant la "révolution industrielle", la concentration en CO2 résultat d'un équilibre entre l'atmosphère, les océans et la biosphère était de 278 ppm, en quelques décennies d'industrialisation, elle est passée au dessus de 400 ppm et continue à augmenter rapidement.

Augmentation rapide du CO2 depuis "l'industrialisation" et ceci bien que la production de CO2 industriel ne représente qu'environ 11 % du CO2 total produit naturellement (Volcans, respiration ...)

La porte est donc ouverte à ceux qui veulent prétendre que l'effet de l'homme est négligeable ... ce qui est faux.

La raison en est, je pense, due au fait que l'élimination du CO2 produit est très lente (des centaines d'années) ...

Et que donc l'équilibre qui existait jadis entre le CO2 produit naturellement et sa disparition (qui amenait 278 ppm) se voit chaque année augmenté par le CO2 industriel qui, mettant très longtemps à s'éliminer fait augmenter la concentration d'un "petit escalier" chaque année ...

Et de petits escaliers en petits escaliers, la concentration en CO2 augmente rapidement.

On est dans le cas d'un lac qui recevait un certain débit ... qui s'écoulait par une tuyauterie dont les dimensions permettaient d'écouler le même débit. Et donc le lac restait à niveau constant.

L'homme fait arriver en plus dans le lac un petit cours d'eau de faible débit (1/10 du débit primitif) sans modifier le tuyau de sortie auquel il n'a pas accès.

Si l'homme prétend que son "ajout de débit" étant bien plus petit que le débit initial, cela n'influencera pas le niveau du lac et qu'il ne débordera pas suite à cette action ... c'est un menteur ou un sot.

8-)

beagle
Vétéran
Messages: 6649
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par beagle » 17 Déc 2017, 13:17

"Que proposes-tu, supprimer la moitié des gens (mais pas toi évidemment), une politique nataliste à l'échelle mondiale "

Clairement oui, on aurait pu commencer par toi. Parce que t'es vraiment une spécialiste pour me .faire passer pour un imbécile. Je fais référence aux discussions sur probas indépendantes où vous racontiez des idioties avec Skullkid tout en me faisant passer pour un idiot.Cela me fait penser que je n'avais pas fini de répondre sur ce sujet. Puisque j'attendais des réponses de gens intelligents et connaissant et qu'elles ne sont pas venues, vous vous ètes dégonflés.

Donc sur la démographie. J'ai quitté la région parisienne il y a deux ans, donc j'ai vécu assez longtemps pour en avoir vu l'évolution. Pour avoir vu la dégradation des conditions de vie, avec des gens de plus en plus entassés les uns sur les autres et ne pouvant circuler. Ni en voiture ni en transports en commun. Les raisons du dysfonctionnement des trains de banlieue de Paris, des RER : trop de monde à transporter. On ne parlera pas des voitures.
Dans le même temps toutes les modifications de POS ou PLU je sais plus comment cela s'appelle maintenant, cela a été constamment réévalué pour augmenter la densité de population.

Il ya 6 millions de sans emploi en France.Tous les emplois anciens sont en chute libre et on nous bassine avec les nouveaux emplois qui vont se créer dans d'autres secteurs, la méthode coué.Dernièrement à la télé un reportage sur les banques.Ben les banques qui sont pour le moment les seuls acheteurs de commerce de centre ville elles vont fermer, elles vont se rarefier car de plus en plus de démarches peuvent se faire sur le net.Et tout est comme cela.
Et bien pour autant on nous dit qu'il ya péril démographique.Et qu'il fallait faire qu'il faut continuer de faire ce qui est fait en politique migratoire. Et les directives européennes sont claires faire venir encore plus de monde en europe.

Et bien je n'adhère pas.
Et je n'ai aucune raison d'écouter des discours écologistes sur le CO2 lorsque l'écologie des populations n'est pas prise en compte. ça pour la démographie.
Et on reviendra sur l'ecologie de notre production agricole.Je ne peux pas là non plus écouter un discours CO2 lorsque l'ecologie de nos sols n'est pas respecté.
etc etc le discours mondialiste des robo COP je ne peux y adhérer dès lors que le discours mondialiste c'est le CETA et la TAFTA.
Bref on nous fait regarder et focaliser sur un truc alors que leur programme de tout le reste est de la M.....

beagle
Vétéran
Messages: 6649
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par beagle » 17 Déc 2017, 13:33

Je ne connais pas le dossier CO2,
pour ètre franc j'ai balancé la vidéo juste parce qu'un type argumentait.
Alors qu'on nous balance des évidences dans le diagnostic et dans les solutions comme d'habitude, et c'est ceci qui fait le totalitarisme soft.

Je vais réagir juste sur l'agriculture moderne qui en fonctionnant sur un système de grandes échelles a provoqué la destruction des haies, la destruction des arbres.Une agriculture moderne qui détruit les sols .
Et qu'une partie du CO2 se joue dans les arbres.Je n'en connais pas le %.
Mais s'agissant des inondations c'est pas le changement climatique qui fait les inondations, ce sont des sols qui n'absorbe plus l'eau.

j'ai donc regardé arbre CO2 et entre autres:
https://www.youtube.com/watch?v=M_B52wZWJ7M
alors conflit d'intérèt le canadien qui parle est constructeur de maisons en bois, donc relativisons ses chiffres, mais lui dit ceci:
émission de CO2:
47% pour l'habitation (la construction, béton et acier)
33% transport
18% industrie
où l'on voit que l'urbanisation à outrance qui impacte la qualité de vie des gens est également le plus gros pourvoyeur de CO2

Pseuda
Vétéran
Messages: 2431
Enregistré le: 08 Avr 2015, 13:44

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par Pseuda » 17 Déc 2017, 20:02

beagle a écrit:"Que proposes-tu, supprimer la moitié des gens (mais pas toi évidemment), une politique nataliste à l'échelle mondiale "

Clairement oui, on aurait pu commencer par toi. Parce que t'es vraiment une spécialiste pour me .faire passer pour un imbécile. Je fais référence aux discussions sur probas indépendantes où vous racontiez des idioties avec Skullkid tout en me faisant passer pour un idiot.Cela me fait penser que je n'avais pas fini de répondre sur ce sujet. Puisque j'attendais des réponses de gens intelligents et connaissant et qu'elles ne sont pas venues, vous vous ètes dégonflés.

C'est tout ce que tu trouves à dire ? Supprimer les gens qui te dérangent, qui ne pensent pas comme toi ? Les traiter d'idiots et de dégonflés ? :twisted:

QUE FAIT LA MODERATION ?
:shock:

beagle
Vétéran
Messages: 6649
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par beagle » 17 Déc 2017, 20:15

Pseuda a écrit:
beagle a écrit:"Que proposes-tu, supprimer la moitié des gens (mais pas toi évidemment), une politique nataliste à l'échelle mondiale "

Clairement oui, on aurait pu commencer par toi. Parce que t'es vraiment une spécialiste pour me .faire passer pour un imbécile. Je fais référence aux discussions sur probas indépendantes où vous racontiez des idioties avec Skullkid tout en me faisant passer pour un idiot.Cela me fait penser que je n'avais pas fini de répondre sur ce sujet. Puisque j'attendais des réponses de gens intelligents et connaissant et qu'elles ne sont pas venues, vous vous ètes dégonflés.

C'est tout ce que tu trouves à dire ? Supprimer les gens qui te dérangent, qui ne pensent pas comme toi ? Les traiter d'idiots et de dégonflés ? :twisted:

QUE FAIT LA MODERATION ?
:shock:


Je ne fais que le miroir dans cette affaire.Tu te permets des propos sur moi, j'ai juste renvoyé en mirroir.Ne pas parler du fond mais en faire une attaque personnel où il y aurait trop d'humains sauf moi bien sur, c'est toi qui a joué à cela.Marche pas en sens inverse?

S'agissant de dégonflés, ben j'ai relancé et il était impossible que les gens n'aient pas vu ma relance. Je parle de Skulkid, lui de sa hauteur ne répond qu'à des questions mathématiques de haut vol, l'allait pas se justifier dans un exo pratique, de zygomatique auteur d'un "épicetou", avec ça c'est sur qu'il avait pas envie d'un "epiautrechose", et de toi pseuda qui avait bien esquivé.

pascal16
Membre Complexe
Messages: 2558
Enregistré le: 01 Mar 2017, 13:58
Localisation: Angoulème : Ville de la BD et du FFA. gare TGV

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par pascal16 » 17 Déc 2017, 21:22

Avec les courbes présentées, on peut conclure que quand la terre se réchauffe elle fait augmenter l'activité solaire(ce qu'il dit sur la causalité juste avant contredit toute la fin).

beagle
Vétéran
Messages: 6649
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par beagle » 18 Déc 2017, 09:49

pascal16 a écrit:Avec les courbes présentées, on peut conclure que quand la terre se réchauffe elle fait augmenter l'activité solaire(ce qu'il dit sur la causalité juste avant contredit toute la fin).


Je ne suis pas un défenseur de ce gars là, mais peux-tu expliquer dans sa vidéo les contradictions.

dans cette vidéo:
https://www.youtube.com/watch?v=dH6TmPHxZ44
il tient le discours suivant,
le soleil fait le climat,
avant de dire que le CO2 a fait le climat des dernières décennies, examinons le modèle si le soleil a un role majeur que devait-on s'attendre à voir comme température.
et si le modèle majeur du soleil n'explique pas, ou n'explique plus le climat actuel alors il y a lieu de changer de modèle.
bon il ne dit pas que cela...
Et encore une fois je ne soutiens pas plus que cela le type.
Mais 1) j'aime bien entendre des types défendre leurs idées.Et de voir qu'en sciences les consensus sont régulièrement questionnés.Cela rejoint la discussion sur le vrai et le faux en science que nous avions discuté il ya qqs mois années.
2) je me demande ce que cherche à vendre les mondialistes en qui je n'ai aucune confiance pour tout un tas d'autres manipulations dont ils ont été les auteurs.
Parce que en fait le CO2 qui augmente et son danger me convient tout aussi bien pour défendre une autre politique humaine qu'il s'agisse de l'urbanisation et de la destruction des sols en campagne...Donc je ne suis pas contre l'idée du danger CO2.
Mais que nous vend-t_on?

pascal16
Membre Complexe
Messages: 2558
Enregistré le: 01 Mar 2017, 13:58
Localisation: Angoulème : Ville de la BD et du FFA. gare TGV

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par pascal16 » 18 Déc 2017, 12:32

Dans ces courbes, certes corrélées, la terre se réchauffe avant que l'activité solaire n'augmente.
Ceci juste après avoir dit que c'était un moyen de démontrer une causalité.

Si un esprit scientifique voit ça, il doit penser qu'un autre phénomène induit en premier un réchauffement de la terre puis une augmentation de l'activité solaire. Mais sa conclusion n'est pas du tout ça.

beagle
Vétéran
Messages: 6649
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par beagle » 18 Déc 2017, 12:42

pascal16 a écrit:Dans ces courbes, certes corrélées, la terre se réchauffe avant que l'activité solaire n'augmente.
Ceci juste après avoir dit que c'était un moyen de démontrer une causalité.

Si un esprit scientifique voit ça, il doit penser qu'un autre phénomène induit en premier un réchauffement de la terre puis une augmentation de l'activité solaire. Mais sa conclusion n'est pas du tout ça.


Encore une fois je ne défends pas le type,
mais sa théorie est le soleil fait le climat, ou a fait le climat jusqu'à présent, donc il re réexplique dans la deuxième vidéo,
peux-tu dire sur quelle courbes tu vois cela à quelle minute de vidéo, et si tu retrouves cela dans deuxième vidéo à quelle minute.
Parce que l'hypothèse du type peut très bien ètre fausse, mais qu'il se fasse avoir aussi simplement que tu ne le dis, ou bien qu'il balance en congrès une erreur aussi grosse que celle que tu dis, j'ai du mal à croire.
Après faudrait pouvoir aussi lui demander.
Mais à quelle mn de vidéo? et sur les autres courbes tu vois quoi?

et "Si un esprit scientifique voit ça, "... euh je sais pas si c'est une bonne expression.
J'ai l'habitude de voir des scientifiques s'étripper dans un autre domaine scientifique,, mais jamais ils ne se balancent des trucs comme ça.

pascal16
Membre Complexe
Messages: 2558
Enregistré le: 01 Mar 2017, 13:58
Localisation: Angoulème : Ville de la BD et du FFA. gare TGV

Re: le politiquement correct aussi en sciences

par pascal16 » 18 Déc 2017, 13:02

Dans la deuxième vidéo, il commence par dire que c'est le soleil qui modifie la façon dont les nuages se forment et que...(à la fin de la vidéo)... se sont donc les océans qui guident le réchauffement climatique.

Avec des phrases 'certains scientifiques pensent que...' c'est facile de ne rien démontrer.

Si on prends un peu de recul, il a identifié une dizaine de sources probables du réchauffement climatique et demande au giec de les prendre en compte dans leur calculs. Sachant qu'il faudra encore une cinquantaine d'années pour valider ou pas certaines d'entre elles.
Il a raison de dire que les courbes présentées au public sont toutes fausse, mais lui non plus ne sait pas ce qui va se passer.

Encore avec plus de recul, je me moque des chiffres du réchauffement climatique soit à 99% faux ou pas, mais que les gens prennent enfin conscience que ce que l'on fait tous les jours a une répercussion sur l'ensemble de l'humanité, c'est bien, cela fait petit à petit évoluer les mentalités.

Il y a peu de temps, c'était l'inversion du champ magnétique qui était à la mode et elle risque vraiment de changer beaucoup de choses.

 

Retourner vers ⚛ Physique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite