électricité nature d'une lampe.

De la mécanique au nucléaire, nos physiciens sont à l'écoute
Chimère
Membre Naturel
Messages: 18
Enregistré le: 10 Fév 2007, 01:20

électricité nature d'une lampe.

par Chimère » 13 Mar 2007, 20:35

Bonjour, j'aurai une question à vous poser en ce qui concerne l'électricité.
Voilà, j'aimerais savoir à quel groupe de récepteur appartient l'ampoule électrique, sachant qu'elle transforme l'énergie électrique en énergie lumineuse et en dissipe une partie sous forme d'énergie thermique.
quelle est sa loi de fonctionnement?

Merci



Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 13 Mar 2007, 21:01

Chimère a écrit:Bonjour, j'aurai une question à vous poser en ce qui concerne l'électricité.
Voilà, j'aimerais savoir à quel groupe de récepteur appartient l'ampoule électrique, sachant qu'elle transforme l'énergie électrique en énergie lumineuse et en dissipe une partie sous forme d'énergie thermique.
quelle est sa loi de fonctionnement?

Merci


Bonsoir,
la question est piègeuse... Si tu parles d'une ampoule à filament, c'est simple: il s'agit bêtement d'une résistance, qui par effet Joule, s'échauffe et produit de la lumière.

Mais s'il s'agit d'un tube fluorescent, c'est beaucoup plus compliqué! On va donc rester dans l'hypothèse de l'ampoule toute bête...

Chimère
Membre Naturel
Messages: 18
Enregistré le: 10 Fév 2007, 01:20

par Chimère » 13 Mar 2007, 21:12

"Bonsoir,
la question est piègeuse... Si tu parles d'une ampoule à filament, c'est simple: il s'agit bêtement d'une résistance, qui par effet Joule, s'échauffe et produit de la lumière"

Mais lorsque vous dites " résistance" s'agit-il d'un conducteur ohmique, c'est à dire du récepteur qui obéit à la loi U=RI, donc également vérifie UIt=RI2t (t, durée du passage du courant) avec RI2t = Q (énergie thermique).
dans ce cas combien vaut l'énergie du rayonnement émis? Comment intégrer cette énergie dans la loi UIt=RI2t ?

Merci beaucoup .
(ps je tiens à vous remercier pour m'avoir répondu la fois dernière)

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 13 Mar 2007, 21:20

Chimère a écrit:Mais lorsque vous dites " résistance" s'agit-il d'un conducteur ohmique, c'est à dire du récepteur qui obéit à la loi U=RI, donc également vérifie UIt=RI2t (t, durée du passage du courant) avec RI2t = Q (énergie thermique).
dans ce cas combien vaut l'énergie du rayonnement émis? Comment intégrer cette énergie dans la loi UIt=RI2t ?

Merci beaucoup .
(ps je tiens à vous remercier pour m'avoir répondu)


En première approche, on peut considérer une ampoule à filament comme un conducteur ohmique. "En première approche", car son comportement à l'établissement du courant n'est pas vraiment ohmique: on constate une importante surintensité que la loi d'Ohm simplifiée (U=RI) n'explique pas.

De même, sachant que le rendement d'une ampoule classique est très faible, on peut considérer que la puissance électrique consommée est pratiquement égale à la puissance thermique dissipée. En écrivant cela, tu ne commets par une grande erreur! Et donc, toujours en première approche, on peut considérer qu'une lampe est d'abord un radiateur qui, accessoirement, éclaire! Et donc ton approximation est tout à fait valable.
Ceci dit, selon ton niveau, on peut te demander d'aller plus loin et d'estimer la puissance rayonnée. A toi de nous le dire...

PS : excuse moi, j'ai encore oublié que tu es en 1S... Alors l'approximation que tu fais, en l'argumentant, est très correcte.

Chimère
Membre Naturel
Messages: 18
Enregistré le: 10 Fév 2007, 01:20

par Chimère » 13 Mar 2007, 21:32

merci beaucoup.

 

Retourner vers ⚛ Physique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite