Parler de tout et de rien

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
Avatar de l’utilisateur
raito123
Habitué(e)
Messages: 2102
Enregistré le: 04 Nov 2007, 04:29

parler de tout et de rien

par raito123 » 11 Nov 2007, 20:52

Salutation,
Comme le titre l'indique j'ai mis au point cette discussion pour parler de philo.Plutôt pour philosopher.
Je vais commencer par poser des questions d'opinion general pour être au moins d'accord sur plusieurs définitions dont de nombreux philosophes ont essayé chacun de son côté de trouver sa propre définition.
Ici on peut s'appuyé sur les pensées de quelques philosophes, mais la chose la plus importante c'est que chacuns de nous reparte avec une vision général des choses (je parle ici des personne de mon âge).N'oubions pas que l'important c'est de poser des questions et non pas d'y répondre .
Alors commençant:
1/Comment définissez-vous les termes : 'Existence' et 'Neant'?
2/Peut-on vivre avec l'idée que l'existence a surgie du neant?
3/L'Homme, jouit-il du libre-arbitre?
4/Nos acts sont-ils determiner ?
Je souhaite que toute personne voulant poster une réponse qu'elle respecte l'enchaînement des questions ?Merci
Ps:dsl pour les fautes d'orthographes
Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité



Jess19
Membre Irrationnel
Messages: 1882
Enregistré le: 02 Aoû 2006, 19:11

par Jess19 » 11 Nov 2007, 20:54

raito123 a écrit:Salutation,
Aprés avoir ouvrir une discussion



:hum: :hum: :hum: :doh: :doh: :doh:

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 11 Nov 2007, 21:11

Oui.... ce serait sympa si tu t'appliquais un petit peu raito, un tout petit peu... Tu veux parler philo, tant mieux. Et ta discussion est bien à sa place. Mais si tu faisais un effort d'orthographe et de grammaire, il serait plus facile de te lire, sans voir ses cheveux se dresser sur la tête à chaque ligne (ceux qui me connaissent savent que je n'en ai plus beaucoup... de cheveux :-))

Thalès
Membre Relatif
Messages: 145
Enregistré le: 01 Fév 2007, 21:51

par Thalès » 12 Nov 2007, 00:21

raito123 a écrit: 1/Comment définissez-vous les termes : 'Existence' , "néant"
2/Peut-on vivre avec l'idée que l'existence a surgie du neant?
3/L'Homme, jouit-il du libre-arbitre?
4/Nos acts sont-ils determiner ?


1) Exister, c'est produire
néant, c'est un mot inventé par les humains, rien n'est néant, sauf le néant lui même
2)Exister, c'est qu'il y a bien une raison, ça ne peut pas surgir du néant, il vaut mieux enlever cette idée , parce que si on garde cette idée, donc on existe pour rien, donc on va se suicider
3)euh...je ne comprends pas
4)Nos acts sont détérminés oui, et que l'homme ne peux pas déterminer

PS : c'est ce que je pense :D

Avatar de l’utilisateur
raito123
Habitué(e)
Messages: 2102
Enregistré le: 04 Nov 2007, 04:29

par raito123 » 13 Nov 2007, 16:23

thalès a écrit:rien n'est néant, sauf le néant lui même

Alors c'est quoi ce neant , lui-même?
raito123 a écrit:3/L'Homme, jouit-il du libre-arbitre?

thalès a écrit:3)euh...je ne comprends pas

L'Homme est-il libre de décider de ce qu'il veut?
Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 13 Nov 2007, 21:15

Bonsoir,

Si l'on veut définir le terme "néant", il me semble indispensable de préciser le domaine dans lequel on se place. Le néant des philosophes, celui de Sartre, Bergson ou Kant, n'est pas celui des physiciens! EN physique, le terme "néant" n'est pas significatif.

Quant au libre-arbitre, je ne vois pas ce qui pourrait empêcher un homme de penser ce qu'il veut, ni même de décider ce qu'il veut! Metter à exécution ses décisions, c'est autre chose!
peux-tu préciser raito ce qui, à ton avis, serait limitatif du libre-arbitre d'un homme (pris au sens espèce humaine, évidemment!).

Thalès
Membre Relatif
Messages: 145
Enregistré le: 01 Fév 2007, 21:51

par Thalès » 13 Nov 2007, 22:07

raito123 a écrit:L'Homme est-il libre de décider de ce qu'il veut?

La réponse ça serait : oui car c'est un droit, et non car le vouloir a des limites :)
raito123 a écrit:Alors c'est quoi ce neant , lui-même?

Le sens du mot "néant" est néant,mais le mot "néant" n'est pas néant :)

Flodelarab
Membre Légendaire
Messages: 6574
Enregistré le: 29 Juil 2006, 16:04

par Flodelarab » 14 Nov 2007, 02:33

Dans notre monde, le néant n'existe pas. Toute discussion sur ce sujet est donc du domaine de l'imagination

Avatar de l’utilisateur
raito123
Habitué(e)
Messages: 2102
Enregistré le: 04 Nov 2007, 04:29

par raito123 » 14 Nov 2007, 03:00

Dominique Lefebvre a écrit:Le néant des philosophes, celui de Sartre, Bergson ou Kant, n'est pas celui des physiciens

Alors tu peux s'il te plaît me donner au moins une signification de ce terme?Merci
EN physique, le terme "néant" n'est pas significatif.

Nombreux ceux qui pensent qu'en physique le neant signifie le 'vide' : une idée que je trouve totalement inaadmettable.

peux-tu préciser raito ce qui, à ton avis, serait limitatif du libre-arbitre d'un homme (pris au sens espèce humaine, évidemment!).

Comme je te l'avais déja dit Mr Dominique :je vois le monde comme une machine dont le mécanisme est trés complexe, cependant normal que je pense que tout act fait par quelconque espéces est dejà déterminé non pas determiner mais plutôt inclu dans des calcules indéterminer.Si tu lis 'Le monde de sophie' -c'est un livre dont j'ai oublié le nom de l'auteur et qui insite les jeunes à philosopher- peut-être que tu comprendra ce que j'ai voulu dire là.
Je pense que même si on choisit ce qu'on veut, et qu'on pense comme on veut : il y a toujours une force exterieur qui nous manipule malgrés nous.
Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité

Flodelarab
Membre Légendaire
Messages: 6574
Enregistré le: 29 Juil 2006, 16:04

par Flodelarab » 14 Nov 2007, 04:12

raito123 a écrit:une idée que je trouve totalement inaadmettable.
Comme ce mot ... qui est inadmissible ........... :marteau:
:lol:

Tu as raison. Comme on parle des propriétés diélectriques du vide, il me semble que le vide est une chose. Même si il ne contient rien.

raito123 a écrit:Mr Dominique
Comme je sais que tu sais, je ne m'affoles pas. Mais j'aimerais rappeler à ceux qui ne le savent pas que:
Mr est l'abréviation de Mister
M est l'abréviation de Monsieur
En bon français, il est donc bienséant d'utiliser "Monsieur Dominique" et non "Mister Dominique" puisque les origines saxonnes de Dominique sont pour le moins floues. :lol:
Par contre, Mr Anima est de bon aloi.

Au nom de l'aloi, je m'arrête donc. :++:

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 14 Nov 2007, 10:19

Bonjour,

Je dois dire que le "Mr Dominique" est pour le moins curieux! Dominique suffira bien, mes origines saxones étant en effet bien douteuses (quoiqu'en cherchant bien!).

En physique, le néant n'existe pas, pour être plus clair, mais le vide est par contre quelque chose de très concret. En particulier le vide quantique, dont on fait apparaître par la magie du principe d'incertitude d'Heisenberg, des particules. Elles ont une durée de vie infinitésimale, certes, mais bien réelle. Et ce n'est pas du rêve! On se sert de cette propriété tous les jours dans les accélérateurs de particules!

Avatar de l’utilisateur
raito123
Habitué(e)
Messages: 2102
Enregistré le: 04 Nov 2007, 04:29

par raito123 » 15 Nov 2007, 13:54

Flodelarab a écrit:Comme ce mot ... qui est inadmissible ...........

Comme je sais que tu sais, je ne m'affoles pas. Mais j'aimerais rappeler à ceux qui ne le savent pas que:
Mr est l'abréviation de Mister
M est l'abréviation de Monsieur
En bon français, il est donc bienséant d'utiliser "Monsieur Dominique" et non "Mister Dominique" puisque les origines saxonnes de Dominique sont pour le moins floues.
Par contre, Mr Anima est de bon aloi.

Au nom de l'aloi, je m'arrête donc.

Merci pour le petit cours . Mais je n'ai rien compris en tout cas je veux pas comprendre, merci encore.
Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité

Avatar de l’utilisateur
raito123
Habitué(e)
Messages: 2102
Enregistré le: 04 Nov 2007, 04:29

par raito123 » 15 Nov 2007, 13:55

Dominique Lefebvre a écrit:peux-tu préciser raito ce qui, à ton avis, serait limitatif du libre-arbitre d'un homme (pris au sens espèce humaine, évidemment!).


Comme je te l'avais déja dit Dominique :je vois le monde comme une machine dont le mécanisme est trés complexe, cependant normal que je pense que tout act fait par quelconque espéces est dejà déterminé non pas determiner mais plutôt inclu dans des calcules indéterminer.Si tu lis 'Le monde de sophie' -c'est un livre dont j'ai oublié le nom de l'auteur et qui insite les jeunes à philosopher- peut-être que tu comprendra ce que j'ai voulu dire là.
Je pense que même si on choisit ce qu'on veut, et qu'on pense comme on veut : il y a toujours une force exterieur qui nous manipule malgrés nous.
Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 15 Nov 2007, 14:27

raito123 a écrit:Comme je te l'avais déja dit Dominique :je vois le monde comme une machine dont le mécanisme est trés complexe, cependant normal que je pense que tout act fait par quelconque espéces est dejà déterminé non pas determiner mais plutôt inclu dans des calcules indéterminer.Si tu lis 'Le monde de sophie' -c'est un livre dont j'ai oublié le nom de l'auteur et qui insite les jeunes à philosopher- peut-être que tu comprendra ce que j'ai voulu dire là.
Je pense que même si on choisit ce qu'on veut, et qu'on pense comme on veut : il y a toujours une force exterieur qui nous manipule malgrés nous.


T'as trop regardé Matrice toi :-)) Le monde vu comme un super-programme dont nous serions des sous-programmes dépendants... Qu'est-ce qui peut bien te convaincre de la justesse de cette hypothèse?

Alpha
Membre Complexe
Messages: 2176
Enregistré le: 21 Mai 2005, 13:00

par Alpha » 15 Nov 2007, 14:40

Dominique Lefebvre a écrit:T'as trop regardé Matrice toi :-)) Le monde vu comme un super-programme dont nous serions des sous-programmes dépendants... Qu'est-ce qui peut bien te convaincre de la justesse de cette hypothèse?


Après tout, cette hypothèse n'a rien d'absurde, bien que, évidemment, rien ne puisse prouver sa justesse. Peut-on vraiment nier qu'il existe un déterminisme, ou que nous sommes contrôlés par quelque chose que nous ignorons (Dieu par exemple)? * Ce sont des questions métaphysiques auxquelles on ne peut fournir de réponse prouvée.

*bien sûr, on peut dire qu'il y a certaines expériences dont les résultats sont alétoires, qu'on ne peut pas les prévoir, mais notre incapacité à les prévoir signifie-t-elle pour autant que rien ne les détermine? Après tout, on peut très bien imaginer que "Dieu joue aux dés". :lol4:

Avatar de l’utilisateur
raito123
Habitué(e)
Messages: 2102
Enregistré le: 04 Nov 2007, 04:29

par raito123 » 15 Nov 2007, 14:43

Dominique Lefebvre a écrit:T'as trop regardé Matrice toi

J'ai vu Matrice une fois et je ne l'ai pas aimé du tout.
Qu'est-ce qui peut bien te convaincre de la justesse de cette hypothèse?

C'est parce que j'ai remarqué que les gestes de tout être sont trop précies.
Comme tu m'avais dejà dit il m'est difficile d'exprimer ce que j'ai en tête.
Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité

Avatar de l’utilisateur
raito123
Habitué(e)
Messages: 2102
Enregistré le: 04 Nov 2007, 04:29

par raito123 » 15 Nov 2007, 14:47

Alpha a écrit:Après tout, cette hypothèse n'a rien d'absurde, bien que, évidemment, rien ne puisse prouver sa justesse. Peut-on vraiment nier qu'il existe un déterminisme, ou que nous sommes contrôlés par quelque chose que nous ignorons (Dieu par exemple)? * Ce sont des questions métaphysiques auxquelles on ne peut fournir de réponse prouvée.

*bien sûr, on peut dire qu'il y a certaines expériences dont les résultats sont alétoires, qu'on ne peut pas les prévoir, mais notre incapacité à les prévoir signifie-t-elle pour autant que rien ne les détermine? Après tout, on peut très bien imaginer que "Dieu joue aux dés". :lol4:

Voilà, enfin quelqu'un qui accepte mon idée et qui ne dit pas "qu'est ce qui t'as poussé à penser une telle chose" (il n'y a reference à personne )
Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité

Flodelarab
Membre Légendaire
Messages: 6574
Enregistré le: 29 Juil 2006, 16:04

par Flodelarab » 15 Nov 2007, 15:35

raito123 a écrit:C'est parce que j'ai remarqué que les gestes de tout être sont trop précis.

Le petit bébé ou le jeune enfant ne fait pas de geste précis.
Tu as mis 20 ans à acquérir cette précision.
Je mets volontairement "20 ans" car tout le monde sait qu'on progresse jusqu'à 20 ans et après le système nerveux ne fait que dégénérer.

Si on te mets sur une nouvelle tache, tu auras des gestes imprécis due à la méconnaissance des réflexes à avoir. (à tout âge)

Partir du fait que le cerveau ne fait pas n'importe quoi et conclure qu'on est programmés me semble lapidaire. Aucun lien

Alpha
Membre Complexe
Messages: 2176
Enregistré le: 21 Mai 2005, 13:00

par Alpha » 15 Nov 2007, 15:37

Enfin, raito, remarque bien que, en tout cas, Dominique n'a pas dit que ta vision des choses était absurde, il a juste dit "qu'est-ce qui te fait penser que c'est juste?". Car c'est possible, mais sans plus, car pas démontrable :lol4:

Flodelarab
Membre Légendaire
Messages: 6574
Enregistré le: 29 Juil 2006, 16:04

par Flodelarab » 15 Nov 2007, 16:04

Alpha a écrit:car pas démontrable :lol4:
A moins que l'un de nous prenne le contole du sytème central ou du programmateur :lol:

 

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite