[1èreS] Commentaire de texte - Gil Blas

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
Anonyme

[1èreS] Commentaire de texte - Gil Blas

par Anonyme » 29 Mai 2007, 18:31

Bonsoir,
Je dois trouver un plan détaillé de commentaire
sur un texte de Alain-René Lesage,
Gil Blas, Gil Blas au lecteur.

Je ne parviens cependant pas à dégager un quelconque axe
bien qu'ayant réfléchi dessus.
J'avais un instant pensé à ceci :

I) Lcriture de l'anecdote
A) Le registre
B) ?

II) Le rapport anecdote/Gil Blas
A) Comparaison tombe/livre
B) ?

Mais il me semble évident que ceci est loin
d'être la meilleure idée ...

Voici l'extrait dont il est question :

"Avant que d’entendre l’histoire de ma vie, écoute, ami lecteur, un conte que je vais te faire.

Deux écoliers allaient ensemble de Peñafiel à Salamanque. Se sentant las et altérés, ils s’arrêtèrent au bord d’une fontaine qu’ils rencontrèrent sur leur chemin. Là, tandis qu’ils se délassaient après s’être désaltérés, ils aperçurent par hasard auprès d’eux, sur une pierre à fleur de terre, quelques mots déjà un peu effacés par le temps, et par les pieds des troupeaux qu’on venait abreuver à cette fontaine. Ils jetèrent de l’eau sur la pierre pour la laver, et ils lurent ces paroles castillanes: AQUI ESTA ENCERRADA EL ALMA DEL LICENCIADO PEDRO GARCIAS ; « Ici est enfermée l’âme du licencié Pierre Garcias ».

Le plus jeune de ces écoliers, qui était vif et étourdi, n’eut pas achevé de lire l’inscription, qu’il dit en riant de toute sa force : Rien n’est plus plaisant ! Ici est enfermée l’âme… Une âme enfermée !… Je voudrais savoir quel original a pu faire une si ridicule épitaphe. En achevant ces paroles, il se leva pour s’en aller. Son compagnon, plus judicieux, dit en lui-même : Il y a là-dessous quelque mystère; je veux demeurer ici pour l’éclaircir. Celui-ci laissa donc partir l’autre, et, sans perdre de temps, se mit à creuser avec son couteau tout autour de la pierre. Il fit si bien qu’il l’enleva. Il trouva dessous une bourse de cuir qu’il ouvrit. Il y avait dedans cent ducats, avec une carte sur laquelle étaient écrites ces paroles en latin: Sois mon héritier, toi qui as eu assez d’esprit pour démêler le sens de l’inscription, et fais un meilleur usage que moi de mon argent. L’écolier, ravi de cette découverte, remit la pierre comme elle était auparavant, et reprit le chemin de Salamanque avec l’âme du licencié.

Qui que tu sois, ami lecteur, tu vas ressembler à l’un ou à l’autre de ces deux écoliers. Si tu lis mes aventures sans prendre garde aux instructions morales qu’elles renferment, tu ne retireras aucun fruit de cet Ouvrage ; mais si tu les lis avec attention, tu y trouveras, suivant le précepte d’Horace, l’utile mêlé avec l’agréable."


Merci d'avance à ceux qui voudront bien m'offrir leur aide,
et bonne (fin de) journée.

PS-Edit :
J'ai aussi pensé à un plan dans lequel
on étudierait séparément
- les paragraphes 2 et 3,
- puis les paragraphes 1 et 4
(ce qui revient somme toute
quelque peu à mon premier plan ...)
Merci d'avance pour votre aide ...



nooowa
Membre Naturel
Messages: 36
Enregistré le: 01 Juin 2007, 18:25

par nooowa » 01 Juin 2007, 22:17

Salut!
Tu pourrais faire aussi une partie sur l'apologue, je crois que c'est au programme de première S alors ça plaît toujours...: montrer en quoi ce texte est un apologue, dégager la morale, le récit etc. Puis, en gardant l'idée de l'apologue, tu peux insister sur le caractère simplifié de l'histoire (deux personnages opposés, presque stéréotypés, classique dans les contes) qui permet de mieux faire passer la morale.
Par exemple :

A/ Un texte qui présente les caractéristiques de l'apologue
1) Instruire et plaire : morale et récit
2) L'image tombe / livre

B/ Comment l'enseignement est-il transmis?
1) La simplification du schéma narratif
2) Un texte construit sur une opposition
3) Le rapport Gil Blas-lecteur

Bon, c'est juste une idée...Bon courage en tout cas !

Anonyme

par Anonyme » 02 Juin 2007, 14:15

Ah, oui,
l'apologue est au programme !
Merci beaucoup pour cette judicieuse idée !

 

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite