Comment devient -on philosophe ?

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
barbu23
Membre Transcendant
Messages: 5466
Enregistré le: 18 Fév 2007, 19:04

Comment devient -on philosophe ?

par barbu23 » 24 Juin 2014, 14:03

Bonjour,

J'aimerais devenir un grand philosophe. Quelles sont les étapes à franchir ?. :hum:
Si je veux devenir philosophe, ce n'est pas pour du prestige, mais simplement, pour me sentir que j'ai un peu de perspicacité vis à vis de ce monde, que je comprends bien ce qu'est la vie, qui me laisse capable d'affronter les grandes questions de l'existence et en pouvoir déduire dés réponses saines qui collent à la réalité intrinsèque, et qui permettent de se libérer des contraintes psychologiques, comme la question si on devrait être athée ou croyant, choisir entre réalisme ou idéalisme, comment agir pour être libre ... , ainsi que d'autres questions que vous pouvez imaginer vous même.
J'aimerais aussi devenir philosophe pour être sûr que mon cerveau fonctionne de manière correcte, quant il est question d'aborder un sujet en lien avec les mathématiques, de comprendre ce qu'est le fait d'être un vrai mathématicien. Y'a-t-il une méthode bien déterminée pour ça ?

Cordialement.



Monsieur23
Habitué(e)
Messages: 3966
Enregistré le: 01 Oct 2006, 19:24

par Monsieur23 » 24 Juin 2014, 14:52

Aloha,

Le plus simple me semble de faire des études de philosophies…
« Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre ! »

lulubibi28
Membre Relatif
Messages: 240
Enregistré le: 10 Nov 2013, 13:18

par lulubibi28 » 24 Juin 2014, 15:08

La philo est plutôt un art de vivre et principalement contribue à l'élaboration d'un comportement civique mais ceci ne remplace pas la réalité , par ex : tu veux faire une soupe , et ben tu dois pas rêvasser sinon tu risques de bruler tes doigts !
Persos , je trouve la philo enseignée au lycée très ennuyante s'il y'a pas un truc intéressant ou inédit à rechercher . Tu t'imagines en Terminal S , on te jette directement dans le bain contrairement aux Lettres .Notre prof nous disait d'innover :dodo: (en fait , c'est un cas particulier puisqu'elle faisait un monologue , sans soucier des élèves :triste: ), et ben le résultat s'approchait pour la plupart de moins l'infini ... :mur: . .La rédaction (en gros) n'est pas une question de loterie mais doit se baser sur un raisonnement , un schéma (commentaire , dissertation , synthèse) , et les astuces stylistiques qui viennent avec ...

L'informatique est très stimulant par contre :zen:

barbu23
Membre Transcendant
Messages: 5466
Enregistré le: 18 Fév 2007, 19:04

par barbu23 » 24 Juin 2014, 15:16

Non, je ne peux pas partir de zéro, car j'ai déjà un boulot qui occupe tout mon temps à longueur de la journée, et je ne peux pas aller à la fac en même temps. En plus, il n'y'a pas de fac de lettres et sciences humaines dans la région où j'habite, il faut que je fais un déplacement dans une autre ville pour pouvoir réaliser ça, ce qui n'est pas possible à l'heure actuelle. :happy3:
En fait, ce ne sont pas les études qui préoccupent mon esprit en ce moment, mais plutôt la méthodologie d'apprentissage, Il y'a une flopée de cours sur le net qui portent sur différents sujets philosophiques, sauf que je suis un peu perdu dans ce domaine, et que je ne trouve de repères sur quels me baser, pour me guider et accumuler de l'expérience en savoir philosophique ... Je cherche un point de départ, et une succession d'idées qui laissent voir clairement de quoi il s'agit quant il est question de ce monde de philosophie, comment on parvient à devenir philosophe par instinct, sans penser aux études ou quoique ce soit d'autres ? Je m’intéresse en ce moment à la notion d'être, à la notion du sujet et de conscience, par opposition à la notion d'objet. Cordialement. :happy3:

barbu23
Membre Transcendant
Messages: 5466
Enregistré le: 18 Fév 2007, 19:04

par barbu23 » 24 Juin 2014, 15:17

@Monsieur23 :
Non, je ne peux pas partir de zéro, car j'ai déjà un boulot qui occupe tout mon temps à longueur de la journée, et je ne peux pas aller à la fac en même temps. En plus, il n'y'a pas de fac de lettres et sciences humaines dans la région où j'habite, il faut que je fais un déplacement dans une autre ville pour pouvoir réaliser ça, ce qui n'est pas possible à l'heure actuelle. :happy3:
En fait, ce ne sont pas les études qui préoccupent mon esprit en ce moment, mais plutôt la méthodologie d'apprentissage, Il y'a une flopée de cours sur le net qui portent sur différents sujets philosophiques, sauf que je suis un peu perdu dans ce domaine, et que je ne trouve de repères sur quels me baser, pour me guider et accumuler de l'expérience en savoir philosophique ... Je cherche un point de départ, et une succession d'idées qui laissent voir clairement de quoi il s'agit quant il est question de ce monde de philosophie, comment on parvient à devenir philosophe par instinct, sans penser aux études ou quoique ce soit d'autres ? Je m’intéresse en ce moment à la notion d'être, à la notion du sujet et de conscience, par opposition à la notion d'objet. Cordialement. :happy3:

Edit : Ah, je n'ai pas vu que tu as posté un nouveau message @lulubibi28. Merci, je vais commencer à le lire. :happy3:

lulubibi28
Membre Relatif
Messages: 240
Enregistré le: 10 Nov 2013, 13:18

par lulubibi28 » 24 Juin 2014, 15:23

Non , mais tu sais , j'étudie en parallèle aussi .
La philo est un peu :ptdr: , mais je veux pas non plus devenir Socrates ou autres . Il faut savoir garder les pieds sur Terre ^^! (Car Pythonnnnnnnnnnnnn est le meilleur langage informatique :karate: )

barbu23
Membre Transcendant
Messages: 5466
Enregistré le: 18 Fév 2007, 19:04

par barbu23 » 24 Juin 2014, 15:37

Non, @lulubibi, t'es parti du mauvais pied, la philosophie ne se résume pas à passer son temps dans les rêves, au contraire, d'après mon humble expérience, la philo permet de devenir plus réaliste et avoir un regard plus pertinent du monde, contrairement, à ce que l'on décrit dans les films romanciers. La philo permet de spolier sa conscience vis à vis du monde. Moi aussi j'avais les mêmes stéréotypes que toi vis à vis de la philo au départ quant j'étais au lycée, mais maintenant, après plus de 7 ans lorsque j'ai quitté le lycée, je conçois différemment la philosophie, et je la vois un moyen efficace pour devenir plus sage et intelligent. Tu ne peux pas imaginer à quel point je détestais la philosophie, maintenant, c'est tout à fait autre chose .. Quant je lisais un texte d'un philosophe, je n'y comprenais rien, maintenant, j'arrive à comprendre la vocation que cherche la philosophie à transmettre, qui se base sur des idées que tu ne pouvais pas espérer d'y penser, à cause de leur intelligence et de leurs caractères astucieux. Je veux continuer sur cette voix là. La philo rend honnêtement moins con qu'avant. Il y'a ceux qui savent parler de philo, il y'en a par contre d'autres qui sont assez médiocres, ceux là, je les abandonne au tout premier abord, sans y réfléchir, parce que ça se voit dès le premier instant. Il faut savoir faire la part des choses.
Cordialement.

godzylla
Membre Relatif
Messages: 291
Enregistré le: 09 Mar 2012, 10:32

par godzylla » 24 Juin 2014, 16:56

Rousseau qu'il s'appelait et il connaissais d'autre écrivain qui sont les témoignages des principes déterminants de notre époque.

lulubibi28
Membre Relatif
Messages: 240
Enregistré le: 10 Nov 2013, 13:18

par lulubibi28 » 24 Juin 2014, 18:53

Ouais , je connais l'histoire de Rousseau (d'ailleurs ce dernier était un peu pommé). La philo pour éduquer les gens , c'est OK (mais il faut que çà commence au plus jeune âge) .
En tout cas , j'ai trouvé ma vocation : pythoonnnnnnnnnnnnnnnnn ^^ ( et le langage C parait bien aussi ) :we: .

godzylla
Membre Relatif
Messages: 291
Enregistré le: 09 Mar 2012, 10:32

par godzylla » 24 Juin 2014, 20:32

la vocation est un privilège.

Waax22951
Membre Relatif
Messages: 442
Enregistré le: 29 Mai 2013, 18:32
Localisation: Deux-Sèvres (79) // Paris (75)

par Waax22951 » 29 Juin 2014, 19:35

Bonjour,
D'abord, je tiens à dire que je n'ai pas encore fait de philo et que je n'aimerai probablement pas ça.. ^^"
Cependant je ne pense pas qu'il s'agisse d'un "métier" mais plutôt d'une sorte de vocation (ne faisons pas l'amalgame entre professeur de philo et philosophe..). Si je me souviens de ce qu'on m'avait dit, mais après ce ne sont pas des sources sûres donc il se peut que j'ai tord, il faut avoir rédigé au moins un essai philosophique qui ait une certaine reconnaissance :)
Après rien ne t’empêche de réfléchir par toi même, et finir, peut-être, par le mettre par écrit et être reconnus par le monde intellectuel littéraire..!
Si on prend par exemple le cas de Jacques Roubaud, officiellement, il est professeur de mathématiques et non professeur de poésie ou de philosophie (pourtant il a écrit dans les deux..).

A lulubibi28 :
j'aimerais qu'on arrête de dire des bêtises: le meilleur langage, c'est le BASICS de Casio ! :lol3:

Bramant52
Membre Relatif
Messages: 125
Enregistré le: 13 Aoû 2014, 19:06

par Bramant52 » 26 Aoû 2014, 20:40

Toute philosophie est une forme de pensee pour personnes "normales".
Un mongolien, un handicape mental, un comateux a la naissance peuvent-ils avoir en eux-memes une capacite a developper une philosophie a part entiere?
Les philosophes se posent des questions que ceux qui luttent pour survivre ne se posent meme pas.
Mettez un "philosophe" qui ne sait pas nager sur une barque en plein ocean indien. Donnez-lui un cellulaire et ecoutez-le gemir .... ha ha ha

Bramant52
Membre Relatif
Messages: 125
Enregistré le: 13 Aoû 2014, 19:06

par Bramant52 » 26 Aoû 2014, 20:52

Je me suis interesse a la philosophie quand j`etais jeune.
La premiere chose qui m`a rebute c`est que c`etait un acte bourgeois. Meme les philsophes "marxistes" etaient des bourgeois dans le fin fond de leur ame.
Les rares philosophes qui ont ose de se debarasser de toutes leurs richesses (un poete chinois celebre avait donne toutes ses richesses pour vivre le restant de sa vie en ermite) sont des oublies de la grande Histoire.
Aidez les gens a bien vivre au lieu de les aider a bien penser.
Il y a meme des philosophes racistes qui erigent toute une pensee sur des dogmes racistes. Un philosophe est un etre en permanente contradiction avec lui-meme. Il vit dans un contexte historique qui l`empeche d`exprimer sa pensee dans toutes ses implications.
Je ne parle pas des philosophes qui ont abandonne famille, femme et enfants et toutes leurs richesses pour se consacrer totalement a la pensee absolue. Pas de publication! Rien. Un jour, ils crevent incognito.

lulubibi28
Membre Relatif
Messages: 240
Enregistré le: 10 Nov 2013, 13:18

par lulubibi28 » 26 Aoû 2014, 22:10

euh.........Merci pour ta contribution *.*
Je suis informaticienne et je préfère le rester ^^

Bramant52
Membre Relatif
Messages: 125
Enregistré le: 13 Aoû 2014, 19:06

par Bramant52 » 26 Aoû 2014, 23:00

Tres serieusement, une philosophie est un systeme de pensee exprime dans un langage particulier. Or ce langage lui-meme vehicule une forme de la pensee. Comment des lors exprimer une philosophie?
Il faudrait d`abord epurer le langage, creer un langage "neutre" pour pouvoir construire des concepts et des idees.
Bref, si tu cherches a connaitre les diverses philosophies sans pour autant etre a l`origine d`une philosophie quelconque, c`est possible.
Il y a des livres de base a lire. La difficulte est de les lire en version originale. Il faut donc etre polyglotte. On ne peut connaitre la philosophie musulmane sans connaitre l`arabe ou le farsi. On ne peut pas connaitre Hegel, Marx ou Kant si on ne lit pas l`allemand. De meme pour certaines oeuvres ecrites en hebreu, en chinois ou en japonais ou en sanscrit.
On peut partir de rien et s`inventer un systeme de pensee.
Les concepts philosophiques sont intraduisibles.
La philosophie se nourrit de son environnement et comme la couture elle aussi ses modes.
Lire 500 pages ou le "philosophe" brasse les mots sans se contredire (apparemment bien sur), autant se taper un bon repas bien arrose et une belle gonzesse dotee d`une belle carrosserie.
Le "bon" philosphe est celui qui a raison sur le long terme.
Que serait n`importe quelle philosophie du 20eme siecle au 100eme siecle? un objet d`antiquite et rien d`autre.
Je prefere bien vivre et profiter du moindre instant avant de disparaitre de cette planete.
Lisez les quatrains de Omar AlKhayam (en persan ou en arabe).

 

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite