Par amour des mathématiques

Discussion générale entre passionnés et amateurs de mathématiques sur des sujets mathématiques variés
achille
Membre Naturel
Messages: 94
Enregistré le: 27 Juin 2007, 13:21

par amour des mathématiques

par achille » 04 Aoû 2007, 20:55

Disons que le rythme et exigence des prépas à effacer cet étonnement naturel que je gardais envers les êtres mathématiques, comment ils se lient, leurs sociologie, leurs histoire intime, et comment ils pouvaient motiver en moi ou plutôt dans mon cerveau des zones propres à un plaisir que j'ai oublié, sauriez-vous reprendre en mots ce que vous ressentez pour les mathématiques, ça sera une expérience collective spirituelle de notre vie "mathématique", à vous d'enrichir la discution :++:



Flodelarab
Membre Légendaire
Messages: 6574
Enregistré le: 29 Juil 2006, 16:04

par Flodelarab » 04 Aoû 2007, 21:16

achille a écrit:sauriez-vous reprendre en mots ce que vous ressentez pour les mathématiques

Rien.
Les mathématiques sont un outil

cesar
Membre Rationnel
Messages: 841
Enregistré le: 05 Juin 2005, 09:12

par cesar » 04 Aoû 2007, 23:24

plutot qu'amour, je parlerai plus volontier de plaisir : celui de voir une belle demonstration, celui de trouver une solution difficile. L'espece de jubilation que l'on ressent (pendant un trop court moment), d'avoir trouvé telle ou telle propriete pas évidente, etc... D'ailleurs, toutes les matieres, telle que les langues, la physique, le chimie, la philosophie, comportent cet aspect "jouitif". on peut y trouver plaisir, des que l'on atteint un certain niveau de savoir....il me semble que Poisson disait que faire des mathématiques ou les enseigner étaient ce qu'il y a de mieux au monde...ou quelque chose dans ce gout là....
bien sur, c'est peut être pas le cas pour tout le monde...

lapras
Membre Transcendant
Messages: 3664
Enregistré le: 01 Jan 2007, 14:00

par lapras » 04 Aoû 2007, 23:40

Pour moi, meme si je ne connais encore rien des maths, je ressens un plaisir intense lorsque je réussis a résoudre un probleme qui me semble difficile.

alben
Membre Irrationnel
Messages: 1144
Enregistré le: 18 Mai 2006, 23:33

par alben » 05 Aoû 2007, 00:06

Flodelarab a écrit:Rien.
Les mathématiques sont un outil

Quel menteur !
Il suffit de lister tes messages pour constater que ton esprit s'acharne (à l'insu de ton plein gré peut-être) à débusquer la solution.
En ce qui me concerne, j'avoue ressentir du plaisir lorsque, partant d'une situation pas claire, je commence à voir le pourquoi et à avoir une intuition heuristique. Et lorsque je me suis assuré que mon raisonnement tenait la route (à un doute raisonnable près), c'est le pied !
Dans d'autres domaines, la démarche n'est pas très différente mais le risque de contre-sens ne peut être éliminé et le plaisir apaisant n'est pas au rendez-vous

achille
Membre Naturel
Messages: 94
Enregistré le: 27 Juin 2007, 13:21

par achille » 05 Aoû 2007, 00:10

comme si c'est la loi de la nature de donner aux choses un aspect dialectique, je me trouve en position opposée de cesar, car moi j'avais cessé de trouver du plaisir dans la pratique des mathématiques, mais je n'arrête jamais à avoir un certain étonnement de la manière dont s'est organisé cette science ou art dont je n'ai pas pourtant une maitrise grandiose, or c'est pourtant quelque chose d'universelle qu'elles comportent qui au même sujet que la philosophie cultive mon attention à son égard et parfois beaucoup d'admiration pour ces esprits de génies qui avaient pu reproduire des notions qui existaient certainement dans la nature (dans mon sens du moins) et qu'ils ont pu saisir et reformuler, c'est presque magique...

lapras
Membre Transcendant
Messages: 3664
Enregistré le: 01 Jan 2007, 14:00

par lapras » 05 Aoû 2007, 00:35

J'arriverai jamais a écrire aussi bien que toi... :++:

Imod
Habitué(e)
Messages: 6445
Enregistré le: 12 Sep 2006, 13:00

par Imod » 05 Aoû 2007, 00:44

Pourquoi aime-t-on ? Pour moi les objets mathématiques n'ont pas d'existence réelle même si on devine parfois et vaguement à quoi ils pourraient ressembler . L'intérêt des maths est avant tout de trouver des relations entre différentes structures prédéfinies et de les utiliser pour modéliser des situations concrètes . Dis comme cela , ca peut paraître bête et pompeux , mais j'ai passer une heure dans un bouchon ce soir , la gestion des flux de véhicules dans les villes : c'est réellement impressionnant même si ça ne marche pas toujours ( Je ne plaisante pas ) :we:

Imod

achille
Membre Naturel
Messages: 94
Enregistré le: 27 Juin 2007, 13:21

par achille » 05 Aoû 2007, 00:45

lol c'est de moi qu'il s'agit ?

achille
Membre Naturel
Messages: 94
Enregistré le: 27 Juin 2007, 13:21

par achille » 05 Aoû 2007, 00:49

pff imod l'objectif était de parler d'un supposé amour des math lol, mais puisqu'elle n'existent pas on peut pas les aimer, haa, mnt je comprends :we: wiw faut raisonner même en poétisant :hum:

Miya
Membre Naturel
Messages: 55
Enregistré le: 08 Aoû 2007, 01:37

par Miya » 15 Aoû 2007, 03:37

Je pense qu'on peut aimer des choses qui n'ont pas d'existence concrète, comme on peut aimer et donner sa vie pour des idées, des concepts, s'attacher à un idéal.

Je suis de l'avis d'Imod sur les mathématiques fondamentales, pour moi elles ne se réfèrent pas à quelquechose de naturel, et sont de pures concepts de l'esprit.
Mais j'aime les mathématiques, parceque j'aime ce monde énorme, où mon esprit est libre et saisi de vertige à la vue de la beauté de ce qui s'étends. J'aime les constructions mathématiques, leur pureté abstraite et l'ingéniosité de leurs structures. Cette grande construction humaine, même si je ne peux en voir que le pied, m'émeut :)

Flodelarab
Membre Légendaire
Messages: 6574
Enregistré le: 29 Juil 2006, 16:04

par Flodelarab » 15 Aoû 2007, 12:08

alben a écrit:Quel menteur !
Il suffit de lister tes messages pour constater que ton esprit s'acharne (à l'insu de ton plein gré peut-être) à débusquer la solution.
En ce qui me concerne, j'avoue ressentir du plaisir lorsque, partant d'une situation pas claire, je commence à voir le pourquoi et à avoir une intuition heuristique. Et lorsque je me suis assuré que mon raisonnement tenait la route (à un doute raisonnable près), c'est le pied !
Dans d'autres domaines, la démarche n'est pas très différente mais le risque de contre-sens ne peut être éliminé et le plaisir apaisant n'est pas au rendez-vous
:we:
Tu parles ici de ce que les scientifiques appellent le AHA, le moment où tu réalises ta découverte.
Mais je te ferais remarquer que tu n'es pas obligé de faire des maths pour l'avoir. Tu peux découvrir que tu a gagné au loto, découvrir que ton percepteur te doit de l'argent, découvrir le pot des roses, etc ...

Les mathématiques ne sont pas la vie. Ce n'est qu'un isomorphisme de la vie, un modèle. Dire qu'on a des sentiments pour les maths est équivalent à dire qu'on aime un marteau, un tournevis, un levier, un pot de vin, etc...

Même si j'aime que Mac Gyver se libère avec son robot télécommandé grâce aux maths, je persiste:

Les maths ne sont qu'un outil.

lapras
Membre Transcendant
Messages: 3664
Enregistré le: 01 Jan 2007, 14:00

par lapras » 15 Aoû 2007, 12:33

:cry: :doh: :cry: :triste: :hum:

Skullkid
Habitué(e)
Messages: 3060
Enregistré le: 08 Aoû 2007, 21:08

par Skullkid » 15 Aoû 2007, 12:57

Moi j'aime beaucoup les tournevis :)

Quant aux sentiments que j'éprouve "pour" les maths (ce serait plutôt "face" aux maths), c'est plutôt une fascination, comme le décrit Miya. Certes, les maths sont un outil qui permet de modéliser, comprendre...mais quel outil performant ! Mais ne sont-ils qu'un vulgaire outil...?

achille
Membre Naturel
Messages: 94
Enregistré le: 27 Juin 2007, 13:21

par achille » 19 Aoû 2007, 01:42

Miya a compris l'idée du sujet :id:

Imod
Habitué(e)
Messages: 6445
Enregistré le: 12 Sep 2006, 13:00

par Imod » 19 Aoû 2007, 03:00

achille a écrit:Miya a compris l'idée du sujet :id:

Tant mieux , moi j'avais rien compris , ça doit être l'âge :cry:

Imod

Joker62
Membre Transcendant
Messages: 5028
Enregistré le: 24 Déc 2006, 21:29

par Joker62 » 19 Aoû 2007, 03:02

Où ptète que t'aimes pas les maths !
Pour ma part, ce que j'aime dans les maths, c'est ceux qui les pratiquent ! :D

Imod
Habitué(e)
Messages: 6445
Enregistré le: 12 Sep 2006, 13:00

par Imod » 19 Aoû 2007, 03:14

Joker62 a écrit:Où ptète que t'aimes pas les maths !

C'est vrai , j'ai toujours trouvé que les maths c'était quand même un peu chiant :ptdr: :ptdr: :ptdr:

Imod

achille
Membre Naturel
Messages: 94
Enregistré le: 27 Juin 2007, 13:21

par achille » 20 Aoû 2007, 14:06

:ptdr: ça explique ton don au math :zen:

Mohamed
Membre Relatif
Messages: 225
Enregistré le: 02 Juil 2006, 23:01

par Mohamed » 20 Aoû 2007, 14:16

Ce n'est qu'une question de but...les maths ça restent un moyen indispensable si l'on vise seulement son avenir ..mais ça peut atteindre le degré de possession si on réve à une gloire mathématique comme les anciens mathématiciens...lol :id: personnellement je me mets entre les deux choix..

 

Retourner vers ⚜ Salon Mathématique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite