Blagues mathématiques

Discussion générale entre passionnés et amateurs de mathématiques sur des sujets mathématiques variés
anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

Blagues mathématiques

par anima » 07 Déc 2006, 23:22

Je me demandais si d'autres gens en ont entendu, des blagues impossibles à comprendre sans avoir fait des maths. Si quelqu'un en connait une ou deux, prière de les dire, afin de tous se marrer.

Je commence:
Sin x, cos x and exp x are going out. After a while, sin x and cos x really are enjoying themselves, whereas exp x is sitting alone at the bar, looking sad. Sin x comes and says:
- Dude. What's the matter? Come and join the fun!
- I try to. Every time I try to integrate, I end up with myself.



sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 07 Déc 2006, 23:42

Salut,

Qu'est-ce qu'un homme complexe dit à une femme réelle ?
Réponse: " viens danser ! ". ( 'dans C', l'ensemble des complexes)

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 07 Déc 2006, 23:50

sandrine_guillerme a écrit:Salut,

Qu'est-ce qu'un homme complexe dit à une femme réelle ?
Réponse: " viens danser ! ". ( 'dans C', l'ensemble des complexes)


Bonsoir Sandrine,
C'est gentil de nous faire la traduction (c'est pour rire...)

J'aime bien la blague d'anima, mais vraiment.. le soir comme ça! Je ne peux comprendre qu'un verre de Jack Daniel's plein !Et encore...

ça me rappelle les délires au mess de l'Ecole et les rails de Ricard (au temps où ce n'était politiquement incorrect!). Il faut que je retrouve les blagues foireuses qu'on sortait...

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 07 Déc 2006, 23:55

J'aime bien celle-ci:

Question : Combien faut-il de mathématiciens pour changer une ampoule ?
R1 : Aucun. C'est laissé au lecteur en voyage à eurodisney.
R2 : Aucun. Un mathématicien ne peut pas changer une ampoule, mais il peut prouver que cela est faisable.
R3 : Un. Il la donne à un physicien et ramène ainsi le problème à un problème précédemment résolu.
R4 : La solution est triviale.
R5 : Un seul, une fois que vous avez réussi à lui présenter le problème dans des termes qu'il peut comprendre.

Question : Combien faut-il d'analystes numériques pour changer une ampoule ?
R : 3,9967 (après six itérations)

Question : Combien faut-il de mathématiciens constructivistes pour changer une ampoule ?
R : Aucun. Ils ne croient pas au rotations infinitésimales.

Question : Combien faut-il de géomètres classiques pour changer une ampoule ?
R : Aucun. Cela ne peut pas être fait à la règle et au compas.

Question : Combien faut-il de topologistes pour changer une ampoule ?
R : Un seul. Mais que fait-il du beignet ??

Question : Combien faut-il d'analystes pour changer une ampoule ?
R : Trois. Un pour prouver l'existence, un pour prouver l'unicité et un pour déterminer les condtions initiales.

Question : Combien faut-il de Bourbakistes pour changer une ampoule ?
R : Changer une ampoule est un cas particulier d'un problème plus général concernant l'entretien et la réparation d'un système électrique.
Pour déterminer un minorant et un majorant du nombre de personnes nécessaires, nous devons vérifier si les conditions du lemme 2.1 (disponibilité du personnel) et ceux du corollaire 2.3.55 (motivation du personnel) sont vérifiées.
Si et seulement si ces conditions sont réunies, on obtient le résultat en appliquant le théorème de la section 3.11.23.
Le majorant obtenu est, bien sûr, à prendre en compte dans un espace mesuré, muni de la topologie +-faible.

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 07 Déc 2006, 23:58

Ou celle-ci, qui existe sous sa forme informaticienne:

Deux personnes qui font un tour en montgolfière sont perdues. Elles décident de descendre un peu pour demander leur chemin.
Elles aperçoivent deux hommes qui discutent sur la route. Elles s'approchent et demandent :
“ Excusez-moi, mais pouvez vous nous dire ou nous sommes ? ”
Les deux hommes se regardent, délibèrent un moment, puis répondent :
“ Vous êtes dans une montgolfière ! ”
Les deux personnes de la montgolfière, un peu surpris, remercient quand même et reprennent de l'altitude.
Un peu plus loin, l'un dit à l'autre :
“ À mon avis, ces deux-là, c'était des mathématiciens.
- Qu'est-ce qui te fait dire ça ?
- Eh bien, ils ont mis beaucoup de temps à nous répondre. Ce qu'ils nous ont dit est parfaitement juste. Et ça ne nous sert absolument à rien. ”
Pendant ce temps, les deux mathématiciens disent :
“ À mon avis, c'était des physiciens : ils nous posent des question évidentes, et après, s'ils sont perdus, ça va être de notre faute ! ”

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 07 Déc 2006, 23:59

Celle-ci faisait un tabac au Bal:

Lors d'un entretien d'embauche, un chef d'entreprise reçoit quatre ingénieurs : un ayant fait l'école polytechnique, le second HEC, le troisième informaticien, et le dernier sortant de l'université. Celui-ci explique aux quatre candidats qu'en définitive, pour faire marcher une entreprise, il suffit de savoir compter. Il s'adresse donc au premier d'entre eux, le polytechnicien, et lui dit : “Allez-y, comptez...” Le polytechnicien : “une... deux... une... deux...” L'homme étonné s'adresse ensuite à l'ingénieur sortant d'HEC : “A vous ! Comptez...” “Un KiloEuro; deux KE, trois KE...” Il se retourne ensuite vers l'informaticien : “0...1...0...1...0...” Désespéré, il s'adresse au dernier candidat sortant de fac : “Allez-y, comptez... ”Le jeune homme commence : “1... 2... 3... 4... 5... 6... 7...” Le chef d'entreprise rassuré : “Continuez, continuez...” “8... 9... 10... valet... dame... roi...” !

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 08 Déc 2006, 00:15

:ptdr: :ptdr: :ptdr:
Bonsoir Dominique,
tiens celle là,
Et mes excuses pour certains :lol4:

Un polytechnicien se balade en voiture en Corse. Finalement, sur une petite route, il tombe sur un troupeau de moutons mené par un berger et son chien. Il attend un long temps mais le troupeau est interminable. Et finalement, fier de lui, propose un pari au berger pour passer le temps :
“ Si je vous dis combien vous avez de moutons, m'en donnez-vous un ? ”
Le berger, un peu étonné d'une telle prouesse :
“ Ben, si vous l'voulez ! ”
L'X prend sa calculatrice... compute et donne le bon nombre de moutons dans le troupeau. Le berger estomaqué lui accorde d'en prendre un. L'X prend le bestiau... et à ce moment le berger lui propose un pari :
“ Si j'vous dis votre formation, vous m'rendez mon mouton ? ”
L'X est surpris, mais accepte.
“ Ben j'crois qu'vous êtes polytechnicien ! ”
L'X époustouflé lui demande comment il a fait.
“ Ben, c'est simple, seul un polytechnicien pouvait prendre mon chien pour un mouton. ”

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 08 Déc 2006, 00:17

Celle là c'est mon ex prof de Sup qui nous l'a raconté :

Méthode pour éteindre un feu.
Une personne normale va chercher un seau d'eau et la jette sur le feu.
Un physicien regarde le feu en faisant des calculs précis pour estimer la quantité d'eau à utiliser.
Un mathématicien regarde le feu et dit : “ Je sais que la solution existe. ”

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 08 Déc 2006, 00:18

une autre ? allez y rejoignez nous .. on est dans un café là ! :ptdr:

MikO
Membre Relatif
Messages: 106
Enregistré le: 27 Nov 2006, 21:21

par MikO » 08 Déc 2006, 00:19

tres bonnes blagues dominique ! :happy3:

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 08 Déc 2006, 00:29

MikO a écrit:tres bonnes blagues dominique ! :happy3:


bah, elles ne sont pas de moi.

Et puis, je m'élève vigoureusement sur les procès en myopie (au mieux) et en distanciation de la réalité (au pire) menés par certaines contre certains (que les belligérants se reconnaissent!)

Sans rancune, exponentielle... :ptdr:

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 08 Déc 2006, 00:31

Et celle là, tu la connais Sandrine?

Un problème est soumis à un polytechnicien. Il a à sa disposition :
- un évier muni d'un robinet fournissant de l'eau froide
- une casserole vide
- une plaque électrique déjà chaude
On lui demande, à partir de tout ceci, d'obtenir de l'eau chaude.
Il réfléchit un instant, puis saisit la casserole, la remplit d'eau froide et pose le tout sur la plaque.

On lui fournit alors :
- le même évier
- la même plaque chaude (on a au préalable retiré la casserole d'eau chaude)
- une casserole remplie d'eau froide
On lui demande la même chose.
Là, le polytechnicien est interloqué, et réfléchit quelques secondes, puis attrappe la casserole, la vide dans l'évier, et s'exclame "Maintenant, je sais faire ! C'est le problème précédent !".

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 08 Déc 2006, 00:37

:ptdr: :ptdr:
elle est bien
on va peut être lacher les polytéchniciens ..
tiens une classique

Deux hommes vont faire un tour en ballon. Soudain le temps se gâte et, emportés par delà les nuages, les bonshommes finissent ne pas savoir retrouver leur chemin une fois le temps redevenu clair. C'est alors qu'ils aperçoivent un individu en train de méditer à l'ombre d'un arbre :
- Pardon, monsieur, pourriez vous nous dire où nous sommes, s'il vous plaît ?
L'homme se met alors à réfléchir longuement. Au bout d'une heure d'intenses efforts, il leur répond :
- Dans un ballon.
- Merci, monsieur le mathématicien.
L'homme demande, étonné :
- Comment avez-vous su que j'étais mathématicien ?
- Pour trois raisons, répondent les aéronautes.
Premièrement, vous avez réfléchi longtemps avant de répondre.
Deuxièmement, votre réponse est exacte.
Troisièmement, elle ne sert à rien.

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 08 Déc 2006, 01:02

sandrine_guillerme a écrit::ptdr: :ptdr:
elle est bien
on va peut être lacher les polytéchniciens ..
tiens une classique

Deux hommes vont faire un tour en ballon. Soudain le temps se gâte et, emportés par delà les nuages, les bonshommes finissent ne pas savoir retrouver leur chemin une fois le temps redevenu clair. C'est alors qu'ils aperçoivent un individu en train de méditer à l'ombre d'un arbre :
- Pardon, monsieur, pourriez vous nous dire où nous sommes, s'il vous plaît ?
L'homme se met alors à réfléchir longuement. Au bout d'une heure d'intenses efforts, il leur répond :
- Dans un ballon.
- Merci, monsieur le mathématicien.
L'homme demande, étonné :
- Comment avez-vous su que j'étais mathématicien ?
- Pour trois raisons, répondent les aéronautes.
Premièrement, vous avez réfléchi longtemps avant de répondre.
Deuxièmement, votre réponse est exacte.
Troisièmement, elle ne sert à rien.


Ouai, c'est pas juste, tu copies!! Voir post n°5 !!

D'ailleurs, cela me suggère une réflexion: est-il possible de déterminer un pattern générique dans les blagues dites "mathématiques". Si oui, peut on définir un endomorphisme (et même un homéomorphisme) des blagues mathématiciennes.

Que le (la) plus courageux(se) nous ponde une démo...

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 08 Déc 2006, 01:03

morte de rire .

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 08 Déc 2006, 01:09

Je crois qu'on va attendre assez longtemps ..

en attendant allez une autre : (je ne lâche pas mes amis finalement
Un polytechnicien attrape une puce. Il la pose sur la table en lui disant :"saute". La puce saute. Il la rattrape et vérifie plusieurs fois la reproductibilité de son expérience.
Puis, il lui coupe les pattes et la pose a nouveau sur la table en lui disant :"saute". La puce ne saute pas.
Il sort son carnet et écrit : LOI : Quand on coupe les pattes à une puce, la puce devient sourde.

humm :lol4:

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 08 Déc 2006, 01:15

Trop facile....
Curieux que personne n'ait sorti celle du polytechnicien, du centralien et de l'HEC à qui l'on demande de mesurer la hauteur d'un phare avec un baromètre: un classique du Platal...

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 08 Déc 2006, 01:29

Lol je ne la connais pas celle là moi :hein:

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 08 Déc 2006, 10:36

Pour Sandrine, et les autres...

Une entreprise organise le recrutement d'un directeur d'établissement. Elle veut estimer le sens pratique des candidats. Il y avait là un polytechnicien, un centralien, un normalien, un sciences-po (on se demande pourquoi?) et un hec. Le problème du jour était d'estimer la hauteur du phare.
Ni une ni deux, le polytechnicien ramasse un caillou et avale quatre à quatre les marches pour le lâcher au sommet. Ainsi, avec la durée de la chute du caillou et en négligeant les frottements, il obtient un résultat approximatif.
Le centralien, ayant vu le procédé, s'écria: "C'est facile, je sais faire!". Seulement, arrivé en haut, au lieu de lâcher sa pierre, il a lâché son chronomètre...
Le normalien, qui n'a plus fait de sport depuis sa baignade dans le liquide ammiotique de sa maman, se gaussa de ces boulets d'ingénieurs:
"Il suffit de trouver une branche et attendre que le soleil apparaisse... Bref utiliser Thalès. Pfff, l'enfance de l'art, quoi" Le sciences-po, devant la naiveté de tous ces péquenots, a déjà pris sa voiture pour aller voir le cousin du cousin de son père qui était Préfet de la région. Il n'y a pas meilleure source.
Le Hec a déjà la réponse. Il est allé voir le gardien du phare avec un billet de 20 euros.

Et aussi :

Exponentielle et Logarithme vont ensemble au restaurant. Lequel invite l'autre ?
Réponse : exponentielle, car logarithme népérien.

Et j'aime beaucoup celle-ci:

Deux mathématiciens prennent un verre dans un café et discutent du niveau exécrable de M. Toutlemonde en maths. L'un est plutôt optimiste, l'autre pessimiste. Bref, ils ne sont pas sur la même longueur d'onde. Le pessismiste s'éclipse pour aller aux toilettes, l'optimiste en profite pour appeler la serveuse et lui dit: "Quand mon collègue reviendra, je vous poserai une question et vous n'avez qu'à répondre "x au cube sur trois. Voilà 5 euros pour vous." La serveuse s'éloigne en répétant "x au cube sur trois, x au cube sur trois..." Le pessimiste revient et l'optimiste lui dit:"Pour te prouver que les gens ne sont pas nuls en maths, je te propose un pari : je vais poser une question à cette serveuse, et si elle répond juste, tu me devra 20 euros. Dans le cas contraire, c'est moi qui te devrai 20 euros." Le pessimiste et d'accord, et l'optimiste demande donc à la serveuse : "Quelle est la primitive de x au carré?" La serveuse, comme prévu, répond: "x au cube sur trois". Le pessimiste est évidemment épaté. La serveuse s'en va en faisant un clin d'oeil à l'optimiste et en ajoutant : "Plus une constante".

Bloud
Membre Naturel
Messages: 32
Enregistré le: 30 Déc 2005, 18:22

par Bloud » 08 Déc 2006, 12:35

Un mathématicien, un physicien et informaticien discute des avantages et/ou des inconvénients d'avoir une femme et/ou une maîtresse :

-l'informaticien : "je pense qu'il est mieux d'avoir une femme car c'est bien d'avoir une vie de famille stable, etc, etc."
-le physicien : "je pense que c'est mieux d'avoir une maîtresse mais pas de femme : cela permet d'éviter d'éventuels problèmes de divorce"
-le mathématicien : " et bien moi je pense qu'il est préférable d'avoir les deux ; ainsi quand ta femme te croit chez ta maîtresse et que ta maîtresse te croit chez ta femme, tu peux enfin faire des maths!".

 

Retourner vers ⚜ Salon Mathématique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite