Blagues mathématiques

Discussion générale entre passionnés et amateurs de mathématiques sur des sujets mathématiques variés
Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 19 Déc 2006, 13:13

anima a écrit:Crois moi. L'égo des polytechniciens est minoré par celui des diplômés supérieurs (Postgrad + Ph.D) d'oxford par un facteur 10^23. Y'a pas pire comme personnes pour se croire les rois du monde (en entretien avec le prof de physique: "What? You have never done doppler shifts? Doppler shifts are general knowledge! EVERYONE knows what they are! Now prove me the duality of light - anyone can do that too")


Evidement! Tout le monde a entendu parlé du décalage Doppler! Enfin, disons plutôt que tout le monde en a entendu l'effet :ptdr: :ptdr:

Estime-toi heureux qu'il ne t'ait pas interrogé sur le red shift, sa mesure et son origine !



Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 19 Déc 2006, 13:14

Et comment tu t'en es sorti à propos de la dualité onde/corpuscule ?

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 19 Déc 2006, 13:42

Dominique Lefebvre a écrit:Et comment tu t'en es sorti à propos de la dualité onde/corpuscule ?


Pour quelqu'un qui n'a jamais fait ça, je m'en suis bien sorti. J'ai prouvé que la lumière était un corpuscule...Par contre l'onde j'ai eu des petits pbs.

J'en ai eu beaucoup d'autres, des questions:
- Prouver pourquoi la lune a des "phases": nouvelle lune, pleine lune etc..
- Prouver les lois de Képler (du gateau)
- Etude d'un déplacement
- Prouver les formules de résistances équivalentes

Et en maths:
- Intégration d'exponentielles
- Intégration de fonctions trigo (notamment cos(cos(3x+2)))
- Dérivation de x² et PREUVE de la formule pour tout n compris entre 1 et 5

Et...Je pense être pris. Les lettres de rejet sont parties, et je suis le seul dans mon école à ne pas en avoir reçu une. Sans vouloir vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, c'est bon signe :zen:

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 19 Déc 2006, 13:51

anima a écrit:Pour quelqu'un qui n'a jamais fait ça, je m'en suis bien sorti. J'ai prouvé que la lumière était un corpuscule...Par contre l'onde j'ai eu des petits pbs.


La réflexion et les interférences, cher ami: comportement typiquement ondulatoire....

J'en ai eu beaucoup d'autres, des questions:
- Prouver pourquoi la lune a des "phases": nouvelle lune, pleine lune etc..
- Prouver les lois de Képler (du gateau)
- Etude d'un déplacement
- Prouver les formules de résistances équivalentes

Et en maths:
- Intégration d'exponentielles
- Intégration de fonctions trigo (notamment cos(cos(3x+2)))
- Dérivation de x² et PREUVE de la formule pour tout n compris entre 1 et 5

Et...Je pense être pris. Les lettres de rejet sont parties, et je suis le seul dans mon école à ne pas en avoir reçu une. Sans vouloir vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, c'est bon signe :zen:


Pas piqué des vers, dis donc, sont fous ces anglais...

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 19 Déc 2006, 14:00

Dominique Lefebvre a écrit:La réflexion et les interférences, cher ami: comportement typiquement ondulatoire....

Je le sais, maintenant. J'y avais pas pensé pendant l'entretien...enfin bon.
Pas piqué des vers, dis donc, sont fous ces anglais...


Ca, tu l'as dit. Sur 16 physiciens, je suis le seul à avoir réussi la preuve de (x^n)'. Les phases de la lune, je le savais (grand fan d'astronomie, ça aide :zen: ). Pour ce qui est des intégrations, ca ressemblait fortement au nucléaire:

(qui n'était pas donnée. J'avais un schéma d'un tuyau avec un débit d'eau de V(t)=Pe^(-lambda*t) et je devais trouver comment calculer le volume total versé.
Ensuite, même question: volume maximal (t->+inf), puis le temps nécessaire pour le demi-volume. Du gateau :zen:

Pour ce qui est des intégrations.... et d'autres broutilles

BQss
Membre Irrationnel
Messages: 1202
Enregistré le: 02 Nov 2006, 05:32

par BQss » 22 Déc 2006, 08:45

Un ingenieur un physicien et un mathematicien sont confrontés a une epreuve commune. Il s'agit d'ouvrir une boite de conserve.

On les enferme chacun dans une sale et on revient 2 heure plus tard.

L'ingenieur a calculé le barycentre des masses et tapé comme un dingue a cet endroit du couvercle de la boite et il a parfaitement reussi a ouvrir la boite.

Les inspecteurs vont voir le physicien qui a egalement reussi l'epreuve:
"j'ai calculé le champ de pression, j'ai trouvé qu'il etait minimum a cet endroit et j'ai appuyé tres fort sur la boite qui s'est alors ouverte."

Enfin le mathematicien, a leur surprise est tout transpirant devant la boite restée fermée et se plie periodiquement d'avant en arriere comme un possédé, le jury s'approche alors et tend l'oreille:
"supposons que la boite est ouverte, supposons que la boite est ouverte, supposons que la boite est ouverte, supposons que la boite est ouverte..."

BQss
Membre Irrationnel
Messages: 1202
Enregistré le: 02 Nov 2006, 05:32

par BQss » 22 Déc 2006, 09:05

Un mathematicien un physicien et un chimiste assiste a la conference d'un grand savant introduisant une theorie revolutionnaire tres compliqué sur la théorie des cordes et de la masse manquante en dimension 26.

Au bout de 20 minutes de cours le chimiste vaumit de tout son ame son magnifique petit dejeuné . Il sort se rafraichir.

1 heure plus tard le physicien a des tics, il commence a transpirer, puis de plus en plus avant d'innonder la sale et de se deshydrater il sort se rafraichir.

La mathematicien lui mange des chipsters et sourit , il rit meme quand le savant fait du second degré sur l'absurdité de la théorie quand a son incapacité a decrire les trous en dimensions 14 alors qu'elle le peut en dimension 37, en effet c'est un paradoxe tout a fait hilarant. Parfois il se gratte le dos, tiens il baille, parfois il prend une note et interpelle le savant sur un aspect qui s'avere etre a chaque fois interessant et pertinament posé.

Finalement apres avoir assisté au cours en entier il rejoint ses deux amis physiciens et chimiste au café du coin.

Le chimiste parlant au physicien:
"Whah j'ai tout vomi, j'ai rien compris a son truc la sur les cordes machin bordel en dimension 24! et toi."
le physicien:
"Ba moi j'ai resisté une heure mais apres je commencais a sentir de la fumée dans le calbute, dimension 24 c'est quoi ce truc, l'espace temps et 4 dimension deja j'ai mal au bide, alors la, j'ai pas voulu terminer embroché par sa théorie, je me suis évadé comme toi."
Puis il se retourne vers le mathematicien qui buvait son café placidement.
Dis donc toi tu es resté jusqu'au bout, comment t'as fait on a rien compris nous.
le mathématicien:
"trivial, j'ai visualisé le concept en dimension 1 puis j'ai tout simplement extrapolé en faisant une reccurence sur n evidemment, ensuite n=26 n'est qu'un cas particulier"

BQss
Membre Irrationnel
Messages: 1202
Enregistré le: 02 Nov 2006, 05:32

par BQss » 22 Déc 2006, 10:27

et ya cette serie de il les font comment qui est pas mal dont j'ai retrouvé un lien http://trucsmaths.free.fr/blagues_math.htm#comment :

Les experts en combinatoire le font de toutes les manières possibles.
Les topologistes le font discrètement.
Les topologistes le font de manière ouverte.
Les topologistes le font avec du caoutchouc.
Les couples de topologistes le font en se rendant connexes.
(les logiciens le font) ou NON(les logiciens le font).
Les algébristes le font en groupe.
Les algébristes le font avec leur corps.
Les algébristes le font associativement.
Les algébristes le font en s'inversant.
Les algébristes le font en se multipliant.
Les analystes le font continûment.
Les analystes le font sur un support compact.
Les experts en théorie de la mesure le font presque partout.
Les experts en équations différentielles le font suivant les conditions initiales.
Les experts en théorie des ensembles le font avec application.
Les mathématiciens le font une infinité de fois s'il peuvent le faire une fois et ensuite une fois de plus.

Cantor le fait en diagonale.
Fermat essaie de le faire dans la marge mais n'a pas assez de place.
Galois l'a fait la nuit juste avant.
Möbius le fait toujours du même côté.
Klein le ait simultanément dedans et dehors.
Cauchy le fait avec un ami (Schwarz, Lipschitz, Riemann).
Markov le fait à la chaîne.
Archimède le fait dans sa baignoire.
Newton tombe dans les pommes.
Bourbaki le fait dans un cas particulier du théorème 10.2.5 en utilisant subtilement le lemme 7.3.2.

Bloud
Membre Naturel
Messages: 32
Enregistré le: 30 Déc 2005, 18:22

par Bloud » 25 Déc 2006, 17:34

Mille excuses à Dominique et les éventuels X du forum pour ma blague. C'était à prendre bien évidemment au 15e degré. J'aurai pu faire la même sur des gars de l'Ulm, d'Oxford :we: , etc.
D'ailleurs je suis moi-même intéressé par rentrer à Polytechnique donc keep cool :zen: !

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 25 Déc 2006, 17:39

Bloud a écrit:Mille excuses à Dominique et les éventuels X du forum pour ma blague. C'était à prendre bien évidemment au 15e degré. J'aurai pu faire la même sur des gars de l'Ulm, d'Oxford :we: , etc.
D'ailleurs je suis moi-même intéressé par rentrer à Polytechnique donc keep cool :zen: !


T'en fais pas. A mon avis, personne ne l'a mal pris; après tout, ce n'est pas comme si les blagues se passaient dans les sujets d'aide :we:

Djo
Messages: 7
Enregistré le: 04 Jan 2007, 23:00

par Djo » 04 Jan 2007, 23:14

Madame exponentielle et Mr logarithme vont au restaurant !
qui paye ?


Madame exponentielle car Mr logarithme népérien (ne paye rien ) :zen:

BancH
Membre Irrationnel
Messages: 1317
Enregistré le: 17 Mar 2006, 23:50

par BancH » 04 Jan 2007, 23:23

Déjà faite il me semble.

Sadalsud
Membre Naturel
Messages: 44
Enregistré le: 02 Jan 2007, 16:28

par Sadalsud » 05 Jan 2007, 14:52

équation qu'on m'as demandé de résoudre recemment:

cheval / oiseau + rossini / solsido = Pi + 1 ?

cheval = vache*l (la multiplication est commutative)
mais une vache est une bête à pis
donc chaval = Bêta*Pi*l
De même oiseau = Bêta*l
reste le 1 :
dans un premier temps, on simplifie par si :
rossini / solsido = rosni / soldo
or sol fait rhino, mais rhino c'est ros donc :
rossini / solsido = ni / do
Enfin il est bien connu que ni vaut do :
rossini / solsido = 1


@+.

Zebulon
Membre Complexe
Messages: 2413
Enregistré le: 01 Sep 2005, 12:06

Laurent Schwartz et les espaces de Banach

par Zebulon » 05 Jan 2007, 15:55

Voici un extrait de Laurent Schwartz, un mathématicien aux prises avec le siècle que j'ai lu dans Tangente et que je trouve amusant :

"Dans mes conférences, je répétais consciemment toutes les idées deux ou trois fois en variant leur forme pour permettre à tous de souffler et de rêver un instant. Ici ou là, je glissais des anecdotes destinées à détendre l'atmosphère. Celle qui eut le plus de succès est relative à Banach, le grand mathématicien polonais mort peu après la guerre. Il avait introduit les espaces vectoriels normés complets, qu'on appelle partout en son honneur les espaces de Banach. La condition d'être complet est essentielle ; elle permet de trouver qu'une suite ou une série converge sans connaître à l'avance la limite. Lorsque j'étais en Pologne, en 1959, j'avais été intrigué par un tramway portant l'écriteau Banach. On m'expliqua que son terminus était la place Banach, ce qui ne me déplut pas (aucune place en France, à ma connaissance, ne porte le nom d'un mathématicien). Pour le principe, me suis-je dit, je vais le prendre. Or ce fut impossible parce qu'il était... complet. Cette petite histoire remportait tous les ans le même succès, et les élèves se souvenaient ainsi de la définition des espaces de Banach. A l'étranger, ce type d'astuce ne faisait pas rire, et était même parfois reçu dans un silence glacial, ce qui est profondément désagréable. Il semble qu'il s'agisse là d'un humour exclusivement français !"

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 05 Jan 2007, 16:02

Salut Zeb, effectivement je le trouve amusant !!

Merci d'ailleurs pour cet article !

celge
Membre Relatif
Messages: 262
Enregistré le: 25 Juil 2005, 21:24

par celge » 05 Jan 2007, 23:13

Je me disais bien qu'on avait déjà fait une discussion sur des blagues, il y'a fort longtemps. Mais elle fut beaucoup moins animée que celle ci.
Merci à tous ceux qui participent, vraiment très forts.
(moi, je ne suis pas drole (la prepa m'a volé toutes mes blagues droles), et ne peux donc que vous conseiller ce que j'ai déjà fait auparavant (c'est à dire pas grand chose.))

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 05 Jan 2007, 23:40

La veille d'un examen final de physique, 2 amis se rendent a une soirée bien arrosée et se réveillent en retard. Et, bien sur, ils avaient très peu étudie. L'un d'eux eut une idée pas bête. Il alla voir le professeur et lui expliqua qu'ils avaient été visiter une vieille tante a l'extérieur de la ville et avaient décide de dormir la, ils se lèveraient tôt pour venir faire leur examen. Mais voila, ils eurent une crevaison avec la voiture et que malheureusement ils n'avaient pas de roue de secours, d'ou leur retard. Comme c'étaient de bons étudiants, le professeur leur dit qu'ils pourraient faire un examen demain matin.

Le lendemain, le prof de physique fit asseoir les 2 étudiants dans deux salles différentes. L'examen ne comportait qu'une seule question de 100 points :

- Quelle roue ?



Et l'autre, plus physique:
Un homme d'affaires engage un mathématicien, un informaticien et un physicien afin de pouvoir gagner à tous les tiercés.

Le mathématicien le premier s'attaque à la tâche, il calcule des matrices à n'en plus finir, pose des axiomes à tout bout de champ et après de longues semaines de lemmes, théorèmes et conjectures, il conclut que le problème est formellement irrésolvable.

Ensuite, l'informaticien heureux d'avoir vu le mathématicien en échec, s'approche de son Cray III et après avoir écrit quantités d'algorithmes en C++ et introduit tous les paramètres et conditions initiales annonce joyeusement qu'il faudra juste quelques centaines d'années pour calculer le résultat de chaque tiercé...

Le physicien, le sourire aux lèvres, informe ses éminents collègues qu'il a la solution. Il s'approche d'un tableau noir et tout en dessinant une sphère commence par dire : "Approximons le cheval par une sphère parfaite..."

yuki
Membre Relatif
Messages: 125
Enregistré le: 17 Déc 2006, 17:37

par yuki » 09 Jan 2007, 20:00

Coucou tout le monde ! ! Bravo pour ces blagues !! :ptdr:

Quel est la ressemblance entre l'arithmétique et l'amour ?
:doh:
çà commence par des Bezout et çà finit par des Gauss :we:

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 09 Jan 2007, 20:01

yuki a écrit:Coucou tout le monde ! ! Bravo pour ces blagues !! :ptdr:

Quel est la ressemblance entre l'arithmétique et l'amour ?
:doh:
çà commence par des Bezout et çà finit par des Gauss :we:


...D'abord on s'additionne, pour ensuite parfois se soustraire, et enfin se multiplier (et pour les nuls, se diviser ;))

yuki
Membre Relatif
Messages: 125
Enregistré le: 17 Déc 2006, 17:37

par yuki » 10 Jan 2007, 22:05

anima a écrit:...D'abord on s'additionne, pour ensuite parfois se soustraire, et enfin se multiplier (et pour les nuls, se diviser ;))

Pas mal.. :zen:(comment on se soustrait? :hein: )
Dans le genre :
As tu déjà cherché à démontrer que l'amour (l'acte) était un produit scalaire ?
(on faisait çà en cours de français l'an dernier... :lol5: )
déjà : faire l'amour est une "sorte" de forme définie positive : si mr X n'est pas nul, alors [Mr X|Mr X] n'est pas nul, c'est même plutôt positif :lol3:
[jean|marie] = [marie|jean] : c'est évident !
Mais la bilinéarité c'est un peu tiré par les cheveux...
Et comment définir la norme associée...? :party:

 

Retourner vers ⚜ Salon Mathématique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite