Blagues mathématiques

Discussion générale entre passionnés et amateurs de mathématiques sur des sujets mathématiques variés
leokent
Membre Naturel
Messages: 75
Enregistré le: 30 Oct 2006, 21:48

par leokent » 08 Déc 2006, 19:49

Il y a 3 types de personnes dans le monde: ceux qui ne savent pas compter et ceux qui savent.

Il y a 10 types de personnes dans le monde: ceux qui savent compter en base deux et ceux qui ne savent pas.



Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 08 Déc 2006, 21:22

Bloud a écrit:Un mathématicien, un physicien et informaticien discute des avantages et/ou des inconvénients d'avoir une femme et/ou une maîtresse :

-l'informaticien : "je pense qu'il est mieux d'avoir une femme car c'est bien d'avoir une vie de famille stable, etc, etc."
-le physicien : "je pense que c'est mieux d'avoir une maîtresse mais pas de femme : cela permet d'éviter d'éventuels problèmes de divorce"
-le mathématicien : " et bien moi je pense qu'il est préférable d'avoir les deux ; ainsi quand ta femme te croit chez ta maîtresse et que ta maîtresse te croit chez ta femme, tu peux enfin faire des maths!".


Elle est géniale, celle là ! Je l'ai en exergue dans mon bureau :ptdr: :ptdr: c'est vrai, sans blague....

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 08 Déc 2006, 22:13

:ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: pouahahahahaha génial

Zebulon
Membre Complexe
Messages: 2413
Enregistré le: 01 Sep 2005, 12:06

par Zebulon » 08 Déc 2006, 22:59

Wouah ! Vous vous êtes surpassé ! Elles sont géniales vos blagues ! Continuez si vous en avez d'autres ! (moi je les oublie toujours...)
:ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr:

izamane95
Membre Rationnel
Messages: 620
Enregistré le: 01 Sep 2006, 00:08

par izamane95 » 08 Déc 2006, 23:09

bonjour
Un mathématicien, un physicien et un ingénieur voyage à travers l'Ecosse et voient un mouton noir par la fenêtre du train.
"Aha," dit l'ingénieur, "Je vois que les moutons écossais sont noirs."
"Hmm," dit le physicien, ".Tu veux dire que certains moutons écossais sont noirs"
"Non," dit le mathématicien, "Tout ce qu'on sait est qu'il y a au moins un mouton en Ecosse, et qu'au moins un côté de ce mouton est noir !"

:ptdr: :ptdr: :ptdr:

izamane95
Membre Rationnel
Messages: 620
Enregistré le: 01 Sep 2006, 00:08

par izamane95 » 08 Déc 2006, 23:15

tenez encore une autre:

Trois scientifiques, un ingénieur, un biologiste et un mathématicien discutent sur la terrasse d'un pub. Ils remarquent que deux personnes entrent dans une maison située en face du café. Une heure plus tard, trois personnes en sortent.
L'ingénieur dit :
-"Les données initiales étaient erronées".
Le biologiste dit :
- "C'est simple, ils se sont reproduits".
Le mathématicien dit :
- "Si une personne entre de nouveau dans la maison, elle redeviendra vide". :lol: :lol: :lol:

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 09 Déc 2006, 13:17

Combien faut-il de mathématiciens d'Oxbridge pour changer une ampoule?
- Un. Il tient l'ampoule dans une main et espère que le monde commence à tourner autour de lui (c.f. l'égo des gens de Cambridge :++: )

A un entretien, trois candidats, un BSc physique, un MPhilo, un Ph.D en maths et un étudiant en arts se présentent. On leur montre une machine.
Le physicien: "Comment ca fonctionne?"
Le philosophe: "Pourquoi ca fonctionne?"
Le matheux: "Combien ca coûte?"
L'étudiant en art: "Vous voulez des frites avec ça?"

J'espère n'avoir choqué personne :we:

En anglais:
Why do pirates like polar coordinates?
- Tell them you're an angle, they'll tell you 'Arrrrrrr'
(R, module :p)
Sinon, continuez avec les blagues. J'aurai jamais cru en un tel enthousiasme :ptdr:

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 09 Déc 2006, 13:25

Dominique Lefebvre a écrit:Exponentielle et Logarithme vont ensemble au restaurant. Lequel invite l'autre ?
Réponse : exponentielle, car logarithme népérien.

Et j'aime beaucoup celle-ci:

Deux mathématiciens prennent un verre dans un café et discutent du niveau exécrable de M. Toutlemonde en maths. L'un est plutôt optimiste, l'autre pessimiste. Bref, ils ne sont pas sur la même longueur d'onde. Le pessismiste s'éclipse pour aller aux toilettes, l'optimiste en profite pour appeler la serveuse et lui dit: "Quand mon collègue reviendra, je vous poserai une question et vous n'avez qu'à répondre "x au cube sur trois. Voilà 5 euros pour vous." La serveuse s'éloigne en répétant "x au cube sur trois, x au cube sur trois..." Le pessimiste revient et l'optimiste lui dit:"Pour te prouver que les gens ne sont pas nuls en maths, je te propose un pari : je vais poser une question à cette serveuse, et si elle répond juste, tu me devra 20 euros. Dans le cas contraire, c'est moi qui te devrai 20 euros." Le pessimiste et d'accord, et l'optimiste demande donc à la serveuse : "Quelle est la primitive de x au carré?" La serveuse, comme prévu, répond: "x au cube sur trois". Le pessimiste est évidemment épaté. La serveuse s'en va en faisant un clin d'oeil à l'optimiste et en ajoutant : "Plus une constante".


Dominique est le dieu des blagues. continue continue :++:

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 09 Déc 2006, 13:46

anima a écrit:Dominique est le dieu des blagues. continue continue :++:


Oh non... Je ne suis pas vraiment drôle dans le boulot, mais bon...

J'aime particulièrement la blague que tu cites (autant que celle à propos des femmes vs. maîtresses) parce qu'elle est morale! On peut en tirer deux leçons, au moins:
- même un mathématicien peut commettre des imprécisions : oublier la constante d'intégration, c'est n'importe quoi, non! Les physiciens ne font jamais cette erreur, bien sur!
- il ne faut jamais sous-estimer les autres (c'est aussi dans Sun Tzu). Ni les prendre pour des débiles profonds: on s'expose à un retour de baton humiliant...

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 09 Déc 2006, 13:56

Dominique Lefebvre a écrit:Oh non... Je ne suis pas vraiment drôle dans le boulot, mais bon...

J'aime particulièrement la blague que tu cites (autant que celle à propos des femmes vs. maîtresses) parce qu'elle est morale! On peut en tirer deux leçons, au moins:
- même un mathématicien peut commettre des imprécisions : oublier la constante d'intégration, c'est n'importe quoi, non! Les physiciens ne font jamais cette erreur, bien sur!
- il ne faut jamais sous-estimer les autres (c'est aussi dans Sun Tzu). Ni les prendre pour des débiles profonds: on s'expose à un retour de baton humiliant...

:++:

Allez, une autre salve de blagues, en anglais (car il faut admettre qu'étant dans un contexte anglais, les blagues françaises sont rares):
A farmer is wondering how many sheep he has in his field, so he asks his sheepdog to count them. The dog runs into the field, counts them, and then runs back to his master.
“So,” says the farmer. “How many sheep were there?”
“40,” replies the dog.
“How can there be 40?” exclaims the farmer. “I only bought 38!”
“I know,” says the dog. “But I rounded them up.”

anima
Membre Transcendant
Messages: 3762
Enregistré le: 15 Sep 2006, 13:00

par anima » 09 Déc 2006, 14:14

Rain' a écrit:A la question : "Démontrer que tous les nombres entiers impairs sauf 1 sont premiers"

Le mathématicien répond : 3 est premier, 7 est premier, 9 n'est pas premier donc ce qu'il y a à démontrer est faux.

Le physicien répond : 3 est premier, 7 est premier, 9 n'est pas premier, 11 est premier, 13 est premier, 9 est une erreur de mesure donc tous les nombres entiers impairs excepté 1 sont premiers.

Le chimiste répond : 3 est premier donc tous les nombres entiers impairs excepté 1 sont premiers.

L'informaticien répond: 3 est premier, 7 est premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier, 9 n'est pas premier.............


Celle la est tellement bien que je pense bien aller la dire à mon prof de maths :ptdr:

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 09 Déc 2006, 16:13

Une autre, sympa pour mettre tout le monde d'accord...

Quelle est la différence entre un polytechnicien, un centralien et un gad'zart?

Le polytechnicien construit un pont, le pont s'écroule, le polytechnicien sait pourquoi

Le centralien construit son pont le pont s'écroule, mais le centralien ne sait pas pourquoi.

Le gad'zart construit son pont, le pont tient mais le gad'zart ne sait pas pourquoi.

izamane95
Membre Rationnel
Messages: 620
Enregistré le: 01 Sep 2006, 00:08

par izamane95 » 09 Déc 2006, 21:12

voilà une autre:
L'évolution de l'enseignement des maths


1960 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 10F. Il lui coûte les 4/5 du prix de vente. Quel est son profit ?

1970s: Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 10F. Il lui coûte les 4/5 du prix de vente, c'est-à-dire 8F. Quel est son profit ?

1970: (maths modernes): Un paysan échange un ensemble P de pommes de terre contre un ensemble M de pièces de monnaie. Le cardinal de l'ensemble M est égal à 10 et chaque élément de M vaut 1F. Dessine dix gros points représentant les éléments de M. L'ensemble C des coûts de production est composé de deux gros points de moins que l'ensemble M. Représente l'ensemble C comme un sous-ensemble de l'ensemble M et donne la réponse à la question : quel est le cardinal de l'ensemble des profits ?

1980 : Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 10F. Ses coûts de production sont de 8F et son profit de 2F. Souligne les mots "pommes de terre" et discutes-en avec tes camarades de classe.

1990: Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 10F. Ses coûts de production sont de 80% de son revenu. Sur ta calculatrice, trace la représentation graphique de ses coûts de production en fonction de ses revenus. Lance le programme POMDETER pour déterminer le profit. Discute des résultats en groupe de 4 élèves et rédige un compte-rendu qui analyse cet exemple dans le monde réel de l'économie. :ptdr: :ptdr:

Zebulon
Membre Complexe
Messages: 2413
Enregistré le: 01 Sep 2005, 12:06

par Zebulon » 09 Déc 2006, 22:50

Il y avait déjà eu quelques blagues "mathématiques" dans cette discussion :
http://www.maths-forum.com/showthread.php?t=4595&page=1&pp=10&highlight=blague
Amusez-vous bien !

P.S. : Si si, Dominique, tu es le roi des blagues !

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 09 Déc 2006, 23:09

prof de français : Bon, on va commencer la dictée... Ouvrez les guillemets et fermez vos gueules.

TheReveller
Membre Relatif
Messages: 114
Enregistré le: 14 Nov 2006, 06:21

par TheReveller » 10 Déc 2006, 05:10

À la base, c'est «un visiteur», mais mettez ce que vous voulez... J'ai mis «un mathématicien» pour les besoins de la cause.

Durant une visite dans un institut psychiatrique, un mathématicien demande au directeur sur quel critère on se base pour déterminer si un patient doit être interné :
- Eh bien, nous emplissons une baignore d'eau, puis nous offrons une cuillère, une tasse ou un sceau au patient en lui demandant de vider la baignore.
- Ah, je comprends, fit le mathématicien, une personne normale choisira évidemment le sceau parce qu'il est plus gros que la cuillère ou la tasse !
- Non, fit le directeur, une personne normale retirerait le bouchon du bain. Désirez-vous une chambre avec vue ?

Aviez-vous la réponse ou avez-vous besoin d'une chambre vous aussi ?

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 10 Déc 2006, 15:21

TheReveller a écrit:À la base, c'est «un visiteur», mais mettez ce que vous voulez... J'ai mis «un mathématicien» pour les besoins de la cause.

Durant une visite dans un institut psychiatrique, un mathématicien demande au directeur sur quel critère on se base pour déterminer si un patient doit être interné :
- Eh bien, nous emplissons une baignore d'eau, puis nous offrons une cuillère, une tasse ou un sceau au patient en lui demandant de vider la baignore.
- Ah, je comprends, fit le mathématicien, une personne normale choisira évidemment le sceau parce qu'il est plus gros que la cuillère ou la tasse !
- Non, fit le directeur, une personne normale retirerait le bouchon du bain. Désirez-vous une chambre avec vue ?

Aviez-vous la réponse ou avez-vous besoin d'une chambre vous aussi ?


Moi, je veux une chambre avec vue sur la mer...

A ma décharge, l'énoncé ne précise pas que la baignoire est dotée d'un dispositif d'évacuation d'eau! La proposition du directeur est fermée cuillère, tasse, sceau). Il est donc malhonnête et mérite lui une chambre avec barreaux, gérée par l'état...

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 14:00

par Dominique Lefebvre » 10 Déc 2006, 15:24

Sans compter que l'expression "le bouchon du bain" est pour le moins imprécise! Le directeur est débile au point de confondre le contenu (le bain) du contenant (la baignoire). c'est évidemment le contenant qui est doté d'un bouchon, pas le contenu...
Et donc le directeur débile est en plus illogique. Pas de doute, ce n'est pas un mathématicien (et moi, je suis fort marri de m'être fait avoir par une question bête...)

sandrine_guillerme
Membre Irrationnel
Messages: 1918
Enregistré le: 07 Sep 2006, 17:48

par sandrine_guillerme » 10 Déc 2006, 17:04

Morte de rire .... :ptdr: :ptdr: QUELLE COMIQUE !!

Merci à vous deux .

TheReveller
Membre Relatif
Messages: 114
Enregistré le: 14 Nov 2006, 06:21

par TheReveller » 11 Déc 2006, 01:21

Dominique Lefebvre a écrit:Sans compter que l'expression "le bouchon du bain" est pour le moins imprécise! Le directeur est débile au point de confondre le contenu (le bain) du contenant (la baignoire). c'est évidemment le contenant qui est doté d'un bouchon, pas le contenu...
Et donc le directeur débile est en plus illogique. Pas de doute, ce n'est pas un mathématicien (et moi, je suis fort marri de m'être fait avoir par une question bête...)


Multi Dictionnaire de la langue française :
Bain
2. Grande cuve où l'on se baigne. SYN. : baignore.

On n'a pas précisé non plus qu'il devait utiliser l'instrument qu'il a choisi pour vider la baignore. Quelqu'un de normal aurait plutôt répondu : «Pourquoi tu me donnes ça ? Je n'ai qu'à retirer le bouchon du bain !» Surtout que je te ferai remarquer qu'avec n'importe quel de ces instruments il sera très difficile de vider complètement le bain de toute son eau. Tout bain normal a un bouchon pour évacuer l'eau et, par logique, on ne suppose pas des exceptions tordues où le bain n'aurait pas de bouchon. Le simple fait de faire cette supposition nous prouve déjà qu'on a sûrement besoin d'une chambre avec vue sur la mer...

Pour moi, je vais prendre un forfait tout inclus !

 

Retourner vers ⚜ Salon Mathématique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite