La réconciliation avec les cours

Bienvenue sur Maths-Forum ! Qui êtes-vous?
Règles du forum
Cette section est un espace convivial permettant aux nouveaux de se présenter.
Merci de ne pas poser des questions mathématiques dans cette section !
Volupty
Messages: 1
Enregistré le: 21 Avr 2012, 16:07

La réconciliation avec les cours

par Volupty » 21 Avr 2012, 16:13

Bonjour a tous,
J'ai 15 ans et je suis actuellement en seconde générale, et j'ai un problème avec les maths qui s'est creusé ces deux dernières années (tout en précisant que je n'avais pas de problèmes avec les maths avant cela, et que je suis plutôt intuitif, étant EPI ...)

J'ai vécus des évènements troublants dans ma vie depuis plusieurs années, et en gros j'ai changé de vie du jour au lendemain en 4 ème. Dans le collège ou je suis arrivé, je ne foutais plus rien, et durant mes années de 4ème et 3ème je ne foutais plus rien en cours . Je suis actuellement en seconde et je me retrouve au pied du mur en vue de mon orientation. J'ai réussi a reprendre un peu le fil des cours dans les autres matières, mais je n'arrive pas a reprendre le rythme en maths.
J'aimerais savoir qu'est-ce qui vous motive ? J'ai l'impression d'etre dans une sorte de cercle vicieux, je suis actuellement en dépression et je suis très anxieux quand à ma vie future. Je négative et je pense donc que je vais la rater, ainsi je ne suis pas motivé pour travailler. Comment vous motivez vous quand vous êtes chez vous pour bosser ? Quelles sont vos méthodes de travail ( en maths et dans l'ensemble des matières ) ?
Je souhaite vraiment entrer dans une optique de travail, mais je n'arrive pas a avoir le gout des cours. A cause de ca je me suis fermé les portes pour la première S (enfin sauf augmentation brutale en maths...) alors que mon prof d'SVT avec qui j'ai une excellente moyenne (quand ca m’intéresse, no problème) voulait que j'aille en S . J'aurais aimé, çà m'aurait ouvert les portes de la recherche ! Bref, a côté de ça j'entends toutes les critiques comme quoi "L c'est nul tu peux rien faire comme métier" donc je souhaite me rabattre vers un bac ES ... Voila si vous pouviez me donner vos méthodes, vos motivations, le goût du travail, l'envie !

Merci a tous



maurice
Membre Rationnel
Messages: 775
Enregistré le: 27 Juin 2006, 21:40

par maurice » 21 Avr 2012, 16:41

Volupty a écrit:Bonjour a tous,
J'ai 15 ans et je suis actuellement en seconde générale, et j'ai un problème avec les maths qui s'est creusé ces deux dernières années (tout en précisant que je n'avais pas de problèmes avec les maths avant cela, et que je suis plutôt intuitif, étant EPI ...)

J'ai vécus des évènements troublants dans ma vie depuis plusieurs années, et en gros j'ai changé de vie du jour au lendemain en 4 ème. Dans le collège ou je suis arrivé, je ne foutais plus rien, et durant mes années de 4ème et 3ème je ne foutais plus rien en cours . Je suis actuellement en seconde et je me retrouve au pied du mur en vue de mon orientation. J'ai réussi a reprendre un peu le fil des cours dans les autres matières, mais je n'arrive pas a reprendre le rythme en maths.
J'aimerais savoir qu'est-ce qui vous motive ? J'ai l'impression d'etre dans une sorte de cercle vicieux, je suis actuellement en dépression et je suis très anxieux quand à ma vie future. Je négative et je pense donc que je vais la rater, ainsi je ne suis pas motivé pour travailler. Comment vous motivez vous quand vous êtes chez vous pour bosser ? Quelles sont vos méthodes de travail ( en maths et dans l'ensemble des matières ) ?
Je souhaite vraiment entrer dans une optique de travail, mais je n'arrive pas a avoir le gout des cours. A cause de ca je me suis fermé les portes pour la première S (enfin sauf augmentation brutale en maths...) alors que mon prof d'SVT avec qui j'ai une excellente moyenne (quand ca m’intéresse, no problème) voulait que j'aille en S . J'aurais aimé, çà m'aurait ouvert les portes de la recherche ! Bref, a côté de ça j'entends toutes les critiques comme quoi "L c'est nul tu peux rien faire comme métier" donc je souhaite me rabattre vers un bac ES ... Voila si vous pouviez me donner vos méthodes, vos motivations, le goût du travail, l'envie !

Merci a tous


A mon avis, il n'y a que toi qui puisse répondre à la question que tu te poses. Il faudrait que tu saches pourquoi tu as subitement décidé de changer de vie quand tu étais en 4ème. Tu ne le dis pas. Mais je me dis, moi, que c'est peut-être une affaire de famille. Je peux me tromper. Mais c'est peut-être là que se trouve le noeud du problème. Réfléchis à ce qu'il y avait avant, et après. Tu dis que tu es en dépression. Mais cela ne me paraît pas si grave que cela. Bien sûr ce n'est pas drôle. Beaucoup d'élèves sont dans cette situation, mais ils ne le disent pas. Et surtout, ce n'est pas définitif. Les gens en place, comme moi, ont souvent aussi passé par des périodes de dépression étant jeunes. Je suis enclin à croire qu'ils sont prêts à te donner un coup de main. Personne ne t'en voudra jamais d'avoir passé par là. Essaie de trouver ce qui te plaît. Et dire qu'il y a des gens qui sont assez stupides pour dire que "L c'est nul, tu ne peux rien faire comme métier". Est-ce que tu ne pourrais pas demander de faire un stage de quelques jours dans l'entreprise voisine ? N'importe laquelle ! Et si cela ne te plaît pas, demande à une autre...

pinocchio
Membre Naturel
Messages: 89
Enregistré le: 13 Nov 2011, 00:30

par pinocchio » 21 Avr 2012, 18:34

maurice a écrit:Et dire qu'il y a des gens qui sont assez stupides pour dire que "L c'est nul, tu ne peux rien faire comme métier".
Je suis bien sûr d'accord que c'est stupide.
Mais bon, c'est sûr aussi que c'est dommage d'aller en littéraire en traînant des pieds : moi j'étais un peu dans le même cas, la biologie était ma matière préférée, mais j'étais nulle en maths. Je suis donc allée en littéraire contre mon gré, avec pas mal d'autres élèves qui n'avaient pas plus choisi que moi cette orientation, et ça ne peut pas produire des miracles.

Cela dit, si tu peux choisir entre ES et L, choisis selon tes goûts. Ne choisis pas ES à cause de la mauvaise réputation de L, par exemple.

Volupty a écrit:je suis plutôt intuitif, étant EPI ...
tu entends quoi par "EPI" ? :hein:

EV1S
Membre Naturel
Messages: 33
Enregistré le: 13 Avr 2012, 21:17

par EV1S » 21 Avr 2012, 19:07

Bienvenue...

pinocchio a écrit:tu entends quoi par "EPI" ? :hein:

Enfant intellectuellement précoce, une connerie dans c'goût la.

pinocchio
Membre Naturel
Messages: 89
Enregistré le: 13 Nov 2011, 00:30

par pinocchio » 21 Avr 2012, 21:36

Ah oui, c'est probablement ça.
J'ai cherché le sigle avec Google, mais il n'apparaissait pas dans les premières pages.

D'ailleurs EV1S, je vois sur ta présentation que tu es déjà en terminale à 15 ans ?
C'est bourré d'enfants surdoués par ici :lol2:

EV1S
Membre Naturel
Messages: 33
Enregistré le: 13 Avr 2012, 21:17

par EV1S » 22 Avr 2012, 14:52

pinocchio a écrit:Ah oui, c'est probablement ça.
J'ai cherché le sigle avec Google, mais il n'apparaissait pas dans les premières pages.

D'ailleurs EV1S, je vois sur ta présentation que tu es déjà en terminale à 15 ans ?
C'est bourré d'enfants surdoués par ici :lol2:


Bah... je bosse beaucoup ^^'

Le_chat
Membre Rationnel
Messages: 938
Enregistré le: 10 Juin 2009, 14:59

par Le_chat » 22 Avr 2012, 16:08

Tout le monde n'a pas les capacités pour être en terminale à 15 ans. Le travail ne fait pas tout!

EV1S
Membre Naturel
Messages: 33
Enregistré le: 13 Avr 2012, 21:17

par EV1S » 22 Avr 2012, 17:17

Le_chat a écrit:Tout le monde n'a pas les capacités pour être en terminale à 15 ans. Le travail ne fait pas tout!


J'ai surtout bénéficié d'un cadre propice à mon épanouissement, il suffit de lire ma présentation après tout...

Le_chat
Membre Rationnel
Messages: 938
Enregistré le: 10 Juin 2009, 14:59

par Le_chat » 22 Avr 2012, 17:55

Même avec le meilleur cadre du monde, on ne rentre pas en terminale à 15 ans... Le cadre et le travail y sont pour quelque chose c'est sur, mais cela vient avant tout de toi.

EV1S
Membre Naturel
Messages: 33
Enregistré le: 13 Avr 2012, 21:17

par EV1S » 22 Avr 2012, 18:09

Le_chat a écrit:Même avec le meilleur cadre du monde, on ne rentre pas en terminale à 15 ans... Le cadre et le travail y sont pour quelque chose c'est sur, mais cela vient avant tout de toi.


Je ne sais pas vraiment, je ne me suis jamais posé la question à vrai dire.
C'est la première fois que mon âge suscite tant d'interrogations. J'étais sûr qu'il aurait fallu que me vieillisse pour être tranquille. C'est ce que j'ai fait au lycée, seuls mes professeurs sont au courant.

Judoboy
Membre Rationnel
Messages: 654
Enregistré le: 24 Fév 2012, 16:36

par Judoboy » 22 Avr 2012, 18:21

Je pense pas qu'il faille y accorder autant d'importance, je vois pas trop ce que ça change fondamentalement que t'aies 15 ou 17 ans quand tu rentres en terminale.

EV1S
Membre Naturel
Messages: 33
Enregistré le: 13 Avr 2012, 21:17

par EV1S » 22 Avr 2012, 18:26

Judoboy a écrit:Je pense pas qu'il faille y accorder autant d'importance, je vois pas trop ce que ça change fondamentalement que t'aies 15 ou 17 ans quand tu rentres en terminale.


Bah tu vois bien que si.
M@thIsTheBest, pour commencer et son post partie Détente hein... puis Le_chat maintenant.
Aurais-je provoqué ce genre de réaction si je m'étais donné 17 ans, je ne crois pas.
Je ne supporte pas ça, donc ça me fait réagir, simplement.

Judoboy
Membre Rationnel
Messages: 654
Enregistré le: 24 Fév 2012, 16:36

par Judoboy » 22 Avr 2012, 18:36

EV1S a écrit:Bah tu vois bien que si.
M@thIsTheBest, pour commencer et son post partie Détente hein... puis le_chat maintenant.
Aurais-je provoqué ce genre de réaction si je m'étais donné 17 ans, je ne crois pas.
Je ne supporte pas ça, donc ça me fait réagir, simplement.

Je ne pense pas que quiconque ici ait un problème avec ton âge. Je pense même que la plupart des membres se foutent pas mal que t'aies 15,17 ou 41 ans. Par exemple moi ça m'est complètement égal. Pas la peine de sur-réagir parce que 2 mecs ont simplement remarqué que c'était pas l'âge standard pour être en terminale.

Je ne vois même pas quel "genre de réaction" tu ne supportes pas, j'ai absolument rien vu d'agressif.

Le_chat
Membre Rationnel
Messages: 938
Enregistré le: 10 Juin 2009, 14:59

par Le_chat » 22 Avr 2012, 18:40

EV1S a écrit:Bah tu vois bien que si.
M@thIsTheBest, pour commencer et son post partie Détente hein... puis Le_chat maintenant.
Aurais-je provoqué ce genre de réaction si je m'étais donné 17 ans, je ne crois pas.
Je ne supporte pas ça, donc ça me fait réagir, simplement.

Non je n'ai rien contre toi hein, ne le prend pas mal. Moi même je suis rentré en terminale à 14 ans, le truc que je n’apprécie pas c'est le déni de précocité, c'est quelque chose qui existe bel et bien...

EV1S
Membre Naturel
Messages: 33
Enregistré le: 13 Avr 2012, 21:17

par EV1S » 22 Avr 2012, 18:44

Le_chat a écrit:Non je n'ai rien contre toi hein, ne le prend pas mal. Moi même je suis rentré en terminale à 14 ans, le truc que je n’apprécie pas c'est le déni de précocité, c'est quelque chose qui existe bel et bien...


Je le sais bien Le_chat, ne t'en fais pas. C'est juste que je ne me résume sûrement pas qu'à ça.

pinocchio
Membre Naturel
Messages: 89
Enregistré le: 13 Nov 2011, 00:30

par pinocchio » 22 Avr 2012, 18:48

EV1S a écrit:J'ai surtout bénéficié d'un cadre propice à mon épanouissement
Tu as parfaitement raison d'insister sur ce point.

Quand j'allais encore à l'école, j'avais de grosses facilités dans les matières littéraires, à cause d'un milieu favorable, justement (maison pleine de bouquins, parents qui lisent les mêmes journaux que les profs).

J'étais très frappée quand on nous rendait nos devoirs, j'avais des copines qui s'intéressaient plus que moi au français et à l'histoire, et j'avais quand même de meilleures notes qu'elles, ce qui me semblait carrément écoeurant.

Après, c'est sûr qu'en maths et en sciences, il ne suffit généralement pas d'avoir des facilités, il faut aussi travailler un minimum (quoique tout le monde ait entendu parler d'exceptions à la règle).

Et puis, on se rend bien compte que le milieu ne fait pas tout, il peut y avoir de grosses différences de réussite scolaire entre les enfants d'une même famille : il faut aimer l'école un minimum, quand même.

Ce qui est embêtant, c'est qu'on s'est mis à parler de la présentation d'EV1S dans la présentation de Volupty : c'est hors-sujet, mais c'est cette histoire d'EPI qui m'a menée à faire dévier le sujet.

D'ailleurs je ne sais pas où est passé Volupty, peut-être va-t-il retrouver le chemin du forum.
Si tu reviens, je m'excuse d'être en partie responsable du détournement de ta discussion et j'espère que ta situation va s'améliorer, ce n'est pas facile de conseiller quelqu'un sur la motivation à aller en cours...
Comme dit Maurice, peut-être qu'il faudrait voir autre chose, faire un stage pour arriver à se trouver un objectif motivant...

EV1S
Membre Naturel
Messages: 33
Enregistré le: 13 Avr 2012, 21:17

par EV1S » 22 Avr 2012, 18:51

pinocchio a écrit:Tu as parfaitement raison d'insister sur ce point.

Quand j'allais encore à l'école, j'avais de grosses facilités dans les matières littéraires, à cause d'un milieu favorable, justement (maison pleine de bouquins, parents qui lisent les mêmes journaux que les profs).

J'étais très frappée quand on nous rendait nos devoirs, j'avais des copines qui s'intéressaient plus que moi au français et à l'histoire, et j'avais quand même de meilleures notes qu'elles, ce qui me semblait carrément écoeurant.

Après, c'est sûr qu'en maths et en sciences, il ne suffit généralement pas d'avoir des facilités, il faut aussi travailler un minimum (quoique tout le monde ait entendu parler d'exceptions à la règle).

Et puis, on se rend bien compte que le milieu ne fait pas tout, il peut y avoir de grosses différences de réussite scolaire entre les enfants d'une même famille : il faut aimer l'école un minimum, quand même.

Ce qui est embêtant, c'est qu'on s'est mis à parler de la présentation d'EV1S dans la présentation de Volupty : c'est hors-sujet, mais c'est cette histoire d'EPI qui m'a menée à faire dévier le sujet.

D'ailleurs je ne sais pas où est passé Volupty, peut-être va-t-il retrouver le chemin du forum.
Si tu reviens, je m'excuse d'être en partie responsable du détournement de ta discussion et j'espère que ta situation va s'améliorer, ce n'est pas facile de conseiller quelqu'un sur la motivation à aller en cours...
Comme dit Maurice, peut-être qu'il faudrait voir autre chose, faire un stage pour arriver à se trouver un objectif motivant...


Bonne idée de recentrer la discussion pinocchio.
Pour tout autre message, veuillez le poster dans ma présentation. Encore désolé Volupty.

Elerinna
Membre Rationnel
Messages: 559
Enregistré le: 27 Fév 2012, 20:59

L'aventure inventive hors des sentiers battus

par Elerinna » 23 Avr 2012, 01:54

Volupty, cultive donc au plus vite un engouement pour un domaine extra-scolaire en plus d'une matière inexploitée à hautes potentialités qui fera rebondir ! C'est en s'abonnant à une revue d'électronique alors qu'il était, adolescent en échec scolaire, que Bruno Maisonnier s'est restructuré puis a connu une carrière propulsive marquée par un tournant majeur: la création d'Aldebaran Robotics , 1ère entreprise De France de robotique. Etre un mauvais élève de 12 à 16 ans et se retrouver ensuite 1er de classe et ingénieur (X, Télécom, MBA) est une éventualité loin d'être exclue pour un élève avide, laissant ses aptitudes émerger.

 

Retourner vers ✌ Présentez-vous

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite