Intensite et Tension electrique...

De la mécanique au nucléaire, nos physiciens sont à l'écoute
Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 13:00

par Dominique Lefebvre » 22 Mar 2009, 18:33

Qmath a écrit:Ah je commence a comprendre d'ou viens la 3eme loi de Newton...

Je ne vois pas vraiment le rapport : la troisième loi exprime le principe d'action et de réaction.... Quel est ton raisonnement?

C'est vrai par ce que si le champs n'etait pas infini mais dependant de la masse cette loi n'etait plus puiqu'on pourrait trouver 2 masse tel que la premiere soit dans le champs de 2eme sans que celle ci soit dans le champs de la 1ere

Le champ gravitationnel dépend bien sur de la masse qui le génère, plus précisement l'intensité du champ.


Je dirais une 3eme force qui attirerait m1 :une 3eme masse qui soit proche de m1

Je vais poser ma question autrement. Considérons une masse quelconque dans le champ gravitationnel de la Terre. Imaginons qu'elle soit posée sur le sol. Imaginons maintenant que tu la soulèves. Physiquement, qu'as-tu produit pour soulever cette masse.



pourrais -tu confirmer ce que j'ai dit

Le principe est juste mais l'expression pas vraiment... Tu écris "Dans un champs electrique si les 2 charges sont de signe contraire ".
En fait, il faut considérer une charge qui génère un champ électrique. Evidemment, le signe de l'intensité du champ sera celui de la charge. Dans ce champ, tu places une charge (on dit charge d'épreuve) de même signe ou de signe contraire. Dans le premier cas, la force d'interaction entre le champ et la charge d'épreuve sera répulsive et dans le second attractive.



Anonyme

par Anonyme » 22 Mar 2009, 18:51

Je ne vois pas vraiment le rapport : la troisième loi exprime le principe d'action et de réaction.... Quel est ton raisonnement?


Soit une masse m1 et une autre m2
Si les champs n'avait pas un "diametre" infini il se peut que m2 se trouve dans le champs de m1 sans que m1 se trouve dans le champs de m2 ... dans ce cas la s'il existe je suppose que m1 attirerait m2 sans que m2 n'attire m1 ...
mais comme ce cas n'existe pas on aura toujours que m1 et m2 s'attirent reciproquement avec la meme intesite
Ce qui sauf erreur de ma part est proche de la 3eme loi de Newton

Peut tu m'expliquer comment l'intensite du champs depend de la valeur de la masse qui le genere ?
et puis en disant ' l'intensite du champs ' tu veut parler de l'intensite de la force qu'exerce la masse sur une autre dans le champs quelle genere ?

Je vais poser ma question autrement. Considérons une masse quelconque dans le champ gravitationnel de la Terre. Imaginons qu'elle soit posée sur le sol. Imaginons maintenant que tu la soulèves. Physiquement, qu'as-tu produit pour soulever cette masse.

Une action mecanique , une force directement appliquer a la masse

Une autre question :
Soit m1, m2 deux masse .m2 est dans le champs de m1 .Si l'on considere que toute les forces exterieur (toute les forces a l'exeption des forces reciproque entre m1 et m2) n'existe pas . m1 et m2 sont alors en mouvement il vont s'approcher l'un de l'autre jusqu'a se heurter .. Est ce toujours le cas dans les memes condition quelque soit la valeur de m1 et de m2 ?

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 13:00

par Dominique Lefebvre » 22 Mar 2009, 19:34

Qmath a écrit:Soit une masse m1 et une autre m2
Si les champs n'avait pas un "diametre" infini il se peut que m2 se trouve dans le champs de m1 sans que m1 se trouve dans le champs de m2 ... dans ce cas la s'il existe je suppose que m1 attirerait m2 sans que m2 n'attire m1 ...
mais comme ce cas n'existe pas on aura toujours que m1 et m2 s'attirent reciproquement avec la meme intesite
Ce qui sauf erreur de ma part est proche de la 3eme loi de Newton

On parle de portée d'une force. L'interaction gravitationnelle a une portée infinie.
Tu ne dois pas confondre la force et le champ.
La troisième loi de Newton dit, dans l'énoncé même de Newton : "L'action est toujours égale et opposée à la réaction; c'est à dire , que les actions de deux corps l'un sur l'autre sont toujours égales, et dans des directions contraires". ce qui n'est pas tout à fait ce que tu dis...

En passant, si la physique t'intéresse, tu peux apprendre les lois de Newton dans le texte (mais traduit en français) dans le livre "Principia" d'Isaac Newton, traduit par le marquise du Châtelet et republié par Dunod. Rien ne vaut d'apprendre la physique dans les livres de ceux qui l'ont construite!


Peut tu m'expliquer comment l'intensite du champs depend de la valeur de la masse qui le genere ?
et puis en disant ' l'intensite du champs ' tu veut parler de l'intensite de la force qu'exerce la masse sur une autre dans le champs quelle genere ?

Tu abordes là un sujet compliqué. Classiquement, au lycée et en prépa, on se contente de calculer l'intensité du champ de gravitation.
On va essayer de faire ce calcul. Soit M la masse d'un corps. Je veux calculer l'intensité g du champ de gravitation créé par M à la distance r.
Pour exprimer g, on utilise une masse d'épreuve m. Je sais que la "force" d'interaction F entre les deux masses s'écrit F = G*M*m/r² . Je crois que tu as vu ça en cours de seconde. Peu importe la valeur de G.
Par définition, g = F/m et donc F = g*m . Si j'identifie les deux expressions de F, j'ai g*m = G*M*m/r² soit en simplifiant g = G*M/r²

Tu noteras que l'intensité g du champ n'est pas égale à l'intensité (au module) de la force F. Elle dépend uniquement de la masse qui génère le champ et de la distance....

Le même raisonnement peut se faire sur le champ électrique.


Une action mecanique , une force directement appliquer a la masse

Une force suffisante pour le soulever et exercée suffisamment longtemps. En fait, on parle ici de travail, mais je crois que cette notion n'est pas abordée en seconde.... Il va falloir que tu fasses une recherche perso...

Anonyme

par Anonyme » 22 Mar 2009, 20:12

En passant, si la physique t'intéresse, tu peux apprendre les lois de Newton dans le texte (mais traduit en français) dans le livre "Principia" d'Isaac Newton, traduit par le marquise du Châtelet et republié par Dunod. Rien ne vaut d'apprendre la physique dans les livres de ceux qui l'ont construite!

Oui la physique m'interesse ainsi que les maths
Je vais voir le livre .. est ce que les notions de champs , ce que tu viens de m'expliquer sont-il aborder ? Est ce qu'un eleve de 2nd peut-il comprendre le contenu ?
Sinon me conseillerais-tu d'autre livre ? parce que je trouve qu'au lycee , en 2nd au moins on rentre pas dans les details qui rendent la physique interessante je trouve que ce que l'on fait est tres vague

Tu abordes là un sujet compliqué. Classiquement, au lycée et en prépa, on se contente de calculer l'intensité du champ de gravitation. On va essayer de faire ce calcul. Soit M la masse d'un corps. Je veux calculer l'intensité g du champ de gravitation créé par M à la distance r. Pour exprimer g, on utilise une masse d'épreuve m. Je sais que la "force" d'interaction F entre les deux masses s'écrit F = G*M*m/r² . Je crois que tu as vu ça en cours de seconde. Peu importe la valeur de G. Par définition, g = F/m et donc F = g*m . Si j'identifie les deux expressions de F, j'ai g*m = G*M*m/r² soit en simplifiant g = G*M/r²

En effet j'y comprend rien , en plus j'ai rien vu de ca en 2nd jusqu'a ce jour au moins... J'ai toujours pas compris ce que signifie intensité du champ

Sinon toutes ces formules que tu viens de m'ecrire sont-elle des formule que l'on peut demonter uniquement par experience ? parce qu'il me semble qu'en mecanique la plus part des formule sont demonter uniquement experiementalement

je pense que tu as oublia cela
Une autre question : Soit m1, m2 deux masse .m2 est dans le champs de m1 .Si l'on considere que toute les forces exterieur (toute les forces a l'exeption des forces reciproque entre m1 et m2) n'existe pas . m1 et m2 sont alors en mouvement il vont s'approcher l'un de l'autre jusqu'a se heurter .. Est ce toujours le cas dans les memes condition quelque soit la valeur de m1 et de m2 ?


Moi qui pensais que ma question sur la tension etait simple et ne demande que des notions elementaire pour etre assimiler je suis extrement surpris(dans le sens positif bien sur)

Dominique Lefebvre
Membre Légendaire
Messages: 8007
Enregistré le: 03 Déc 2005, 13:00

par Dominique Lefebvre » 23 Mar 2009, 09:40

Qmath a écrit:S'il est clair j'ai aucun probleme

Il est clair, mais c'est un livre historique...

C'est vrai je me suis mal exprime j'ai juste pas compris que represente G dans la formule , je pense que c'est une constante et j'ai pas compris que represente l'intensité du champ ...

G est la constante de gravitation. Sa valeur importe peu pour la compréhension du principe. Encore une fois, si tu suis le programme de physique de seconde française, cette constante est introduite dans la partie Mécanique du cours.

Je t'ai donné la définition acceptée en seconde de l'intensité du champ de gravitation, que l'on désigne classiquement par g (attention g minsucule, G majuscule désigne la constante de gravitation).
Donc, par définition, g = F/m . Pour la définir, on imagine une masse m d'épreuve que l'on plonge dans le champ de gravitation don on veut mesurer l'intensité. Cette intensité g est définie par le rapport de la force que le champ exerce sur la masses d'épreuve m par la masse m. C'est une définition....


pourtant qu'an j'ai demande a mon prof de physique une demonstration pour trouver l'equation horaire d'un mouvement uniformement accelere il m'a repondu qu'on peut seulement demonter cela par experience

C'est sans doute un abus de langage de sa part, car le principe de construction d'une loi physique n'est pas au programme! C'est dommage mais c'est comme ça. Si tu veux, on peut en parler, mais il faudrait ouvrir une discussion particulière et sans doute pas ici...

c'est ce que je pensais et j'ajouterais que si les 2 masse ne sont pas identique les vitesse de leur deplacement ne le sont pas

Ah non!!! Dans un champ de gravitation d'intensité donnée (celui de la Terre, par exemple), l'accélération communiquée par ce champ à une masse quelconque est toujours la même... Evidemment, dans un champ de gravitation d'intensité différente (celui du Soleil, apr exemple), l'accélération sera différente.
Ainsi, une masse de 1 kg "tombera" plus vite sur le Soleil que sur Terre. Mais, sur Terre, une masse de 1 kg tombera aussi vite qu'une masse de 10 kg.
En fait, lorsque tu établis l'équation du mouvement de chute dans un champ de gravitation, tu t'aperçois que la masse de l'objet qui chute n'apparait pas....

Anonyme

par Anonyme » 29 Avr 2009, 18:26

Bonjours

J'ai préféré mettre le sujet en standby parce que je remarquais que le sujet n'avançais par faute de connaissance maintenant que j'ai appris qu'est c'est un champ de force , les forces d'interaction a distance (force gravitationnelle et électromagnétique) ainsi que leur formules je pense que le sujet peut avancer plus rapidement..

Alors pour commencer qu'est qu'un potentiel ?

J'espère que vous voulez encore m'aider .... mais je juger cette pause nécessaire , le temps que j'acquiers les notion de base pour pouvoir avancer

Anonyme

par Anonyme » 30 Avr 2009, 15:41

up :mur:

je sais que c'est pas evident mais essayez quand meme ...

 

Retourner vers ⚛ Physique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite