Question pour fiche révision

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
guigui51250
Membre Complexe
Messages: 2727
Enregistré le: 30 Déc 2007, 13:00

Question pour fiche révision

par guigui51250 » 17 Jan 2009, 13:51

Salut, je profite d'un week-end tranquille pour préparer quelques fiches de révisions en vue du bac blanc... Pour la philosophie c'est pas très dur de faire une fiche, on a fait un controle de cours et le prof a dit que c'est tout ce qu'il faut connaitre. Cependant, il y a quelques petites imperfections dans mon controle... Je vous montre les questions et mes réponses et dites moi si c'est un peu près bon svp :

Qu'est-ce qu'une question ontologique ? C'est une question qui porte sur la connaissance de soi (le prof m'a mis en remarque que j'avais oublié de parlé de la nature humaine)
"Connais-toi toi-même" est-elle ontologique? Oui car elle met en jeu la connaissance de soi d'un point de vue humain.

Les obstables à la connaissance de soi :
-obligations sociales qui entrainent modification de la personnalité
-refoulement des traumatismes qui entraine l'oubli d'une partie de notre vécu
-conscience de soi et de ses faiblesses qui entraine une valorisation de soi donc une perte d'un véritable connaissance de soi.

C'est bon tout ça?

Merci d'avance

Guillaume



farator
Membre Irrationnel
Messages: 1319
Enregistré le: 16 Déc 2006, 16:03

par farator » 17 Jan 2009, 17:46

Hmm
Pour moi, l'ontologie, c'est l'étude philosophique de ce qui existe.
Je viens de regarder dans le dictionnaire, qui mentionne une deuxième définition : "Etude de l'être en tant qu'être, de l'être en soi". Définition qui va un peu plus loin, qui inclut une connaissance de l'être, et qui ne s'intéresse plus exclusivement à son existence.
En prenant cette définition "Connais-toi toi-même?" est bien une question ontologique ;)

Pour les obstacles à la connaissance de soi, tout ça c'est bon, mais personnellement je rajouterais :
- le déterminisme social, familial, économique (pas tout à fait pareil que les "obligations" sociales).
- les limites de la connaissance scientifique objective de son corps (notamment de sa conscience).
- tu devrais faire apparaître les mots inconscient et refoulement (à la rigueur mécanismes de défense psychologique si tu en as déjà entendu parler).
- la conscience est sélective. Tu n'es pas conscient des sensations de ton pied, de ta main, de tout en même temps, même si tu le voulais.
- la mémoire peut oublier certains temps de son passé. Que faisais-tu le 17 janvier 1994 à 15h40 ?
- le langage est impuissant à décrire exactement les phénomène subjectifs. Donc personne ne peut te dire qui tu es. Même toi tu ne peux pas te le raconter.
- tu peux te connaître et te comprendre en regardant les autres.
- la conscience peut se destructurer, ça s'appelle sémiologiquement une confusion : tu n'es plus capable de t'ouvrir au monde, tu perds tes repères spatio-temporels, tes capacités de jugement et de mémorisation sont endommagées (par exemple sous l'effet de drogues).
Tout ceci en partant du principe que tu te connais grâce à ta conscience. Mais tu peux trouver d'autres arguments soutenant le fait que tu ne te connais pas uniquement en pensant à toi-même :)

guigui51250
Membre Complexe
Messages: 2727
Enregistré le: 30 Déc 2007, 13:00

par guigui51250 » 17 Jan 2009, 20:35

Ok merci mais que veux-tu dire par "déterminisme social"?

farator
Membre Irrationnel
Messages: 1319
Enregistré le: 16 Déc 2006, 16:03

par farator » 17 Jan 2009, 20:58

Le fait que tu suives les coutumes de ton pays, sans y réfléchir (donc pas une "obligation"), qui ne sont pas forcément les mêmes dans d'autres, par exemple. Tu es en quelque sorte "prédestiné".
Cependant, ce n'est pas un obstacle très "fort", car tu peux en prendre pus ou moins conscience. Mais ça influe tout de même sur ta personne.

guigui51250
Membre Complexe
Messages: 2727
Enregistré le: 30 Déc 2007, 13:00

par guigui51250 » 17 Jan 2009, 22:20

euh ça rejoint les interdits sociaux non? du style en France ça le fait pas de faire telle ou telle chose donc on le fait pas mais sans trop savoir pourquoi

farator
Membre Irrationnel
Messages: 1319
Enregistré le: 16 Déc 2006, 16:03

par farator » 17 Jan 2009, 23:49

Hmm ouais si tu veux.
Tu rotes pas à table (encore que :zen: ) en France. C'est comme ça, si t'as été bien élevé, l'idée te vient même pas à l'esprit de savoir pourquoi. C'est en toi, c'est l'éducation.
En revanche, dans certaines cultures, on rote à la fin pour remercier du repas...

 

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite