La loi doit-elle punir ceux dont les actions nous choquent ?

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
Anonyme

La loi doit-elle punir ceux dont les actions nous choquent ?

par Anonyme » 10 Avr 2006, 13:22

Bonjour tous le monde !
Je voudrais un cout de main pour se sujet ! si vous pouvez m'aider sa seré cool
bisou a tous !



jeordie
Membre Naturel
Messages: 86
Enregistré le: 27 Déc 2005, 23:59

par jeordie » 10 Avr 2006, 19:01

ben moi jsuis po un litteraire mais jpense que tu dois dire ce qui choque les gens: par exemple le fait d'être homosexuel, d'ecouter de la musique glaucque, d'être nazi ect..., le fait de faire une action differente peut choqué des gens a tord ou a raison. il faut aussi parler des limites a ne pas depasser, le respect des autres...

bon si je t'es servi a rien desolé ^^

+++ bon courage !

leo55
Membre Naturel
Messages: 33
Enregistré le: 04 Mai 2006, 23:54

par leo55 » 14 Mai 2006, 00:51

Donne des arguments et des exemples précis.
Si c'est une dissertatation de philo tu fais l'introduction en annoçant le thème+ problématque.
Puis si je me souvient tu doi écrire 3 paragraphes une avec des arguments pour le fait de punir, un autre qui dit non et le 3ème avec les deux idées mélangés n'oublis de données des exemples dans tes paragraphes ensuite tu fais une conclusion.
Bonne chance.
:mur:

Mathosi
Membre Naturel
Messages: 60
Enregistré le: 29 Avr 2006, 18:10

par Mathosi » 15 Mai 2006, 16:09

La loi doit-elle punir ceux dont les actions nous choquent ?
Bien sûr que non!!!
La loi doit punir ceux dont les actions sont dangereuses ou préjudiciables, pour les autres, voire parfois pour eux-mêmes (ce qui peut être contesté). C'est tout. Punir ceux dont les actions choquent (moralement) reviendrait à empêcher toute évolution sociale: ceux qui ont milité entre autres pour la liberté sexuelle, le vote des femmes, le droit à l'avortement ont choqué à leur époque : si on les avait punis, nous vivrions encore dans une société archaïque... Mais il faut reconnaître que la frontière entre les deux catégories est parfois floue, dans le domaine moral en particulier.

zorglub
Membre Naturel
Messages: 14
Enregistré le: 16 Mai 2006, 11:45

par zorglub » 16 Mai 2006, 12:15

"La loi doit-elle punir ceux dont les actions nous choquent ?"

Définition de la loi
Conséquences des actes
Définition de la morale
Définition de l'autorité
Problématique: doit-on exclure ce qui sort "du moule" ?

Thèse: la loi définit des règles de comportement et son respect doit aller dans le sens de la préservation du groupe. Aller contre ces loi, c'est s'éloigner du groupe, voire le menacer. L'autorité conférée par la loi permet de préserver l'identité et la sécurité du groupe.

Antithèse: la diversité des comportement est source de richesses. L'interprétation des comportement est dépendant des gens eux-même. Le respect basique des lois s'oppose à l'équilibre du groupe, et engendre des frustrations.

Synthèse: dura lex, sed lex. L'individualité des comportement doit se faire dans le respect des individus et des loi qui régissent le fonctionnement du groupe.


... ma ptite contrib'... qui vaut ce qu'elle vaut :)

bluefog
Messages: 9
Enregistré le: 16 Mai 2006, 18:45

par bluefog » 01 Juin 2006, 12:43

la loi francaise répond aux 10 commandements bibliques :
-tu ne tueras pas ce qui comprend les atteintes physiques aux personnes
-tu ne convoiteras pas le bien d'autrui ce qui comprend le vol.
La loi francaise a laissé tomber les histoires de cul sauf les adultes envers les mineurs.
Elle tend aussi à protéger le faible face aux forts comme les lois sociales: 35 heures , congés payés, lois en faveur des handicapés.
Elles luttent contre les discriminations etc.
A la question: la loi doit- elle punir ceux dont les actions nous choquent ?, on ne peut répondre entièrement par l'affirmative notamment au niveau de la morale sexuelle.
Je dirais que la loi punit les atteintes aux personnes mais ne s'occupe plus de moral au sens religieux du terme.

cesar
Membre Rationnel
Messages: 841
Enregistré le: 05 Juin 2005, 09:12

par cesar » 05 Juin 2006, 11:12

en vous focalisant sur la loi, vous oubliez que la loi n'est pas tout : il y a les usages sociaux implicitement acceptés par tous et qui ne font pas l'objet d'une loi et beaucoup d'entre eux n'en feront jamais l'objet, car c'est materiellement impossible. pietinez l'un d'eux et vous choquerez, mais la loi n'interdit pas de le faire...
Par ailleurs, si l'on interdisait tout ce qui derange , nous serions dans la dictature de la pensée unique, exemple : certaines lois passées sur la reconnaissance ou le refus de certains fait historiques, crimes et autres vont dans ce sens, car l'histoire est (l'evenement est un FAIT) et n'a pas besoin de loi pour être : faire une loi sur l'histoire, c'est empecher par la loi d'avoir une opinion differente sur les evenements....du present....

Mathosi
Membre Naturel
Messages: 60
Enregistré le: 29 Avr 2006, 18:10

par Mathosi » 15 Juin 2006, 00:56

En ce qui concerne les lois sur l'Histoire, il y en a de deux sortes: celles contre les négationnistes (de toutes sortes, pas seulement ceux qui remettent en cause la Shoah),et celles qui portent un jugement sur l'Histoire, comme celle proposée en France sur les effets positifs de la colonisation. Il y a un réel problème concernant les premières. Il est vrai que l'Histoire est un ensemble de faits qui n'ont pas besoin de lois pour l'être, et que faire des lois contre ceux qui nient certains faits historiques peut apparaître comme la volonté d'imposer une pensée unique, formatée, privée d'opinion personnelle. Mais le rôle principal de l'Histoire est de garder la mémoire des évènements pour éviter de retomber dans les erreurs du passé, et oublier ces erreurs amènerait un jour ou l'autre à les commettre de nouveau. C'est pourquoi nier l'Histoire est dangereux. Imaginons que les négationnistes de la Shoah fassent de plus en plus d'adeptes, et que le souvenir du génocide se perde: on sait que l'antisémitisme connaît malheureusement un accroissement inquiétant en Europe et la population juive risquerait d'être de plus en plus rejetée (sans toutefois aller jusqu'aux persécutions ouvertes, peu envisageables à notre époque). Il y a donc d'un côté les dangers du négationnisme, et de l'autre des lois qui semblent limiter la liberté de penser, et peuvent donc paraître illégitimes. Par contre, je pense que les lois portant un jugement sur l'Histoire sont inacceptables : chacun a le droit de donner sa propre interprétation et son propre jugement sur les faits. La loi sur les effets positifs de la colonisation n'a été proposée que pour enlever à la France son complexe dû à la décolonisation désastreuse de l'Indochine et de l'Algérie (si on peut parler de décolonisation concernant l'Algérie, qui était un territoire français).

papoule
Membre Naturel
Messages: 27
Enregistré le: 12 Oct 2005, 13:31

par papoule » 16 Juin 2006, 11:18

Débat encore bien franchouillard !!!
Le présent se passe en cet instant même et je ne peux presque rien sur lui.
Le futur dépend du présent et je ne peux pas grand chose dessus.

Reste le passé, l'Histoire ! Je peux la réécrire à ma guise, condamner qui je veux à ma guise, en général les accusés ne sont pas gênants, morts depuis longtemps qu'ils sont !!!

Allons y ! condamnons les négriers, les esclavagistes, les colonisateurs, allons même jusqu'à Caïn et Abel !!, et faisons payer nos contemporains !!
Cela rapportera toujours des voix dans les urnes !!!

Mes ancêtres ont vendu de l'Africain ? Oui, c'est effroyable et j'espère que cela ne se reproduira plus et faisons en sorte que cela ne se reproduira plus plutôt que de se couvrir la tête de cendre sous le tablier et ..... de laisser faire dans certaines partie du monde.

Et si nous devons porter la tâche de nos ancêtres, les descendants et des rois du Dahomey, et des caravaniers arabes et .... devraient aussi la porter !

Autant il faut garder la mémoire pour se prémunir de tels actes, autant il faut éviter la perfidie du communautarisme et de la réécriture de l'histoire.
Autant condamner un négationiste pour ses propos et ses faits me parait justifié, autant enfermer l'Histoire dans une loi qui fige l'Histoire et interdit de la penser autrement me paraît la porte ouverte au totalitarisme.

Matthieu Perrinel
Membre Naturel
Messages: 49
Enregistré le: 17 Juin 2006, 17:41

par Matthieu Perrinel » 19 Juin 2006, 01:05

" La loi doit-elle punir ceux dont les actions nous choquent ?"

Personellement je pense que la réponse à cette question dépend beaucoup de la conception que l'on se fait des lois:
-Les lois sont basées sur une morale absolue (religion par exemple mais pas forcément). A ce moment là, il ne faut pas punir ceux dont les actions nous choquent mais ceux qui transgresse la morale absolue (encore faut il etre sur de la connaitre).
-Les lois sont un ensemble de règles sur lesquelles la société se met d'accord car ses membres pensent qu'il tire des bénefices assez conséquents pour accepter cette diminution de libertés. Par exemple, il est interdit de tuer parce que l'on préfère le fait d'être pratiquement sur de ne pas être tué à la liberté de tuer. On interdit le port du pantalon pour les femmes parce que cela nous choque, il nous est désagréable de voir des femmes en pantalon, on ne veut pas que sa fille ou sa femme se balade en pantalon...(le nous représente la société du début du 20ème siècle). Donc, à ce moment là, la loi doit punir ceux dont les actions nous choquent. Mais imaginons une société formée de trois clans. Chaque clan a des pratiques totalement différentes des autres et celles des 2 autres clans les choquent. A ce moment là: chaque coutume choquerait les 2/3 de la population et serait donc interdite. On n'aurait donc plus rien le droit de faire (par ex: la tribu A n'a pas le droit de manger les poissons dont elle se nourrit parce que ca choque B et C, B n'a pas le droit de manger de fruit et C n'a pas le droit de manger de mamifères).
Donc, quelle part de la population un comportement doit-il choquer pour être interdit? Ne doit-on pas tout de même accepter certains comportements pour que les autres acceptent les notres?

 

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite