Que faire pendant les derniers 15j avant la prépa

Des questions sur vos études ? Sur les métiers liés aux mathématiques ? Nos vétérans vous répondent !
abcd22
Membre Complexe
Messages: 2426
Enregistré le: 13 Jan 2006, 16:36

par abcd22 » 18 Aoû 2009, 22:50

SimonB a écrit:A relativiser car la notion d'intégrale ne nécessite pas celle de dérivée, alors qu'effectivement celle d'espace vectoriel nécessite des choses que vous ne connaissez pas (les corps et donc les groupes et les anneaux).

On peut parler d'espace vectoriel sans parler de corps (la notion de groupe me semble par contre plus difficile à éviter même si c'est possible : il suffit de mettre les axiomes correspondant à la définition d'un groupe dans la définition d'un espace vectoriel) si on donne la définition des espaces vectoriels sur R ou C au lieu de voir d'un coup la définition générale. Quand vous entendez des gens dire qu'ils voyaient « les groupes » ou « les espaces vectoriels » en seconde, c'était surtout des cas particuliers comme Z (pour les groupes), R, R², R³... pour le début, pas la version générale comme on fait dans le supérieur.



_-Gaara-_
Membre Complexe
Messages: 2813
Enregistré le: 03 Nov 2007, 16:34

par _-Gaara-_ » 21 Aoû 2009, 22:06

lapras a écrit:Apres, perso, je ne fais rien. Je trouve ça inutile de s'avancer sur le programme de MPSI et de perdre 15 précieux jours de vacances.
T'embetes pas avec les EV ! Tu auras le temps de bien comprendre ca en cours !


Je ne suis pas d'accord du tout :--:

Science
Membre Relatif
Messages: 228
Enregistré le: 04 Fév 2008, 20:50

par Science » 21 Aoû 2009, 23:33

_-Gaara-_ a écrit:Je ne suis pas d'accord du tout :--:



C'est bien mais c'est quoi tes arguments? En clair pourquoi n'est-tu pas d'accord?

_-Gaara-_
Membre Complexe
Messages: 2813
Enregistré le: 03 Nov 2007, 16:34

par _-Gaara-_ » 21 Aoû 2009, 23:39

il s'en rendra compte une fois en prépa... le temps manque en prépa et à chaque fois il se dira "oui j'aurais du faire ça avant" quand il verra ces camarades venant de meilleurs lycées ou même de l'étranger ayant déjà fait 110% du programme :) c'est vraiment malsain mais c'est comme ça, c'est la vie
après franchement chacun choisis sa voie et c'est tant mieux

Zweig
Membre Complexe
Messages: 2010
Enregistré le: 02 Mar 2008, 04:52

par Zweig » 21 Aoû 2009, 23:48

Je pense qu'il n'a pas vraiment de soucis à se faire lapras en ce qui concerne les mathématiques ...

_-Gaara-_
Membre Complexe
Messages: 2813
Enregistré le: 03 Nov 2007, 16:34

par _-Gaara-_ » 21 Aoû 2009, 23:54

ce n'est pas pour lapras que j'ai écris ça

Skullkid
Habitué(e)
Messages: 3075
Enregistré le: 08 Aoû 2007, 21:08

par Skullkid » 22 Aoû 2009, 14:02

Je ne veux pas faire passer mon expérience pour une généralité, mais tu es le premier que je vois dire ça. Certes, le rythme en prépa est très soutenu, mais on a quand même suffisamment de temps pour assimiler les notions. Alors, oui, y a des lycées dans lesquels on aborde en terminale le programme de prépa, non ça n'est pas juste.

Mais tenter d'aborder seul des notions complexes est pour moi un des meilleurs moyens de s'emmêler les pinceaux. Ceux qui ont vu une partie ou la totalité du programme au préalable ont sans doute un avantage au début, mais il est vite estompé, car il est bien rare qu'ils aient vraiment compris les concepts dont il est question...

Après ce n'est que mon avis...

SimonB
Membre Irrationnel
Messages: 1180
Enregistré le: 25 Mai 2007, 23:19

par SimonB » 22 Aoû 2009, 14:38

abcd22 a écrit:On peut parler d'espace vectoriel sans parler de corps (la notion de groupe me semble par contre plus difficile à éviter même si c'est possible : il suffit de mettre les axiomes correspondant à la définition d'un groupe dans la définition d'un espace vectoriel) si on donne la définition des espaces vectoriels sur R ou C au lieu de voir d'un coup la définition générale. Quand vous entendez des gens dire qu'ils voyaient « les groupes » ou « les espaces vectoriels » en seconde, c'était surtout des cas particuliers comme Z (pour les groupes), R, R², R³... pour le début, pas la version générale comme on fait dans le supérieur.


Effectivement, on peut pinailler :) Mais je continue à penser qu'il vaut mieux avoir étudié quelques structures avant de se précipiter sur les e.v. (il y a quand même plein de lois !).

Skullkid a écrit:Je ne veux pas faire passer mon expérience pour une généralité, mais tu es le premier que je vois dire ça.


Beaucoup de gens qui sortent de sup pensent ça (et c'était d'ailleurs mon cas). En effet, la sup, c'est assez technique (en maths), on voit assez peu de théorèmes "puissants", et donc des gens qui ont étudié un peu avant peuvent (parfois) s'en sortir mieux. Je pense que cet effet diminue largement en spé et j'invite Gaara à venir nous en parler dans un an, après les résultats de concours :)

lapras
Membre Transcendant
Messages: 3664
Enregistré le: 01 Jan 2007, 14:00

par lapras » 22 Aoû 2009, 15:07

J'ai dit que pendant les 15 derniers jours c'est inutile de faire le programme de prépa.
En effet il est clair que la partie du programme qu'au mieux tu vas assimiler correctement sera négligeable par rapport à ce que tu fera en prépa.
Effectivement l'avance peut aider pour les premieres semaines (je suppose, je ne suis pas encore en prépa), mais apres, comme le dit skullkid, c'est négligeable.
Et puis faut aussi savoir assimiler "en temps réel" : pas toujours connaitre les notions avant le cours !

_-Gaara-_
Membre Complexe
Messages: 2813
Enregistré le: 03 Nov 2007, 16:34

par _-Gaara-_ » 22 Aoû 2009, 23:55

Skullkid a écrit:Je ne veux pas faire passer mon expérience pour une généralité, mais tu es le premier que je vois dire ça. Certes, le rythme en prépa est très soutenu, mais on a quand même suffisamment de temps pour assimiler les notions. Alors, oui, y a des lycées dans lesquels on aborde en terminale le programme de prépa, non ça n'est pas juste.

Mais tenter d'aborder seul des notions complexes est pour moi un des meilleurs moyens de s'emmêler les pinceaux. Ceux qui ont vu une partie ou la totalité du programme au préalable ont sans doute un avantage au début, mais il est vite estompé, car il est bien rare qu'ils aient vraiment compris les concepts dont il est question...

Après ce n'est que mon avis...

Ben entre glandouiller 15 jours avant la prépa ou travailler pour ces concours je pense que le choix devrait être fait, après si les gens sur ce forum ont des facilités ben tant mieux pour eux mais je donne que mon humble avis de type qui ne pige rien :we:
De plus je ne vois pas comment 's'emmêler les pinceaux' tout seul, le pire c'est de ne pas pouvoir comprendre faute de temps et dans ce cas les pinceaux ne servent plus à rien :--:
enfin bref, je trouve que la question de départ est mal posée, certains ont déjà fait le programme de sup en terminale mais ne le disent pas, c'est tout :++: et c'est ce qui mène à des débats tels celui ci
je suis juste pour l'honnêteté x)
(ne me fusillez pas) :briques:

Zweig
Membre Complexe
Messages: 2010
Enregistré le: 02 Mar 2008, 04:52

par Zweig » 23 Aoû 2009, 00:41

Tout le monde n'est pas Bruno Le Floch à connaître le programme de Spé depuis fin du collège ... Y en a peut-être qui ont vu la totalité en Terminale, mais est-ce qu'ils ont tout compris, ont fait tous les exercices "classiques" et des plus difficiles ? Sinon, ça ne sert strictement à rien. Et puis, ce genre de personnes, c'est l'infime minorité. Y en a qui vont comprendre et maîtriser tout d'un coup, triste sélection naturelle ...

skilveg
Membre Relatif
Messages: 462
Enregistré le: 21 Mai 2008, 23:29

par skilveg » 23 Aoû 2009, 01:14

Zweig a écrit:Tout le monde n'est pas Bruno Le Floch
Pas de noms, pas de noms ^^

Plus sérieusement (?) et même si ça ne change pas grand chose, mon avis personnel est que ça ne vaut pas la peine de gâcher les dernières semaines de vacances à voir à la va-vite des concepts qui seront de toutes façons expliqués par la suite. Effectivement, il y a des gens qui ont déjà vu pas mal de choses, tant mieux pour eux, mais se mettre dans une logique de compétition avant même la rentrée est un peu malsain, je trouve...

Par ailleurs et comme cela a déjà été dit, en prépa, on acquiert autant des connaissances que des méthodes de travail, et ce sont plus les capacités de travail qui comptent que les connaissances préalables. Et (et ça aussi a déjà dû être dit) les différences de niveau initial entre les élèves ont tendance à s'effacer complètement vers la fin de la sup.

Bref, arrêtez de stresser (vous aurez toute l'année pour ça si ça vous chante) et profitez de votre temps libre, qui va vite devenir quelque chose de précieux!

_-Gaara-_
Membre Complexe
Messages: 2813
Enregistré le: 03 Nov 2007, 16:34

par _-Gaara-_ » 23 Aoû 2009, 01:18

Je dois vraiment être bizarre (ou pas assez intelligent ?) car je ne suis pas d'accord avec vous deux :/ peut être que j'exagère mais bon qui vivra verra :)
sur ce j'arrête de discutailler, décidément j'aurais mieux fait de ma la f***** au lieu de donner un conseil (basé sur un vécu, au moins :++: )
:salut:

Edward
Membre Relatif
Messages: 150
Enregistré le: 13 Jan 2008, 13:58

par Edward » 23 Aoû 2009, 10:08

Pour ma part je suis d'accord avec Gaara, le nombre de fois durant l'année où je me suis dit : "ça j'aurais pu le faire avant" ... Après je pense pas forcément qu'il faut voir le programme de sup, peut-être un peu histoire de mieux cerner quelques notions, mais revoir certains chapitre (genre oxydo-réduction en physique, que j'oublie d'une année sur l'autre) ne peut être que salutaire.

Djmaxgamer
Membre Relatif
Messages: 337
Enregistré le: 27 Juin 2009, 14:43

par Djmaxgamer » 23 Aoû 2009, 15:17

J'en profite pour poser une petite question ; le programme de philo est à revoir ? Parce que si je ne m'abuse, il y a plus de philo proprement dite non ? Et surtout que l'année dernière, on a pas vu plein de notion avec mon prof de philo (l'État, la religion, la conscience, etc...)

acoustica
Membre Irrationnel
Messages: 1043
Enregistré le: 08 Juil 2008, 12:00

par acoustica » 23 Aoû 2009, 15:42

Djmaxgamer a écrit:J'en profite pour poser une petite question ; le programme de philo est à revoir ? Parce que si je ne m'abuse, il y a plus de philo proprement dite non ? Et surtout que l'année dernière, on a pas vu plein de notion avec mon prof de philo (l'État, la religion, la conscience, etc...)

Salut!
Disons que en terminale, la philo c'est plus pour la culture générale. Le type d'exercice demandé est très différent en prépa: une dissert' se fait sur cette structure:

Intro: phrase d'accroche (facultatif): citation d'un auteur de son choix. Analyse du sujet, problématique, annonce de plan, présentation du corpus

2-3 parties de 3 paragraphes en faisant appel minimum à deux auteurs différents par paragraphe. Ne pas citer d'autres auteurs que les trois au programme. Entre chaque partie, une transition qui récapitule brievement la partie d'avant et amorce la partie d'après.

Conclusion: réponse ferme à la question, éventuellement une petite ouverture, mais attention, ça peut être casse-gueule si c'est mal fait.

Voilà, je répète bêtement ce que notre prof nous a appris durant cette première année de prépa.



Tu vois qu'on s'en sort très bien en ne connaissant QUE les oeuvres au programme. Par contre, il faut très bien les connaître, c'est-à-dire citer des passages de tête, il n'y a pas le droit aux bouquins au concours.


MAIS la culture philosophique sert à l'oral de français au concours.
Et puis de toute façon, c'est quand même pas désagréable de temps en temps de faire un peu de philo pour oublier les montagnes de formules qui envahissent nos vies de misérables taupins. :briques:

Djmaxgamer
Membre Relatif
Messages: 337
Enregistré le: 27 Juin 2009, 14:43

par Djmaxgamer » 23 Aoû 2009, 16:03

Donc pas besoin de revoir les notions d'avant, mais ne pas se l'interdire non plus ^^

Mais donc il n'y a vraiment que les livres à voir, pas de révision de philo spécialement.

Mais qu'entends tu par "la culture philosophique sert à l'oral de français" ?

Edward
Membre Relatif
Messages: 150
Enregistré le: 13 Jan 2008, 13:58

par Edward » 23 Aoû 2009, 16:07

Ca peut t'aider à étayer ton commentaire à l'oral, d'avoir plus de pistes, etc... Tu peux même consacrer une partie de ton développement à un concept développé par tel ou tel philosophe si ça a un rapport avec ton texte.
Pour l'écrit l'intérêt est moindre parce qu'on est censé se servir uniquement des 3 oeuvres au programme...

Skullkid
Habitué(e)
Messages: 3075
Enregistré le: 08 Aoû 2007, 21:08

par Skullkid » 23 Aoû 2009, 19:42

Contrairement à l'écrit, où l'on doit rester exclusivement dans les oeuvres du programme ; à l'oral, le commentaire porte sur un texte inconnu et non relié au thème de l'année. Dans certains concours on va même jusqu'à déconseiller fortement de citer des oeuvres du programme à l'oral, car ça pourrait être pris comme une tentative maladroite de remplissage.

Donc, pour l'oral, être capable de citer des oeuvres ou des auteurs hors programme est très appréciable. Ça montre qu'on attache au moins un peu d'importance à la "culture générale".

Djmaxgamer
Membre Relatif
Messages: 337
Enregistré le: 27 Juin 2009, 14:43

par Djmaxgamer » 23 Aoû 2009, 22:34

Donc il faut quand même lire des oeuvres philosophiques mais pas les notions philosophiques comme on le voit en terminale ? (qu'on ne me dise pas qu'on lit des oeuvres en terminale... 2 chapitres d'une oeuvre, c'est pas vraiment ça :-° )


Mais pas :

La matière est tantôt ce dont une chose est faite (la marbre d’une statue, le bois d’une
charpente), tantôt la réalité physique extérieure.
Elle se distingue du vivant par son inertie : la matière est inanimée, elle n’est pas capable
de se mettre en mouvement d’elle-même, de manière libre et spontanée ; elle est entièrement
soumise aux lois physiques. La vie n’est pas une propriété de la matière.
Mais elle se distingue aussi de l’esprit par le fait qu’on peut la voir, la toucher et qu’elle
est partie liée avec le corps : l’objet matériel se donne à nous dans l’expérience perceptive, il
est ce que l’on voit, ce que l’on peut toucher, manipuler, ce qui résiste et fait obstacle.
La matière se définit par opposition à l’immatériel. Descartes (XVIIe s.) oppose la
matière, substance homogène soumise aux lois de la mécanique, à l’esprit et à la pensée dont
la nature et l’activité sont irréductibles aux lois de la matière : les représentations, les
perceptions, la volonté ne sont pas d’essence matérielle ; les corps, lui, se réduit à une
machine.


Et cetera...

Et sur ce point, viens la question : quelles oeuvres ou auteurs ?

 

Retourner vers ➳ Orientation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite