(n-1)ln(1-x)+n*x=0

Réponses à toutes vos questions après le Bac (Fac, Prépa, etc.)
zobobo
Membre Naturel
Messages: 72
Enregistré le: 04 Nov 2007, 23:03

(n-1)ln(1-x)+n*x=0

par zobobo » 20 Juin 2008, 18:46

Bonjour

j'ai montré l'équation (n-1)ln(1-x)+n*x=0 admet une unique solution x_n ds ]0;1[, que x_n tend vers 0 si n tend vers l'infini.
Je dois trouver à présent un équivalent de x_n, ms j'y arrive pas :mur:

Merci de votre aide



Avatar de l’utilisateur
mathelot
Habitué(e)
Messages: 12383
Enregistré le: 08 Juin 2006, 09:55

par mathelot » 20 Juin 2008, 19:08

bjr,

on peut remplacer x par car elle est solution.

est aussi un o(1).

Il suffit de faire un DL de ,
avec


PS: "petit o, grand O"=notation de Landau.

(se lit petit oh, petit eau)

zobobo
Membre Naturel
Messages: 72
Enregistré le: 04 Nov 2007, 23:03

par zobobo » 20 Juin 2008, 20:02

tu peux détailler stp, je vois pas :help:

Avatar de l’utilisateur
mathelot
Habitué(e)
Messages: 12383
Enregistré le: 08 Juin 2006, 09:55

par mathelot » 20 Juin 2008, 20:07

qu'est-ce que tu ne vois pas ? est petit, on fait un DL.

zobobo
Membre Naturel
Messages: 72
Enregistré le: 04 Nov 2007, 23:03

par zobobo » 20 Juin 2008, 22:35

avec ln(1-x_n) = -x_n+o(x_n), on obtient (1-n)(x_n+o(x_n)) + n*x_n=0
ensuite ??

Avatar de l’utilisateur
mathelot
Habitué(e)
Messages: 12383
Enregistré le: 08 Juin 2006, 09:55

par mathelot » 20 Juin 2008, 23:51

on pousse le DL un peu plus loin. :doh:
on essaye de passer à la limite quand
pour voir ce qui se passe.
on simplifie ce qui est simplifiable.

zobobo
Membre Naturel
Messages: 72
Enregistré le: 04 Nov 2007, 23:03

par zobobo » 21 Juin 2008, 00:30

à l'ordre 2 je vois pas nan plus :triste:
tu peux m'ecrire ta solution stp

JJa
Membre Relatif
Messages: 254
Enregistré le: 06 Mar 2008, 17:52

par JJa » 21 Juin 2008, 10:48

Bonjour zobobo,

pourquoi n'écris-tu pas purement et simplement le développement d'ordre 2:
x = a(1/n) + b(1/n²) +...
ou, plus clairement que les trois petits points :
x = a(1/n) + b(1/n²) + O(1/n^3)
et ensuite tu développes en série en remplacant x par l'expression précédente dans :
(1-(1/n))ln(1-x)+x=0
Pour simplifier les écritures, posons :
h=1/n
avec h tendant vers 0.
(1-h)ln(1-x)+x=0
Développement de x au second ordre : x=ah+bh²+O(h^3)
(1-h)(-x-(x²/2)+O(x^3))+x=0
(1-h)(-ah-bh²-((ah)²/2))+ah+bh²=O(h^3)
(-ah-bh²-((ah)²/2))+ah²+ah+bh²=O(h^3)
-((ah)²/2))+ah²=O(h^3)
ah²((-a/2)+1)=O(h^3)
(-a/2)+1=O(h)
donc a=2
Conclusion : x est équivalent à 2h = 2/n
Si les O(h^3) te dérangent, à la place tu n'as qu'à rester avec les trois petits points.
La même méthode, avec un développement en série de plus grand ordre, donnerait le développement asymptotique :
x = (2/n) - (2/3)(1/n²) - (2/9)(1/n^3) - (14/135)(1/n^4) + ...

Avatar de l’utilisateur
mathelot
Habitué(e)
Messages: 12383
Enregistré le: 08 Juin 2006, 09:55

par mathelot » 21 Juin 2008, 12:46

JJa a écrit:pourquoi n'écris-tu pas purement et simplement le développement d'ordre 2:
x = a(1/n) + b(1/n²) +...


on n'est pas sûr qu'un tel développement existe. C'est ce qu'il faut démontrer , en fait.
par ex: tend vers zéro quand n tend vers l'infini mais n'admet pas un DL selon l'échelle ,

JJa
Membre Relatif
Messages: 254
Enregistré le: 06 Mar 2008, 17:52

par JJa » 21 Juin 2008, 13:47

Donner une indication pour trouver le résultat n'est pas donner la réponse toute cuite en bonne et due forme.
Il faut bien laisser une certaine initiative pour la présentation de la preuve : cela dépend alors du niveau d'enseignement où le problème est posé.
Sans aller chercher des complications, il pourra toujours commencer en écrivant : "Supposons qu'un développement en série entière de (1/n) existe..."
Ensuite, si le développement est trouvé et prouvé sans apparition de contradiction, ce qui est le cas, que veut-on de plus ?

zobobo
Membre Naturel
Messages: 72
Enregistré le: 04 Nov 2007, 23:03

par zobobo » 21 Juin 2008, 14:06

Niveau prépa oral de concours.
Mathelot, tu es sur de ta méthode ?
Si oui, tu peux détailler stp :hein:
merci

Black Jack
Habitué(e)
Messages: 4991
Enregistré le: 31 Juil 2008, 11:17

Re: (n-1)ln(1-x)+n*x=0

par Black Jack » 26 Jan 2020, 11:52

Salut,

ln(1-x) = -x - x²/2 - x³/3 - ... - x^k/k - ... (vrai sur ]-1 ; 1[ et donc a fortiori sur ]0 ; 1[)

(n-1).ln(1-x) + n.x = (n-1).( -x - x²/2 - x³/3 - ... x^k/k - ...) + nx

(n-1).ln(1-x) + n.x = x - (n-1).(x²/2 + x³/3 + ... x^k/k + ...)

(n-1).ln(1-x) + n.x = x - (n-1).(x²/2 + O(x³))

x - (n-1).(x²/2 + O(x³)) = 0

(n-1).x²/2 - x 0
(n-1).x/2 - 1 0
x 2/(n-1)

Si on veut un poil plus de précision, on prend un terme de plus dans le développement :

x - (n-1).(x²/2 + x³/3) 0
(n-1).(x²/2 + x³/3) x
(n-1).(x/2 + x²/3) 1
2x² + 3x - 6/(n-1) 0

x [-3 + V(9 + 48/(n-1))]/4
x [-3 + V((9(n-1) + 48)/(n-1))]/4
x [-3 + V((9n+39)/(n-1))]/4 ... c'est tout de suite moins sympathique à manipuler.

Toutes sottises incluses.

8-)

Retourner vers ✯✎ Supérieur

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite