Baisse du QI

Des questions sur vos études ? Sur les métiers liés aux mathématiques ? Nos vétérans vous répondent !
Avatar de l’utilisateur
syrac
Membre Relatif
Messages: 433
Enregistré le: 27 Mai 2014, 13:52

Re: baisse du QI

par syrac » 25 Nov 2016, 01:41

lulu math discovering a écrit:quand certains voire l'intégralité des membres d'un fil de discussion estiment que les jeunes sont des abrutis, eh bien du haut de mes 18 ans, je me sens insulté !

Je me vois contraint de renoncer à 20 secondes de sommeil pour te répondre.

Pourrais-tu citer le passage où il est dit que les jeunes sont des abrutis ?
"Il existe des systèmes de croyance qui prétendent décrire la réalité mais qui sont issus du niveau de conscience existant dans cette réalité, ce fait entrainant une auto-limitation." - Dolores Cannon, The Three Waves of Volunteers



Avatar de l’utilisateur
fatal_error
Modérateur
Messages: 5728
Enregistré le: 22 Nov 2007, 13:00

Re: baisse du QI

par fatal_error » 25 Nov 2016, 05:38

@lulu au lieu de te sentir insulté, produis qqch que les autres peuvent pas faire. musique, programme, manualisme...plutot que de clemender de la reconnaissance aur un forum de maths LOL. on est pas la pour faire un conflit intergeneration.

par rapport aux propros de syrac. je suis foncierement pas daccord. je concois les genies. mais ds la majorité des cas, il sagit plus de facteurs environnementaux.
pour analogie, en cherchant ds google: how to work with stupid people (me demander pas comment jen suis arrivé la...) ce qui est principalement enseigné, cest que les gens ont une representation du pb differente de la tienne. leur connaissance, leur analogies sont differentes, meme leur criteres. dc qqch qui te parait stupide ne lest pas forcement pour eux. et reciproque oblige.

cest sur ya des gens qui sont plus lents que dautres. ca ne veut pas dire quils font les "mauvais" choix.

en parlant de QI parce que c le titre de la discussion, jai recemment fait un test ou pendant 40 questions faut trouver des suites logique de lettre. evidemment je lai torché vu que jpasse une partite importante de ma journée a lire des logs et chercher les ptits caracteres pourtant je reste une bille aux echecs a travers les annees. la generalisation a ts les tests est douteuse, mais le pt que je veux soulever cest qu un test ne represente rien par rapport a tout ce que produire qq1. cest juste que si on le sollicite sur un truc ds lequel il est nul...ben il est nul.

alors oui, ptet ya des abrutis en societe par ce quil reflechissent pas ou sont INCULTES. pe lecole peut remedier a ce pb. mais je vois pas trop ce que vient faire le QI mesuré par un tst plus ou moins discutable...

quant aux abrutis de la tv, cest pour bcp un divertissement. il est triste si ca devient le seul pt de repere, mais je ne crois pas les gens stupides. je crois bien plus au mimetisme...
la vie est une fête :)

beagle
Vétéran
Messages: 6238
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: baisse du QI

par beagle » 25 Nov 2016, 10:18

"Par contre, un point qui était clairement contestable il y a 50 ans, puisque vous aimez l'histoire ( ;) ) le programme d'histoire "omettait" de parler des collabos de la 2nde guerre mondiale... forcément, puisque l'Etat ne les avait pas encore reconnus !"

ça j'aimerais bien savoir ce que cela contient, vu toutes les bétises entendues régulièrement sur ce sujet.
Si tu as quelques phrases sur le sujet.

annick
Vétéran
Messages: 5462
Enregistré le: 16 Sep 2006, 10:52

Re: baisse du QI

par annick » 25 Nov 2016, 10:20

@ ben314 : cet article répond-il suffisamment aux références que tu cherchais pour les études sur l'intelligence des jumeaux ?

http://www.sciencepresse.qc.ca/scandales/burt.htm

beagle
Vétéran
Messages: 6238
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: baisse du QI

par beagle » 25 Nov 2016, 10:20

"
quant aux abrutis de la tv, cest pour bcp un divertissement. il est triste si ca devient le seul pt de repere"

c'est marrant ce point là est politiquement correct, et la phrase du PDG de TF1 citée par Ben314 est "acquise".
Ce n'est pourtant qu'un très petit élement de la déconstruction mise en oeuvre dans tous les domaines de la société.Mais ça pour le moment cela passe moins ...

Avatar de l’utilisateur
Pseuda
Vétéran
Messages: 1743
Enregistré le: 08 Avr 2015, 13:44

Re: baisse du QI

par Pseuda » 25 Nov 2016, 11:59

Bonjour,

A propos des abrutis qui regarde des programmes abrutissants à la télé, comme Beagle, je ne suis pas trop d'accord non plus. Après une journée de travail harassante, soit physiquement, soit intellectuellement, soit psychologiquement (le stress, le harcèlement, les accidents du travail, la peur du chômage, ça existe), on n'a pas trop envie de se plonger dans un livre sur l'histoire de France ou l'histoire des religions.

Et c'est curieux comme les gens deviennent subitement très intelligents quand il s'agit de choses qui les concernent ou de leurs affaires personnelles. Enfin là, une exception à la règle, je ne parle pas de ceux qui ont l'habitude qu'on leur déroule le tapis rouge, qui par essence ne se méfient pas (certains grands sportifs, gens du showbusiness) qui se font souvent avoir jusqu'à la corde, mais là encore ce n'est pas seulement qu'un problème d'intelligence, mais aussi d'affect personnel.

Je connais personnellement des gens que j'estime très intelligents, qui regardent des films ou des émissions de télé que certains regarderaient (les gens, pas les émissions de télé car ils ne les regarderaient pas) avec condescendance.

Avatar de l’utilisateur
Ben314
Le Ben
Messages: 16906
Enregistré le: 11 Nov 2009, 22:53

Re: baisse du QI

par Ben314 » 25 Nov 2016, 13:55

annick a écrit:@ ben314 : cet article répond-il suffisamment aux références que tu cherchais pour les études sur l'intelligence des jumeaux ?
http://www.sciencepresse.qc.ca/scandales/burt.htm
Exactement : je garde la référence dans un coin.
Merçi beaucoup.

Sinon, je ne considère pas du tout (du tout) que "les jeunes sont tous des cons".
Déjà, effectivment, je ne parle pas particulièrement des jeunes, et ensuite, j'essaye justement d'avoir un discours rationnel, c'est à dire dans le cas présent statistique : à mon sens, et avec le sens que j'aurais tendance à donner au mot "con" (et qui n'a rien à voir avec le Q.I. qui, a mon avis, ne mesure quasiment rien d'intéressant) il me semble que le "niveau moyen de connerie" est, à l'heure actuelle, plutôt supérieur à celui d'il y a 50 ans.
Un des truc qui me fait penser ça étant par exemple la lecture des discours des hommes politiques s'adressant "au peuple" avant les élections : on trouve facilement ceux datant d'il y a 50 ans, et il y avait certes déjà un nombre considérable d'énormes conneries (rationnellement parlant), mais j'ai l'impression qu'aujourd'hui, pour trouver autre chose que du "pur débile", ben faut quand même bien chercher. Bref, ça donne quand même un peu l'impression que c'est pas au même "peuple" que ça s'adresse...

Sinon, concernant par exemple la façon dont la guerre de 39-45 est enseignée en histoire (ainsi que le colonialisme ou tant d'autre chose) il me semble indéniable que c'est nettement mieux, mais :
- Je rappelle que je n'ai jamais dit que "tout était bien il y a 50 ans" ni que "tout est nul aujourd'hui"
- A mon avis, de la même façon, la guerre de 1870 était "mieux enseignée" en 1920 qu'elle ne l'était en 1875.
- Et, réciproquement, je préfère ne pas trop savoir la façon dont on enseigne à l'heure actuelle des truc comme les attentats du 11 septembre où tout ce qui touche au terrorisme musulman vu que j'ai un tout petit peu peur que le point de vue soit "à peine" unilatéral...
Qui n'entend qu'un son n'entend qu'une sonnerie. Signé : Sonfucius

beagle
Vétéran
Messages: 6238
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: baisse du QI

par beagle » 25 Nov 2016, 15:19

Sur la guerre 39-45 je ne suis pas certains que l'enseignement sur les "collabos" comme le dit Lulu soit une compréhension de qui est résistant et à quel moment? Apprend - on qui est résistant de la première heure avec De gaulle à Londres, qui attend que la Russie entre en guerre pour devenir résistant,
qui au sein de ceux qui "collaborent" fait quoi à quel moment pour quel but espéré.j'ai des doutes.
dernièrement on nous a présenté le siège d'Alep et ses bombardements comme étant crime de guerre, quelle différence avec les essais de reprendre Mossoul, et qui a bombardé les civils allemands à la fin de la guerre en rasant les villes allemandes sous un tapis de bombes alors que la guerre était perdue par l'armée allemande?Pas des crimes de guerre?
j'imagine très bien comment est enseigné l'histoire avec les bons et les méchants.
Autre leçon d'histoire pour qui le veut, il y a eu une grosse désinformation sur la Crimée, relisez dans un article neutre? de wikipedia: histoire de la Crimée.Si vous y voyez un rapport avec l'Ukraine??????

beagle
Vétéran
Messages: 6238
Enregistré le: 08 Sep 2009, 15:14

Re: baisse du QI

par beagle » 25 Nov 2016, 15:27

S'agissant des test deQI , sauf erreur on parle de Wisc il me semble,
et c'est primordial pour tester les aptitudes ches les dyslexiques dyspraxiques, déficits attentionnels etc...
Il est important de voir s'il ya un décalage entre les performances verbales et non verbales.
Chez les dyslexiques c'est le verbal qui est touché et c'est je crois (8 à) 9 garçons pour une fille, parce que les cerveaux ne sont pas identiques et non pas parce que c'est une maladie génétique des X ou Y.
Preuve s'il y en avait besoin que hommes et femmes ce n'est pas tout à fait les mèmes circuits. Et oui Najat.

Avatar de l’utilisateur
syrac
Membre Relatif
Messages: 433
Enregistré le: 27 Mai 2014, 13:52

Re: baisse du QI

par syrac » 25 Nov 2016, 18:03

beagle a écrit:"quant aux abrutis de la tv, c'est pour bcp un divertissement. Il est triste si ça devient le seul pt de repère"

C'est marrant ce point là est politiquement correct, et la phrase du PDG de TF1 citée par Ben314 est "acquise".
Ce n'est pourtant qu'un très petit élément de la déconstruction mise en oeuvre dans tous les domaines de la société. Mais ça pour le moment cela passe moins ...

Je suis d'accord avec ce que tu sous-entends, mais pas en ce qui concerne la télé. L'hypothèse serait admissible si on était obligés de regarder les chaines publiques. Ce n'est pas le cas, tu peux très bien t'abonner à CanalSat ou à Netflix et laisser définitivement tomber les chaines publiques.

Je ne voudrais pas avoir l'air de faire du prosélytisme pour ce monsieur, mais voici une explication du fonctionnement des écoles Krishnamurti, par la Fondation éponyme, qui peut faire suite au document de l'Unesco que j'ai posté plus haut. On verra que c'est aux antipodes de l'école publique (et même privée) occidentale :

http://krishnamurti-france.org/Les-ecol ... -par-Emile
"Il existe des systèmes de croyance qui prétendent décrire la réalité mais qui sont issus du niveau de conscience existant dans cette réalité, ce fait entrainant une auto-limitation." - Dolores Cannon, The Three Waves of Volunteers

Avatar de l’utilisateur
Ben314
Le Ben
Messages: 16906
Enregistré le: 11 Nov 2009, 22:53

Re: baisse du QI

par Ben314 » 25 Nov 2016, 19:47

beagle a écrit:S'agissant des test deQI , sauf erreur on parle de Wisc il me semble,
et c'est primordial pour tester les aptitudes ches les dyslexiques dyspraxiques, déficits attentionnels etc...
Mon "quasiment a rien" est effectivement très exagéré : pour détecter des gamins qui sont "pas super adaptés" au système scolaire tel qu'il est, c'est sans doute un très bon test (rapide et pas cher).
Mais déjà, de l'utiliser sur des adultes (ce qui n'était pas sa vocation au départ), je sais pas si j'arriverais à trouver des cas où ça me semble pertinent.

Donc, disons simplement que, personnellement, c'est vraiment, mais alors vraiment pas des info. du style "le Q.I. a baissé" qui m'incitent à penser que vu sous certains angles l'éducation marchais mieux il y a 50 ans qu'aujourd'hui.
Qui n'entend qu'un son n'entend qu'une sonnerie. Signé : Sonfucius

lulu math discovering
Membre Rationnel
Messages: 631
Enregistré le: 24 Aoû 2015, 10:47

Re: baisse du QI

par lulu math discovering » 25 Nov 2016, 20:31

Pourrais-tu citer le passage où il est dit que les jeunes sont des abrutis ?

Cela n'est bien sûr pas dit explicitement, mais tu avoueras que face à des propos du genre " j'attends de voir ce que tu es capable de faire ... même avec tes savoirs modernes ..." ou  "les petits diplômés analphabètes", on se pose des questions si le "baisse du QI" ne s'adresse pas aux jeunes.

Sans parler de la critique de l'école/collège/lycée (qui sous-entend par conséquent que les plus jeunes auraient une éducation déplorable) qui est pertinente malgré l'oubli de ses NOMBREUX points d'amélioration. (j'y viens)

MAIS vous avez raison en disant que je me suis emporté. Surtout lorsque j'oublie de prendre en compte les nuances de l'intelligent discours de ben314 (pour ne citer que lui). Disons que l'heure tardive ne m'aura pas aidé.
Bref [*se met une tapette] oublions cela. :roll:


Pour développer mes propos sur l'histoire telle qu'on l'enseignait sur la 2nde Guerre mondiale, j'aimerais compter sur les participants les plus âgés du fil en vous demandant :
on ne vous aurais pas enseigné (au lycée) que Pétain était plus ou moins sénile... un peu âgé... manipulé par Laval... le pauvre, gouverner à son âge.
C'est une idée encore très répandue et j'aimerais vraiment votre réponse.

Je me souviens qu'il y avait aussi "la thèse du bouclier" selon laquelle Pétain était le bouclier qui essayait de protéger les Français en obéissant à Hitler tout en adoucissant ses lois pendant que De Gaulle préparait la résistance depuis Londres.

Pour avoir d'autres exemples, il faut que je regarde plus précisément dans mon cours de terminale (il a déjà pris la poussière :lol: ).

Avatar de l’utilisateur
zygomatique
Vétéran
Messages: 6531
Enregistré le: 20 Mar 2014, 13:31

Re: baisse du QI

par zygomatique » 25 Nov 2016, 21:31

pour revenir sur quelques posts précédents :

Serge Gainsbourg disait : la connerie c'est la décontraction de l'intelligence

regarder une connerie après une journée dure ... ça fait du bien ... y croire c'est qu'on est vraiment con :mrgreen:

le plus grave c'est les cons qui regardent les cons ...

n'oublions pas qu'on est cerné par les cons (cf Audiard) et qu'un con qui marche va plus vite qu'un intelligent assis ...

n'oublions pas aussi Cavanna : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Cavanna
qui a beaucoup étudié les cons ...

et enfin aussi le fameux commissaire San-A dont une des nom moins célèbres maximes est : traiter quelqu'un de con n'est pas une insulte mais un diagnostic
https://fr.wikipedia.org/wiki/San-Antonio_(s%C3%A9rie)

certains pourront ainsi parfaire leur culture ... et être moins cons ... :mrgreen: mais ce n'est pas pour cela qu'ils seront plus intelligents ... :mrgreen:
Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve. EUCLIDE

Avatar de l’utilisateur
Ben314
Le Ben
Messages: 16906
Enregistré le: 11 Nov 2009, 22:53

Re: baisse du QI

par Ben314 » 25 Nov 2016, 22:06

Si c'est pour parler des cons, y'a aussi ça (... non, les Français c'est un mauvais exemple...)
Qui n'entend qu'un son n'entend qu'une sonnerie. Signé : Sonfucius

Avatar de l’utilisateur
syrac
Membre Relatif
Messages: 433
Enregistré le: 27 Mai 2014, 13:52

Re: baisse du QI

par syrac » 26 Nov 2016, 00:41

En voici une autre, mais à la différence des blagues de zygomatique, celle-ci n'en est pas une, c'est véridique !

JE PENSE QUE J’AI TROUVE UNE DEMONSTRATION DE LA CONJECTURE DE COLLATZ:
-Puisque la série des nombres grêlons se poursuit indéfiniment, quel que soit l’entier positif de depart, la probabilité pour que la procédure tombe à 2 à la puissance « x » (et par conséquent à 1, au moins une seule fois) tend vers la certitude parfaite.
-Comme les grêlons eux mêmes qui tourbillonnent et s’écrasent sur le sol comme des météorites lors d’une averse, les nombres grêlons finissent par heurter, en quelque sorte le sol (l’entier « 1 »), au moins une seule fois.
-Conséquence : toute série de nombres grêlons se poursuit indéfiniment sous la forme 4,2,1,4,2,1…
On constate que ce résultat semble prouver la conjecture de Collatz, qui établit que la procédure retombe toujours à 1.
"Il existe des systèmes de croyance qui prétendent décrire la réalité mais qui sont issus du niveau de conscience existant dans cette réalité, ce fait entrainant une auto-limitation." - Dolores Cannon, The Three Waves of Volunteers

annick
Vétéran
Messages: 5462
Enregistré le: 16 Sep 2006, 10:52

Re: baisse du QI

par annick » 26 Nov 2016, 08:34

A propos des cons, une de mes maximes personnelles préférées est que "nous sommes toujours le con de quelqu'un" et j'essaye de ne jamais l'oublier.
De la même façon, aujourd'hui tout le monde parle du "bon sens". Mais au nom du bon sens, que de bêtises peuvent être pensées et dites.
Bref, l'idée c'est que chacun de nous se fait un petit complexe de supériorité, qui conduit, s'il n'est jamais remis en cause, à beaucoup d'intolérance.

Avatar de l’utilisateur
zygomatique
Vétéran
Messages: 6531
Enregistré le: 20 Mar 2014, 13:31

Re: baisse du QI

par zygomatique » 26 Nov 2016, 14:00

bien sur bien d'accord avec ta première proposition ...

pour la deuxième : ce n'est pas parce qu'on invoque le bon sens pour affirmer quelque chose qu'on ne dit pas une connerie ... mais ça s'appelle "faire de la com" !!! :mrgreen:

quant à l'intolérance elle provient surtout du fait de croire qu'un dogme est une vérité ...
Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve. EUCLIDE

Avatar de l’utilisateur
Pseuda
Vétéran
Messages: 1743
Enregistré le: 08 Avr 2015, 13:44

Re: baisse du QI

par Pseuda » 26 Nov 2016, 14:20

annick a écrit:A propos des cons, une de mes maximes personnelles préférées est que "nous sommes toujours le con de quelqu'un" et j'essaye de ne jamais l'oublier.

Les gens qu'on n'aime pas, en général on les trouve cons. Et comme on ne peut pas plaire à tout le monde, CQFD.

Avatar de l’utilisateur
Pseuda
Vétéran
Messages: 1743
Enregistré le: 08 Avr 2015, 13:44

Re: baisse du QI

par Pseuda » 26 Nov 2016, 15:00

syrac a écrit:JE PENSE QUE J’AI TROUVE UNE DEMONSTRATION DE LA CONJECTURE DE COLLATZ, qui établit que la procédure retombe toujours à 1.

Bonjour,

Que vient faire la conjecture de Collatz dans cette discussion, mais :

1) "tendre vers la certitude parfaite" n'est pas certitude parfaite

2) même si certitude parfaite il y a, connais-tu la martingale basique : on mise une certaine somme A, et on joue à pile ou face ; si on gagne on empoche 2A (donc on gagne +A), si on perd on a perdu la mise soit -A, et on double la mise ; on continue à miser de la même façon en doublant la mise à chaque fois que l'on perd, jusqu'à tant que l'on gagne. On est sûr de finir par gagner (si toutes les commissions payées au passage n'ont pas effacé le gain :hehe: ), le seul problème, c'est que pour être sûr de gagner il faut tendre vers l'infini, infini qui n'est jamais atteint. On est dans le même cas.

Avatar de l’utilisateur
Ben314
Le Ben
Messages: 16906
Enregistré le: 11 Nov 2009, 22:53

Re: baisse du QI

par Ben314 » 26 Nov 2016, 15:17

Je cherchait "à droite à gauche" pour retrouver une référence potable concernant la citation qui dit (vaguement) "comme on utilise sa propre intelligence pour juger de celle des autres ...." (Coluche a, me semble-t-il, dit un truc de ce style, mais ça m'étonnerais fort que ce soit le seul).
J'ai pas vraiment trouvé, mais je suis tombé sur cette liste de citations dont un bon nombre sont plus ou moins "du même tonneau".

Sinon, pour revenir sur du "un peu plus sérieux", pour moi, le problème c'est que :
- Dans une démocratie, les gens sont des électeurs qui vont voter et donc choisir le destin de la communauté (locale, régionale, nationale, voire même mondiale).
- Dans une société de consommation régie quasi exclusivement par la concurrence, les gens sont aussi (et même surtout) des consommateurs qui vont choisir d'acheter ou pas certain produits donc choisir que certaines entreprises perdurent/grossissent et pas d'autres donc au final décider, même s'il n'y a pas (encore) de législations sur un point particulier, de ce qui est acceptable ou pas concernant le comportement des entreprises (*).

Dans le deux cas, il me semble que pour que ça fonctionne "à peu prés correctement", ça signifie qu'on considère que les personnes en question sont "aptes à prendre des décisions intelligentes" (en bref que "ce ne sont pas des abrutis").
Et pour signaler que ce n'est pas "une évidence évidente à tout les niveaux dont il est complètement inutile de parler", je signalerais que, concernant les enfants jusqu'à un certain age (lequel ?), il est communément admis (mais pas par tous), qu'il est normal de ne pas les laisser "entièrement maîtres de leur destin" (en particulier, qu'il est normal qu'ils ne votent pas).
Donc ça me semble une question intéressante de savoir "qui" et/ou "à partir de quand" et/ou "sur quelle bases" peut on considérer qu'une personne est "suffisamment mature" (à remplacer par toute autre expression de votre choix si nécessaire, par exemple "suffisamment pas con") pour qu'il soit normal de lui donner le droit de vote et le "droit de consommateur" (qui a mon avis est encore plus important que le droit de vote dans les sociétés occidentales modernes).
Et, bien évidement, il me semble qu'une question au moins aussi importante, c'est comment faire dans une société comme la notre où les choix individuels ont autant d'impact sur le collectif pour que ces choix individuels soient "le moins cons possibles" (de nouveau à remplacer par toute autre expression de votre choix).
Et c'est là qu'à mon avis, l'école a un certain rôle à jouer (qu'elle ne joue quasiment plus à l'heure actuelle)

(*) Je citerais de nouveaux Coluche (il me semble) parlant plus ou moins du comportement inadmissible de boites comme Nike : "Quand on pense qu'il suffirais qu'on arrête de l'acheter pour plus que ça se vende..."
Qui n'entend qu'un son n'entend qu'une sonnerie. Signé : Sonfucius

Retourner vers ➳ Orientation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite