Je suis nouveau, je me présente

Bienvenue sur Maths-Forum ! Qui êtes-vous?
Règles du forum
Cette section est un espace convivial permettant aux nouveaux de se présenter.
Merci de ne pas poser des questions mathématiques dans cette section !
pipolemarquis
Messages: 7
Enregistré le: 16 Avr 2020, 21:35

Je suis nouveau, je me présente

par pipolemarquis » 16 Avr 2020, 22:03

Bonsoir à tous. Je viens de m'inscrire sur ce forum en espérant obtenir des réponses aux questions que je me pose tout en espérant pouvoir apporter ma très modeste contribution si d'aventure je trouve un sujet lancé auquel mes maigres connaissances en maths pourraient servir. D'ailleurs pourquoi digiSchool et pas un autre forum de maths? je ne sais pas il m'a semblé sympa dans sa présentation, voilà...

Sinon en bref j'ai 56 ans, un simple Bac C en poche obtenu en 1981 et après un petit passage par la 1è année de médecine où j'ai fait très peu de maths je suis entré dans la vie active et roulé ma bosse dans le commerce. Mais j'ai depuis que j'ai quitté les bancs du lycée et de la fac, après quelques années où tout ça m'est passé au-dessus de la tête, donc grosso modo depuis... très longtemps quelque-chose qui me ronge de l'intérieur, une sorte de fringale que je peine à satisfaire de reprendre les maths pour d'une part réparer les lacunes et oublis que j'ai laissé au lycée, et d'autre part satisfaire une fascination qui s'est mise à naitre en moi pour cette discipline dont j'ai au fil du temps compris qu'elle était beaucoup plus concrète qu'en apparence dans la façon que l'éducation nationale a envisagé de l'enseigner à mon époque. Et peut-être toujours aujourd'hui. C'est mon prof de 1ère, qui ne tarissait pas d'éloges sur un de ses profs à lui qui était auparavant prof de technologie, qui m'avait déjà laissé entrevoir cela et cette idée a fait son chemin en moi...

Donc pour faire court: je cherche à raccrocher les wagons en récupérant un bon niveau de terminale, et surtout je souhaite aller plus loin sur certaines parties des maths que sont l'analyse, le calcul différentiel et intégral, et plus si affinités. Oui car en passant j'aimerais pouvoir mieux comprendre les applications de ces disciplines à la physique en particulier l'électromagnétisme car je suis un passionné des techniques audio et je considère que l'empirisme a ses limites... J'avais même envisagé il y a quelques années de me réinscrire en fac de maths et puis vous savez ce que sait, le boulot tout ça... Donc pour parvenir à mes fins je cherche auprès de vous des aides sous forme de références de livres qui auraient un rédactionnel particulièrement soigné, une présentation qui tranche avec l'aridité de tout ce qu'on nous met entre les mains au lycée (et au-delà: j'ai ouvert des livres de 1er cycle de fac: au secours!) ou des liens vers des sites @ Youtube ou autres particulièrement bien faits pour un apprentissage en autodidacte motivé... c'est une bouteille à la mer que je lance ce soir. Je vous remercie tous infiniment des pistes que vous pourrez m'ouvrir ;)



Avatar de l’utilisateur
Sa Majesté
Modérateur
Messages: 5810
Enregistré le: 23 Nov 2007, 16:00

Re: Je suis nouveau, je me présente

par Sa Majesté » 17 Avr 2020, 12:18

Salut à toi et merci pour cette belle présentation ;)

annick
Habitué(e)
Messages: 6047
Enregistré le: 16 Sep 2006, 11:52

Re: Je suis nouveau, je me présente

par annick » 17 Avr 2020, 13:16

Bonjour,
bienvenue à toi sur le forum, en espérant que tu y trouves ce que tu es venu y chercher.
La maturité et les expériences de vie aidant, on se rend souvent compte que l'on n'était pas assez mûr lorsqu'on a abordé les maths au lycée. Donc, je suis persuadée que tu vas pouvoir aborder les maths avec un autre angle de vue et que cela devrait pouvoir te procurer un certain plaisir.
A bientôt donc.

pipolemarquis
Messages: 7
Enregistré le: 16 Avr 2020, 21:35

Re: Je suis nouveau, je me présente

par pipolemarquis » 17 Avr 2020, 18:34

annick a écrit:Bonjour,
bienvenue à toi sur le forum, en espérant que tu y trouves ce que tu es venu y chercher.
La maturité et les expériences de vie aidant, on se rend souvent compte que l'on n'était pas assez mûr lorsqu'on a abordé les maths au lycée. Donc, je suis persuadée que tu vas pouvoir aborder les maths avec un autre angle de vue et que cela devrait pouvoir te procurer un certain plaisir.
A bientôt donc.


Merci pour votre accueil et bien vu pour la maturité! j'ai l'impression, et ce n'est pas qu'une impression du reste car j'ai déjà un tout petit peu commencé le chemin, que lorsqu'on est jeune au lycée, avec une bonne mémoire, la facilité de se contenter de pure abstraction et peu d'éléments extérieurs pour vous distraire il est facile d'appliquer des recettes pour réussir les exercices et se donner l'illusion qu'on est bon en maths. Pour autant comprend-on vraiment de quoi on parle? Personnellement ce qui m'a toujours fait défaut c'était mon incapacité à accepter des concepts éthérés, tombés du ciel sans lien avec le monde réel. Ajoutez à ça le langage minimaliste des définitions et théorèmes constitué souvent d'une enfilade d'onomatopées de 3 lettres vous imaginez le carnage. Avec le temps et la maturité, et me considérant pas plus bête qu'un autre je me suis dit que la solution serait de dénicher le rapport qui existe entre les concepts et théories mathématiques et le monde réel moyennant quoi je serais ensuite beaucoup plus à même de les manipuler car j'aurais quelque chose à quoi les raccrocher. Au lycée on n'a pas le temps de faire ça, il faut boucler le programme et il n'y a pas que les maths. Je n'ai guère eu qu'un seul prof qui a tenté de s'approcher de cette façon de faire, au grand dam de l'administration nous l'avait-il raconté l'air goguenard . Aujourd'hui avec la maturité justement et surtout l'absence de la moindre pression de devoir rendre quoi que ce soit à qui que ce soit qui donne l'illusion qu'on a pigé (alors que bien souvent au lycée on a imité et reproduit des recettes) les maths n'exercent plus sur moi comme jadis de pression ou de menace sur mon avenir mais au contraire une sorte de fascination en ce qu'elles recèlent comme magie pour maîtriser le monde physique (et pas que...) qui nous entoure. C'est pourquoi, parce-que je suis fait comme ça j'y peux rien, j'ai besoin d'avancer sans laisser la moindre interrogation en suspend. Les quelques cours pris il y a 2 ans avec un prof à la retraite m'avaient alors persuadés qu'il fallait d'abord que je résolve par moi-même quelques basiques sans quoi ces cours se transformaient en une suite de pourquoi et de comment, hachant le cours sans espoir d'avancer bien loin. C'est pourquoi j'accorde une importance particulière, à tort ou à raison mais je pense que j'ai raison, à la qualité rédactionnelle et à la démarche didactique des ouvrages qui pourraient me permettre de me remettre aux maths avec succès. Merci à tous pour votre soutien... :shock:

 

Retourner vers ✌ Présentez-vous

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite