Un oeu de physique [niveau 1er S]

De la mécanique au nucléaire, nos physiciens sont à l'écoute
Bento
Messages: 8
Enregistré le: 16 Aoû 2008, 15:36

Un oeu de physique [niveau 1er S]

par Bento » 17 Aoû 2008, 16:54

Hop!

J'ai 2 exos de physique où je galère complètement ou presque, si vous aviez quelques solutions ... ce sont les deux derniers.

Les exos

Pour l'exo 1 j'ai fais le 1)a) le bilan des forces et le 1)b) je ne suis pas sur d'avoir la bonne formule.

L'exo 2 je suis largué de bout en bout ou presque.


:(


Merci d'avance pour votre aide.



Billball
Membre Complexe
Messages: 2669
Enregistré le: 31 Mar 2006, 21:13

par Billball » 17 Aoû 2008, 19:17

expose voir tes réponses et je jetterais un oeil =)

valentin.b
Membre Rationnel
Messages: 518
Enregistré le: 25 Aoû 2008, 11:34

par valentin.b » 31 Aoû 2008, 16:03

Tu dois faire un raisonnement sur les forces qui s'apliquent sur la voiture.
Il y en a trois, dont deux qui "s'anulent".

Ensuite tu utilise la seconde loi de Newton:
M.a = F,
L'accélération est constante car F est supposée constante
comme a = dv/dt, v = a.t
Soit t1 le temps au bout duquel v = v1 :
On a : a = v1/t1
On a v = dx/dt, x = (a/2).t², x étant la distance du point d'origine au point d'arrivée. On a donc :
V(2x/a) = t (le V(...) est une racine carré....)
Soit x1 la distance au bout de laquelle la voiture atteint la vitesse v1 : x1= L
On a t1 = V(2L/a)

Doù a = v1*V(a/2L)
Donc a/Va = v1/V(2L)
Donc a = (v1)²/2L
reDonc F = M.(v1)²/2L

Je ne pense pas que ça soit du niveau 1ère, désolé, il doit y avoir un moyen plus simple, mais une fois que t'a des réflexes... Et puis je fais ça comme ça donc peut être qu'il c'est glissé des ereures...

valentin.b
Membre Rationnel
Messages: 518
Enregistré le: 25 Aoû 2008, 11:34

par valentin.b » 31 Aoû 2008, 20:48

Je ne sais plus comment on fait à la manière première S pour résoudre la suite, mais bon, je vais la faire à ma manière...

On prend un repère orthogonal (o,i,j) dont l'axe Ox est modélisé par la pente d'angle alpha (on notera A) :
On a,
La force de frottement constante : f(-f; 0)
Le poids : P(-mg.sin(A); -mg.cos(A))
La réaction normal au sol : R(0; R)

Seconde loi de Newton :
m.a = f + P + R

L'equation paramétrique de l'accélération est donc :
a :
a(x) = -f/m -g.sin(A)
a(y) = -g.cos(A) + R/m

On s'occupe de a(x) pour pas à avoir s'occuper de R...

on a la l'accélération selon Ox tel que :


dv(x)/dt = a(x), d'où:
v(x) = -(f/m + g.sin(A)).t + v1
de plus,
dx/dt = v(x), re-d'où :
x(t) = -(f/2m + g.sin(A)/2).t² + v1.t + 0 (Si on prend comme origine le début de la pente)

La valeur de t qui correspond à L' est le maximum du polynôme. petit rappel sur les équations du second degré :
le maximum ou le minimum de la fonction f(x) = ax²+bx+c est atteint en
x = -b/2a

Donc t(L') = v1/(f/m + g.sin(A))

Donc L' = -(f/2m + g.sin(A)/2).(v1/(f/m + g.sin(A)))² + v1.v1/(f/m + g.sin(A))

L' = -(1/2).v1²/(f/m + g.sin(A)) + v1²/(f/m + g.sin(A))
L' = (1/2).v1²/(f/m + g.sin(A))
2L'/v1² = 1/(f/m + g.sin(A))
f/m + g.sin(A) = v1²/2L'
f/m = v1²/2L' - g.sin(A)
f = m.[v1²/2L' - g.sin(A)]

Voilà :hum: ...
et je suis sûr de rien, désolé que ça soit pas plus simple :triste:

valentin.b
Membre Rationnel
Messages: 518
Enregistré le: 25 Aoû 2008, 11:34

par valentin.b » 31 Aoû 2008, 21:04

Pour la première question de l'execice 2, il faut savoir que l'énergie mécanique est une constante quand il n'y à pas de perte d'énergie, que l'énergie cinétique n'est pas proportionelle à la vitesse mais que plus la vitesse est grande plus l'Ec est grande et inversement, et que l'énergie potentielle de pesenteur augmente avec la prise d'altitude (plus on est haut plus notre Epp est grande...).

Pour la deuxième il faut connaitre le cours et la relation qu'il y a entre
Ec et v(t)

Pour la troisième, je pense que y correspond à la profondeur de la table sur laquelle le mobile bouge, il faut donc se représenter un triangle rectangle dont l'hypothénuse est y, est dont l'angle qu'il a avec un coté est égale à alpha (A) (qui est le coté opposé à la hauteur) . Formule trigo, la hauteur h vérifie : sin(A) = h/y donc h = y.sin(A)

L'énergie potentielle de pesenteur dépend de la où tu choisis l'origine si elle est nulle pour h = 0 (ce qui, en regardant, est écrit dans l'énoncé ^^) :

Epp = mg.h (je te laisse remplacer h par son expression)

Et puis là je vais manger...

valentin.b
Membre Rationnel
Messages: 518
Enregistré le: 25 Aoû 2008, 11:34

par valentin.b » 31 Aoû 2008, 21:04

Pour la première question de l'execice 2, il faut savoir que l'énergie mécanique est une constante quand il n'y à pas de perte d'énergie, que l'énergie cinétique n'est pas proportionelle à la vitesse mais que plus la vitesse est grande plus l'Ec est grande et inversement, et que l'énergie potentielle de pesenteur augmente avec la prise d'altitude (plus on est haut plus notre Epp est grande...).

Pour la deuxième il faut connaitre le cours et la relation qu'il y a entre
Ec et v(t)

Pour la troisième, je pense que y correspond à la profondeur de la table sur laquelle le mobile bouge, il faut donc se représenter un triangle rectangle dont l'hypothénuse est y, est dont l'angle qu'il a avec un coté est égale à alpha (A) (qui est le coté opposé à la hauteur) . Formule trigo, la hauteur h vérifie : sin(A) = h/y donc h = y.sin(A)

L'énergie potentielle de pesenteur dépend de la où tu choisis l'origine si elle est nulle pour h = 0 (ce qui, en regardant, est écrit dans l'énoncé ^^) :

Epp = mg.h (je te laisse remplacer h par son expression)

Et puis là je vais manger...

valentin.b
Membre Rationnel
Messages: 518
Enregistré le: 25 Aoû 2008, 11:34

par valentin.b » 31 Aoû 2008, 21:04

Pour la première question de l'execice 2, il faut savoir que l'énergie mécanique est une constante quand il n'y à pas de perte d'énergie, que l'énergie cinétique n'est pas proportionelle à la vitesse mais que plus la vitesse est grande plus l'Ec est grande et inversement, et que l'énergie potentielle de pesenteur augmente avec la prise d'altitude (plus on est haut plus notre Epp est grande...).

Pour la deuxième il faut connaitre le cours et la relation qu'il y a entre
Ec et v(t)

Pour la troisième, je pense que y correspond à la profondeur de la table sur laquelle le mobile bouge, il faut donc se représenter un triangle rectangle dont l'hypothénuse est y, est dont l'angle qu'il a avec un coté est égale à alpha (A) (qui est le coté opposé à la hauteur) . Formule trigo, la hauteur h vérifie : sin(A) = h/y donc h = y.sin(A)

L'énergie potentielle de pesenteur dépend de la où tu choisis l'origine si elle est nulle pour h = 0 (ce qui, en regardant, est écrit dans l'énoncé ^^) :

Epp = mg.h (je te laisse remplacer h par son expression)

Et puis là je vais manger...

valentin.b
Membre Rationnel
Messages: 518
Enregistré le: 25 Aoû 2008, 11:34

par valentin.b » 31 Aoû 2008, 21:10

Pour la première question de l'execice 2, il faut savoir que l'énergie mécanique est une constante quand il n'y à pas de perte d'énergie, que l'énergie cinétique n'est pas proportionelle à la vitesse mais que plus la vitesse est grande plus l'Ec est grande et inversement, et que l'énergie potentielle de pesenteur augmente avec la prise d'altitude (plus on est haut plus notre Epp est grande...).

Pour la deuxième il faut connaitre le cours et la relation qu'il y a entre
Ec et v(t)

Pour la troisième, je pense que y correspond à la profondeur de la table sur laquelle le mobile bouge, il faut donc se représenter un triangle rectangle dont l'hypothénuse est y, est dont l'angle qu'il a avec un coté est égale à alpha (A) (qui est le coté opposé à la hauteur) . Formule trigo, la hauteur h vérifie : sin(A) = h/y donc h = y.sin(A)

L'énergie potentielle de pesenteur dépend de la où tu choisis l'origine si elle est nulle pour h = 0 (ce qui, en regardant, est écrit dans l'énoncé ^^) :

Epp = mg.h (je te laisse remplacer h par son expression)

Et puis là je vais manger...

valentin.b
Membre Rationnel
Messages: 518
Enregistré le: 25 Aoû 2008, 11:34

par valentin.b » 01 Sep 2008, 13:11

Désolé... Y'a eu un bug hier donc je me suis un peu acharné sur "Envoyer la réponse"...

Pour la quatrième il faut savoir q'un système qui ne subit pas de frottement a une énergie mécanique constante (puisqu'il n'en perd pas).

Pour la cinquième il faut se demander d'aprés ce qui est dit plus haut, à quel condition un système perd son énergie mécanique...

Et pour la Chimie, désolé c'est pas trop mon truc...

 

Retourner vers ⚛ Physique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite