Totalitarisme

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
soussou42
Membre Naturel
Messages: 26
Enregistré le: 29 Avr 2013, 19:40

totalitarisme

par soussou42 » 25 Mar 2014, 23:10

bonsoir voila c'est assez urgent mais je dois repondre a cette question je n'y arrive pas:
Quel debats historiographique le mot totalitarisme a sucité et ou en sont les recherchent actuelles ?
Merci de me repondre



Avatar de l’utilisateur
Rockleader
Habitué(e)
Messages: 2126
Enregistré le: 11 Oct 2011, 20:42

par Rockleader » 26 Mar 2014, 00:27

soussou42 a écrit:bonsoir voila c'est assez urgent mais je dois repondre a cette question je n'y arrive pas:
Quel debats historiographique le mot totalitarisme a sucité et ou en sont les recherchent actuelles ?
Merci de me repondre



*Les recherches* actuelles


Et bien, tu peux déjà commencer par chercher la définition du mot totalitarisme.

Certains te diront qu'un synonyme serait Dictature; mais c'est faux. Le meilleur exemple pour démontrer cela reste je crois le régime nazis hitlérien qui a été mis en place de façon démocratique en toute légalité.

A coté de ça, il n'est pas impossible de penser à l'image d'un despote éclairé qui aurai suffisamment de sagesse pour faire "le bien" ou devrais je dire "ce qui doit être fait" en s'emparant du pouvoir. Là pour le coup j'ai pas d'exemple sous la main et je doute qu'il y en est déjà eu; mais ça n’est pas impossible.



Je vais surement m'attirer des foudres en disant ça; mais un autre régime totalitaire mis en place démocratiquement si je puis dire par une majorité ça a été longtemps l'Eglise et ça l'est toujours en partie. Cf les guerres saintes qui ont été de véritables absurdités à mon sens.


Voilà quelques pistes éventuelles qui pourront t'aider.

Bonne chance.
Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai inventé du début à la fin !

beagle
Habitué(e)
Messages: 8179
Enregistré le: 08 Sep 2009, 16:14

par beagle » 26 Mar 2014, 00:56

hum, hum,
regardons wiki, cela commence comme ceci:
"Le totalitarisme est l'un des trois grands types de systèmes politiques avec la démocratie et l'autoritarisme. C'est un régime à parti unique, n'admettant aucune opposition organisée et dans lequel l'État tend à confisquer la totalité des activités de la société. C'est un concept forgé au xxe siècle, durant l'entre-deux-guerres, avec une apparition concomitante en Allemagne et en URSS. Le totalitarisme signifie étymologiquement « système tendant à la totalité1. »
L'expression vient du fait qu'il ne s'agit pas seulement de contrôler l'activité des personnes, comme le ferait une dictature classique. Le régime totalitaire va au-delà en tentant de s'immiscer jusque dans la sphère intime de la pensée, en imposant à tous les citoyens l'adhésion à une idéologie obligatoire, hors de laquelle ils sont considérés comme ennemis de la communauté."

"Le régime totalitaire va au-delà en tentant de s'immiscer jusque dans la sphère intime de la pensée, en imposant à tous les citoyens l'adhésion à une idéologie obligatoire, hors de laquelle ils sont considérés comme ennemis de la communauté."
voilà qui définit la société actuelle, l'idéologie du politiquement correct et de la reductio ad hitlerium de toute contestation de l'idéologie dominante

euh, c'est interdit les discussions politiques sur ce forum.
Mais la propagande dès lors qu'elle est au programme scolaire, on a le droit je suppose ...

beagle
Habitué(e)
Messages: 8179
Enregistré le: 08 Sep 2009, 16:14

par beagle » 26 Mar 2014, 01:31

reprenons wikipedia dont l'article est très bien fait.
on s'arrète juste à notre BHL national:
"Dans son essai, La Barbarie à visage humain, Bernard-Henri Lévy met en cause la positivité pure liée au désir de la révolution – non pas d'une révolution, mais de la révolution, décisive, radicale, finale –, et à l'optimisme conceptuel, délibéré et assumé, qui « dope » alors la pensée. L'optimisme ne dépend plus, dans ce cas, d'un trait de caractère, mais d'une construction idéologique. Désir du meilleur, l’optimisme ainsi conçu créerait la condition qui permet d’accomplir jusqu’au pire avec la conviction de s’améliorer sans cesse. Les totalitarismes, quelles que soient leurs différences par ailleurs, se reconnaîtraient, tant dans leur théorie que dans leur pratique, à l'exigence de requérir la perception d'une dynamique purement positive, optimisante et énergisante, associée à l'idée d'une providence toute-puissante et naturelle, qui mènerait nécessairement les hommes vers une « société bonne » méthodiquement « épurée » de ses éléments « corrupteurs »21."
Comme quoi!
Faire la guerre à tous les dictateurs du monde, accompagner, favoriser les révolutions dans ces pays,
pour éliminer les éléments corrupteurs."Jusqu'au pire", y a pas pas pire que la guerre.
c'est drole comment on peut tout inverser ...

beagle
Habitué(e)
Messages: 8179
Enregistré le: 08 Sep 2009, 16:14

par beagle » 26 Mar 2014, 01:37

Le totalitarismec'est lorsque l'on supprime les contre pouvoirs,
et on l'a vu avec une action idéologique.
C'est tout les mouvements de la pensée permise et interdite que l'on a connu ces dernières années.
avec un ministre de l'intérieur qui veut controler la parole sur internet,...
J'arrète là
Si les modos veulent tout effacer c'est ok.
Mais que l'on supprime entièrement de a à z les forums philo et histoire.
Sinon toute pensée doit pouvoir s'y exprimer.
pas la propagande habituelle bienpensante de l'éducation nationale...

désolé Tom, désolé les modos,
mais vous n'ètes pas cohérents,
on supprime tout,
sinon on participe du totalitarisme ambiant.

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite