Saint thomas d'aquin, Somme théologique I : Questionnaire

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
Jacques
Membre Naturel
Messages: 63
Enregistré le: 24 Mai 2018, 16:02

Saint thomas d'aquin, Somme théologique I : Questionnaire

par Jacques » 06 Oct 2018, 13:19

Bonjour, Pourriez-vous m'aider s'il vous plaît pour répondre à ces questions philosophiques.

Voici le texte philosophique :

"L'homme est libre : sans quoi conseils, exhortations, préceptes, interdictions, récompenses et châtiments seraient vains. Pour mettre en évidence cette liberté, on doit remarquer que certains êtres agissent sans discernement, comme la pierre qui tombe, et il en est ainsi de tous les êtres privés du pouvoir de connaître. D'autres, comme les animaux, agissent par un discernement, mais qui n'est pas libre. En voyant le loup, la brebis juge bon de fuir, mais par un discernement naturel et non libre, car ce discernement est l'expression d'un instinct naturel (...). Il en va de même pour tout discernement chez les animaux.
Mais l'homme agit par jugement, car c'est par le pouvoir de connaître qu'il estime devoir fuir ou poursuivre une chose. Et comme un tel jugement n'est pas l'effet d'un instinct naturel, mais un acte qui procède de la raison, l'homme agit par un jugement libre qui le rend capable de diversifier son action.[...]. Par conséquent il est nécessaire que l'homme soit doué de libre-arbitre, du fait meme qu'il est doué de raison"

SAINT THOMAS D'AQUIN, Somme théologique, I



Voici les questions :
1) Saint Thomas d'Aquin établit-il l’existence de la liberté sur le plan scientifique ?
Ecouter un conseil ou changer sa façon d'étre, est-ce vraiment une preuve de liberté ? Justifiez vos réponses.
(3 points)

2) D'après le texte, qu'est-ce qui prouve que l'homme possède un libre-arbitre ?
L'exemple de Saint Thomas d'Aquin est-il incontestable ? Justifiez vos réponses. (2 points)


Voici mes pistes de réponse :
1)Je ne vois pas par ou commencer, j'aurai besoin d'une explication pour la question, ainsi que des piste de recherche.

2) L'homme possède en effet un libre-arbitre puisqu'il est maître de ces décisions. Afin d'établir la raison considérons d'abord que certain agissant sans jugement, comme l'exemple de la pierre qui tombe vers le bas. D'autre agissant d'après un certain jugement comme les animaux, mais qui n'est pas libre. Ainsi les animaux telle la brebis en voyant le loup, juge qu'elle doit fuir. Cependant, l'homme agit par jugement, il juge s'il faut fuir la chose ou la poursuivre, il ne s'agit alors pas d'un instant naturel, mais une donnée opérée par la raison. L'homme agit selon un jugement libre. En conséquence, il est nécessaire que l’homme ait le libre-arbitre, par le fait même qu’il est doué de raison.
J'ai répondu à la première question du 2) mais je n'arrive pas à comprendre ce qui m'est demandé dans les autres.

J'espère pouvoir y répondre sans perdre beaucoup de temps :)



Avatar de l’utilisateur
Ben314
Le Ben
Messages: 19392
Enregistré le: 11 Nov 2009, 22:53

Re: Saint thomas d'aquin, Somme théologique I : Questionnair

par Ben314 » 06 Oct 2018, 14:54

Salut,
De toute façon, c'est de la philo. et pas des maths. donc il n'y a pas de "bonne" réponse et de "mauvaises" mais seulement des réponses bien argumentées et d'autre mal argumentées.
De plus, ce qu'on te demande, c'est en premier lieu ton opinion à toi sur la question puis, bien sûr un argumentaire expliquant pourquoi tu as cette opinion là.

Bref, si tu y tient, je peut te mettre ce que moi, j'aurais répondu à la 1) (en n'entrant pas trop dans les détails de l'argumentaire vu que j'ai pas l'intention d'en écrire 10 pages), mais c'est bien évidement surtout pas à recopier texto.Je t'inciterais même plutôt à prendre "le contre pied" de ce que je dit, c'est à dire à chercher des argument allant dans l'autre sens (et c'est plus que bien en philo. de donner des argument "dans les deux sens")

Jacques a écrit:1) Saint Thomas d'Aquin établit-il l’existence de la liberté sur le plan scientifique ?
Ecouter un conseil ou changer sa façon d'être, est-ce vraiment une preuve de liberté ? Justifiez vos réponses.
Non : il "n'établit" rien du tout et sa démarche pouvait éventuellement être vue comme "scientifique" à son époque (c'est difficile de se mettre "dans l'air du temps" de son époque), mais sûrement pas à l'heure actuelle : ce ne sont que des affirmations "gratuites" (i.e. sans fondement scientifique) correspondant uniquement à sa propre opinion (et qui étaient sans doute des points de vues communément admis à son époque). Certaines d'entre elle, comme par exemple son "déni d'intelligence" concernant les animaux sont connues à l'heure actuelle comme étant d'absolues contre vérités.
De plus, lorsqu'il écrit des choses du style "L'homme est libre sans quoi ...." en mettant dans la liste des chose comme "interdiction" et "châtiment", on peut se demander si c'est bien raisonnable comme façon de procéder : il semble quand même que l'existence "d'interdictions", quelque soit leur forme, ça semble plus aller dans le sens de d'une "non liberté". Et un autre truc qui montre que le discours est tout sauf logique, c'est que même à son époque, on savait parfaitement bien qu'un cheval est lui aussi parfaitement sensible à des "exhortations", "interdictions", "récompenses" et "châtiments".
Et concernant le "Ecouter un conseil ou changer sa façon d'être, est-ce vraiment une preuve de liberté ?", là, je pense que je développerais (en particulier) en parlant de Goebbels (responsable de la propagande Nazi), des publicistes actuels (dont certains revendiquent sans fard que Goebbels était "le maître" de la pub.") ainsi que des budgets "communication" exorbitant lors des campagnes électorales pour se poser la question de savoir si un individu dans la société actuelle est il encore "libre" d'aimer ou pas le Coca-Cola ? Est-il encore "Libre" de voter pour un candidat "de son choix" ? Bref, ça me semble tout sauf clair que le fait (indéniable) que les hommes sont sensible à des "conseils" soit une preuve de "liberté".


Concernant le début du 2), ça me semble "très moyen" : ça donne l'impression que tu ne fait que recopier des bout de texte sans expliquer pourquoi, selon Saint Thomas d'Aquin, ces argument sont sensés valider sa théorie.
Et la fin de la question, ben c'est comme l'autre : on te demande (plus ou moins) ton opinion et surtout de développer des arguments en faveur de ce que dit Saint Thomas d'Aquin (mais autres que les siens) ou bien au contraire en défaveur de ce qu'il dit.

Jacques a écrit:J'espère pouvoir y répondre sans perdre beaucoup de temps :)
Ben ça, faudrait-peut être comprendre que la philo., ça demande de réfléchir et que si tu compte faire ça "vite fait", ben à mon avis, tu ferais bien mieux d'avoir l'honnêteté intellectuelle de ne rien faire du tout et évidement d'en assumer ensuite les conséquences par exemple au niveau des notes.
Qui n'entend qu'un son n'entend qu'une sonnerie. Signé : Sonfucius

Jacques
Membre Naturel
Messages: 63
Enregistré le: 24 Mai 2018, 16:02

Re: Saint thomas d'aquin, Somme théologique I : Questionnair

par Jacques » 12 Oct 2018, 22:04

Merci beaucoup pour votre aide et votre patience.
Mais aussi pour le temps que vous m'avez accordé.
Je vous souhaite un bonne fin de soirée.

 

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite