Rendre justice

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
allthekpop
Membre Naturel
Messages: 12
Enregistré le: 25 Jan 2014, 13:26

Rendre justice

par allthekpop » 01 Nov 2015, 12:42

Bonjour, j'ai un exercice de dissertation sur le sujet "pourquoi est-il si difficile de rendre justice ?"

J'ai fait une grande partie en expliquant "Comment confrontons nous la justice tous les jours sous tous ses aspect" (j'ai parlé de la justice distributive, réparatrice etc..) et une deuxième grande partie pour voir si "Rentre justice est-elle une action spontanée et acceptable pour tous le monde".

J'ai une fiche de méthodologie sur lequel j'ai quelques références utiles, parmi ces références j'ai LA BIBLE (chap 24 verset 20).

Je ne l'ai pas bien compris.

Voici ce que j'en ai traduit par rapport au sujet donné : (sachant que j'ai introduit cet exemple sur une première grande partie)

Nous pouvons confronter le terme de «*justice*» de manière religieuse. Prenons l'exemple de la Bible, où le Christ explique aux hommes que le monde sera rempli de guerres et de conflits, et qu'à la fin ces hommes devront «*prier pour que leur fuite n'arrive pas en hiver ni un jour de sabbat*», car sans la justice, rien n'est remit dans l'ordre, rendre justice est donc très important dans notre société.

Suis-je hors sujet ?

Merci de m'aider...!



Avatar de l’utilisateur
Sake
Habitué(e)
Messages: 1392
Enregistré le: 17 Juil 2014, 23:32

par Sake » 01 Nov 2015, 13:21

allthekpop a écrit:Bonjour, j'ai un exercice de dissertation sur le sujet "pourquoi est-il si difficile de rendre justice ?"

J'ai fait une grande partie en expliquant "Comment confrontons nous la justice tous les jours sous tous ses aspect" (j'ai parlé de la justice distributive, réparatrice etc..) et une deuxième grande partie pour voir si "Rentre justice est-elle une action spontanée et acceptable pour tous le monde".

J'ai une fiche de méthodologie sur lequel j'ai quelques références utiles, parmi ces références j'ai LA BIBLE (chap 24 verset 20).

Je ne l'ai pas bien compris.

Voici ce que j'en ai traduit par rapport au sujet donné : (sachant que j'ai introduit cet exemple sur une première grande partie)

Nous pouvons confronter le terme de «*justice*» de manière religieuse. Prenons l'exemple de la Bible, où le Christ explique aux hommes que le monde sera rempli de guerres et de conflits, et qu'à la fin ces hommes devront «*prier pour que leur fuite n'arrive pas en hiver ni un jour de sabbat*», car sans la justice, rien n'est remit dans l'ordre, rendre justice est donc très important dans notre société.

Suis-je hors sujet ?

Merci de m'aider...!

Si tu dis que c'est important, il faut justifier pourquoi.

Selon moi, parler de justice revient à parler de morale, parce que nous définissons ce qui est juste et ce qui n'est pas juste sur la base d'une dichotomie manichéenne du monde : Il y a d'une part ce qui est bon, et d'une autre part ce qui est mal. C'est, en d'autres termes, la manière dont la justice est envisagée dans la Bible.
Il faut cependant comprendre que la Bible, en dehors de son aspect religieux, est avant tout un témoignage des mœurs post-babyloniennes, c'est un recueil historique qui nous renseigne sur les valeurs qu'avaient les gens à toutes les époques précédant le Moyen-Âge. Entre autre, il était complètement normal dans l'ancien testament de rétribuer le mal par le mal (loi du Talion), mentalité que l'on voit évoluer au cours du livre, car Jésus enseigne dans le nouveau testament qu'il faut pardonner plutôt que punir. Enfin, c'est un autre débat...

Je dirais que la morale est pour la justice ce qu'est le verre pour l'eau. C'est un support, c'est une base d'application. Sans morale, pas de justice car nous avons besoin de savoir ce qui est bon ou mauvais. Et évidemment, pour filer la métaphore, sans verre l'eau se répand sur la table, synonyme d'anarchie et de désordre.
Mais alors, par rapport à quel bien devons-nous axer la loi pour qu'elle puisse apporter justice entre chaque partie ? S'agit-il du bien de la victime ? Peut-on parler de bien pour celui qui a commis un tort ? S'agit-il du bien commun ? Ce sont autant de questions auxquelles la législation doit pouvoir apporter une réponse. Et je n'ai pas fait d'études en droit pour connaître les fondements de la loi et leur raison d'être, même si je suppose qu'il s'agit d'un questionnement extrêmement intéressant.

La justice biblique est avant tout une justice divine, qui semble partiale à première vue parce qu'elle privilégie une partie par rapport à une autre. Mais est-ce une complaisance si partiale ? Les raisons du divin nous échappent, et là encore nous ne pouvons comprendre sa raison si nous ne comprenons pas ce qui la motive. Quoi qu'il en soit, s'il faut définir la justice, il faut s'intéresser aux raisons qui amènent son existence.
Et il est drôle de se dire qu'une notion qui se veut synonyme d'impartialité n'est pas objectivité pour autant. Pourquoi vouloir l'ordre plutôt que le désordre ? C'est une question, finalement, qui amène la pensée vers des horizons métaphysiques presque infinis...

Avatar de l’utilisateur
mathelot
Habitué(e)
Messages: 11446
Enregistré le: 08 Juin 2006, 09:55

par mathelot » 01 Nov 2015, 13:39

allthekpop a écrit:J'ai une fiche de méthodologie sur lequel j'ai quelques références utiles, parmi ces références j'ai LA BIBLE (chap 24 verset 20).


La Bible est découpée en deux Testaments et chaque Testament
est découpé en Livres (Exode, Lévitique, Juges, Evangiles, etc...)

Il te faut préciser de quel livre est tirée ta référence.

lulu math discovering
Membre Rationnel
Messages: 631
Enregistré le: 24 Aoû 2015, 11:47

par lulu math discovering » 01 Nov 2015, 14:48

Selon moi, parler de justice revient à parler de morale

pas juste sur la base d'une dichotomie manichéenne du monde

témoignage des mœurs post-babyloniennes

...

Très belle explication, limite un cours ! Je pense bien que je vais apprendre ça presque par cœur pour la leçon de philo sur la justice.

allthekpop
Membre Naturel
Messages: 12
Enregistré le: 25 Jan 2014, 13:26

Rendre justice.

par allthekpop » 01 Nov 2015, 15:06

Merci pour toutes ces explications, elles m'ont beaucoup apportées !

Référence : LA BIBLE (Ancien Testament, Livre du Levitique, chap 24, verset 20)

Avatar de l’utilisateur
mathelot
Habitué(e)
Messages: 11446
Enregistré le: 08 Juin 2006, 09:55

par mathelot » 01 Nov 2015, 15:54

allthekpop a écrit:Merci pour toutes ces explications, elles m'ont beaucoup apportées !

Référence : LA BIBLE (Ancien Testament, Livre du Levitique, chap 24, verset 20)



c'est la loi dite du talion:

"si quelqu'un blesse son prochain, il lui sera fait comme il a fait
fracture pour fracture,oeil pour œil, dent pour dent, il lui sera fait la même
blessure qu'il a faite à son prochain."

beagle
Habitué(e)
Messages: 8178
Enregistré le: 08 Sep 2009, 16:14

par beagle » 02 Nov 2015, 18:32

"pourquoi est-il si difficile de rendre justice ?"

Ce qu'il ne faut pas répondre:
-"Ben à cause de madame Taubira, monsieur."
Ne pas mettre dans une copie.

Sake a l'air pas mal,
si on le suit alors justice conduit à la morale, qui conduit à la culture.
Car il y a un problème on dit les mathématiques et la morale.
Donc cela fait penser que la morale est universelle.
En route vers le progrès de l'humanité, on va vers la morale universelle.
Ben c'est trompeur.
En gardant la morale est culturelle, on se retrouve avec les morales.
Et là c'est bien difficile de rendre justice sur une base plurielle, variable au fil des temps et des lieux géographiques etc...

Ensuite j'aurais bien vu un chapitre sur la justice est à la botte du pouvoir,
mème lorsqu'elle s'en défend.
Pouvoir politique, et si on veut des exemples encore supérieurs, les crimes de guerre sont différents selon que l'on est le vainqueur ou le vaincu,....

 

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite