Politique

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
allthekpop
Membre Naturel
Messages: 12
Enregistré le: 25 Jan 2014, 13:26

Politique

par allthekpop » 15 Déc 2015, 20:30

Bonjour, j'ai quelques réponses à des questions mais je ne suis pas certaines de mes réponses car je ne comprends pas le sens des phrases, voici mes réponses :

1. Différences entre foule, masse et peuple ...

- Une foule correspond à la réunion de plusieurs personnes dans un même lieu. Ces individus ont plus généralement la même intérêt, ils partagent le même but qui les amènent au lieu où ils se rassemblent. Ils agissent tous, et ont tous des comportements liés à ce but. On parle donc ici d'une présence physique et d'une proximité géographique.

- Une masse représente l'ensemble des individus pratiquant tous au même moment les mêmes activités (exemple : écouter la radio), ils ne sont donc pas en proximité géographique.

-Le peuple c'est un ensemble d'individus qui sont réunis sur un même territoire. Ces derniers partagent donc les même coutumes liés à ce territoire.

2.Ensuite il faut que j'interprète ce que Flaubert à dit à George Sand "Tout le rêve de la démocratie est d'élever le prolétaire au niveau de bêtise du bourgeois. Le rêve est en partie accompli."

Je n'ai pas bien compris le sens de cette phrase...Je pense que cela correspond au fait que la Démocratie soit un système politique, une forme de gouvernement dans laquelle
la souveraineté émane du peuple, qu'il n'y ait pas de différence de classe entre les individus, et donc le rêve de cette démocratie est que la personne dont les richesses proviennent de leur
travail c'est à dire les prolétaires renversent la dominance des classes bourgeoises et qu'ils instaurent une société sans classes. C'est à dire que la démocratie souhaiterait élever le niveau du prolétaire à celui du bourgeois. Cela a marché car il y eut après le dictature et la dominance des classes bourgeois la création d'une dictature du prolétariat.
Je ne sais pas si c'est complet, ou pourquoi on dit que ce rêve est en "partie" accompli...

3. Durant la fin de la guerre froide entre blocs de l'Est et de l'Ouestet à l'occasion de l'effondrement de l'URSS, Arbatov (conseiller diplomatique) déclarait
à Gorbatchev : "Ce que nous avons fait de pire, c'est de vous priver d'ennemi". Il faut que je montre en quoi la formule est paradoxale.


Je n'ai pas du tout compris le sens de cette phrase ? J'ai mis que l'effondrement de l'URSS qui a été dirigé par Gorbatchev a été effondré par un ennemi, donc dire
que ce qu'ils avaient fait de pire c'était de priver d'ennemi, c'est donc contradictoire à la logique de la situation.

Je dois dire en quoi cette formule dit en même temps quelque chose de profond sur les fins poursuivies par l'activité politique.


Selon moi, cela montre que l'activité politique est commun à tous mais pas de la même manière, personne n'a pas même idéologie politique ou la même vision d'une bonne politique donc il n'y aura jamais d'entente sur le plan politique et il y aura donc toujours des ennemis et toujours des conflits au sain de la communauté. Donc la politique idéale et commune à tous n'existe pas on sera toujours en conflit permanent ?

4. Dans le domaine économique, on ne rencontre pas d'ennemus mais des concurrents. En revanche les hommes politiques ne peuvent pas ne pas avoir d'ennemis. Pourquoi ?

Donc cela rejoint mes propos un peu plus haut, en économie on a tous le même but et les mêmes intérêts, on cherchera tous à s'améliorer sous le plan économique età en tirer des avantages et personne et donc personne ne pourra s'imposer à ces convictions cependant il y aura toujours des concurrents car tous le monde cherche à devancer et à être meilleur que les autres.
En revanche on trouvera toujours dans le monde politique, une rivalité entre chaque hommes politiques car ils vont chacun défendre leur idéologie politique qui ne sont pas basés sur les mêmes principe,ils auront donc une vision de diriger le monde différemment et tenteront de défendre leur idées pour l'imposer, on se retrouve donc dans le cadre d'un conflit.



En espérant que vous pouviez me corriger et m'aider pour que je puisse mieux comprendre le sens de ses phrases...



 

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite