Dissertation sur l'argent (math sup)

Quand Socrate rencontre Shakespear: discussions littéraires, langues étrangères, histoire ou géographie.
apjsl
Membre Relatif
Messages: 105
Enregistré le: 16 Aoû 2007, 12:51

dissertation sur l'argent (math sup)

par apjsl » 12 Mai 2010, 21:00

Bonjour,
je suis en math sup et je dois faire une dissertation à partir de la citation suivante: "être riche c'est plus que la réussite du pauvre".

Mon problème est que je n'arrive pas à problématiser le sujet et bien que j'ai plein d'idées je ne sais pas trop si elles sont hors sujet donc si vous pouviez juste m'aider à trouver les problemes ça serait génial.

Merci d'avance



Finrod
Membre Irrationnel
Messages: 1944
Enregistré le: 24 Sep 2009, 12:00

par Finrod » 12 Mai 2010, 21:47

A moins que ça ai changé, c'est pas vraiment de la philo qu'on demande en prépa (ça dépend des profs). Il faut s'inspirer et s'appuyer fortement sur les trois ;)uvres du cours , non ?

Contrairement à un sujet plus classique , il est difficile de te donner un point de vue sans risquer de te suggérer des truc totalement hors sujet, sachant que l'on a pas lu ces bouquins.

Cela dit , c'est peut être aussi une dissertation classique, auquel cas, je n'ai rien dit.

apjsl
Membre Relatif
Messages: 105
Enregistré le: 16 Aoû 2007, 12:51

par apjsl » 12 Mai 2010, 22:01

non c'est effectivement une dissertation en rapport avec les livres :(

Avatar de l’utilisateur
Ben314
Le Ben
Messages: 20442
Enregistré le: 11 Nov 2009, 23:53

par Ben314 » 13 Mai 2010, 00:59

Salut,
J'ai toujours su que moi et "les lettres", ça faisait deux, mais là, la curiosité me titille : je comprend même pas le sens de la citation :

"être riche c'est plus que la réussite du pauvre"

le "plus",

1) c'est au sens "+" : "être riche c'est mieux que la réussite du pauvre" (auquel cas je comprend absolument pas ce que ça veut dire :doh: )

2) ou alors au sens négatif : "il n'y a plus que les pauvres pour qui être riche est une réussite" (auquel cas je comprend le sens, mais ça sonne pas trés français, il me semble qu'il faudrait dire "être riche ce n'est plus que la réussite du pauvre" :triste:)

Si quelqu'un peut m'éclairer... :mur:
Qui n'entend qu'un son n'entend qu'une sonnerie. Signé : Sonfucius

apjsl
Membre Relatif
Messages: 105
Enregistré le: 16 Aoû 2007, 12:51

par apjsl » 13 Mai 2010, 08:08

moi je le comprenais plus dans le sens : c'est une réussite mais pas seulement, il y a quelque chose d'autre (un effort, un apprentissage) mais je n'arrive pas vraiment à dégager de problematique meme si j'ai quelques éléments de réponse :(

apjsl
Membre Relatif
Messages: 105
Enregistré le: 16 Aoû 2007, 12:51

par apjsl » 13 Mai 2010, 09:05

je vous présente grosso modo mes idées directrices organisées en 3 parties:

I. la quête de richesse dans la société:
l'argent qui est un moyen devient une fin pour la plupart des hommes est l'idée que je vais principalement dévelooper à partir des 3 oeuvres au programme (mais aussi: la mythologie liée à l'argent; l'argent fascine; la speculation qui apparait comme une véritable force vitale...)

II. "être riche est plus que la réussite du pauvre" dans le sens il offre un superadditum dû à cette richesse:
l'espansion psychologique des qualités; l'argent facteur de puissance social

III. "être riche est plus que la réussite du pauvre" dans le sens où il faut savoir lutter contre les pathologies liées à l'argent et donc il faut apprendre à être riche (personnellement dans la citation dde l'énoncé je ressens comme une idée d'effort, de lutte surtout dans "c'est plus que la réussite" ie: c'est une réussite mais pas seulement car ce n'est pas qqchose qui se termine, c'est une quete continue alors que normalement lorsqu'on dit que l'on a réussit qqchose c'est que l'on a atteint un but)


J'ai d'énormes doutes concernant la derniere partie alors surtout n'hésitez pas à me dire ce que vous en penser car j'ai vraiment du mal avec ce sujet (surtout à comprendre tout ce qu'implique la citation)

Finrod
Membre Irrationnel
Messages: 1944
Enregistré le: 24 Sep 2009, 12:00

par Finrod » 13 Mai 2010, 19:03

Il faut définir soigneusement les termes de l'énoncé.

On en parle pas de réussite, attention, mais de "réussite du pauvre", les deux termes sont indissociables.

Cela fait référence au fait que la richesse est une quête pour le pauvre mais pas pour le riche, qui l'est déjà. IL est donc logique de e dire que c'est plus qu'une simple quête.

Après il faut des idées, certains peuvent voir la richesses comme une fin en soin un art de vivre, une garantie de confort etc...

Aide toi des livres, les idées fondamentales doivent y être exprimées.

Pour le plan, oui il faut partir sur la richesse en tant que "quête" puis constater que ça ne peut se réduire à cela en 2eme partie car les riches n'ont pas besoin de chercher à la devenir (le fait que ce soit ou non une quêté continue n'est ce pas une question de choix ? )

En troisième partie, là ça se corse. peut être évoquer le rôle social et économique de la richesse. C'est le principe de base du capitalisme, une sorte de pacte avec le diables exacerbant l'égoïsme de chacun pour le progrès de la société.

Je pense que faire une dernière partie sur les dangers de l'argent est peut être un peu risqué. Mais ca dépend fortement des bouquins...

apjsl
Membre Relatif
Messages: 105
Enregistré le: 16 Aoû 2007, 12:51

par apjsl » 13 Mai 2010, 19:32

merci beaucoup :) ma derniere partie est en effet un peu bancale mais je n'arrive pas à voir quel autre point de mon cours pourrait me servir de support pour une 3eme partie mais bon les deux premieres sont déjà tres denses de par leur contenu :we:

 

Retourner vers ♋ Langues et civilisations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite