Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

Forum d'archive d'entraide mathématique
Anonyme

Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

Bonjour à tous, je suis nul en maths donc j'ai du mal à aimé cette
matière, je souhaiterais qu'on me propose des tuyaux pour remedier à
ce mal qui me ronge lol



Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

philou_str94@yahoo.fr wrote:
> Bonjour à tous, je suis nul en maths donc j'ai du mal à aimé cette
> matière, je souhaiterais qu'on me propose des tuyaux pour remedier à
> ce mal qui me ronge lol


Personnellement, j'ai deux principes en mathématiques :
- tout doit toujours rester abstrait, il ne faut jamais chercher à
concrétiser : les exemples tuent la compréhension réelle de la notion.
Les applications sont toutefois utiles, bien entendu, pour s'assurer de
la bonne compréhension
- toujours chercher à généraliser ce qu'on apprend, c'est à dire
chercher à créer des parallèles avec d'autres notions, chercher d'autres
choses semblables (ça permet de les apprendre une seule fois, avec le
modèle général, et de considérer chaque chose comme un cas particulier
de celle-ci) ... tout ce que l'on apprend doit pouvoir être réutilisé
dans un maximum de situations

J'insiste, surtout, les mathématiques ne sont PAS quelque chose de
concret. Il faut les comprendre pour elles-même, les appréhender tout en
restant dans leur cohérence, et avoir recours le plus possible à des
raisonnements rigoureux et à des démonstrations, en effet certains
résultats sont contre-intuitifs, et dérouteront ceux qui cherchent un
appui concret aux mathématiques.

En fait, faire des mathématiques, c'est s'ouvrir à un monde nouveau,
incomparable au nôtre, et hermétique : notre monde ne doit pas être
mélangé à celui des mathématiques.

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

"grossbaff" a écrit dans le message de news:
427e6a38$0$284$626a14ce@news.free.fr...
> philou_str94@yahoo.fr wrote:[color=green]
>> Bonjour à tous, je suis nul en maths donc j'ai du mal à aimé cette
>> matière, je souhaiterais qu'on me propose des tuyaux pour remedier à
>> ce mal qui me ronge lol
[/color]

> En fait, faire des mathématiques, c'est s'ouvrir à un monde nouveau,
> incomparable au nôtre, et hermétique : notre monde ne doit pas être
> mélangé à celui des mathématiques.


C'est un troll ??

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

Cyberchand wrote:
> C'est un troll ??


Poilu.

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

grossbaff a écrit:
> philou_str94@yahoo.fr wrote:
>[color=green]
>> Bonjour à tous, je suis nul en maths donc j'ai du mal à aimé cette
>> matière, je souhaiterais qu'on me propose des tuyaux pour remedier à
>> ce mal qui me ronge lol

>
>
> Personnellement, j'ai deux principes en mathématiques :
> - tout doit toujours rester abstrait, il ne faut jamais chercher à
> concrétiser : les exemples tuent la compréhension réelle de la notion.
> Les applications sont toutefois utiles, bien entendu, pour s'assurer de
> la bonne compréhension[/color]
Rien que cela me fait bouillir... c'est nier qu'un(e) mathématicien(ne)
est humain(e).....

> - toujours chercher à généraliser ce qu'on apprend, c'est à dire
> chercher à créer des parallèles avec d'autres notions, chercher d'autres
> choses semblables (ça permet de les apprendre une seule fois, avec le
> modèle général, et de considérer chaque chose comme un cas particulier
> de celle-ci) ... tout ce que l'on apprend doit pouvoir être réutilisé
> dans un maximum de situations

Y aurait pas comme une contradiction avec le § précédent, là ?

> J'insiste, surtout, les mathématiques ne sont PAS quelque chose de
> concret. Il faut les comprendre pour elles-même, les appréhender tout en
> restant dans leur cohérence, et avoir recours le plus possible à des
> raisonnements rigoureux et à des démonstrations, en effet certains
> résultats sont contre-intuitifs, et dérouteront ceux qui cherchent un
> appui concret aux mathématiques.

Cela empêche t il de les plonger dans le merveilleux ensemble de la
construction scientifique ? Cette position est DOGMATIQUE et porteuse de
CONTRESENS ; la preuve : c'est la suite :

> En fait, faire des mathématiques, c'est s'ouvrir à un monde nouveau,
> incomparable au nôtre, et hermétique : notre monde ne doit pas être
> mélangé à celui des mathématiques.

AMEN !

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

grossbaff avait soumis l'idée :
> philou_str94@yahoo.fr wrote:[color=green]
>> Bonjour à tous, je suis nul en maths donc j'ai du mal à aimé cette
>> matière, je souhaiterais qu'on me propose des tuyaux pour remedier à
>> ce mal qui me ronge lol

>
> Personnellement, j'ai deux principes en mathématiques :
> - tout doit toujours rester abstrait, il ne faut jamais chercher à
> concrétiser : les exemples tuent la compréhension réelle de la notion.[/color]

En tout cas il a bien choisi son pseudo celui là !

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

> En fait, faire des mathématiques, c'est s'ouvrir à un monde nouveau,
> incomparable au nôtre, et hermétique : notre monde ne doit pas être mélangé à
> celui des mathématiques.


Le livre de la nature est écrit avec des termes mathématiques.

Anonyme

Re: Méthodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

On Sun, 08 May 2005 11:52:58 -0700, philou_str94 wrote:

> Bonjour à tous, je suis nul en maths donc j'ai du mal à aimé cette
> matière, je souhaiterais qu'on me propose des tuyaux pour remedier à
> ce mal qui me ronge lol


Tu peux acheter le numéro spécial de Pour la science sur les
Mathématiques exotiques (excellent), faire un tour du côté des
publications ACL/Kangourou/Tangente (quoique leur point de vue
pédagogique ne soit pas le mien) ou d'A. Deledicq.
Note que je n'y ai aucune action ni intérêt financier. :-)

nicolas patrois : pts noir asocial
--
SPROTCH !

P : Non, y a rien de plus immonde que de chier sur la moquette...
M : Pas d'accord... A pire... Chier sous la moquette...
H : ?!!

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

Salut,
D'accord avec Paul...
Les mathématiques ne sont pas qu'un jeu gratuit, bien loin de là, même si
manifestement certains ont l'air d'apprécier cette idée!
Faire des mathématiques, c'est d'abord et avant tout une façon de poser son
regard sur le monde.
Mais peut-être faut-il de tout pour faire un monde, comme disait ma
grand-mère. Et loin de moi l'envie de lancer une polémique énaurme!
Bonne journée
Nestor Alambic.
http://capesinterne.free.fr


"Paul Delannoy" a écrit dans le message de news:
427E7606.5020705@univ-lemans.fr...
> grossbaff a écrit:[color=green]
>> philou_str94@yahoo.fr wrote:
>>[color=darkred]
>>> Bonjour à tous, je suis nul en maths donc j'ai du mal à aimé cette
>>> matière, je souhaiterais qu'on me propose des tuyaux pour remedier à
>>> ce mal qui me ronge lol

>>
>>
>> Personnellement, j'ai deux principes en mathématiques :
>> - tout doit toujours rester abstrait, il ne faut jamais chercher à
>> concrétiser : les exemples tuent la compréhension réelle de la notion.
>> Les applications sont toutefois utiles, bien entendu, pour s'assurer de
>> la bonne compréhension[/color]
> Rien que cela me fait bouillir... c'est nier qu'un(e) mathématicien(ne)
> est humain(e).....
>
>> - toujours chercher à généraliser ce qu'on apprend, c'est à dire chercher
>> à créer des parallèles avec d'autres notions, chercher d'autres choses
>> semblables (ça permet de les apprendre une seule fois, avec le modèle
>> général, et de considérer chaque chose comme un cas particulier de
>> celle-ci) ... tout ce que l'on apprend doit pouvoir être réutilisé dans
>> un maximum de situations

> Y aurait pas comme une contradiction avec le § précédent, là ?
>
>> J'insiste, surtout, les mathématiques ne sont PAS quelque chose de
>> concret. Il faut les comprendre pour elles-même, les appréhender tout en
>> restant dans leur cohérence, et avoir recours le plus possible à des
>> raisonnements rigoureux et à des démonstrations, en effet certains
>> résultats sont contre-intuitifs, et dérouteront ceux qui cherchent un
>> appui concret aux mathématiques.

> Cela empêche t il de les plonger dans le merveilleux ensemble de la
> construction scientifique ? Cette position est DOGMATIQUE et porteuse de
> CONTRESENS ; la preuve : c'est la suite :
>
>> En fait, faire des mathématiques, c'est s'ouvrir à un monde nouveau,
>> incomparable au nôtre, et hermétique : notre monde ne doit pas être
>> mélangé à celui des mathématiques.

> AMEN !
>
>[/color]

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

| a écrit dans le message de news: 1115578378.465420.7030@z14g2000cwz.googlegroups.com...
|Bonjour à tous, je suis nul en maths donc j'ai du mal à aimé cette
|matière, je souhaiterais qu'on me propose des tuyaux pour remedier à
|ce mal qui me ronge lol

Ce n'est pas un mal de ne pas s'intéresser aux maths !
Je n'ai qu'un conseil: Fais ce qu'il te plait

ast

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

"Paul Delannoy" a écrit dans le message de news: 427E7606.5020705@univ-lemans.fr...
| grossbaff a écrit:
| > philou_str94@yahoo.fr wrote:
| >
| >> Bonjour à tous, je suis nul en maths donc j'ai du mal à aimé cette
| >> matière, je souhaiterais qu'on me propose des tuyaux pour remedier à
| >> ce mal qui me ronge lol
| >
| >
| > Personnellement, j'ai deux principes en mathématiques :
| > - tout doit toujours rester abstrait, il ne faut jamais chercher à
| > concrétiser : les exemples tuent la compréhension réelle de la notion.
| > Les applications sont toutefois utiles, bien entendu, pour s'assurer de
| > la bonne compréhension

| Rien que cela me fait bouillir... c'est nier qu'un(e) mathématicien(ne)
| est humain(e).....

Il n'a pas tout à fait tord. Je prend par exemple la notion de continuité
que l'on peut "concrétiser" en disant qu'une fonction est continue si
on peut tracer sa courbe representative sans lever le crayon.

Cette concrétisation est complètement pipo dans des cas un peu
tordus comme la fonction de [0; 1] dans R, nulle sur R-Q et
égale à 1/q si x=p/q dans Q.
Cette fonction est continue sur R-Q et ne cherchez pas à la tracer
au crayon.

ast

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

ast a écrit:
> "Paul Delannoy" a écrit dans le message de news: 427E7606.5020705@univ-lemans.fr...
> | grossbaff a écrit:
> | > philou_str94@yahoo.fr wrote:
> | >
> | >> Bonjour à tous, je suis nul en maths donc j'ai du mal à aimé cette
> | >> matière, je souhaiterais qu'on me propose des tuyaux pour remedier à
> | >> ce mal qui me ronge lol
> | >
> | >
> | > Personnellement, j'ai deux principes en mathématiques :
> | > - tout doit toujours rester abstrait, il ne faut jamais chercher à
> | > concrétiser : les exemples tuent la compréhension réelle de la notion.
> | > Les applications sont toutefois utiles, bien entendu, pour s'assurer de
> | > la bonne compréhension
>
> | Rien que cela me fait bouillir... c'est nier qu'un(e) mathématicien(ne)
> | est humain(e).....
>
> Il n'a pas tout à fait tord.

Cela veut dire qu'il est tord_u ? ou qu'il n'a pas tor_t (ue) ?

Je prend par exemple la notion de continuité
> que l'on peut "concrétiser" en disant qu'une fonction est continue si
> on peut tracer sa courbe representative sans lever le crayon.
>
> Cette concrétisation est complètement pipo dans des cas un peu
> tordus comme la fonction de [0; 1] dans R, nulle sur R-Q et
> égale à 1/q si x=p/q dans Q.
> Cette fonction est continue sur R-Q et ne cherchez pas à la tracer
> au crayon.


plaisanterie mise à part : Comment peut on imaginer l'impossibilité que
tu évoques, fort à propos dans cette discussion, sans avoir dèjà
EXPERIMENTE l'exemple que tu donnes ?

> ast
>

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

>
> Poilu.


Tres, mais ca marche quand meme, un vrai plaisir ! :-)

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

Olivier wrote:[color=green]
>>
>> Poilu.

>
> Tres, mais ca marche quand meme, un vrai plaisir ! :-)[/color]

J'avais peur que ça ne soit un peu gros, mais finalement il a passé sans
problème la porte d'entrée :-)

Au fait, peut-être que velu aurait été un meilleur qualificatif ...

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 14 Mai 2005, 18:34

> Au fait, peut-être que velu aurait été un meilleur qualificatif ...

Oh, il est bien beau, je lui concede donc tous les compliments !
Amities, O.

Anonyme

Re: Methodes de travail pour aimer les maths et pour réussir

par Anonyme » 19 Juin 2005, 12:39

philou_str94@yahoo.fr a écrit :
> Bonjour à tous, je suis nul en maths donc j'ai du mal à aimé cette
> matière, je souhaiterais qu'on me propose des tuyaux pour remedier à
> ce mal qui me ronge lol
>

ben moi, perso, je sais que j'aime pas quand je comprend pas, par
contre, quand g coimpris un truc et que j'arrive supêr bien à faire les
exos, ca marche. jpense kil te faudrai pas mal de concentration en cours
et de l'entrainement aux exercices, après qua,d tu verras que tu y
arrives, ca te paraitras bcp + facile et donc il se pourrait que ca te
face apprécier la chose ^^

Anonyme

Re:

par Anonyme » 19 Juin 2005, 12:39

ast wrote:

> Cette concrétisation est complètement pipo dans des cas un peu
> tordus comme la fonction de [0; 1] dans R, nulle sur R-Q et
> égale à 1/q si x=p/q dans Q.
> Cette fonction est continue sur R-Q et ne cherchez pas à la tracer
> au crayon.


Je dis peut-être une connerie, mais il me semble qu'on peut la tracer:

La fonction est continue sur R-Q, mais pas sur R. Donc dire qu'on ne
peut pas la tracer en tant que fonction de R dans R ne contredit en rien
le fait qu'une fonction continue puisse se tracer sans lever la main.

On cherche donc à la tracer sur R-Q.
Mais alors, si on considère l'axe des abcisses non comme axe des réels,
mais comme axe des irrationnels, alors on peut la tracer: c'est la
fonction nulle.

non ?

--
Xorxar

 

Retourner vers ♲ Grenier mathématique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tu pars déja ?



Fais toi aider gratuitement sur Maths-forum !

Créé un compte en 1 minute et pose ta question dans le forum ;-)
Inscription gratuite

Identification

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Inscription gratuite